MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

bonjour , j'ai eu envie de vous partager ici un de mes textes, ex

43 ans 502
bonjour , j'ai eu envie de vous partager ici un de mes textes, extrait de mes pages litteraires :

nympho-sucettes
c'etait "ils",c'etait "elles".ils retrouvaient leur lit au petit matin,bravant morale et couvre  
feu parental, la chair encore brulante, a peine assouvie, aventuriers d'un plaisir, dont ils etaient les coupables serviteurs, ,les esclaves en mal d'Amour, et soumis et gourmands malgre eux de ce fruit defendu!
incongrus, dans cette chambre d'enfant, ces flyers, ces capotes et ces godes, a coté de la console de jeux ,de la brosse a cheveux! leur cherubins cheris, a l'innocence pervertie, bouche close et sexe offert,provoquaient, a l'aide appelaient, mais les adultes, censés les protéger,fermaient les yeux...tandis que les delurés, les devergondées, de leur plein gré ,les initiaient, chaque fois un peu plus de candeur perdue dans la passion charnelle, cachée derriere une porte, a la vite sur un siege arriere.
bites et chattes en action, fellation et sodomie,jeux d'adultes pauvre offrande d'un dealer, monsieur Désir et sa chaleur! encore, plus, encore plus fort,dans l'inconscience,encore plus vite et sans limite!!que, dès la redescente, le pouls haletant et en attente,battant a l'envi le manque, abreuve de sa jouissance et decadence ces jeunes egarés...
ces nuits sombres et hantées,avinées, ou titubantes et l'oeil embué, certaines jeunes filles se font sauter, la jupe troussée, mises a nu ,puis penetrées en echange d'un avenir fait de sang et d'hosto, de piqures et pourriture!
ces apres midis faussement langoureux ,ou le jeune, le nez poudré, se fera sucer, l'esprit ailleurs et embrumé!
un peu de tendresse, terrible came, pour ces ados en manque d'affect, brisant un tabou funeste:des chambres inconnues, au salon familial, de la boum du lycée, aux soirées arrangées...
la pulsion ,du sexe , sans latex, out of control, jeunes sous l'emprise addictive, toujours plus vite, toujours plus fort , et surtout sans entrave ,au mépris des risques , du sexe consommé -jetés ,comme les quelques frites, a peine machées,deja avalées et digérées, du fast food, junk en libre service; mais du fast food au sida,du soda à l'hépatite, de la mayo a la blenno, cette jeunesse en péril ,risque sa vie....
B I U