MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment rester positive et arrêter de ressasser ?

G
32 ans 119
Bonjour,

J'ai 29 ans et je n'arrête pas de me plaindre, de ressasser le marasme où je suis et à penser et être négative. En plus, cela énerve et déprime mes  
proches :( Je voudrais changer, et penser concret et positif mais le problème est que je vis un vrai cercle vicieux : je cherche un travail depuis longtemps, je n'ai pas d'amis, pas de copain, pas d'activités... Pour moi, la clé pour m'en sortir, c'est le boulot, tant que je ne trouve pas un vrai travail stable, rien ne se débloquera et je ne serais jamais indépendante, autonome vis à vis de mes parents et financièrement. Du coup, comme je vis chez mes parents, je les embêtes à leur raconter et à ressasser tous mes soucis, à chercher une solution qui ne vient jamais... Etant aussi souvent anxieuse et déprimée, je rechigne souvent à faire certaines tâches et aider mes parents pour les tâches ménagères, je fais souvent de la procrastination, même pour des tâches personnelles... Enfin, il m'arrive d'avoir un projet mais je ne vais jamais au bout, je ne termine jamais ce que je commence... Que faire et comment m'en sortir ? Si vous pouviez me conseiller !!

Merci
37 ans aude 792
Salut girly_fun,

j'ai envie de te répondre parce que je me suis reconnue dans tes propos. J'étais comme ça jusqu'à ce que je trouve mon CDD (qui j'espère sera pérennisé... [-o< ). Je veux bien croire que c'est une situation pénible et déprimante. Voici quelques idées qui pourraient peut-être t'aider:

- tenir un "bullet journal", une sorte d'agenda où tu marques les choses que tu dois faire, les projets que tu as, les envies de recettes à tester, de livres à lire, les anniversaires, les résolutions... Au fur et à mesure, tu notes l'évolution: ce que tu as accompli, ce que tu es en train d'accomplir, ce que tu reportes...
N'hésite pas à marquer des petits objectifs, comme faire le ménage, repasser... Comme ça tu auras le plaisir de les barrer et c'est toujours gratifiant.
Ne te mets pas non plus des objectifs trop hauts (répondre à 8 offres d'emploi, réviser 3 matières...), c'est la meilleure façon d'angoisser et de démissionner avant même de commencer.
Je trouve que c'est un bon moyen de vérifier qu'on n'est pas nulle et qu'on peut faire plein de choses. Voici à quoi ça ressemble: https://www.youtube.com/watch?v=N_zgVhY4jls

- si tu es inscrite à Pôle Emploi, tu as la possibilité de faire 5 CVs en ligne sur ton compte. N'hésite pas à les compléter, les personnaliser, les améliorer.. autant que tu veux. Certaines boites ne recrutent que sur ces CVs.
J'ai trouvé mon job comme ça, sans répondre à une offre d'emploi et sans passer d'entretien!

- essaie de ne pas rester en pyjama quand tu es chez toi. Fais du sport, habille-toi, maquille-toi, mets des bijoux, vois du monde...
Moi je m'étais mise en mode hibernage et mon estime de moi-même était descendue en-dessous du niveau de la mer. Peut-être que tu peux faire de la danse de salon, du yoga, jouer au poker... ou trouver une activité qui te plaise et te fasse sortir de chez toi.

- je voudrais réagir aussi quand tu dis que tu attends "un vrai travail stable". Bien sûr je te le souhaite. Mais es-tu prête à accepter de commencer par un CDD peut-être à mi-temps? Ou un CAE, avec l'incertitude de ce qui se passera à la fin?
Je ne veux pas te décourager mais juste te dire que trouver un travail risque de ne pas tout résoudre d'un coup. Personnellement, j'ai trouvé un CDD de 25h (qui passe à 35 quand mes collègues sont en congés) et je me sens bien mieux que quand j'étais au chômage total. MAIS ce n'est que 25h, je ne suis pas sûre qu'il sera reconduit, parfois je ne sais pas gérer une situation, je n'ai pas trouvé de copain pour autant, etc

Donc ça serait bien de trouver comment gérer ta déprime et ton anxiété, parce que si elles t'embêtent aujourd'hui, elles risquent de te poser problème également quand tu travailleras.

J'espère que tu vas trouver des astuces qui te conviendront. Surtout n'aies pas honte de toi: énormément de monde passe par la case chômage malheureusement, mais le chômage ne te définit pas. Tu as des connaissances, des qualités, de l'énergie, une personnalité unique... et ton futur employeur aura de la chance de t'avoir.
(je dis ça parce que je me réduisais à la somme de mes défauts et de mes faiblesses, mais maintenant je réalise que j'ai des qualités que n'ont pas mes collègues, et qu'eux ont des qualités que je n'ai pas. C'est le jeu :) !)
G
32 ans 119
Bonsoir helvetia,

Merci beaucoup de m'avoir répondu ! A propos du Bullet Journal, j'ai commencé à en tenir un justement ! Parfois, il m'arrive de ne pas le tenir à jour par procrastination et par manque de motivation mais je pense le continuer :) Sinon, pour le travail, je suis prête à accepter également un CDD ou autre contrat en attendant de trouver un CDI mais c'est vrai, tu as raison, cela ne va peut être pas tout résoudre d'un coup... J'aimerais bien me remettre au sport mais là aussi, je manque de motivation et pourtant, je suis certaine que faire du sport, n'importe lequel, me ferait le plus grand bien et m'aiderait à me sentir mieux dans tête et éviter les pensées négatives. Moi aussi, je suis tentée parfois de passer mon temps à hiberner, regarder la télé... mais en effet, ce n'est pas la bonne solution. Enfin, je me compare souvent aux autres et je fais très attention au regard des autres, mais le chômage et mes autres soucis ne doivent pas me définir.
B I U