MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Palestine: qui pour expliquer?

46 ans Rouen 3807
Les Palestiniens sont les premiers à se plaindre de leur voisin Israël, et les accrochages ne sont pas rares entre les deux.

On pourrait donc penser à une "unité nationale" parmi  
les Palestiniens qui leur permettraient de faire face à Israël...au lieu de ça, ils sont en plein état de guerre civile (si j'ose utiliser le terme) entre partisants du Hamas et ceux du Fatah.

Personnellement, je ne comprends pas...déjà que le conflit latent entre Israël et les autres pays du Golfe, me paraît des plus catastrophique et inutile; là, je déclare forfait. Donc si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne, merci par avance...
40 ans Paris 766
Le principe est assez simple:
Les gens qui dirigent les palestiniens sont issus de mouvement terroristes aux méthodes très peu recommandées.

C'est pour ça qu'il n'arrivent pas à trouver d'entente avec Israel, seul pays démocratique de la région.
Et c'est pour ça qu'ils finissent par s'entre tuer, dès qu'il y a conflit, --> violence!

Et dommage pour le peuple paléstiniens qui subit tout ça.
C'est déplorable. Avant un Arafat qui a passé son temps à refuser les accords de l'ONU et détourner pour sa pomme tous les fonds d'organismes pour les paléstiniens. Et là, 2 partis qui s'entretuent.
2812
Petit historique pour resituer les faits :
-1948 : Création de l'Etat d'Israël et déplacement des Palestiniens vers deux territoires et les pays voisins.
-1967 : Début de l'occupation suite à la Guerre des Six jours
Certains Palestiniens, ne supportant plus la situation, essaient de revendiquer des droits. Parmi lesquels, Yasser Arafat. Des années 60 aux années 80, l'OLP et d'autres groupes va mener des actions terroristes, principalement hors de leurs territoires (Jordanie, Liban, Méditerranée, Allemagne...). Mais rien ne change, les territoires palestiniens s'enflamment (1987, 1ére intifada sous le contrôle de l'OLP).
- années 1990 : le temps de la paix ? Tout le monde, Palestiniens et Israëliens, y croyaient. Les négociations s'enchaînent (Madrid, Oslo). Puis les mains se serrent. Un Etat est promis aux Palestiniens pour la fin des années 90. Mais rien ne viendra. Les attentats suicident reprennent en Israël vers 1997, l'Etat promis ne vient pas, les Palestiniens s'enfoncent dans la misère (le Fatah, branche politique de l'OLP détournant les fonds étrangers, notamment ceux de l'Union européenne). Les groupes islamistes profitent de la situation pour faire passer leurs idées (sous couvert d'aide à la population).
-septembre 2000 : Ariel Sharon visite l'esplanade des mosquées. C'est l'étincelle qui allume l'incendie : la 2ème intifada (appuyée, cette fois, par les islamistes du Hamas).
- 2000-2004 : les tensions montent entre le Fatah et le Hamas. Fin 2004, Yasser Arafat meurt et il n'y a pas de personnalité assez forte pour le remplacer.
Depuis les tensions sont encore montées un peu plus, c'est une lutte de pouvoir dont la principale victime est la population palestinienne.
41 ans 417
très très subjectif comme explication ça... bon ce problème est tellement vieux qu'il est forcément passionnel...

ce qu'il me semble c'est que les israéliens ont le nez dans la guidon et qu'ils répliquent de manière disproportionnée à toutes les attaques terroristes. du coup les palestiniens, dont certains vivent dans des camps de réfugiés depuis 60 ans, pensent que les Israéliens veulent leur disparition (alors qu'Israel considère que c'est juste défensif...) du coup ils votent pour le HAMAS parce que quand on se sent menacé (par Israël, par les arabes, par les noirs, par les délocalisations peu importe) en général on vote pour le plus extrémiste (le Hamas, le FN...) qui est du coup le moins apte à résoudre le problème...
du coup Israel se sent encore plus en danger, du coup ils sont encore plus durs, du coup le hamas peut faire comme s'ils avaient raison d'être durs, et aux prochaines élections ils vont triompher... et la spirale continuera...

il y a deux groupes de personnes qui ont intérêt à ce que ça continue : les chef terroristes palestiniens et les ultra nationalistes israeliens (et ceux qui ont intérêt à ce que israel reste avec son ennemi commun ça évite que les sépharades se plaignent d'être victimes de racisme de la part des ashkénazes, qu'on parle de crise économique...).
il y a deux groupes de personnes qui ont intérêt à ce que ça s'arrête : les civils des 2 côtés...

donc quand il y a un effort de paix, qui pourrait réussir, paf une bombe et paf représailles et paf les palestiniens votent pour le hamas... et paf on s'éloigne de la paix, et ça continue...
et je crois qu'il y a une partie du fatah qui sait que les palestiniens continueront à crever de faim avec le hamas...

ensuite il y a un problème religieux : le fatah est modéré, avec une partie laique il me seble, et le hamas est islamiste alors forcément, ça peut pas marcher...

il y aurait beaucoup d'autres choses à dire, et en tout cas, ornella, on ne peut pas prétendre expliquer un tout petit peu la situation en 7 lignes...
B I U


Discussions liées