MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

moi, des TCAs?

M
29 ans Suisse, près de Lausanne 5
Si je me suis inscrite ici, c'est pour chercher de l'aide, et mieux comprendre ce qui m'arrive... j'espère que vous m'aiderez à y voir plus clair!!
Début juin: mon entraîneuse  
me dit que j'ai 2-3 kilos en trop. Au départ je suis sensée en perdre 2, et tout se passe bien. Mais dès fin juillet, tout ça tourne à l'obsession et je commence à me faire vomir.

En août j'ai complètement dérapé et j'ai perdu 8kg, et je continue à me faire vomir, je me prive énormément et j'en arrive à 200Kcal par jour environ.

J'en parle à deux amies, mais que voulez-vous qu'elles fassent? Ma mère, qui s'inquiète, appelle un jour mon entraîneuse (je fais de l'athlétisme) et lui dit qu'elle trouve que j'ai perdu bcp de poids. Mon entraîneuse m'appelle et je craque, je lui avoue tout. Elle me dit d'en parler à ma mère.
Je me suis accrochée à ma passion: l'athlé, et deux jours plus tard j'en ai parlé à ma mère. Même pour les vomissements. J'ai évoqué l'hypothèse des TCA mais elle a dit "Non, sûrement pas...!" elle l'a pris comme si je lui annonçais quelque chose de "banal"...
Croyez-vous que c'est un refus de le reconnaître de sa part? Ou que je suis hypocondriaque?

bref...
C'était il y a 3 semaines et ça a suffit à me rassurer, comme si en parler à mon entraîneuse et ma mère m'avait servi de thérapie. J'ai recommencé à manger, sans culpabiliser, peu, mais c'était bien, et puis surtout j'ai arrêté de me faire vomir. Je pensais que tout serait beau désormais, j'avais l'impression de renaître.

En remangeant "normalement" j'ai repris 1 kilo mais je le supportais, encore... j'ai réussi à garder ce 1 kilo en plus pendant ces 3 dernières semaines mais je vois que ma balance commence à m'indiquer gentiment plus...et ça me déprime tro!!! surtout que je ne mange pas plus de 1200-1500 ckal par jour, même parfois moins... je ne comprends pas!! avant de faire toutes ces conneries je devais en manger entre 2300 et 2500 Calories par jour ET MON POIDS N AUGMENTAIT PAS!
ça me donne envie de recommencer à me priver et à me faire vomir, et hier et aujourd'hui je me suis surprise à calculer des calories en classe... je me sens seule et déprimée... j'ai même à nouveau jeter de la nourriture à midi... :'(

HELP!!!
Ai-je des TCAs? OU est-ce juste un caprice??
merci et dsl pr le roman!!
37 ans 12494
bonjour, missaudi...

Ce que tu decris la est ce que malheureusement beaucoup de jeune fille connaisse... Il s'agit de l'anorexie... Au depart juste pour êrdre qelque kilo et pui cela derape... On ne mange plus , on se fat vomir...Ce la peut etre tres dangeureux pour ta santé sur le long terme... et oui cela est un Trouble du comportement alimentaire...Tu n'es pas hypocondriaque et cela est loin d'etre un caprice..C'est une maladie....

Tu sais il est parfois dificile pour un parent d'amettre que son enfant a un probleme... et ta maman a peut etre du mal a l'accepter et se voile la face..
En as tu parlé avec ton papa ? Qu'en dis ton entraineuse ?
Tu peux en parler avec ton médecin traitant également qui trouverais peut etre les mots pour en parlez avec ta maman...

Pour ce qui est de ton poid il est normal qu'il augmente..
Il a subit de nombreuse carence et il lui faut le temps qu'il se remmette... Il fait des reserce au vu d'une prochaine crise et la frustration ne fera qu'enplifier le probleme que tu rencontres...Tu es encore en plein adoléscence et ton corps a besoins de carburant pour bien évoluer...

D'autre t'en parlerons peut etre mieu que moi ..
Je ne peux que te conseillé d'aller lire la partie Réeducation alimentaire du forum qui je pense pourra t'aider et n'hésite pas a revenir posté si tu en rescent de besoins...
50 ans Sud ouest 356
Si tu prives ton corps, que tu l'affames, il réagit en stockant tout ce qu'il peut, donc tu grossis en mmangeant moins.
On a tous un poids donné, le set point, qui est le poids que tu fais en mangeant à sa faim, ni plus, ni moins. Vouloir aller au dessous est dangereux pour ta santé et , en plus, tu risques de te retrouver au dessus ! On a tous aussi un nombre de calories que tton corps dépense au repos, rien que pour fonctionner. Et c'est ce nombre qui diminue si tu t'affames.

Enfin, ne t'inquiétes pas, c'est rattrapable à ton âge. Je te conseille de remanger normalement, à ta faim, et ton corps devrait "oublier" ce que tu lui a fait subir.
Je te conseilles aussi de lire la parti RA du forum et le site
[url]www.gros.org pour comprendre le fonctionnement de ton corps par rapport à la nourriture et pourquoi les régimes sont néfastes.
Si enfain tu continues à être obsédé par la nourriture, si tu te sens devenir anorexique, consulte un psychologue, parles en à ton médecin car il faut prendre ça au sérieux. Le forum peut t'aider mais ce n'est pas suffisant.[/url]
34 ans 4879
Ce sont clairement des tca, mais tu as un avantage sur beaucoup d' anorexiques/boulimiques: tu en est consciente et tu veux t'en sortir!! Et ça c'est l'essentiel! ;)

Tu sais ce n'est pas facile pour les proches d'admettre que leurs enfants ont un tca, car les tca sont associés à l'image que l'on a de soi et malheureusement les parents ont tendance à penser qu'ils ont "loupé" quelque chose, pas assez aimés leurs enfants...

Après des années d'hyperphagie de ma part mes parents refusent toujours d'accepter qu'il s'agit de tca... :roll:

Bon en tout cas si j'ai un et un seul conseil à te donner c'est d'aller consulter quelqu'un, un psychologue par exemple ou un médecin du "GROS", médecins spécialement formés aux problèmes des tca.
Ils ne te jugeront pas et ils sont formés à ces problêmes que peu de gens peuvent comprendre.

Bises et courage, en tout cas si tu veux en parler il y a plein de gens ici qui conaissent ou ont connu les même problêmes que toi ;)
M
29 ans Suisse, près de Lausanne 5
merci pour ta réponse. Non, je ne me vois pas en parler à mon père!
Mon entraîneuse m'a dit que si je perdais encore elle ne pourrait plus m'entraîner... mais qu'elle m'encourageais à arrêter, car si je continuais ça pouvait être grave et tout...et m'a soutenue... et donc m'a aidé à m'en sortir.. jusqu'à mnt. ce soir j'ai résisté à aller me faire vomir car j'ai parlé à un ami...je ne veux pas tout recommencer mais une remarque a table de mon frère m'a mise sur les nerfs: je me coupais un bout de fromage et il me dit: "ouaw t'as la dalle toi!" (alors que lui mange 534545 fois plus!!) et mes parents me pompent aussi.. et mon frère se fout de ma gueule.. alors j'étais tellement énervée que j ai eu envie de me faire vomir... et j envisage de manger moins.. l'inconvénient c'est que je tiens à ma passion.. j'aimerais en parler à mon infirmière scolaire.. mais je ne sais pas si elle est là pour ça ??
34 ans 4879
Oui tu peux en parler à ton infirmière scolaire c'est même un bon début! ;)
Elle pourra t'écouter mais attends toi à ce qu'elle te redirige vers quelqu'un de plus spécialisé qui saura t'aider, et généralement ce sont des médecins compétents qu'ils conseillent.
Bon courage ;)
M
29 ans Suisse, près de Lausanne 5
Je suis allée lui parler aujourd'hui. Elle m'a prise au sérieux, c'était bien. En même temps je sais pas ce qui m'a prise mais ce soir je me suis refaite vomir. Et je ne ressens rien: ni satisfaction, ni déprime... je suis vide en fait...je suis complètement perdue
38 ans Montréal 1666
Tu es vide... Se faire vomir, pour moi, c'était faire sortir tout plein d'émotions.

Ce n'est qu'un symptome et même si certaines personnes arrivent à arrêter de se faire vomir à force de volonté, tu devrais aller voir ce qui se cache tout ça avec un psy ou quelqun qui peut t'aider de facon professionnelle pour devenir vraiment libre.

Bonne chance!
B I U


Discussions liées