Comment réagir face à la provocation?

mooofaya
Vlrnaute
Vlrnaute

Sexe:Femme 30 ans
Bruxelles, Belgique

Inscrite le 21 Nov 2004
607 mess
Le 26.11.08 @16:18

Comment réagir face à la provocation?

Je viens vous demander conseil parce que ma fille de trois ans me fait tourner en bourrique, j'ai mes méthodes mais j'aimerais connaitre d'autres réactions possibles...

Un exemple: quand je lui dis de ne pas toucher à quelque chose, elle s'éloigne de l'objet en question puis reviens tout doucement, pose le doigt dessus et me regarde en souriant...
Ou bien, elle a tendance en ce moment a vouloir se changer 15 fois par jour, elle me le demande je lui dis non, lui explique qu'on ne peut pas utiliser le linge d'une semaine en un jour, elle comprend (enfin je crois) et reviens 10min plus tard déguisée de la tête aux pieds...
Elle est parfois très insolente, elle a parlé très tard et ne parle toujours pas correctement, mais par exemple, elle me répète souvent de me taire quand je parle à quelqu'un d'autre qu'à elle, ou elle m'ordonne de manger quand on est à table etc... et malgré les réprimandes(je suis allée jusqu'a la fessée!!) elle continue!

Alors j'ai tout essayé mais elle recommence très souvent ce genre de choses et ça commence sérieusement a me gaver...Tous les jours plusieurs fois, je dois faire face a de petites provocations du genre...
Comment réagiriez vous, vous?
 
Câline
Vlr Aficionado
Vlr Aficionado

Sexe:Femme 47 ans
Out of Africa...

Inscrite le 07 Nov 2003
4355 mess
Le 26.11.08 @17:09

Comment réagir face à la provocation?

mooofaya a écrit:

...
elle me répète souvent de me taire quand je parle à quelqu'un d'autre qu'à elle, ou elle m'ordonne de manger quand on est à table etc...


Peut-être essaie t'elle tout simplement de vous imiter ? Je ne vois pas de l'insolence et encore moins de la provocation : elle vous regarde faire et reproduit tout simplement. Ou alors elle a envie de capter votre attention (besoin d'être rassurée, assurée que vous l'aimez toujours même si vous êtes accaparée par quelque chose d'autre ou quelqu'un)

Lui avez vous demandé pourquoi elle voulait se changer plusieurs fois par jour ? Est-ce que ça à un sens pour elle ?
Et pour les objets, avez vous essayé de lui expliquer - en quelques mots - pourquoi vous ne vouliez pas qu'elle y touche ? C'est peut être juste de la curiosité de sa part, les enfants étant naturellement curieux (c'est ce qui leur donne la motivation d'apprendre plus tard à l'école. Ou alors elle veut vous montrer en le touchant qu'il ne se passe rien (catastrophe) ça peut être : tu vois maman, tu peux me faire confiance, je ne l'ai pas cassé ou, je ne me suis pas fait mal, ou quelque chose du genre.

Vous savez ce qui nous paraît évident pour nous adultes ne l'est pas forcément pour un enfant de trois ans !

Je crois qu'il faut vraiment réussir à se retirer de la tête qu'un enfant agit pour nous embêter ou que s'il nous regarde en souriant, c'est de la provoc.
 
mooofaya
Vlrnaute
Vlrnaute

Sexe:Femme 30 ans
Bruxelles, Belgique

Inscrite le 21 Nov 2004
607 mess
Le 26.11.08 @17:34

Comment réagir face à la provocation?

Quand je lui dis de ne pas toucher quelque chose, n'est-elle pas censée obéir?
Je lui explique toujours pourquoi je lui refuse quelque chose.

Dois-je tolerer qu'elle me crie "tais toi maman!" quand je parle a quelqu'un?

Ou qu'elle me crie de manger quand je la prie de s'asseoir correctement sur sa chaise?

Elle prefere les habits d'été, et je ne l'habille jamais comme elle le voudrait evidemment, c'est pourquoi elle se permet de retourner sa commode et son armoire pour chercher quelque chose qui lui plait!

Je ne la diabolise pas, je comprends ce qu'elle veut et pourquoi mais c'est fatiguant à la longue...J'aimerais vraiment qu'elle obeisse, j'ai trois petits et si les trois s'y mettent j'ai pas fini!

Laughing
 
 
Tissounette
Vlr Padawan
Vlr Padawan

Sexe:Femme 31 ans


Inscrite le 05 Juin 2008
1652 mess


Vêtements
A vendre (3)
Vendus (90)
Le 26.11.08 @18:39

Comment réagir face à la provocation?

Câline: je garde depuis quelques temps 2 garçons, le plus petit a 5 ans et demi et me fait tourner en bourrique, tout comme l'enfant de mooofaya...

Quelques exemples: à son âge il n'a pas le droit de manger de chewing gums, sans me demander il saisait une boîte, l'ouvre et commence à en saisir un, je lui dit que non il n'y a pas droit, qu'il n'a pas encore l'âge et que j'en ai discuté avec son père qui m'a dit la même chose... et ben l'adorable bambin me sourit, prend le chewing gum des mains (me griffe au passage) et avale le chewing gum d'un coup et après éclate de rire parce ce qu'il a eu ce qu'il désirait...

Pareil pour le chocolat, il prend la tablette (après être monté sur une chaise pour le choper) et s'enfuit avec malgrès mes explications (le dîner à peine 1h plus tard, déjà copieusement goûté à la sortie de l'école) s'en fout littéralement et de plus me dit que je ne le rattraperais pas car je suis trop grosse pour courir ! (je précise qu'on a déjà eu une discussion à propos du mot "grosse", qu'il sait parfaitement que ce mot est insultant et peut vexer les gens à qui il le dit)

Pareil pour le feu qu'il prend en douce pour aller brûler les feuilles dans le jardin, pareil pour le couteau avec lequel il a menacé son frère... il sait que ça lui est interdit, que c'est dangereux mais il le fait parce que ça l'amuse et qu'à part le punir je ne ferais rien... sa mère lui met des gifles et des fessées mais moi je m'y refuse car d'une je n'ai pas le droit (je suis la nounou) et de 2 il me semble que ça n'arrange rien...


Tu veux encore d'autres exemples ? Les enfants sont uniquement de petits anges qui ne cherchent qu'à nous être agréable et qu'à nous imiter pour devenir comme nous d'après toi ?

Non les enfants sont des êtres humains avec leur caractère propre et ce même quand ils sont petits... certains sont adorables, d'autres pervers et d'autres encore très dociles... mais les généralisations sur les gosses je les trouve très réductrices et dangereuses pour leur équilibre ainsi que pour l'équilibre des parents.



Moofaya: je te souhaite beaucoup de courage et sans être tyrannique je te conseillerais de rester ferme quant à ce que tu veux pour elle, ce qui lui est permis, ce qui ne l'est pas. Je trouve que tu fais très bien de lui expliquer précisément pourquoi elle a droit à telle chose et pourquoi pas certaines autres... comme la plupart des enfants, elle a besoin de limites, de connaître les règles et de savoir qu'elle peut avoir confiance en ses parents, qu'ils sont là avant tout pour l'aimer mais aussi pour l'aider à grandir et malheureusement ça ne se résume pas qu'à des calinous... Wink
 
Athy
Sorcière torrid(e)
Sorcière torrid(e)

Sexe:Femme 30 ans
Nice

Inscrite le 17 Aoû 2006
21963 mess


Vêtements
A vendre (18)
Vendus (778)
Le 26.11.08 @19:01

Comment réagir face à la provocation?

moonfaya, tu as acouché y'a pas longtemps,tu etait pas mal "collée" avec elle avant le bébé? si c'est le cas, je pense qu'elle te pousse a bout pour attirer l'attention sur elle car elle est maintenant sur le bébé
 
Izadora
Vlr Aficionado
Vlr Aficionado

Sexe:Femme 32 ans


Inscrite le 03 Oct 2004
4907 mess
Le 26.11.08 @19:13

Comment réagir face à la provocation?

mooofaya a écrit:
Quand je lui dis de ne pas toucher quelque chose, n'est-elle pas censée obéir?
Je lui explique toujours pourquoi je lui refuse quelque chose.

Dois-je tolerer qu'elle me crie "tais toi maman!" quand je parle a quelqu'un?

Ou qu'elle me crie de manger quand je la prie de s'asseoir correctement sur sa chaise?

Elle prefere les habits d'été, et je ne l'habille jamais comme elle le voudrait evidemment, c'est pourquoi elle se permet de retourner sa commode et son armoire pour chercher quelque chose qui lui plait!

Je ne la diabolise pas, je comprends ce qu'elle veut et pourquoi mais c'est fatiguant à la longue...J'aimerais vraiment qu'elle obeisse, j'ai trois petits et si les trois s'y mettent j'ai pas fini!

Laughing


J'ai l'impression qu'elle tente de s'affirmer et de prendre des décisions pour elle-même. Tu peux peut-être l'aider par de simple trucs comme tu sort 2 chandails et elle doit en choisir un, de même pour pantalon/jupe. Pour les repas je fais de même avec mon fils (Déjeuner et dîner, pas souper) Je lui énumère 2-3 trucs qu'il peut manger et il doit choisir ce qu'il veut. EX.: Je demande: Qu'est-ce que tu veux manger ? Pain, céréales, gruau ? Ainsi il peut prendre ses propres décisions parmi les choix proposés. Pour le souper il mange ce que j'ai préparer sinon c'est rien.

Pour ne pas que ta fille aille prendre des vêtement pas approprié à la saison, pourquoi ne pas les ranger dans des boîtes/bacs où elle n'aura pas accès.

Aussi il me semble qu'elle tente de faire la mère. Selon les différentes théories de psychologie du développement ce serait:

Arrow un complexe d'Oedipe (selon Freud) ou elle serait en rivalité avec toi. http://fr.wikipedia.org/wiki/Complexe_d%27%C5%92dipe
Arrow La Crise de l'initiative et de la culpabilité (selon Erikson). http://espaceparents.canoe.ca/education/actualites/2007/04/18/4056853-eq.html
Arrow La période de l'identification selon la théorie de l'apprentissage social.
Arrow La période de l'identification sexuelle selon la théorie du développement cognitif (Kohlberg)

Donc tout porte à croire qu'elle est à un point tournant du développement de sa personnalité.

Il faut qu'elle parvienne à comprendre que même si elle est une fille/femme comme toi, qu'elle n'est pas encore une mère et surtout pas TA mère.
 
Pomdereinette
Vlr Padawan
Vlr Padawan

Sexe:Femme 50 ans
Région parisienne

Inscrite le 20 Jan 2008
1838 mess
Le 26.11.08 @21:49

Comment réagir face à la provocation?

Est-ce qu'elle a démarré l'école cette année ? Parce que c'est le cas de Friouille, et on a aussi droit à quelques insolences. J'ai parfois l'impression que soit il reproduit ce qu'il voit d'autres soit il copense à la maison le fait qu'il doive obéir toute la journée.

Je pencherais aussi pour l'entrée dans l'Oedipe. Parce que mon fiston est plus pénible avec son père.
Chez nous ce qui marche c'est quand je le laisse en plan. Il est insupportable, et plutot que lui hurler dessius je le préviens que je m'occuperai de lui quand il sera calmé. En dernier recours, je l'ai déjà envoyé 2/3 mn dans sa chambre. J'essaye vraiment de le faire en dernière extrémité, pour que ça garde son impact.

Le coup de lui laisser le choix, ou...ou, marche bien aussi. Et puis essayer de lui donner des responsabilités (aider à mettre la table, à étendre le linge). Il se sent grand et a moins besoin de s'affirmer par l'insolence.

Enfin, peut-être si tu peux consacrer 1/4 d'heure jeu avec ta fille, et juste elle. Pour qu'elle n'ait pas besoin d'attirer ton attention autrement.

Et son Papa ? Elle a aussi besoin de sentir deux adultes fermes et solidaires, en face d'elle.

Au passage, Tissounette, bon courage !
 
Câline
Vlr Aficionado
Vlr Aficionado

Sexe:Femme 47 ans
Out of Africa...

Inscrite le 07 Nov 2003
4355 mess
Le 27.11.08 @11:26

Comment réagir face à la provocation?

mooofaya a écrit:
Quand je lui dis de ne pas toucher quelque chose, n'est-elle pas censée obéir?
Je lui explique toujours pourquoi je lui refuse quelque chose.

Dois-je tolerer qu'elle me crie "tais toi maman!" quand je parle a quelqu'un?

Ou qu'elle me crie de manger quand je la prie de s'asseoir correctement sur sa chaise?

Elle prefere les habits d'été, et je ne l'habille jamais comme elle le voudrait evidemment, c'est pourquoi elle se permet de retourner sa commode et son armoire pour chercher quelque chose qui lui plait!

Je ne la diabolise pas, je comprends ce qu'elle veut et pourquoi mais c'est fatiguant à la longue...J'aimerais vraiment qu'elle obeisse, j'ai trois petits et si les trois s'y mettent j'ai pas fini!

Laughing


Ben elle fait son boulot d'enfant hein Very Happy
Disons que dans la réalité ça ne se passe pas toujours comme on le voudrait parce que l'enfant n'a pas encore la logique que nous avons acquise par l'expérience et que nos "ordres " n'ont pas toujours de sens pour eux.

On ne peut donc pas dire qu'ils désobéissent pour nous embêter

Pour ce qui est de l'obéissance il faut aussi savoir doser (et je pense que ça tu sais faire !). Il y a des choses interdites A VIE et d'autres évolutives en fonction de l'âge. L'enfant aime à savoir que certaines choses qui lui sont interdites aujourd'hui lui seront accessibles, comme les grands, plus tard : ce n'est donc pas une punition, mais pour le protéger d'un éventuel danger dont nous, en tant que parents, avons connaissance. Donc, à mon sens, ne pas hésiter à le lui dire : "pour l'instant c'est non, mais quand tu auras grandit un petit peu, tu pourras toi aussi le faire"

Pour les vêtements, pourquoi ne pas la laisser choisir ? On leur colle tellement d'interdits qu'un petit peu de liberté là où il n'y a pas de danger, c'est bénéf pour tout le monde. Et une fois qu'elle aura eu bien froid, à mon avis, avec douceur tu pourras lui faire comprendre pourquoi tu l'habille plus chaudement.

Est-ce que toi (ou ton mari) avez l'habitude de crier ou parler fort ? Souvent les enfants nous renvoies en miroir notre manière d'être et de faire (pas toujours agréable ça je le conçois ! Mais si sa manière de te parler t'agresse et que tu lui parle pareille, alors dis toi qu'elle aussi se sent probablement agressée) Quand elle se comporte ainsi, as tu essayé de lui parler doucement ? Si oui, comment réagit-elle ?

Allez bon courage (trois ?? Pfiou !!! Very Happy )
 
Câline
Vlr Aficionado
Vlr Aficionado

Sexe:Femme 47 ans
Out of Africa...

Inscrite le 07 Nov 2003
4355 mess
Le 27.11.08 @11:44

Comment réagir face à la provocation?

Tissounette a écrit:
Câline: je garde depuis quelques temps 2 garçons, le plus petit a 5 ans et demi et me fait tourner en bourrique, tout comme l'enfant de mooofaya...

Wink


Parce que ceci : "...sa mère lui met des gifles et des fessées..."

explique cela "...Pareil pour le feu qu'il prend en douce pour aller brûler les feuilles dans le jardin, pareil pour le couteau avec lequel il a menacé son frère..."

La violence appelle la violence ! On peut être ferme, poser un cadre évolutif en fonction de l'âge de l'enfant sans utiliser la moindre violence (qui d'ailleurs ne règle strictement rien, tu en donnes la preuve dans ton message).

Le comportement de cet enfant montre surtout que quelque chose ne tourne pas rond au niveau de la famille.
Pour ma part je ne connais AUCUN enfant pervers, mais des parents pervers qui détruisent leurs gamins par contre, oui !
 
mooofaya
Vlrnaute
Vlrnaute

Sexe:Femme 30 ans
Bruxelles, Belgique

Inscrite le 21 Nov 2004
607 mess
Le 27.11.08 @16:46

Comment réagir face à la provocation?

Oui c'est vrai qu'il m'arrive de perdre patience régulièrement, j'ai l'impression que si je me laisse faire, je vais vite être encore plus débordée...

Alors oui il m'arrive de crier , de pas toujours leur parler aussi doucement que possible , et ce depuis quelques temps déjà...Peut-on revenir en arrière??


J'ai déjà essayé de lui parler doucement dans ces moments là oui, ou quand elle se relève 15 fois le soir avec à chaque fois un nouveau prétexte et que je suis exténuée..

SANS AUCUN SUCCÈS, ça ne marche pas, elle se fiche de ce que je lui dit et recommence 5 min après.
Même si je prend un bon quart d'heure a lui expliquer le pourquoi du comment, avec gros bisous et câlins et qu'elle finisse par me dire "oui maman, bonne nuit, je t'aime" eh ben elle revient quand même alors bon...si c'est pas du foutage de gueule...Laughing

J'ai essayé de la rassurer de lui lire des histoires, de prendre du tps pour elle parce que je vois bien que c'est tout ce qu'elle réclame au fond mais voilà, je ne suis pas un robot, j'ai des faiblesses et DE LA FATIGUE et je n'arrive pas à être toujours au top malheureusement...

Surtout qu'au final, ça ne paie pas...

A part que je passe de bons moments avec elle, que je lui ai toujours accordé du tps rien que pour elle, parce que le rôle d'ainé ne doit pas être simple a vivre surtout à cet age...eh bien, je me demande si au contraire, elle n'est pas "trop gâtée".

Maintenant, c'est pas une peste tout le temps hein, elle est adorable la majorité du tps mais elle teste mes limites en ce moment je crois tout simplement...et je ne sais pas exactement comment je devrais réagir...


On sort tous d'une période assez difficile, tout s'est enchainé très vite, bcp de changements d'un coup, accouchement, déménagement, entrée à l'école (ou ca se passe pas super bien non plus)...nouvel environnement quoi! Embarassed
 
Câline
Vlr Aficionado
Vlr Aficionado

Sexe:Femme 47 ans
Out of Africa...

Inscrite le 07 Nov 2003
4355 mess
Le 27.11.08 @17:15

Comment réagir face à la provocation?

mooofaya a écrit:

On sort tous d'une période assez difficile, tout s'est enchainé très vite, bcp de changements d'un coup, accouchement, déménagement, entrée à l'école (ou ca se passe pas super bien non plus)...nouvel environnement quoi! Embarassed


Ca peut jouer, peut être qu'elle a besoin d'être rassurée. Et à l'école, que se passe t'il ?

Et le papa dans tout cela ? Il est présent dans votre vie ? Si oui, ne peux tu pas lui demander de t'aider un peu (quand ta fille se relève 15 fois par exemple il peut intervenir avec fermeté et sans violence : genre "on est là, tu ne risque rien alors maintenant tu te couches et tu ne te relèves plus. A demain" )

Et toi tu en profites pour souffler et penser à toi, rien qu'à toi, uniquement à toi Very Happy Pas d'enfant dans les "pattes" pendant un après midi par exemple, ça fait un bien fou !

Sinon qu'appelles tu "trop" gâté ? Donner du temps à son enfant ne risque pas d'en faire un enfant trop gâté, par contre, si tu as moins de temps "brutalement" elle risque de ne pas comprendre, ou d'être en "manque". Ca peut se mettre en mot. Et puis, toujours avec l'aide de ton mari s'il est présent, ou d'une autre personne, tu peux te ménager du temps rien qu'avec elle. Ce que tu peux faire aussi, plutôt que de lui donner tes explications, c'est essayer d'avoir les siennes : "pourquoi me rejoins tu sans arrêt ? As tu peur ? De quoi ?" de manière à l'aider à reconnaitre ses besoins, ses peurs éventuelles, et à les exprimer. Ca ne veut pas dire que tu y répondras par l'affirmative à chaque fois. Mais au moins, tu lui auras permis de le poser. Et toi ensuite de poser le tien du style : "toi tu as besoin d'être avec moi, mais moi vois tu, là j'ai vraiment besoin de dormir. On se voit demain va vite te coucher." Pareil avec son besoin de toucher à tout.

Aider un enfant à s'exprimer ne veut pas dire qu'on va le laisser faire ou accéder à toutes ses demandes.

Par contre, avec trois enfants, ta fatigue me paraît légitime : n'nésites pas à te faire aide surtout !

Sinon oui, bien sur, que tu peux revenir en arrière ! On peut toujours expliquer à son enfant que nous avons fait fausse route et rectifier le tir.

Je trouve que c'est difficile d'être parent alors si en plus nous ne nous accordons pas le droit à l'erreur.. ouaille ! Very Happy Le tout c'est de ne pas être borné, de savoir le reconnaitre et de faire autrement !
 
elfe_des_prairies
P'tit Mimi
P'tit Mimi

Sexe:Femme 38 ans


Inscrite le 04 Mar 2010
2 mess
Le 04.03.10 @16:00

Comment réagir face à la provocation?

Câline a écrit:
Tissounette a écrit:
Câline: je garde depuis quelques temps 2 garçons, le plus petit a 5 ans et demi et me fait tourner en bourrique, tout comme l'enfant de mooofaya...

Wink


Parce que ceci : "...sa mère lui met des gifles et des fessées..."

explique cela "...Pareil pour le feu qu'il prend en douce pour aller brûler les feuilles dans le jardin, pareil pour le couteau avec lequel il a menacé son frère..."

La violence appelle la violence ! On peut être ferme, poser un cadre évolutif en fonction de l'âge de l'enfant sans utiliser la moindre violence (qui d'ailleurs ne règle strictement rien, tu en donnes la preuve dans ton message).

Le comportement de cet enfant montre surtout que quelque chose ne tourne pas rond au niveau de la famille.
Pour ma part je ne connais AUCUN enfant pervers, mais des parents pervers qui détruisent leurs gamins par contre, oui !



OK alors voilà ma façon de voir bien sûr ça n'engage que moi.
Non la fessée n'est pas une solution en soit mais:

parfois et je dis bien parfois quand la parole a échoué quand toutes les tentative ont échouées il vaut mieux une fessée mérité qui lui servira de leçon et qui peut être lui sauvera la vie (parcequ'il a reçu une fessée un jour ou on l'a attrapé en train d'essayer d'escalader le balcon il ne le refera plus)qu'encore essayer de parlementer.

Pourquoi parceque non nous ne sommes pas au pays des bisounours et les enfants ne sont pas aussi naïf qu'on voudrait nous le faire croire.

Oui certains enfants sont très intelligents (beaucoup d'ailleurs) et savent utiliser les failles pour avoir ce qu'ils veulent.
J'ai 2 enfants un garçon de presque 5 ans qui a toujours été en avance et qui nous mène depuis sa naissance la vie dure.Je l'aime ne croyez surtout pas le contraire mais son sens de la provocation nous rend la vie impossible.Rien n'y fait, d'ailleurs il va revoir sa psy car il a décidé de ne plus rien faire à l'école entre autre et qu'il devient très dur à gérer.Un vrai adolescent l'alcool en moins (ouf).alors oui il fini par se prendre des fessées .En même temps j('en ai pris quand j'était jeune et j'en garde souvenir a savoir je savais pertinament quand une fessée était méritée et je l'acceptais contrairement à une fessée injustifiée.Si on considère qu'il est prévenu 3 fois avant que ça tombe si il l'a prend c'est qu'il l'a cherchée.
Et oui les enfants comprennent parfaitement la notion d'ordre et oui parfois certains font exprès de ne pas les suivre pour nous embêter pour nous controler.Une dernière chose la plupart des enfants ont une crainte inée de l'adulte ce qui donne à l'adulte une autorité naturelle.Certains enfants (dont mon fil) n'ont pas cette crainte il peut partir avec quelqu'un qu'il n'a jamais vu sans se poser de question (ce qui je dois avouer est quelque peu stressant)mais surtout il part du principe qu'on est du même pied d'égalité et là l'autorité en prend un coup.
A contrario sa soeur n'a jamais pris de fessée pourquoi ben simplement parceque le fait de lui parler d'expliquer ou de détourner son attention suffis. enfants 2 caractères et il faut bien faire avec.Mais c'est pas parcequ'on prend des fessées qu'on devient agressif ou bien qu'on fait de grosses bétises il faut ne jamais avoir été en face de telles situations pour oser être aussi moralisatrice.
 
finette
Vlr Padawan
Vlr Padawan

Sexe:Femme 42 ans
pépettesland

Inscrite le 02 Juin 2004
1780 mess


Vêtements
Vendus (1)
Le 04.03.10 @17:12

Comment réagir face à la provocation?

Ben la demoiselle teste vos limites.
D'autant plus si elle sent une faille ou elle peut s'engouffrer. C'est pas pour t'embêter c'est juste pour sentir les cadres afin d'être rassurée.
Maintenant c'est vrai que c'est pénible. Très pénible. Répéter 20 fois la même chose, ne pas craquer et ne pas lui céder par facilité c'est pas si évident qu'on veut bien nous le faire croire. Si à cela s'ajoute en plus une pointe de culpabilité parentale ou de la fatigue ça peut vite virer au cauchemard.
Alors pointe déjà tes priorités. Ce dont tu es absolument persuadée que c'est pour son bien et applique ces rêgles sans fléchir.
Maintenant ça ne veut pas dire pas de punition. Privée de dessert, aller dans sa chambre ou direct au lit ou tout ce que tu veux c'est bien et ça permet de faire une pause.

Par contre, si elle ne te sent pas ferme dans tes décisions alors là c'est trop tentant pour elle de désobéir et c'est aussi une preuve d'échec de notre part.
Un exemple perso : au self hier la petite (2,5 ans) remarque que je prends un gateau au choc pour elle. Bilan des courses elle ne veut rien manger d'autres que son gateau. Je me fache, son père aussi. On lui dit que si elle ne mange pas un peu de son plat elle n'aura pas de dessert rien n'y fait. Bilan on arrive au dessert et qu'est ce que je fais? je lui donne un morceau parce que j'étais malheureuse de la voir le ventre vide. Grosse erreur de ma part. Non seulement elle a pas eu la punition que je lui avais promise mais en plus elle a su que là dessus elle pouvait m'avoir comme elle voulait. Du coup c'est moi que mon mari a puni (salaud, il a bouffé tout le reste du gâteau sans m'en donner un morceau) en me disant "il va bien valoir que l'une de vous 2 comprenne" et il a parfaitement raison.
La preuve: pour ses 2 ans elle a absolument voulu manger toute seule son gâteau au chocolat dégoulinant de crème. Un véritable massacre pour le reste de la pièce. Du coup le papa reprend les choses en main et lui dit que c'est lui qui va lui donner à manger car c'est pas possible de tout salir comme ça. Evidemment grosse crise, pleures, hurlements bref la totale. Il lui explque que si elle continue c'est plus de gâteau du tout.
Elle continue.
Donc il lui enlève le gateau. Elle hurle de plus belle mais il lache pas le coup et elle est privée de sa part de gateau d'anniversaire.
Le lendemain on lui redonne le reste en lui disant que c'est son papa qui lui donne ou on lui renlève de nouveau. Elle a pas moufté et a ouvert la bouche bien grande (elle aime les gâteaux au chocolat).
Bilan : papa 1 - poucinette 0

Ce qu'il faut en fait c'est être absolument persuadé de son bon droit. Avoir l'intime conviction que ce que l'on fait est juste et non négociable et s'y tenir un point c'est tout.
Peut importe le comportement de l'enfant, c'est nous qui avons raison et qui sommes la loi. Toute attitude non conforme à ce qu'on a dit est passible de sanction et c'est tout.
Et généralement ça marche.

Maintenant à toi de faire le tri dans ce que ta fille peut raisonnablement faire ou non.
Ca c'est propre à chacune, on n'a pas toute les mêmes limites.
Par exemple, choisir ses vêtements ok mais il faut qu'ils soient conformes à la saison. Si elle met le bronx dans son armoire alors que tu lui as dit non alors elle range et le lendemain elle ne pourra plus choisir ses habits.
Tu peux aussi l'avertir que tu ne lui répèteras les choses que 3 fois, au bout de la 3ième fois ce sera une punition que tu fixes à l'avance (aller au coin, pas de dessin animé, pas de glace bref c'est pas les choix qui manquent à 3 ans). Ca aussi ça marche super, même chez les chieurs de compette que sont mes fils.
Maintenant ça marche jamais du premier coup non plus (faut bien qu'ils testent au moins une fois pour voir si ce qu'on dit est bien la vérité), c'est également caution à retestage périodoque mais dans l'ensemble, si tu t'y tiens ça fonctionne pas trop mal cette histoire.

En tout cas bon courage.
 
finette
Vlr Padawan
Vlr Padawan

Sexe:Femme 42 ans
pépettesland

Inscrite le 02 Juin 2004
1780 mess


Vêtements
Vendus (1)
Le 04.03.10 @17:18

Comment réagir face à la provocation?

elfe_des_prairies a écrit:


J'ai 2 enfants un garçon de presque 5 ans qui a toujours été en avance et qui nous mène depuis sa naissance la vie dure.Je l'aime ne croyez surtout pas le contraire mais son sens de la provocation nous rend la vie impossible.Rien n'y fait, d'ailleurs il va revoir sa psy car il a décidé de ne plus rien faire à l'école entre autre et qu'il devient très dur à gérer.Un vrai adolescent l'alcool en moins (ouf).


Petit HS : as tu pensé à lui faire faire un test de QI par une psy spécialisée dans la précocité ? Non parce que ça pourrait aussi être un souci de ce genre là (notemment l'école). N°2 est un peu comme ça aussi à la maison c'est ce qui me fait penser à ça pour le tien du coup.
Le mien est en plus hyper sensible bref très très délicat de trouver le bon équilibre avec lui en ce moment (il a 6 ans).
 
Renarde
Vlr Nomade
Vlr Nomade

Sexe:Femme 47 ans
Est

Inscrite le 05 Oct 2005
321 mess
Le 04.03.10 @17:42

Comment réagir face à la provocation?

Je n'ai pas d'enfants donc je ne sais pas comment je réagirais mais pour le coup des vêtements je rangerais les vêtements d'été dans un carton ou une autre armoire où elle ne pourrait pas mettre son nez.
Comme ça si elle se permet de choisir ses vêtements ils seront au moins adaptés à la saison et elle en aura moins retourné surtout si ils ne lui plaisent pas parce que pas d'été.