MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

en deux poêmes... une vie (enfin en partie)

42 ans ici et ailleurs 4571
Qui le saurait pauvre mollusque que tu n’es rien

Qui le devinerait pauvre âme que tu n’existes pas

Qui le saurait pauvre sursitaire que tu n’es que jouet dans sa main

Qui le  
saurait corps sans vie que tu meurs un peu à chaque pas….



Tu t’interroges sur ce que tu es

Tu te demandes encore ce pourquoi tu es ici

Pas d’avenir, pas d’espoir ni de destinée

Tu te crèves de l’intérieur et extérieurement tu souris…



J’emmerde celui qui est

Etre soit disant suprême

Je t’emmerderai aussi longtemps que je vivrai

Tu arrêteras de détruire la vie que je mène !



Tu as divisé ma vie, détruis mes rêves

Pris ma sœur, un amour et tant d’amis

Je t’emmerderai jusqu’à ce que tu crèves !

Tu me la rendras MA vie



Ta servante la plus fidèle je la connais

Elle porte un drap noir pour vêtement

Une gigantesque faux émoussée

Mais si tu savais comme j’emmerde celle que tu défends !



J’ai ce qui s’appelle le libre arbitre

Pas besoin de toi pour faire mes choix

Je ne te ravirai sans doute pas ton titre

Mais je te jure que tu périras de mes doigts !



Je ne crois qu’au hasard, au destin

Pas en un vieillard sénile qui ne sait plus diriger

J’emmerde encore ce sinueux chemin

Sur lequel tu essaies de m’égarer



Personne ne saurait voir l’amertume de mon cœur

Tant de larmes ont coulé qu’il s’en trouve rouillé

Seule encore compte pour moi mon petit trésor de sœur

Pour qui je me battrai toute l’éternité…



Je crève encore d’incertitude

Car j’emmerde ma venue au monde

Et comme à mon habitude

Je me revois en bête immonde



J’emmerde encore la création qui me rend si vide

La peur de ne pas savoir si j’aurai un jour le plus beau rôle au sur terre

Comédienne de la vie je me laisse emporter et me sens stupide

Car j’ai peur de ne jamais pouvoir devenir mère



J’emmerde encore les hypocrites

Un jour quelqu’un à dit « j’accuse », chacun son rôle

Le mien est de faire que toute chose pensée soit dite

Et même si cela n’est franchement pas drôle….



La déception touche chacun d’entre nous

Un jour ou l’autre on en fait les frais

Peut importe que cela nous mette sans dessus dessous

Mais parfois ça fait du bien de voir l’arroseur arrosé !



Toi qui te moques je t’emmerde encore plus

Car au fond de toi tu n’es qu’un coeur sans âme

Mais au final je te plains car si ta méchanceté s’est accrue

C’est au rythme effréné de tes larmes…………


Toi aussi la pauvre folle qui se croit tout permis

je t'emmerde tant que je pourrai t'étouffer

toi pauvre folle qui te disais mon amie

je prefere te laisser dans ta méchanceté et ta médiocrité!



Qui le saurait pauvre mollusque que tu n’es rien

Qui le devinerait pauvre âme que tu n’existes pas

Qui le saurait pauvre sursitaire que tu n’es que jouet dans sa main

Qui le saurait corps sans vie que tu meurs un peu à chaque pas…

oooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOO

OOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOoooOOOooo

On peut toute sa vie aimer rendre service

Sentir ce vide en soi sans en éprouver de vice

On peut tendre une main,

Faire un geste pour tout à chacun



On peut aimer les autres sans sourciller

On peut devenir « quelqu’un » sans rien demander

On peut croire en l’autre sans se méfier

Des gens sincères ça ne demande qu’à exister



Les gens qui aiment faire plaisir

Sans idée de faire ensuite souffrir

Ces gens qui ne réclament rien d’autres que vous aider

Cessez donc de volontairement les crucifier !



La pourriture peut envahir les esprits et les cœurs

Mais des gens qui aident ne sont pas tous bonnes sœurs !

Pourquoi croire qu’une main qui offre c’est une qui reçoit ?

Donner sans attendre est une meilleure récompense en soi !



Vivre dans un monde d’égoïstes ne peut rien n’apporter

Si ce n’est que larmes colère et inhumanité…

Je maudis tous ceux qui ne jugent que par la méfiance

Un sourire sur un visage heureux est ma meilleure récompense



Peut être que trop donner peut sembler étrange

Mais l’on peut offrir sans pourtant être un ange

Les gens qui aiment sans rien en échange

Je ne comprends même pas que cela dérange



Je suis comme je suis, ni manipulatrice ni hypocrite

J’offre mon aide, peu importe si certains en profitent…

Savoir offrir sans rien recevoir, aider sans rien attendre en retour

Restera mon credo peu m’importent les vautours !



Les poignards dans le dos ne m’empêcheront JAMAIS d’avoir le cœur sur la main !




Voilà... pour celles et ceux qui me connaissent un peu, je pense qu'à force vous devez savoir que malgré ma grande gueule je ne mords pas forcément...
Bien que tenant enormément à beaucoup de monde j'ai dit adieux à d'autres sites de size comme pulpe, ronde et jolie ou allegro...
je resterai encore ici... enfin plus comme visiteuse.. je ne repondrai probablement plus que rarement, pour aider celles et ceux qui auraient des questions auxquelles je pourrai répondre...
plus question que je sois la grande gueule qui dérange, je n'ai plus envie de me battre contre des moulins à vents... et oui je baisse les bras...

Depuis 2 ans, j'ai été trahie, manipulée, blessée et je suis fatiguée. fatiguée car malade en permanence, fatiguée moralement et physiquement car le peu de soutien car j'arrive à avoir est toujours détruit par des gens sans scrupule et sans âme...
je ne vous dis pas encore adieux , je ne serai probablement pas loi... mais trop de déceptions peuvent bouffer le coeur des gens... et le mien est tellement rongé par la "déloyauté" par la cupidité et l'hypocrisie des gens qui m'ont entouré que j'ai besoin de recul...

je ne vous crache pas à la figure, et si certains d'autres sites lisent ceci qu'ils sachent que ceux que j'aime, que j'apprécie plus que tout, je les porte toujours en mon coeur car je n'oublie jamais ceux que j'ai aimé...

de gros bisous

fanny..............................................................
B I U