MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Hyperphagie, SOS!

33 ans 6
Bonjour,

Je souffre d'hyperphagie depuis de nombreuses années. Lors des crises je mange énormément, surtout des gâteaux, des chips, des plats industriels, du fromage. Je suis une personne très stressée et  
je me goinfre pour me calmer. Je vis seule la semaine et depuis que je suis au chômage les crises se sont amplifiées au point que je pense de plus en plus à acheter des laxatifs pour me vider de tout ça et arrêter de grossir.

Je souhaiterais avoir les témoignagnes et les conseils de ceux et celles qui souffrent(ou ont souffert)d'hyperphagie. Quelles sont vos astuces pour désamorcer une crise? Avez-vous réussi à en guérir? Si oui comment?

Merci de m'avoir lue.
K
26 ans 2
Bonjour Freya 67 !

Comme je te comprends ... Cela fait des années que je souffre d'hyperphagie et je n'ai que 23 ans. Après une période de "calme" cela reprend de plus belle. J'ai été longtemps en surpoids, suis tombée dans l'anorexie et n'acceptant toujours pas mon poids, même maigre, les crises d'hyperphagie ont repris le dessus et je suis à nouveau aujourd'hui à la limite du surpoids.

Je suis passée par les laxatifs et les diurétiques pour éliminer au mieux tout ce que j'avais pu manger, mais à part me bousiller la santé, c'est tout ce que j'ai réussi à faire ..
Je n'ai pas de conseil à te donner malheureusement, mais je pense qu'en parler peut faire du bien.

Je suis suivie par une psychothérapeute depuis plusieurs mois qui m'aide beaucoup, mais pour d'autres choses que pour les crises. J'espère que cela m'aidera pour ça aussi d'ici quelques temps.
J'ai également commencé la sophrologie et la "déprogrammation" la semaine dernière, j'ai ma deuxième séance demain.
Je n'y crois pas trop au départ, mais pendant et après la première séance je me suis tellement sentie détendue que je me dis que ça vaut le coup de retenter. Je suis tellement à bout de me pas savoir surmonter ces crises que je tente tout ce que je peux maintenant, mais difficile de suivre financièrement !

Ce que je peux te dire de mon parcours ou de mes observations, si ça peut éventuellement t'aider :
- Me priver et faire trop attention à ce que je mange me provoque encore plus de crises, car je me sens frustrée de ne pas manger ce que je peux/veux. Depuis un petit mois j'essaie de moins me priver, quand j'ai envie d'un peu de chocolat ou autre, j'en mange. Les crises se sont un peu espacées depuis mais c'est loin d'être gagné
- Je fais du sport quand je trouve le courage pour essayer de me vider la tête (je ne précise pas que depuis 15 jours c'est un échec total ;) )
- Quand je sens qu'il faut que je me remplisse, je me mets à table et sors tout ce que j'ai envie d'engloutir ! La table est pleine et généralement je mange finalement peu : déjà trop mais on limite les dégâts comme on peut ...
- Et surtout j'essaie de limiter tout ce qui me stresse (un élément en particulier pour moi) même s'il reprend le dessus très régulièrement

Je serais ravie de discuter de tout ça avec toi, d'échanger sur nos "techniques" et nos soucis sur ce sujet.
Bises, Emma
33 ans 6
Merci pour ton soutien Keira! Ca fait du bien de se sentir moins seule!

Je suis aussi suivie psychologiquement mais ça ne donne rien. J'ai testé l'acupuncture et l'hypnose, ça me détend sur le moment mais au niveau de l'hyperphagie il n'y a aucun résultat.

Je te rejoins quand tu dis que se priver (ou faire un régime) ne sert strictement à rien pour nous, à part empirer encore la situation. Je ne me prive de rien, je voudrais manger de tout modérément mais c'est impossible malgré l'envie de m'en sortir.

As-tu aussi des crises lorsqu'il y a du monde avec toi? Mon copain va être en vacances la semaine prochaine et comme il sera avec moi je vais réussir à me nourrir normalement. Je voudrais profiter de sa présence comme "tremplin" pour manger modérément et continuer ensuite.
K
26 ans 2
Hello :)

J'espère que tu trouveras une méthode qui t'aidera vraiment à e sortir de là, on ne se rend pas compte à quel point c'est invivable tant qu'on ne passe pas par là malheureusement.
Pour ma part, un peu moins envie de grignoter depuis quelques jours. Est-ce que ça a un rapport avec la déprogrammation, je ne sais pas. J'ai envie d'y croire et en même temps j'ai l'impression d'aller d'échec en échec sur ce point alors c'est difficile ..

Est-ce que tes crises sont fréquentes ? Est-ce que tu sais cibler si c'est le stress ou une autre chose qui te provoque ces crises ?

Mes crises sont un peu "canalisées" quand il y a du monde, même si elles ne sont pas inexistantes, surtout par honte je pense. Malheureusement je vis seule, ce qui n'aide pas vraiment.
Tu as de la chance de pouvoir compter sur ton copain, appuies-toi sur lui. Est-ce qu'il est au courant de tout ça ?
C'est déjà un bon objectif que tu as là. Est-ce que la solitude de la semaine ne contribue pas aussi à tes crises ?

Comme tu dis, ça fait du bien de savoir que l'on est pas seul à vivre ça, en parler fait déjà du bien.
Les crises ne s'arrêteront pas du jour au lendemain malgré la volonté, j'espère juste pouvoir les faire s'espacer de plus en plus.
33 ans 6
Merci pour ton message! Je suis ravie que ça aille mieux pour toi! Comment ça se présente maintenant? Tu tiens toujours bon? Garde courage surtout!

Mes crises viennent du stress et de l'angoisse, et aussi de la solitude. Elles sont quotidiennes, ça arrive le midi, dans l'après-midi et le soir. Je peux faire 3 crises par jour dans les pires moments. Comme toi en présence d'autres personnes j'arrive à me "canaliser", par honte également.

Je vis seule aussi, et mon copain n'est pas au courant de ces problèmes. Là il est en congé depuis 10 jours et j'ai déjà dégonflé car pas de crise! Je suis très heureuse et j'espère continuer sur ma lancée (le plus dur c'est le lancement après la motivation vient plus facilement j'ai remarqué). L'an prochain nous habiterons ensemble et je me dis que ce sera peut-être la solution vers la guérison.

Tiens-moi au courant de tes progrès.
30 ans Lyon 12
Coucou Freya, comment vas-tu depuis?
B I U


Discussions liées