MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Différences politiques au sein du couple ???

I
39 ans Seine-Maritime 121
(je lance mon premier su jet donc j'ai un peu le trac ! :oops: :oops: )

Pensez-vous qu'une relation et/ou vie commune soit possible lorsque il y a de  
grandes différences d'opinions politique au sein d'un couple ???

merci d'avance pour vos reponses

ice

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Discussions, débats ]
45 ans Paris 405
tu sais, je crois que tout cela dépends des gens. Bien sur, j'imagine mal le couple dans lequel un serait fan de lepen et l'autre d'arlette laguiller et chacun fanatique.

mais dans la plupart des cas, dans un couple, on parle d'autres choses que la politique ;) (un peu de politique de temps en temps chez moi, et on n'a pas vraiment les mêmes convictions, mais ça va)
C
45 ans 76 777
Bonjour compatriote

J'ai envie de te dire tout dépend des différences.
Perso au 1er tour j'ai voté Bayrou, si mon mari était plus royal, besancenot, buffet, voynet, bové etc ...ce n'est pas grave pour moi

si mon mari est ump là je tire un peu plus la tronche mais je pense que si c'est mon mari c'est qu'il a des raisons qui sont valables, après on évite d'aborder le sujet sinon ça fini mal, pis c'est tout

par contre si mon mari voterait fn la non, je ne pourrais pas, c'est pas concevable pour moi, là il y aurait bcp de disputes et je ne pense pas qu'il serait devenu mon mari, je ne peux pas passer ma vie auprès de quelqu'un qui a ces idées là, ça ne colle pas avec moi.
39 ans Londres, UK 1282
Avec mon copain, on parle peu politique. Ca ne l'a jamais réellement intéressé du temps où il vivait encore en France, et maintenant qu'il vit à Londres, il n'a que très peu d'échos de ce qui se passe ici (pas par manque de sources disponibles mais par désintérêt). Ceci dit, lorsque ça nous arrive d'en parler, nous sommes en général d'accord sur la plupart des choses.

Avec ma famille... fille de journalistes, donc nous parlons énormément politique à la maison. Nous avons des divergences mais c'est ce qui plaît à mes parents, ils aiment bien qu'on discute et qu'on débatte :) Comme nous nous entendons à merveille, on s'écoute beaucoup et on parle après avoir réfléchi. Ca aide à avoir quelque chose de constructif. :)
48 ans 1512
ben, il est très bien ton "premier sujet" ;)

Je rejoins les copines : à mon avis, cela dépend de l'importance des différences, quelques divergences d'opinions ne devraient pas poser de problème dans un couple. Mon mari et moi n'avons pas les mêmes sensiblités politiques, et ne votons pas pour les mêmes candidats, mais finalement nous nous rejoignons sur de nombreux points. Donc, nous pouvons parler de sujets politiques, sans nous étriper mutuellement.

Mais je maintiens que mon mari chéri est politiquement dans l'erreur :lol: :lol:
K
74 ans ouest (Bretagne) 166
Très bien ton sujet! :lol:
Pour ma part je serai désolé que nous soyons tout le temps en accord parfait! L'essentiel à mon avis c'est l'échange et le respect des idées de chacun. Nous avons l'un et l'autre des arguments, nous faisons des revues de presse, on décortique, on traque les provocs et nous décidons en conséquence. Ce qui occasionne parfois longtemps après des analyses interressantes et l'aveu parfois d'avoir été dupé ou s'être trompé, alors on se fait un apéro sympa, le chien pique les cacahouettes, on en conclue qu'il devrait faire de la politique :P et on devise sur un avenir meilleur !......
33 ans Fécamp 1045
Mon lutin et moi sommes tout deux centristes et cette idée me plaît plutôt bien à vrai dire.
Cela n'empêche pas les débats, d'autant plus qu'il a une position professionnelle à laquelle je n'avais encore jamais pu me frotter... ce qui rend les échanges encore plus interessant !

Alors si nous avions été de bords différents je l'aurais surement très bien vécu, le débat aurait été toujours présent. Par contre s'il avait été militant d'un partis que je ne comprend pas, là... :?.
56 ans 91 25732
Zom et moi, nous sommes PS tous les deux. Mais attention, on a quand même des divergences sur certaines orientations ! Et quand je vois comment ça peut évoluer parfois, je me dis que si en plus on n'était pas du même bord, ça serait épique parfois chez nous ! :lol:

Je pense que j'aurais pu vivre avec quelqu'un qui n'aurait pas eu les mêmes opinions que moi, mais à condition qu'il n'en fasse pas un mode de vie ou qu'il essaie de me les imposer. S'il avait respecté mes idées, j'aurais respecté les siennes aussi sauf si elles m'avaient paru inacceptables.

Les divergences simples ne doivent pas poser problème, il y a autre chose que la politique dans un couple. Par contre si les membres du couple sont militants farouches et opposés, ça ne doit pas être viable... :?
59 ans Québec, Canada 1664
Et bien je crois que chacun à le droit de penser comme il veut.

Cependant si nous avions des opinions extrèmes je crois que je négocierais une trève ... du genre ... on ne parle pas de politique à la maison.

Histoire de garder le calme et la paix dans la demeure ! :D
A
36 ans Nice 21965
pour nous la politique est un peu à eviter tout simplement parce qu'on est pas forcement d'accord sur certaines choses mais on est des grandes personnes et on en parle calmement

il est de droite (mais pas trop quand meme ouf) et moi je suis plus de gauche, le point sur lequel on est pas d'accord c'est au niveau salariale : lui voit comme un patron et pense qu'un contrat peux prendre fin du jour au lendemain et est pour les heures sup, moi je vois du coté salarié ou son contrat n'est pas vivable car on est en insecurité en permanence et je pense qu'il est preferable d'embaucher du personnel au lieu d'imposer des heures supp à des gens qui n'en ont pas envie
45 ans 17521
c'est le genre de sujet que j'aborde relativement peu au sein du couple... j'ai vécu la plupart du temps avec des personnes du même bord que moi (gauche)... et même en étant sur la même longueur d'onde, c'est un sujet dont je ne discute que très peu...

mais j'ai aussi vécu une de mes plus grandes histoires avec quelqu'un qui était d'un racisme très violent, qui ne votait pas, mais c'était tant mieux, parce qu'il aurait voté lepen (tout en vivant avec moi qui suis métissée, ce qui est plutôt comique, si c'est pas pathétique... :roll: ), et que j'avais déja assez de mal à encaisser ses opinions... c'était un sujet qu'on abordait assez peu, parce que ça me rendait malade, en plus ce n'était pas quelqu'un qui était capable de débattre et de se justifier, ou de m'expliquer le pourquoi de son choix : c'était comme ça, "parce que c'est toujours les bou**** et les neg**** qui foutent le bordel"... ](*,) j'ai jamais réussi à le faire changer d'avis, donc je préfèrais ne pas aborder le sujet... :?

disons que je suis capable de tolérance, concernant les divergeances politiques ou religieuses, si on ne cherche pas à me "convertir" et que chacun garde ça pour lui...
Trés bon sujet, Ice! Perso j'ai tenté l'aventure une fois avec une fille qui n'avait pas du tout, mais alors pas du tout les mm idées politiques que moi, et je sais par experience que c'est fort peu vivable, tant l'identité politique transparait dans la gestion de la vie commune...Y'a qu'a imaginer faire un budget familiale entre quelqu'un comme moi, qui vote de l'extreme gauche jusqu'au PS et quelqu'un comme elle, sarkozyste ( voir plus si affinités )...Pas vraiment top! Pas les m conceptions de la vie non plus...Au final elle etait tout ce que je n'aime pas, la caricature stéréotypé de la nana de droite, élevé dans un milieu ou le fric n'est pas un pb, loin de la, mais pingre au possible, genre, ah non, pas d'enfant, ca bouffe trop de fric, et je préfére vivre pr réussir ma carriere et réaliser mes reves, ou alors l'idée d'aller vivre du coté de chez elle (a lyon ) pour s'installer aprés en suisse histoire d'échapper aux impots...Pour moi, je ne peux pas concevoir une vie comme ca, et je ne pouvais concevoir non plus une vie sans mariage et sans enfants sous pretexte que " sa coute trop chére"...
B I U


Discussions liées