MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Poids et infertilité mythe ou réalité ?

Y
24 ans 1
Bonjour, je vient tous juste de m'inscrire sur ce site, je crois que je suis pas encore au point ? ducoup je m'exuse si je poste ce message au mauvaise  
endroit ^^'.

Voila il y a un peu plus d'un an j'ai appris que j'avais une tumeur à l'ovaire. J'ai du faire retirer l'ovaire malade et vu mon assez jeune age, on a laissé l'autre en place. J'ai ducoup du aller faire de la pma, juste au cas ou ca recidive (on m'avait dit que tout irait bien, limite que j'etais opk)
Mais rien ne sait passé comme prevu :/ Et finalement ma reserve ovarienne est plus que pourie. J'ai une AMH a 0.39 a 22ans et 4 ponctions a mon actif pour seulement 12 ovocytes (malgres les doses de cheval).
J'arrette pas de me dire que tous ca est entierement de ma faute parce que je suis trop grosse, c'en est a un tel point que je ne me supporte plus..

Vous penser que le poids peut etre la cause du probleme et qu'une bonne perte remette tous dans l'odre ?

Merci pour vos reponses ;) !
K
33 ans 14
Coucou,

ou en es tu de ton parcours? Je ne comprends pas pourquoi tu supposes que ton poids serait le problème? Tu dis avoir eu une tumeur ce qui est quand même nu facteur assez grave. En ce qui concerne la façon de te voir et la culpabilité que tu ressens je t'invite vivement (ou t'aurais invité à l'époque ou tu as écris ce message d'arrêter). Bien souvent on se pose en "criminelle" en pensant que tout est notre faute. Alors qu'en réalité le surpoids et les habitudes alimentaires qui y contribuent sont juste le symptôme d un malaise ou d'autres choses. En gros cela n'a rien a voir avec toi, ou un manque de volonté comme on voudrait nous le faire croire. Je suis passé par ce mode de pensé et j'ai été persuadée que perdre du poids serait la réponse à tout mes problèmes, surtout pour être maman. Dans une certaine mesure cela aide (oui a avoir accès à de l'aide quand les médecin grossophobes décrètent que tu ne mérite pas d'être maman car tu est trop grosse) mais seulement dans une certaine mesure. Le plus important est la gestion des émotions, la manière dont tu perçois tes difficultés et le "rôle" que tu te donnes dans tout ça. Bref ne culpabilise pas. J'espère que ton parcours est positif depuis.

xoxo
B I U