MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Une vie qui s'écroule

S
35 ans Merville 101
Voilà, je suis mariée en juillet dernier, j'attendais un bébé, tout allé pour le mieux mais voilà on a perdu de notre fils à soix mois et demi de grossesse  
et depuis tout va mal.
Notre couple s'est éloigné, et plus le temps passe , plus l'issue finale me semble la séparation.
Mon mari m'a dit des choses que je n'aurais jamais pensé qu'il puisse me dire , en autre que je n'étais plus désirable malgré une perte de poids significative . Il ne supporte pas que je veuille plus d'enfants pour l'instant, que j'avance , que j'aille de l'avant.
Aujourd'hui ca fait depuis décembre que nous n'avons plus de rapport , les bisous juste du bout des lévres se font de plus en plus rare.
Nous ne partageons plus aucune sorties, chacun faisant sa vie vivant en colotaire.
Je suis de plus en plus mal, n'ayant plu les mêmes sentiments pour lui.
Nous nous sommes même trompés mutuellement, unvrai désastre, le dialogue est totalement rompu , lui disant qui'il n'y a rien à dire , on dirait qu'il se complait dans cette situation... Mais moi je n'en peux plus.
Le pire étant que je crois être tombée amoureuse d'une personne adorable .... Je ne sais plus quoi faire laisser tout tomber et aller de l'avant ou recoller les morceaux mais pour combien de temps.....

Désolée d'avoir été longue , mais j'avais vraiment besoin de partager ce moment de vie avec vous , qui m'etes d'un grand secours sur de nombreux sujets même si je l'avoue je ne poste pas souvent :oops:
56 ans 91 25732
Ce n'est pas rien ce qui s'est passé... Perdre un enfant à 6 mois et demi de grossesse, c'est un vrai deuil, le deuil de l'enfant et de tous les espoirs qu'on avait mis en lui...

Pour pas mal de couples c'est une épreuve qui peut rapprocher, pour d'autres c'est l'inverse, elle sépare, chacun restant avec son chagrin.

Ce qui est dommage, c'est ce silence qui s'est installé. Il pense qu'il n'y a rien à dire ? Je suis persuadée du contraire. Il y a au contraire plein de choses à dire. Son "il n'y a rien à dire" sonne plus comme un "je ne veux pas en parler" et comme une vraie souffrance.

Que faire ? C'est bien difficile à dire... Une chose est sûre. Même si vous arrivez à renouer le dialogue, il n'est pas certain que votre couple puisse survivre. La perte de votre enfant a certainement révélé quelque chose qui posait déjà problème dans votre couple, sans que vous en ayez conscience. Ca peut être surmontable, mais à condition d'en parler, il faut que ça sorte même si ça fait mal !

Mais s'il n'y a plus de dialogue, là il est certain que votre couple ne pourra pas tenir.

Peut-être accepterait-il plus facilement de parler à une tierce personne ? Un frère, une soeur, un ami ?

Pourquoi pas voir un médecin ? Après une telle épreuve, il serait logique de penser que l'un comme l'autre vous faites une dépression et que vous essayez de vous en sortir comme vous pouvez, mais pas forcément avec les bonnes solutions.

Ca me parait difficile que vous restiez dans cette situation... Personnellement je vois en vous deux beaucoup de souffrance que vous ne laissez pas sortir (toi tu as commencé en venant nous parler). Il faut que ça sorte, même si ça fait mal, même si c'est difficile. Il n'y a que comme ça que vous aurez une chance. :kiss:

Mais d'abord : qu'est ce que tu veux toi ? Imagine que tout soit possible. Qu'est ce que tu voudrais pour toi ?
45 ans charleroi, belgique 161
bonjour evidement l'epreuve que votre couple a subit n est pas anodine perdre cette enfant temps desiré qui allait bientot arrivé n est pas facile et je crois que vous l'exprimé chacun de votre facon.

un dialogue s'impose et je trouve ca dommage de souffrir chacun de votre coté.

si tu n est plus désirable et que tu vient expliquez ici ce qui vous arrive a mon sens c est que tu as envie de sauver ton couple .
alors rend toi desirable au yeux de ton homme et passe sur le passé meme si ton enfant tu ne l'oubliera jamais mais tu doit aller de l'avant.
seduit le comme avant et ensuite le dialogue reviendra peu a peu.

voila j'espére t'avoir aider un peu , bizz et courage;
1870
Tu subis un vrai deuil mais je ne crois pas que la solution soit de partir pour une personne adorable. Toute personne qui sait séduire sait ce rendre adorable.
Il faudrait crever l'abces et en parler très rapidement quitte a aller voir un spécialiste en la matière. Et il n'y a pas de honte à faire ca.
S
35 ans Merville 101
merci pour vos réponses, la situation avance , nous avons eu une longue discussion cette nuit et ce matin , on a décidé de faire un break. Il m'a avoué avoir une relation avec une personne depuis le mois de février.
Je suis donc partie chez mes parents, passer la semaine , en rentrant dimanche, nous prendrons une décision, et selon lui ca ne servira à rien de recoller les morceaux....

Au fond de moi, j'ai un peu honte de penser ca et ca me fait mal , mais je pense que c'est aussi la meilleure des solutions pour que nous puissions nous reconstruire et aller de l'avant mais dans des chemins diférents....
A
36 ans Nice 21965
soiesatin a écrit:
merci pour vos réponses, la situation avance , nous avons eu une longue discussion cette nuit et ce matin , on a décidé de faire un break. Il m'a avoué avoir une relation avec une personne depuis le mois de février.
Je suis donc partie chez mes parents, passer la semaine , en rentrant dimanche, nous prendrons une décision, et selon lui ca ne servira à rien de recoller les morceaux....

Au fond de moi, j'ai un peu honte de penser ca et ca me fait mal , mais je pense que c'est aussi la meilleure des solutions pour que nous puissions nous reconstruire et aller de l'avant mais dans des chemins diférents....


si c'est ce que tu ressens, tu n'a pas à en avoir honte, apparement vous allez vous separer amiablement c'est à dire sans cri ni dispute mais dans la discussion et c'est assez bien
56 ans 91 25732
soiesatin a écrit:
merci pour vos réponses, la situation avance , nous avons eu une longue discussion cette nuit et ce matin , on a décidé de faire un break. Il m'a avoué avoir une relation avec une personne depuis le mois de février.


Ca je n'avais pas osé t'en parler...:oops: Mais à ce que tu disais, j'avais bien le sentiment qu'il y avait qq'un d'autre, de plus important que la "tromperie" dont tu avais parlé...

Enfin vous avez parlé c'est l'essentiel. Maintenant, il faut attendre de voir ce que la vie vous réserve. Peut-être que vos chemins vont se séparer pour se retrouver plus loin, peut-être pas...

Il ne faut pas avoir honte de finir une histoire d'amour. Au contraire, c'est même très courageux de se rendre compte à temps que ça ne marche pas, qu'on s'est peut-être trompé et qu'il vaut mieux partir avant que la situtation devienne invivable.

Bon courage en tout cas !
B I U