MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

obésité et sexualité

R
51 ans 5
Bonjour à tous, une femme obèse est souvent complexée. Comment lui faire retrouver le goût d'une sexualité épanouie sans la heurter avec des solutions violentes comme les clubs privés forcément  
acerbes ou autres?
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Bonjour.

Ton postulat est que l'épanouissement sexuel passe par la pluralité ?
R
51 ans 5
non pas forcément la pluralité...mais quand elle a été un peu déjà vécu on peut estimer qu'il y a une frustration cachée derrière les rondeurs
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Une femme ronde n'est pas forcément complexée, une femme complexée n'a pas forcément une sexualité pourrie, et si la première idée qui te vient pour donner le goût du sexe à quelqu'un est de l'emmener dans un club privé aux relations multiples, tu manques beaucoup d'imagination.
Et puis une sexualité épanouie dépend du désir de chaque personne. ça peut très bien être ne pas avoir du tout de sexe et très bien le vivre, tu projettes sur les autres des postulats qui sont les tiens.
R
51 ans 5
la mienne est complexée....je pose juste le problème et je demande ce qu'en pensent les gens qui sont dans cette situation.




Tecolote a écrit:
Une femme ronde n'est pas forcément complexée, une femme complexée n'a pas forcément une sexualité pourrie, et si la première idée qui te vient pour donner le goût du sexe à quelqu'un est de l'emmener dans un club privé aux relations multiples, tu manques beaucoup d'imagination.
Et puis une sexualité épanouie dépend du désir de chaque personne. ça peut très bien être ne pas avoir du tout de sexe et très bien le vivre, tu projettes sur les autres des postulats qui sont les tiens.
S
85 ans 4896
remyremy a écrit:
Bonjour à tous, une femme obèse est souvent complexée. Comment lui faire retrouver le goût d'une sexualité épanouie sans la heurter avec des solutions violentes comme les clubs privés forcément acerbes ou autres?


Je lis donc que tu parles de ta femme.

Est ce vraiment la frustration sexuelle de ta femme qui te préoccupe ou la tienne?

Je rejoins complètement técolote.

Ta femme te dit qu a cause de ses complexes elle est frustrée ou tu le déduis car elle n a peut etre pas les mêmes envies que toi.

C est 2 choses complètement différentes, à mes yeux en tout cas.

On peut tout a fait être complexée, et avoir une sexualité qui nous convient.

Après il y a le couple et c est sur qu il vaut mieux être à peu près sur la même longueur d onde en matière de sexualité.

Maintenant si vraiment ses complexes l empêchent et la frustre dans sa sexualité (il n y a qu elle qui peut répondre à cette question) il n y a qu elle qui peut trouver en elle des pistes pour remédier à cela, tu n as pas vraiment de pouvoir là dessus.
52 ans 2647
remyremy a écrit:
Comment lui faire retrouver le goût d'une sexualité épanouie?


J'ai enlevé la fin de la phrase qui n'a pas lieu d'être, et je crois (bien que n'ayant jamais fréquenté quelconques clubs...) que c'est une possibilité quand tout va bien par ailleurs, mais est-ce une thérapie?
Et comme par magie, là où l'on était pas bien, pas "open", on se lâche complètement et on assouvit ses fantasmes avec facilité?

... Mais, tout de même, ça me rappelle certaines personnes qui auraient l'idée, ayant pour but de "retrouver une sexualité épanouie", de regarder des films porno ; C'est un exemple d'idée typiquement masculine (?) mais je trouve ça pas bien constructif et régénérateur, vu le contenu...

Un point important à mes yeux, et tu devrais te focaliser dessus :

Votre sexualité avait il y a un certain temps, du goût.
(enfin j'espère!!)

Celà est une affirmation, et il est toujours plaisant de se raccrocher à de bons souvenirs, surtout ceux-là!
Il est forcément possible de retrouver les mêmes choses, les mêmes sensations qui ont déjà été faites et ressenties, et qui, avec l'usure du temps, le train-train quotidien, se sont émoussées...

La sexualité, après des années et des années, n'est pas forcément épanouie en permanence! Il faut comme qui dirait faire des "mises à jour de sécurité" comme on dit...
Donc il faut tout de même y mettre du sien.

Et retrouver les choses essentielles.
En tant qu'homme il n'est pas plaisant du tout quand ta femme te fait sentir que c'est pas génial, qu'il y a une baisse de libido et que plus ça va, moins ça va...
Perso je pense que c'est à l'homme de ne pas flancher, et de d'abord penser à sa partenaire...

La question annexe est de déterminer si quelque chose a changé depuis le temps que ça se passait bien? Quelque chose qui a été perdu?
52 ans 2647
Liberté, obésité, sexualité
Oups! Non ce ne sont pas les 3 mots en "té"...
Sinon, obésité rime tout-à-fait avec sexualité!!
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Gaff' au cœur Poirier.
52 ans 2647
Même plus essoufflé!
1/2 Nebivolol, 1 Aldactazine le matin, etc....
R
51 ans 5
Poirier
ta réponse est pleine de bon sens, c'est vrai. La réponse est peut--être chez l'homme (moi...en l'occurence) pour approfondir encore et encore la relation alors que tout semblait être dit depuis longtemps. Mais quand même, elle a libertiné avec une ronde un jour et avait adoré. Est-ce une piste à explorer?

Poirier a écrit:
remyremy a écrit:
Comment lui faire retrouver le goût d'une sexualité épanouie?


J'ai enlevé la fin de la phrase qui n'a pas lieu d'être, et je crois (bien que n'ayant jamais fréquenté quelconques clubs...) que c'est une possibilité quand tout va bien par ailleurs, mais est-ce une thérapie?
Et comme par magie, là où l'on était pas bien, pas "open", on se lâche complètement et on assouvit ses fantasmes avec facilité?

... Mais, tout de même, ça me rappelle certaines personnes qui auraient l'idée, ayant pour but de "retrouver une sexualité épanouie", de regarder des films porno ; C'est un exemple d'idée typiquement masculine (?) mais je trouve ça pas bien constructif et régénérateur, vu le contenu...

Un point important à mes yeux, et tu devrais te focaliser dessus :

Votre sexualité avait il y a un certain temps, du goût.
(enfin j'espère!!)

Celà est une affirmation, et il est toujours plaisant de se raccrocher à de bons souvenirs, surtout ceux-là!
Il est forcément possible de retrouver les mêmes choses, les mêmes sensations qui ont déjà été faites et ressenties, et qui, avec l'usure du temps, le train-train quotidien, se sont émoussées...

La sexualité, après des années et des années, n'est pas forcément épanouie en permanence! Il faut comme qui dirait faire des "mises à jour de sécurité" comme on dit...
Donc il faut tout de même y mettre du sien.

Et retrouver les choses essentielles.
En tant qu'homme il n'est pas plaisant du tout quand ta femme te fait sentir que c'est pas génial, qu'il y a une baisse de libido et que plus ça va, moins ça va...
Perso je pense que c'est à l'homme de ne pas flancher, et de d'abord penser à sa partenaire...

La question annexe est de déterminer si quelque chose a changé depuis le temps que ça se passait bien? Quelque chose qui a été perdu?
52 ans 2647
remyremy a écrit:
La réponse est peut--être chez l'homme (moi...en l'occurence) pour approfondir encore et encore la relation alors que tout semblait être dit depuis longtemps. Mais quand même, elle a libertiné avec une ronde un jour et avait adoré.


... Ben là je ne vois plus du tout quel est le problème!

Es-tu sur le mode "je conjugue tous temps tous modes le dicton bucolique 'changement d'herbage réjouit les veaux'"?

Ou y-a-t-il un problème d'entente en général, et pour la sexualité en particulier entre ta femme et toi?

Saralou et Tecolote sont intervenues : merci de rebondir (normal, on est sur le forum des rondes^^) sur leurs idées.

Quant à moi, je te demande quel est le problème, finalement! Certaines femmes ne sont pas demandeuses, restent discrètes sur leurs envies, et en définitive, "se font désirer" ce que je trouve être plutôt.... Désirable...
Ce n'est pas pour autant qu'on peut les qualifier de complexées ou frustrées...
Il y a aussi un leurre : celui du "toujours +".
Non, tout n'est pas "dit depuis longtemps". On ne peut uniquement se reposer sur ses lauriers, ses gloires passées, sans considérer ce qui "cloche" à présent.

Le sujet au début, c'est "comment lui faire retrouver une sexualité épanouie"...

C'était comment, avant, quand ça allait sur des roulettes?
G
44 ans 17
Une femme obèse serait "automatiquement complexée sexuellement???!

Heu, il faut que je m'achète des lunettes, j'ai du mal lire ou comprendre.

C'est le regard de son compagnon ou de sa compagne qui fait que ce complexe perdure et vit au quotidien en plus du regard porté par la société en général.

Si le regard du compagnon ou de la compagne est juste amoureux, les complexes tombent les uns après les autres, du moins à ce niveau des relations intimes. Se sentir désirée dans le regard de l'autre, se sentir belle et désirable dans ce regard, et les barrières tombent naturellement.
B I U


Discussions liées