MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Je suis brisée...

N
44 ans chez moi ou au bureau 114
jamais je n'aurais pensé écrire dans cette rubrique un jour mais voilà......
première écho hier pour un bébé que nous n'attendions plus tant nos essais étaient infructueux depuis Natacha mais  
qui nous avait tellement rendus heureux cet été et avec si peu de tact l'Échographiste m'annonce alors que je suis seule: désolée mais son coeur ne bat plus.... ca fera 35 euros

je n'ai pas compris, je ne comprend plus rien je suis si perdue et je dois attendre jusqu'à lundi pour l'opération.... en gérant ma poupette qui ne dois pas comprendre pourquoi sa maman est si mal,

je pleure, je ne sais pas comment affronter

je l'ai vu à l'echo et ....
32 ans France 1769
Je suis de tout coeur avec toi... :kiss:

Courage dans cette dure epreuve...
40
Super l'échographiste!! Bon courage à toi , vraiment.
32 ans Brive la Gaillarde 1397
Bon courage, je suis désolée pour toi. Je te souhaite de reprendre très vite les essais
36 ans 2087
De tout coeur avec toi également...
32 ans Dans les îles, ou le soleil brille 412
Bon courage :kiss: , c'est un chagrin si profond que personne ne peu comprendre. Moi aussi j'ai connu sa quand j'ai rencontré mon mari. On m'a dit c'est rien juste un décollement du placenta faut se reposé c'est rien. Rien pour eux, mais dur pour moi. 1 semaine après l'annonce de cette histoire, votre bébé n'est plus au revoir, vous comprenez c'est fini. Sa ma anéanti...
36 ans paris 1304
a ces medecins grrr :twisted:

je suis passée par cette dure epreuve aussi si tu veux me mp hésite ps
moi aussi premiere echo un foetus immobile et ce silence... "je suis vraiment désolée madame ...grossesse arreté depuis 10 jours ...curetage dans 2 jours"
2 jours ou j'avais nausées mal au ventre mal aux seins...l'horreur..mais dans mon malheur je suis tombée sur une gygy très humaine qui ne me connaissait pas et qui avait les larmes aux yeux de me voir effondrée

moi j'ai expliqué a mon ainé que le bébé dans le ventre de maman etait parti, qu'il etait malade et qu'il ne pouvait pas grandir et vivre... il a très bien compris malgré ces 2 ans et demi
explique a ta puce que tu es triste mais que ca va passer et que ce n'est pas de sa faute a elle

j'ai epris les essais e suite et nouveau bébé 4 mois apres :) et 4 mois apres sa naissance mon 3 etait en route :D

on oublie pas mais le temps estompe la peine
je t'epargnerai les " vaut mieux maintenant que plus tar " et les " c'est qu'il y avait un probleme " tu t'en doutes deja et ca minimise pas la peine .. ca aide juste a faire son deuil..
pleure si tu en as besoin parles en autour de toi je t'envoie du courage et des bisous
25 ans 524
je te souhaite beaucoup courage !!
S
46 ans 325
courage à toi et à vous deux

j'ai vecu cela aussi il y a quelques années :cry: :( (c'est une longue 'histoire' j'ai noté dans mon message de presentation en fait)

oui,l'equipe medicale/gynecologues n'ont parfois pas du tout d'humanité,pas du tout les mots qu'il faut,j'en ai fait les frais egalement :(
faire comprendre sa souffrance aux gens,(et mere de famille) est impossible,il faut l'avoir vecu pour cela
(de mon coté...quand c'est arrivé,une mere de famille m'a dit que c'etait pas de sa faute et que ca serait bien que j'arrete de pleurer que ca servait a rien,et dit avec le ton assez dur... :shock: j'ai ete choqué et bloqué glacé sur place,une ancienne collegue de travail)

courage à toi et a vous deux dans cette dure epreuve :(

parlez en tous deux,vous avez chacun votre souffrance,de (mon coté apres quelques années mon couple a eclaté .....il y avait d'autres raisons mais cette perte y a ete aussi pour quelque chose)

courage
N
39 ans 35
moi pareil c'était mon gygy en plus ce gros nul on est que des numéro pour certain moi ça fais 3 ans qu on essais et 8 mois que j ai fais ma FC et aujourd hui toujours pas enceinte
mais je vais mieux si tu as besoin je suis la n hésite pas car tu n'est pas seule
N
44 ans chez moi ou au bureau 114
merci à toutes pour vos paroles réconfortantes.

malheureusement la tournure des évènements nous a donné l'impression que le sort souhaitait s'acharner.... après que les urgences m'aient renvoyé chez moi vendredi en me précisant de revenir au moindre saignement, j'y suis retournée samedi pour cette raison et j'ai eu droit a un examen douloureux sans compassion et retour à la maison avec du spasfon. l'opération étant planifiée pour ce lundi pas question de me prendre en urgence sur le week end...

dimanche les douleurs se sont amplifiées et dans la nuit de dimanche à lundi j'ai fait une importante hémorragie et mon petit ange est parti ainsi :cry:

je leur en veux de m'avoir abandonné avec mes douleurs mes peurs et maintenant ma détresse liée à cette fin indigne pour notre bébé.

les douleurs se poursuivent encore puisque tout doit s'évacuer naturellement dixit le gyneco qui m'a vu lundi et qui a estimé que le curetage n'était plus nécessaire; je ne sais pas combien de temps cela prendra mais à chaque moment ca me renvoie à cette nuit que je n'oublierai jamais.

Merci encore pour votre soutien.
N
39 ans 35
Bonjour
Je comprends ta détresse pour avoir eut le même type de personnage en face de moi. La perte d'un bébé est toujours douloureuse quelque soit les circonstances mais lorsque les staf médicale ne te soutiens pas c'est encore plus difficile.

Moi j'ai su que je l'avais perdu à l'éco des 3 mois et pourtant j avais fais une éco 3 semaines avant et le médecin m'avait dit tout très bien. Juste je lui dis je suis très fatiguée et je fais des baisses de tension. Il me dit c'est normal et être enceinte n'est pas une maladie. bref 3 semaines plus tard il me dit j'ai pas une bonne nouvelle et me tourne froidement l'écran pour me montrer que le cordon ombilical était asséché. Il me dit vous avez eu un grand stresse ou un choc émotionnel. Alors je lui dis mon papa à été gravement malade, et la il me dit quoi ce gynéco et bien ça doit venir de la. Il m'a culpabilisé comme jamais et après il me dis mais de toute façon vous avez déjà un enfant? Et la la réponse qui tu je lui répond doc ça fait 3 ans que vous me suivez pour une suspicion d'infertilité.

Moi je suis super déçu du corps médical en gynécologie.

Par contre moi j'ai eu un curtage une expulsion comme m'a dit mon gygy si froidement par contre je sais que si tu dois tout évacuer toute seule en principe c'est dans la semaine. Il ne ton pas donnée d'info? Tu y retournes quand les voir pour ton suivi?

En tous les cas sois forte le plus possible je sais que c'est très difficile si tu as besoin de discuter je suis la.

gros bisous ma belle
S
46 ans 325
je pense que le corps medical est partout pareil :(
froideur et insensibilité sont pas de rigueur :? :(

j'en ai fait les frais aussi...on m'a dit lors de l'echo "le premier est décédé,le deuxieme certainement demain .... :( "

c'est tout pas d'autres mots,la femme est partie et a fermé la porte...voila c'est tout,j'etais sonné,perdue,pertrifié sur place,tres malheureuse,au plus mal...incapable de reagir
moi et pareil pr mon mari

apres ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire avant quelques jours...qu'il fallait que je reste 'comme cela' pendant quelques jours ,et j'ai pas eu d'autres explications (mon gyneco m'a expliqué en deux mot le pk je devait attendre,c'est en rapport avec la peau (leurs peaux)

et mon gyneco m'a dit qu'il fallait attendre quelques jours oui mais pas autant qu'ils me l'avaient dit,mon gyneco s'est 'occupé' de moi le lendemain :(
j'avais eu une grossesse gemellaire,ca m'est arrivé a 4mois et demi de grossesse
mon gyneco s'est 'occupé' de moi,j'ai ete endormi totalement,et ca 'a ete fait' par voie naturelle
quand je me suis reveillé on m'a dit 'vous voulez les voir? ils sont beaux" :( :shock: :) :) :( :(
!!!!!!!
j'etais au plus mal :(
on m'a dit apres que c'etait pour m'aider a faire plus vite mon deuil.... :(

c''est dur ces moments horriblement dur

on a toutes notre histoire dure,courage a vous

bises sinceres

(hs/ps: mari qui ne l'ai plus a l'heure actuel)
P
44 ans dans mon canapé 37
J'ai vécu la même chose que toi Sabineli, il y a presque 5 mois. Antoine et Baptiste sont morts au début du 6ème mois de grossesse.
Je me dis que j'ai eu beaucoup de chance, le personnel qui s'est occupé de nous,que ce soit des aides-soignantes, des infirmières, les sage-femmes (j'ai même eu un étudiant sage-femme génial dans la qualité de ses soins), les gynécologues, tous ont été supers avec nous (mon mari a pu rester avec moi 24h/24h, on l'a chouchouté quand il est remonté de la salle de naissance en lui proposant un petit déjeuner). Je pense qu'ils sont obligés de se blinder; le jour où nous avons appris le décès de nos petits, nous étions 4 couples à vivre la même chose. La sage-femme nous a dit à quel point c'était dur pour elle d'expliquer plusieurs fois par jour à des parents que leurs enfants ne vivraient pas. Je pense que si tu te blindes pas, tu te tires une balle au bout de 15 jours.
Voilà, c'est la première fois que je mets par écrit mon malheur, il faut du temps pour que le chagrin s'atténue,j'ai encore des coups de blues réguliers. Nous devons continuer notre chemin pour rendre hommage à nos bébés.
57 ans Lyon 313
Comment est ce possible? Je suis choquée par ce manque de tact de sentiment, d'humanité.
Bon courage ma Cocotte :kiss:
B I U