MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Dernière chance ? Comment lui parler?

M
27 ans 3
Bonjour à toutes et à tous,

Je viens vous demander conseil car je suis un peu perdue.
Cela fait 4 ans que j’ai des sentiments pour l’un de mes collègues (appelons-le  
Jean). A la fin du mois, je vais quitter définitivement le poste dans l’entreprise où nous nous sommes rencontrés pour débuter un travail dans la même ville.

Jean et moi nous sommes bien entendus dès qu’on s’est rencontrés. On sortait souvent avec d’autres collègues pour des after-works. Jean m’a tout de suite plu, mais en 4 ans, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de tenter grand-chose, lui et moi ayant été en couple à différents moments – en général, quand l’un était libre, l’autre ne l’était pas. Je me rappelle une fois lui avoir demandé sur le ton de la plaisanterie ce qu’il recherchait comme qualités chez une femme, il a refusé de me répondre, l’air embarrassé.

J’avais commencé à me faire à l’idée qu’il n’y avait rien à espérer il y a quelques mois. Pourtant, depuis quelques jours, je pense beaucoup à Jean, surtout qu’il m’a écrit quelques emails sur ma messagerie professionnelle au cours des dernières semaines, prenant des prétextes liés au travail pour prendre des nouvelles, me demander si j’allais à un weekend organisé par des collègues communs en septembre (où il sera aussi) ou encore me tenir au courant de ses bons résultats à une compétition sportive– je précise que nous ne travaillons plus dans les mêmes locaux, ce qui fait qu’on ne se voit plus au quotidien comme avant.
J’aimerais lui dire mes sentiments, mais je ne sais pas comment faire, surtout que je suis très timide, et que lui-même est aussi très réservé de nature. En plus, on ne s’est pas vus depuis plusieurs mois et j’ai peur de lui faire peur et de le braquer en m’ouvrant à lui lors d’un café alors que ça fait des mois qu’on ne s’est pas vus.

Autre chose qui me fait peur, c’est que Jean est un grand sportif et il dédie tout son temps pour sa passion, alors que moi, je suis au contraire assez casanière et j’ai peur que cette relation ne soit d’ores et déjà vouée à l’échec car on a des rythmes de vie assez opposés – vous me direz sûrement que je m’avance trop à déjà faire mourir dans l’œuf une relation qui n’existe même pas, mais j’ai peur de me ridiculiser en lui disant mes sentiments et ainsi de le perdre définitivement, car je me verrais mal arriver à rester en contact avec lui après m’être prise un râteau.

Je suis très volontiers preneuse de vos avis et conseils.
Un grand merci et bon dimanche !
38 ans 189
Bonjour,

Je vois que vous partagiez des bons moments en dehors des heures de travail, mais toujours dans le cadre du travail quand-même (les collègues présents).

Moi, même si je suis loin d'être expert, je lui proposerai un rendez-vous (café) puis essayer de le voir vraiment hors du contexte du travail, sans forcément lui déclarer quoi que ce soit pour le moment. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'amitié.

Si tu ressent des choses pour lui, pourquoi ne pas lui demander de t'initier à ses activités, il en sera peut-être ravi; puis il verra que tu es une casanière capable aussi de te bouger, et qui s'intéresse à lui.

Garde à l'esprit que ce sont les petits détails qui forment un ensemble. Pour générer ces petits détails, il faut se côtoyer 😉
45 ans Alfortville (94) 644
Bonjour, la lecture de ton post m'apporte plusieurs questions ...
. Tu changes de boulot fin juillet (dans la semaine) ou fin août (dans un mois) ? As tu invité Jean à ton pot de départ ?
. Quand il t'envoie des mails, tu lui réponds à minima ou tu développes tes retours ?
. Pour le sport, tu peux et veux t'y investir ? Genre la logistique ... dans tous les cas, il te faudra aussi du temps pour toi et cela me paraît sain
Voilà, c'est un début ...
M
27 ans 3
Merci beaucoup pour vos réponses !!!
Oui, je change de travail mercredi prochain, mais je ferai mon pot de départ à la fin août avec quelques collègues, y compris Jean, car plusieurs sont en vacances en ce moment.
C'est vrai que la plupart des moments que nous avons partagés étaient en groupe, il nous est arrivé aussi de nous retrouver que tous les deux pour des cafés ou des after-works, mais ni l'un ni l'autre n'a jamais rien tenté lors de ces occasions ...
Dernièrement, les emails qu'il m'a envoyés étaient assez courts et je réponds en essayant de garder la conversation ouverte mais sans en écrire beaucoup - il y a quelques années, deux années de suite, lorsque nous étions l'un et l'autre en vacances respectives, on avait tenu une correspondence par email assez longue et soutenue, mais cette fois, les conversations sont moins étoffées.
C'est une bonne idée d'essayer de lui proposer de m'initier à ses activités, mais je vous avoue que ce sont quand même des activités assez "élitistes" physiquement qui demandent une excellente condition physique et un entraînement préalable (comme de l'alpinisme, de l'escalade, du ski en piste noire, du vélo de course...) et j'ai peur de me ridiculiser à ses yeux vu que je ne suis pas du tout douée dans ces sports là- mais en effet, il faudrait que j'essaie de trouver des intérêts qui pourraient nous rapprocher, mais difficile vu qu'il ne vit pratiquement que pour ces sports-là...merci encore pour vos idées !
38 ans 189
Monnie a écrit:
.
C'est une bonne idée d'essayer de lui proposer de m'initier à ses activités, mais je vous avoue que ce sont quand même des activités assez "élitistes" physiquement qui demandent une excellente condition physique et un entraînement préalable (comme de l'alpinisme, de l'escalade, du ski en piste noire, du vélo de course...) et j'ai peur de me ridiculiser à ses yeux vu que je ne suis pas du tout douée dans ces sports là- mais en effet, il faudrait que j'essaie de trouver des intérêts qui pourraient nous rapprocher, mais difficile vu qu'il ne vit pratiquement que pour ces sports-là...merci encore pour vos idées !


Dis-lui que tu souhaite t'initier à un sport, que tu es débutante et que tu serai ravie qu'il te mette le pied à l'étrier. Pas forcément un des sien, surtout vu son niveau...
M
27 ans 3
Rebonjour à tous,

Je viens vous donner quelques nouvelles depuis mon dernier message.

J'ai finalement pris mon courage à deux mains et j'ai révélé mes sentiments à Jean lors d'un after-work il y 15 jours où nous n'étions que tous les deux, à la veille de son départ en vacances.

Je lui ai expliqué que je n'attendais pas forcément de réponse en retour, et que je savais que mes sentiments étaient irrationnels vu les grandes différences de mode de vie entre nous. Je lui ai dit que je n'attendais pas forcément de réponse car je sais à quel point cette nouvelle arrive de manière assez brutale, et que même si ses sentiments n'étaient pas réciproques, j'espérais néanmoins que nous pourrions rester amis, mais que ce serait sûrement à lui de ré-initier le contact s'il le voulait, car après cette révélation, je me sentais assez vulnérable.

Jean m'a écoutée avec beaucoup d'attention. Il n'a pas dit grand chose, si ce n'est qu'il avait pensé au début sentir que j'avais des sentiments pour lui, mais après qu'il ne s'était plus douté de rien. Il ne m'a pas dit les choses de manière claire, sûrement pour ne pas me blesser, mais j'ai l'impression que ses sentiments ne sont pas réciproques. Il a en tout cas été très à l'écoute et patient. Après cela, nous avons commencé à parler d'autres choses personnelles, comme ses ambitions professionnelles pour le futur et il s'est confié sur certains aspects comme jamais auparavant.

Finalement, nous nous sommes quittés de manière amicale.

Je n'ai pas eu de nouvelles pendant deux semaines, il est rentré de vacances la semaine dernière. Mais contre toute attente, j'ai reçu un sms de sa part, où il me demandait des nouvelles et demandait si j'allais à un week-end organisé par des anciens collègues communs fin octobre. Après lui avoir répondu que je n'étais pas encore sûre si je pourrais venir, il m'a dit que ce serait "cool" que je vienne et il m'a ensuite dit qu'il faudrait qu'on reprenne un verre ensemble bientôt pour un afterwork.

Je suis agréablement surprise qu'il revienne vers moi, et si rapidement. J'aurais pensé qu'il aurait laissé passer plusieurs mois avant de potentiellement essayer de rétablir des relations amicales, pour laisser un peu de distance et laisser l'eau couler sous les ponts.

Que pensez-vous de ce retour vers moi et de cette proposition de prendre un verre? Est-ce qu'un homme qui n'est pas intéressé selon vous prendrait ce type d'initiative?

A nouveau, je vous remercie tous pour votre écoute et vos conseils.

Bonne soirée!
B I U