MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Colocations et soucis...

V
103 ans 5489
J'ai une amie qui passe de temps à autres sur VLR et qui m'a appellé hier matin en larmes car elle a de gros soucis avec son colloc :( ce  
n'est pas la première fois et là elle n'en peux plus. Elle a fait ses valises et est partie hier soir chez des amis... mais qu'en est il de la colloc ?
pour info le contrat est à leurs 2 noms, et ils ont 3 mois de préavis (ou 1 en cas de raison pro par exemple). Comment doivent ils faire au niveau du préavis ? l'un peut il le déclancher seul ?
44 ans chez nous 1844
Oui je pense perso je suis colocataire ... avec ma mère et j'ai envoyé mon préavis car je vais déménagée. Cela permet à ma mère de garder le logement donc ça doit fonctionner pareil avec ton amie.
Quand au préavis elle peux peut être s'arranger avec son travail pour avoir un courrier de mutation ( bidon) et ainsi réduire son préavis
V
103 ans 5489
tessy a écrit:
Oui je pense perso je suis colocataire ... avec ma mère et j'ai envoyé mon préavis car je vais déménagée. Cela permet à ma mère de garder le logement donc ça doit fonctionner pareil avec ton amie.
Quand au préavis elle peux peut être s'arranger avec son travail pour avoir un courrier de mutation ( bidon) et ainsi réduire son préavis


LE soucis est qu'elle n'a pas de boulot... elle en cherche un :?
37 ans Lyon 176
J'étais en colocation il y a 2 ans. Le bail était à nos 3 noms, préavis de 3 mois également si on voulait partir.

J'ai décidé de partir en juin : j'en ai parlé à mes 2 autres colocs (une fille et un gars). Le gars m'a dit que s'il n'était pas d'accord pour que je parte, il ne signerait pas les papiers nécessaires (pas chiant le gars !!!l). Après renseignements auprès de ma régie, pour qu'un des colocs puisse partir, il lui faut l'accord des deux autres, sans quoi, c'est impossible.

Donc en gros, soit le/la coloc de ton amie est ok pour garder l'appart tout/e seul/e ; soit il refuse et ta copine doit rester (ou alors partir en payant toujours le loyer...) ; soit ils trouvent un arrangement (ce qu'on avait finalement fait dans mon ancienne coloc) en remplaçant le départ de ton amie par un nouveau coloc (qui signera un nouveau bail avec celui qui reste).

Voilà pour quelques infos, je pense que c'est la même chose partout, en tout cas, c'est ce qui c'était passé pour moi !
V
103 ans 5489
Merci Missilie :) Ca m'éclaire un peu plus :)
46 ans albertville 1799
Pour faire clair et rapide, il y a solidarité entre les colocataires.

Elle peut faire ses valoches, le coloc restant est solidaire et devra assumer le loyer. Ca c'est la vision vis à vis du bailleur.

Toutefois, le coloc restant peut lui demander des comptes et notamment lui demander d'assumer sa part du loyer, y compris par voie de justice.

La meilleure solution est qu'elle assume sa part de loyer mais qu'elle essaie de s'entendre avec le coloc restant pour chercher rapidement un remplaçant (sauf si cela ne le gêne pas de payer le loyer seul par la suite).
V
103 ans 5489
mike73400 a écrit:
Pour faire clair et rapide, il y a solidarité entre les colocataires.

Elle peut faire ses valoches, le coloc restant est solidaire et devra assumer le loyer. Ca c'est la vision vis à vis du bailleur.

Toutefois, le coloc restant peut lui demander des comptes et notamment lui demander d'assumer sa part du loyer, y compris par voie de justice.

La meilleure solution est qu'elle assume sa part de loyer mais qu'elle essaie de s'entendre avec le coloc restant pour chercher rapidement un remplaçant (sauf si cela ne le gêne pas de payer le loyer seul par la suite).


Merci :)
Il était de toute facon hors de question qu'elle n'assure pas sa part du loyer, et ce même si elle n'est plus physiquement dans la colloc :)
46 ans 91 2672
Noub a écrit:
tessy a écrit:
Oui je pense perso je suis colocataire ... avec ma mère et j'ai envoyé mon préavis car je vais déménagée. Cela permet à ma mère de garder le logement donc ça doit fonctionner pareil avec ton amie.
Quand au préavis elle peux peut être s'arranger avec son travail pour avoir un courrier de mutation ( bidon) et ainsi réduire son préavis


LE soucis est qu'elle n'a pas de boulot... elle en cherche un :?


pour info, les bénéficiaires de minimas sociaux (API, RMI, ...) n'ont qu'un mois de préavis à donner.
tu peux aussi te renseigner à l'ADIL de ton département

www.anil.org/adils/carte.htm
V
103 ans 5489
lollipops91 a écrit:
Noub a écrit:
tessy a écrit:
Oui je pense perso je suis colocataire ... avec ma mère et j'ai envoyé mon préavis car je vais déménagée. Cela permet à ma mère de garder le logement donc ça doit fonctionner pareil avec ton amie.
Quand au préavis elle peux peut être s'arranger avec son travail pour avoir un courrier de mutation ( bidon) et ainsi réduire son préavis


LE soucis est qu'elle n'a pas de boulot... elle en cherche un :?


pour info, les bénéficiaires de minimas sociaux (API, RMI, ...) n'ont qu'un mois de préavis à donner.
tu peux aussi te renseigner à l'ADIL de ton département

www.anil.org/adils/carte.htm


Elle ne touche pas le chomage ni le RMI, mais ayant les APL elle n'aurait qu'un mois de préavis ? interessant tout ça...
46 ans albertville 1799
lollipops91 a écrit:
Noub a écrit:
tessy a écrit:
Oui je pense perso je suis colocataire ... avec ma mère et j'ai envoyé mon préavis car je vais déménagée. Cela permet à ma mère de garder le logement donc ça doit fonctionner pareil avec ton amie.
Quand au préavis elle peux peut être s'arranger avec son travail pour avoir un courrier de mutation ( bidon) et ainsi réduire son préavis


LE soucis est qu'elle n'a pas de boulot... elle en cherche un :?


pour info, les bénéficiaires de minimas sociaux (API, RMI, ...) n'ont qu'un mois de préavis à donner.
tu peux aussi te renseigner à l'ADIL de ton département

www.anil.org/adils/carte.htm


Tu es sure de ton coup?????
Moi j'en suis pas sur de ça. Pour avoir balayé la loi du 6 juillet 89 de long en large, je n'ai jamais vu ce genre d'information. De mémoire, un préavis de congé est ramené de 3 mois à 1 mois seulement en cas de mutation ou de perte d'emploi.
46 ans albertville 1799
mike73400 a écrit:
lollipops91 a écrit:
Noub a écrit:
tessy a écrit:
Oui je pense perso je suis colocataire ... avec ma mère et j'ai envoyé mon préavis car je vais déménagée. Cela permet à ma mère de garder le logement donc ça doit fonctionner pareil avec ton amie.
Quand au préavis elle peux peut être s'arranger avec son travail pour avoir un courrier de mutation ( bidon) et ainsi réduire son préavis


LE soucis est qu'elle n'a pas de boulot... elle en cherche un :?


pour info, les bénéficiaires de minimas sociaux (API, RMI, ...) n'ont qu'un mois de préavis à donner.
tu peux aussi te renseigner à l'ADIL de ton département

www.anil.org/adils/carte.htm



Autant pour moi. je viens de vérifier. C'est effectivement le cas. Un bénéficiaire du RMI peut donner congé avec seulement un préavis d'un mois (article 12 de la loi du 6 juillet 89).
Tu es sure de ton coup?????
Moi j'en suis pas sur de ça. Pour avoir balayé la loi du 6 juillet 89 de long en large, je n'ai jamais vu ce genre d'information. De mémoire, un préavis de congé est ramené de 3 mois à 1 mois seulement en cas de mutation ou de perte d'emploi.
46 ans albertville 1799
Euuuuh désolé, j'ai du faire une connerie avec le précédent message : voila ce que je voulais écrire:


Autant pour moi. je viens de vérifier. C'est effectivement le cas. Un bénéficiaire du RMI peut donner congé avec seulement un préavis d'un mois (article 12 de la loi du 6 juillet 89).

En revanche, attention au fait qu'il s'agisse de colocation, un site intéressant pour ça :
http://www.colocation.fr/homepage.php
B I U