MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Prescription de pillule pour les mineurs

37 ans val de marne 94 1705
Ma petite soeur a moins de 18 ans et prend la pillule depuis quelques mois a l'insu de nos parents. Ils ne voulaient pas qu'elle la prenne avant 18 ans.  
Donc elle est allé dans un planning familliale pour en avoir. Le problèmes, c'est que le planing famillial du coin n'est ouvert que le vendredi après midi. Donc elle ne peut pas y aller vu qu'elle a cours. Les autres planings familliaux sont loins et elle ne peut y aller que pendant les vacances. Sauf que la, c'est fermé pour cause de travaux et ça ne rouvre qu'a la rentrée. Donc elle est un peu coincée. De plus il n'y a pas de choix dans les pillules qu'ils distribuent et celle qu'elle prend n'est pas très adaptée (elle lui donne de l'acnée).

Donc voila, elle aimerait passer par un medecin, qui lui trouvera une pillule adaptée et pour laquelle elle n'ai pas a faire 50km pour en avoir. Mais elle a peur de ne pas pouvoir la demander sans l'accord des parents. Avec les histoires de secret professionnel je pense qu'elle peut l'avoir sans que les parents ne le sachent, mais d'un autre coté, elle est mineure, c'est peut etre plus compliqué. Donc voila, est ce qu'il faut un accord parental pour se faire prescrire la pillule quand on est mineure?
M
41 ans Rennes (35) 1304
Je dirai que non. Je la prenais avant mes 18ans et j'étais passée par un planning familial aussi. Par contre, elle devra payer la consultation et la prescription. Pour la consultation, pas de soucis, elle pourra toujours dire qu'elle avait un petit problème de santé, mais pour la pilule à la pharmacie, si elle présente sa carte vitale ou demande le tiers payant ou autre mode de remboursement, tes parents seront au courant grâce au relevé de remboursement de la sécu/mutuelle...
Elle peut peut-être en parler et se renseigner avec l'infirmière de son lycée?
M
41 ans Rennes (35) 1304
J'oubliais.... La pilule ne protège pas des MST, donc ça n'empêche pas d'utiliser un préservatif...
36 ans 2809
Théoriquement, même son médecin traitant peut la lui prescrire (ce qui évite les kms) mais comme le dit minouchka, cela risque d'être compliqué pour les remboursements.

Ne peut-elle pas expliquer à vos parents qu'elle souhaite la prendre pour limiter l'acnée, ça peut éventuellement marcher (mais faut-il encore qu'elle ait de l'acné...)
30 ans 93 160
callimarie a écrit:
Ne peut-elle pas expliquer à vos parents qu'elle souhaite la prendre pour limiter l'acnée, ça peut éventuellement marcher (mais faut-il encore qu'elle ait de l'acné...)


Ca marche aussi pour les cheveux gras ^^ C'est comme ça que j'ai commencé la pillule, prescription de ma dermato... En plus, c'est l'occasion d'aller pour la 1ère fois chez le gynéco sans trop "inquiéter" les parents.
M
41 ans Rennes (35) 1304
Pas bête, j'y avais pas pensé! Ou pour des règles douloureuses ou les seins douloureux pendant les règles...
42 ans Var (Draguignan) 21
J'ai pris la pillule à 16 ans aussi pour les duleurs des regles; c'étais insupportable, essaye ca, ca peut marcher.
47 ans Dans les nuages... 624
Il faut absolument lui trouver une solution.
C'est vraiment dommage que tes parents ne comprennent pas cette nécessité.
J'ai tellement vu de collégiennes enceintes obligées de trouver des solutions douloureuses que cela me paraît extremement sensé de prendre la pilule même si on a aucune relation sexuelle. Ce qui ne dispense pas du préservatif évidemment.
Le médecin est lié par le secret professionnel, la pilule ne nécessite pas l'accord des parents, seul l'IVG nécessite un accord (sauf exception avec intervention du procureur de la république). Donc, si ce n'est l'aspect financier de la prise en charge par la sécurité sociale.
Malgré tout, je pense qu'une bonne discussion avec exemple à l'appui s'impose. La pilule n'incite pas à avoir des relations sexuelles mais on a l'assurance que, quel que soit la situation, il n'y aura pas de traumatisme d'enfant non désiré.

Bonne chance à vous
37 ans val de marne 94 1705
minouchka a écrit:
J'oubliais.... La pilule ne protège pas des MST, donc ça n'empêche pas d'utiliser un préservatif...


T'inquiète pas je lui ai deja dit et je sais qu'elle est sérieuse ;) . Le problème c'est que les "excuses" comme l'acné, les cheveux gras tout ça ne marcherons pas vu qu'elle leur a deja demandé pour des raisons sexuelles. Je pense que c'est mon père qui refuse, meme si ma soeur a demandé a ma belle mère et qu'elle a dit non. Ils se doutent qu'elle a des relations, ça fait deja plusieurs mois qu'elle est avec son copain. Mais mon père refuse d'entendre parler de ça. D'ailleur quand son copain viens a la maison ils dorment dans des chambres séparées même si les parents se doutent que ils aient pu le faire autre part. Mon père est comme ça, il a engueulé ma mère le jour ou il a appris que ma grande soeur prenais la pillule alors qu'elle avait 18 ans. Je ne pense pas qu'il puisse changer d'avis...

Donc je crois que ma soeur va devoir se resigner a faire la route pour une pillule :( .
37 ans 12494
une question peut etre stupide mais pourquoi n'y vas tu pas avec elle.. A ce compte la tu pourias prendre rendez vous chez ton gyneco pour elle sa la mettrais en confiance et lui éviterais peut etre les km...

Apres c'est qu'une idée hein !!
37 ans val de marne 94 1705
bah en fait, je n'ai pas de gyneco et mon medecin traitant est toujours celui que j'avais chez ma mère a 500 km de chez mon père. Et puis il ya toujours le problème du relevé de la carte vitale. Elle est toujours sur la carte de mes parents.
37 ans 12494
ah mince ! apres je sais que mon medecin laisserias passez une consult pour ma soeur a mon nom pares tout depends la relation que vous avez mais ur le long terme cela ne resolveras pas son probleme malheureusement... Je crois que seule une discution arrivera a vous depatouillée...
35 ans toulouse 1436
Je pensais à un truc peut etre débile mais pourquoi ne pas te faire prescrire la pilule et lui refiler les plaquettes ? (parce que là meme avec un préservatif il y a des risques et si ton pere n'arrive pas à concevoir qu'elle puisse avoir besoin de la pilule je n'imagine meme pas si elle tombe enceinte ...)

Et sinon le soucis si elle se fait prescrire la pilule seule c'est que votre pere recevra les relevés de la sécu et ça lui mettra sans doute la puce à l'oreille.

Pour l'avortement entre 16 ans et 18 la présence d'un adulte de plus de 21 ans suffit (famille, amis, prof de lycée ...) et il est aussi possible de le faire sans sécu (pour que ça n'apparaisse pas sur les relevés des parents) mais c'est assez couteux (dans les 200€ si médicaments et dans les 400/500€ si aspiration).
37 ans val de marne 94 1705
je prend deja moi meme la pillule et je ne suis pas sure qu'elle suporte la meme que moi. Je pense que la secu va trouver bizare que je prend deux pillules différentes :lol:
30 ans 93 160
A mon avis, elle devrait prendre rendez-vous avec un médecin gé, ou un gynéco... et en parler avec lui. Ils ont l'habitude de ce genre de situations, et sont sûrement plus informés niveau législation..

Si elle a plus de 16 ans, elle doit avoir sa carte vitale normalement... Elle est toujours sous le régime de ces parents, mais possède une carte à son nom. Bon, c'est sûr que tes parents vont s'en rendre compte, mais au moins elle aura sa pilule. Si ton père ne veut vraiment pas entendre parler de ça, il ne dira rien, et au mieux ça pourra peut-être dénouer le dialogue....
B I U


Discussions liées