MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Trop Grosse .. Mal être, #Helppp

Bonjour à tous, 26 ans 1m60 et 100kg ...
Je me bat depuis un moment avec mon poids et je sais que ce n’est pas moi dans ce corps mais pourtant  
il me poursuit ... J’en peux plus.
J’enchaîne les régimes, le sport puis je relâche et je reprend tout ..
Je suis en perpétuel combat et je suis à bout.
Je me sens seule et mon compagnon ne me comprend pas je pense et j’en ai mare d’être triste sans cesse et me dire qu’il va me quitter pour plus jolie, sexy ect ..
Je post pour la première fois et pas certains d’avoir des réponses mais qui sait ..
Vous remerciant 😊
S
85 ans 4905
Je te donne un lien interessant à éplucher en long et en large :
www.gros.org

Il m a beaucoup aide dans mon parcours d acceptation, en plus d une thérapie qui m a aidé à comprendre le lien entre la nourriture et mes émotions.
33 ans 420
Mais non on ne quitte pas une femme parce qu'elle est ronde ou grosse!
On vit avec la personne comme elle est.
On ne choisit pas son corps mais on peut essayer de le supporter déjà pour commencer.
2513
Salut, comment t'y prends-tu pour faire tes régimes ? Quel état d'esprit as-tu en démarrant, comment envisages-tu ce régime pendant, et après ? Comment procèdes-tu ?
Bonjour, je cherche à rencontrer une femme ronde pour une histoire sérieuse je précise, merci de m’aider.
Bonjour, merci pour ton retour. Je vais donc regarder tout ça de plus prêt
60207 a écrit:
Salut, comment t'y prends-tu pour faire tes régimes ? Quel état d'esprit as-tu en démarrant, comment envisages-tu ce régime pendant, et après ? Comment procèdes-tu ?


Honnêtement une guerrière mais après au final j’ai faim, je vois mon compagnon manger plus riche car il fait un travail physique, marre de faire que ça ..
J’ai environ 30 kg à perdre voir plus mais 30 ça serait déjà ça ..

Le sport au final je pense que je ne sais pas quoi faire donc peut être que ça me démotive aussi ..

Merci pour vos réponses en tous les cas
33 ans 420
La marche et le vélo sont trés bons pour maigrir.Tu y vas à ton rythme.
2513
Peut-être que tu te prives trop pour pouvoir tenir sur la durée et face à un chéri qui mange gourmand ? Commence par être indulgente avec toi même, à être lucide sur ta personne, aie un état d'esprit positif et donne-toi beaucoup de temps et de tendresses, de douceurs et de douceurs alimentaires à petites doses et ça ira.
On peut perdre du poids en étant douce avec soi. Un effort peut être doux et à l'opposée du sacrifice.
38 ans très au sud 7884
Bon ben encore une fois je rejoins SpecTacles!

Tu vises direct l'Everest au lieu de faire des marches déjà. C'est pas valorisant parce que bien sur que tu échoues avant l'arrivée!
Et puis est ce que tu as vraiment besoin de perdre ces 30kgs? Est ce que ça sera encore toi? Est ce que tu seras heureuse si cela veut dire te contrôler à vie pour garder ce poids là...? Ou n'existe t il pas un compromis possible qui te permette de te sentir plus sure de toi sur ton apparence physique tout en gardant des kgs qui te permettent d'être gourmande?
Tu dis que ton mari est gourmand et a un métier physique. Mais peut il être heureux avec une femme mince mais qui ne partage pas de repas avec lui ou du moins qui le regarde manger des trucs trop bons (qu'il ne peut donc partager) en se forçant à manger elle autre chose? Ne préfère t il pas une femme qui lui sourie et mange vraiment avec lui...?
2513
De 2014 à 2016, j'ai perdu 45kg en mangeant bien, la même chose que mon mari avec un peu moins d'extras, avec des exercices physiques légers tous les deux jours.

Comment j'ai fait ? J'ai attendu le bon moment, un moment favorable, joyeux, sans stress, avec en ligne de mire la confiance en un avenir radieux car j'avais en tête la venue d'un enfant.
Après ma grossesse, j'avais conservé quelques kg et d'autres sont venus s'ajouter pour atteindre à nouveau un poids stable. Pendant 2,5 ans j'ai conservé ce poids sans rien faire d'autre de particulier que de vivre en mangeant très bien. Tous les 3 à 6 mois je voulais recommencer mon régime sans insister et je n'y parvenais pas parce je n'étais pas dans un bon état d'esprit.

Et là, ça fait 10 jours que j'ai repris, parce qu'à la faveur d'un séjour chez mes beaux-parents j'ai largement franchi un poids qui m'est psychologiquement difficile de franchir. C'est idiot de réagir à un chiffre mais je ne sais fonctionner autrement pour le moment alors je l'accepte. La solution la plus sensée serait de me muscler uniquement mais je n'y suis pas encore prête mentalement. Je suis confiante dans le fait qu'à l'avenir je le serai.
Bref, je sais que ça va marcher car, par un heureux concours de circonstances qui s'est mis en place il y a quelques mois et que je dois pour beaucoup à mon enfant, je suis de nouveau dans un bon état esprit et confiante quant à l'avenir.

Je me sens bien et j'accepte pour le moment ces phases de régime, elles me font du bien physiquement (moins de douleurs) et mentalement (plus d'énergie et de sourires). Elles me font grandir. C'est là la grande différence avec la démarche de perdre du poids en s'autoflagellant.


Conclusion : attends de te sentir
bien !!!


PS : je me prends souvent le bec (foi d'oie) avec Reinette, mais, ayant survolé l'autre fil sur Zermatti, quand, toi Reinette, tu racontes comment tu dis non à tes beaux-parents, j'applaudis car je n'oserais jamais. Je dis ça par rapport à ce que je raconte ici, j'ai les mêmes beaux-parents, faut juste remplacer les saveurs du sud-ouest par les charcuteries et fromages d'Alsace et Franche-Comté.
32 ans 1064
Bonjour Adeliiin. Je me retrouve un peu dans ton témoignage. Je rejoins aussi SpeCTacle, j'ai perdu du poids quand mon moral à suivit, j'ai pris conscience que c'était très lié. Comme toi j'étais (et je le suis encore souvent) en guerre contre mon corps et mon poids. Mais aujourd'hui grâce à des discussions et des prises de conscience, j'ai compris que ça ne me servait à rien, sauf à prendre du poids. En plus des soucis qui arrivent à tout le monde et qui chez moi impact tout de suite mon poids, j'ai compris que d'être contre moi même accentuer le problème. Depuis cette compréhension, mon poids est stable. Haut, mais stable alors que je prenais 1 à 2kg par mois.
Alors je sais que c'est très compliqué, mais avant d'imaginer que tu dois perdre du poids tente de te réconcilier avec toi même. Courage, c'est possible.
H
53 ans Paris 892
J'ai le droit par an à 4 consultations gratuites chez une diététicienne parce que je suis diabétique de type 2.
J'ai perdu 2 kgs en 2 mois, puis 2.5 kgs en 2 mois de plus.
Je n'ai rien fait de spécial, juste modifier un peu mes péchés mignons!
Au petit déjeuner, j'ai arrêté le mug de lait chaud le matin avec du café lyophilisé (il paraît que c'est pas bon pour le foie). J'ai remplacé par un mug de thé vert au citron ou aux agrumes (sans sucre) et je prends aussi des céréales genre pépites de flocons d'avoine avec morceaux de chocolat noir avec un yoghourt au lait de brebis aux myrtilles. Ça me cale plutôt bien! Sinon, je mange des grandes salades faites de tomates, concombres, pois chiches, mozzarella, cœurs de palmiers, œufs durs, betteraves, quinoa, fêta, avec de la vinaigrette toute prête chez Carrefour (aux tomates séchées), et du pain aux céréales. Ça me cale aussi pas mal. Et puis je mange des pâtes semi-complètes (les 100% complètes sont pas bonnes) avec soit du beurre et du gruyère râpé soit une sauce tomate avec gruyère râpé. Sinon, je cuisine aussi des plats avec mon Cookéo, je respecte exactement les dosages et je choisis des bons produits. Je marche un peu et je fais du vélo d'appartement de temps en temps. Si je faisais plus attention, je pense que je perdrais beaucoup plus.
Le seul truc qui me fait chier : j'ai perdu aucun millimètre de tour de ventre, là où toute ma graisse est localisée.
Ah oui, sinon, j'ai arrêté le Fuze Tea pêche, je bois du Perrier citron (sans sucre).
Et j'arrive toujours pas à lâcher le chocolat. J'en mange moins, mais toujours trop.
Globalement, je suis contente mais pas assez. J'ai aussi arrêté un médicament que m'ouvrait l'appétit.
B I U


Discussions liées