MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ménorragie : Mon calvaire mensuel !

25680
Bonjour à toutes,

Il y a 4/5 ans, suite à une perte de poids lié à un changement de style de vie, mon cycle qui n'a jamais été régulier a décidé  
de se régulariser mais avec des pertes dignes des chutes du Niagara.

Ah moi les saignements qui dure 7 jours parfois plus, mais surtout un flux assez handicapant car même en utilisant une serviette et une coupe, je dois me changer pour ainsi dire toutes les heures dans les plus gros jours.
Forcement, une telle abondance a des conséquences et je me suis retrouver avec de l'anémie, je ne parle pas de la joie de devoir dormir avec une protection supplémentaire sur le lit (serviette noire pour ma part), du bonheur des tâches sur mes draps ...

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, on m'a prescrit un supplément de fer qui au début en rajoutait sur mes douleurs.
Parfois la fatigue est tellement forte, que même avec un supplément je dois prendre un jour de repos 😕

Je précise que je porte pas de stérilet, je n'ai d'ailleurs pas de pilule (suite à un souci lors d'une hospitalisation pour mes poumons... bref je n'ai plus le droit à la pilule).

Les seules solutions qu'on m'a proposé sont, un médicament pour couper l'hemoragie mais que l'on déconseille sur le long terme, un implan avec hormone à mettre directement par le gyneco là où tout cela se passe (dispositif intra utérin pour 5 ans, sans contraceptif mais avec risque de prise de poids mdr) et enfin une solution définitive qui me semble un peu radicale (hystérectomie).

Évidemment, les médecins ne savent pas pourquoi j'ai cela et pourquoi seulement maintenant.
En attendant c'est donc douleurs, fatigue extrême et je suis obligée d'annuler mes rendez-vous durant cette période sous peine qu'on me suive à la trace dans toute la ville (je ne peux le faite que pour Halloween 😂).

Qui d'autres ici souffre de ménorragie ?

Comment le vivez-vous ? Avez-vous trouvez des solutions ?
100 ans chezmoi 1782
Hello Anne!
J'ai connu ça pendant 1 an environ après le retrait d'un stérilet et une perte de poids rapide et importante et j'ai vécu un enfer que ce soit au boulot, en couple ou même quand il fallait dormir chez des amis à cette période

Pour ce qui est de la nuit, je sais que c'est mal mais je mettais des tampons.

La situation s'est rétablie après une reprise de poids^^ et la reprise d'une pillule.j'avais peur de revivre le même calvaire avec l'arrêt de la pillule mais pour l'instant ça va.

Tu ne peux pas prendre du tout de pilule même les plus mini dosées?
25680
zezetteepouseX a écrit:
Hello Anne!
J'ai connu ça pendant 1 an environ après le retrait d'un stérilet et une perte de poids rapide et importante et j'ai vécu un enfer que ce soit au boulot, en couple ou même quand il fallait dormir chez des amis à cette période

Pour ce qui est de la nuit, je sais que c'est mal mais je mettais des tampons.

La situation s'est rétablie après une reprise de poids^^ et la reprise d'une pillule.j'avais peur de revivre le même calvaire avec l'arrêt de la pillule mais pour l'instant ça va.

Tu ne peux pas prendre du tout de pilule même les plus mini dosées?


Pour toi aussi c'est arrivé après une perte de poids importante ?
Étrange.

La nuit parlons en, je mets ma coupe et des serviettes spéciales du rayon maternité qui sont les seules assez costaud pour resister plus d'une heure, en fait jusqu'à 3 heures pour moi, oui même avec la coupe ou un tampons ultra super mega max.
Alors j'ai repris la moitié du poids perdu mais cela n'a rien changé, donc j'ai décidé de ne pas faire plus de recherche au niveau impact poids/menorragie.


Non aucune pilule contraceptive, nada.
Et je ne suis pas prête à dire adieu à mon système reproducteur par la main d'un médecin.
33 ans 420
Quelques gélules de prêle peuvent t'aider je pense.C'est assez efficace généralement.
25680
Bonjour Oliver,

Le prêle, ah oui, je n'ai aucune idée de l'effet du prêle
Je vais regarder, merci :D
37 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Coucou :-)

***attention, certains détails peuvent heurter la sensibilité de certains lecteurs*** ... ;D

j'ai longtemps hésité à répondre à ton post anne puisque je n'ai malheureusement pas de solutions à te proposer :/
Finalement je trouve quand même important de dire que tu n'es pas seule, c'est un moindre réconfort ;)

j'ai souffert de ménorragie sans savoir que ça portait un nom :p durant à peu près 10ans à partir de 17-18 ans (soit plus de 7ans après le début de mes règles qui jusque là étaient régulières et normalement abondantes mais déjà très douloureuses)

je pense que c'est une prise de poids importante, suite à une dépression (?? Était ce ça le déclencheur ?!) qui a causé le début des symptômes
J' en suis arrivée à me priver de vie sociale puisque le flux était si important que le combo tampon spécial nuit + serviette spéciale nuit aussi n'avait que quelques dizaines de minutes d'espérance de vie (il m'arrivait de préférer rester sur les toilettes plusieurs minutes en me vidant de mon sang que de changer encore et encore de protection, une vraie boucherie :( )
les douleurs étaient également assez insoutenables bref tiercé gagnant :p :-)

puis vers 26ans mon poids a commencé à se stabiliser, avant ça je faisais le yoyo voila voila, mon mental aussi et les hémorragies se sont réduites aujourd'hui je suis le strict opposé (je n'ai besoin que d'un voir 2 tampons par cycle (bon là non plus c'est pas "normal" m'enfin ça fait belle lurette que j'ai renoncé à demander à mon corps de fonctionner correctement :D)

les douleurs par contre perdurent et il m'arrive "régulièrement" de faire un malaise tellement elles sont violentes et présentes (avant pendant et après mes règles haha j'suis bonne à mettre à la casse ;D)

bref pas de solutions pour toi juste un message de soutien et d'encouragement :-)
peut être pourrais tu essayer d'analyser si l' apparition des symptomes est corrélé avec ton bien être émotionnel en plus de ce que tu as déjà analysé avec ton poids et peut être essayer de rétablir cet équilibre "mental" si tu vois que toi aussi ça coïncide :-)

en tout cas courage et prends soin de toi :-)

laetitia
S
85 ans 4905
J ai eu des règles bien pénibles.

Il y a 10 ans je les ai supprimées en prenant des hormones. (Je n y ai plus droit car cancer hormono dépendant mais c est un autre sujet)

A l époque j avais le choix entre une thermocoagulation de l endometre ou le traitement hormonal.

J avais choisi le traitement.

Mais j ai 2 amies qui ont fait la thermocoagulation et pour qui cela à fonctionné.

Je ne sais ai cela t a déjà été proposé ?
25680
WDpowoa a écrit:
Coucou :-)

***attention, certains détails peuvent heurter la sensibilité de certains lecteurs*** ... ;D

j'ai longtemps hésité à répondre à ton post anne puisque je n'ai malheureusement pas de solutions à te proposer :/
Finalement je trouve quand même important de dire que tu n'es pas seule, c'est un moindre réconfort ;)

j'ai souffert de ménorragie sans savoir que ça portait un nom :p durant à peu près 10ans à partir de 17-18 ans (soit plus de 7ans après le début de mes règles qui jusque là étaient régulières et normalement abondantes mais déjà très douloureuses)

je pense que c'est une prise de poids importante, suite à une dépression (?? Était ce ça le déclencheur ?!) qui a causé le début des symptômes
J' en suis arrivée à me priver de vie sociale puisque le flux était si important que le combo tampon spécial nuit + serviette spéciale nuit aussi n'avait que quelques dizaines de minutes d'espérance de vie (il m'arrivait de préférer rester sur les toilettes plusieurs minutes en me vidant de mon sang que de changer encore et encore de protection, une vraie boucherie :( )
les douleurs étaient également assez insoutenables bref tiercé gagnant :p :-)

puis vers 26ans mon poids a commencé à se stabiliser, avant ça je faisais le yoyo voila voila, mon mental aussi et les hémorragies se sont réduites aujourd'hui je suis le strict opposé (je n'ai besoin que d'un voir 2 tampons par cycle (bon là non plus c'est pas "normal" m'enfin ça fait belle lurette que j'ai renoncé à demander à mon corps de fonctionner correctement :D)

les douleurs par contre perdurent et il m'arrive "régulièrement" de faire un malaise tellement elles sont violentes et présentes (avant pendant et après mes règles haha j'suis bonne à mettre à la casse ;D)

bref pas de solutions pour toi juste un message de soutien et d'encouragement :-)
peut être pourrais tu essayer d'analyser si l' apparition des symptomes est corrélé avec ton bien être émotionnel en plus de ce que tu as déjà analysé avec ton poids et peut être essayer de rétablir cet équilibre "mental" si tu vois que toi aussi ça coïncide :-)

en tout cas courage et prends soin de toi :-)

laetitia


Waou merci pour ton témoignage Laetitia.
Oui je pense que c'est important d'en parler, car c'est un sujet que peu aborde, qui semble presque honteux et certains de mes amis ont eu du mal à comprendre que quand je suis au flot max, je ne peux juste pas sortir toute la nuit.
Niveau douleur, mis à part la premier jour de gros flux, c'est à peu près gérable.
Pour le reste c'est serviette de maternité et coupe à changer toutes les heures.

Depuis quelques temps, les choses évolues, comme si je faisais de la ménorragie plus que 2 cycles sur 3.
Tu as raison, je vais me pencher sur le côté émotionnel, on ne sait jamais.

Encore merci pour ton message, on ne devrait jamais avoir honte de parler de nos règles, c'est d'ailleurs malheureux qu'on en sache pas plus encore à ce jour sur tout ça
25680
Saralou a écrit:
J ai eu des règles bien pénibles.

Il y a 10 ans je les ai supprimées en prenant des hormones. (Je n y ai plus droit car cancer hormono dépendant mais c est un autre sujet)

A l époque j avais le choix entre une thermocoagulation de l endometre ou le traitement hormonal.

J avais choisi le traitement.

Mais j ai 2 amies qui ont fait la thermocoagulation et pour qui cela à fonctionné.

Je ne sais ai cela t a déjà été proposé ?


Merci Saralou
On ne m'a pas parlé de thermocoagulation de l'endomètre, je vais donc faire mes recherches ;)
B I U