MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Les enfants de st vincent

Ce film que j'avais vu il y quelques années, m'avait profondément choqué, d'autant plus que c'est basé sur une histoire vraie. Ce soir je l'ai remis comme je ne l'avais  
jamais enregistré et là encore j'ai plus de casettes, et puis j'aurais préféré ptét qu'il ne repasse jamais car il y a des scènes insoutenables. Je me suis toujours demandé si il était vraiment utile de montrer toute ces scènes franchement choquantes.
Je sais pas ce que vous en pensez et si vous l'avez vu, ptét que je suis trop émotif ou plus fragile que vous. Mais pour moi ce film est dur.
52 ans cherbourg 1409
il parle de quoi ce film ?
48 ans Genève 345
Je suis contente de voir qu'une autre personne pense la même chose que moi. J'en suis malade.
Je trouve vraiment plus que limite de montrer "en détails" ces enfants ainsi que les pratiques effectuées.
Je me suis reconnectée sur VLR mais je l'écoute en fond.

C'est sur qu'il faut dénoncer ça mais est-ce obligatoire de TOUT montrer ?
48 ans Genève 345
magasa a écrit:
il parle de quoi ce film ?


Les garçons de Saint-Vincent

Au Canada, dans les années 70. L'ancien monastère Saint-Vincent abrite un orphelinat. Le frère Lavin, qui dirige l'institution d'une main de fer, se laisse aller à des actes cruels. Le jeune Kevin Reevey fait partie de ses souffre-douleur. Désespéré, l'enfant fait une fugue. Rattrapé par la police, il retrouve ses bourreaux. Un jour, Mike, le concierge de l'orphelinat, constate que le corps de Kevin est couvert de plaies. Sans attendre, il alerte les autorités. L'inspecteur qui mène l'enquête découvre rapidement que de nombreux enfants ont subi des violences et, semble-t-il, des abus sexuels. Mais la police, qui redoute l'ampleur du scandale, choisit délibérément d'ignorer les témoignages des petites victimes...

Un pensionnaire s'échappe de l'orphelinat où il subit les violences du religieux qui dirige l'institution. Quand la police le rattrape, son tortionnaire est bien décidé à lui faire payer sa fugue.
35 ans Tours 2247
c'est le genre de film que je ne regarderai jamais car sinon je vais pas dormir pendant des semaines :?
_
30 ans 530
anypya a écrit:
c'est le genre de film que je ne regarderai jamais car sinon je vais pas dormir pendant des semaines :?

tout pareil et en plus je pourrai pas m arreter de pleurer... :cry:
52 ans cherbourg 1409
bon je viens de mettre la 6 et c'est vrai que ça a l'air très dur.

je regarde quand même

mon père a été dans ce genre d'institution...
Je profite de la fin de la 1ère partie et de la pub, pour répondre. Efectivement c'est sur la 6 j'ai omis de le dire. Ce qui est choquant dans ce film c'est qu'on voit les garçons un peu dénudés qui bougent comme si ils se faisaient braiment sodomiser, et on voit le jeune garçon à genoux faire une fellation certes, on ne voit pas le sexe mais l'image en montre trop quand même. Viennent ensuite les témoignages avec les actes crus. La violence passe au second plan alors qu'elle est présente.
Je me demande comment ils ont fait pour faire tourner de si jeunes enfants sans les traumatiser; pour les films d'horreur, avec le trucage les jeunes s'amusent mais là je vois pas, ne serait ce que le scénarion qu'ont du lire ces gosses c'est pas évident. Pour en revenir à l'histoire elle même, on se retrouve une fois de plus avec les pouvoirs qui nonobstant la morale ferment les yeux au détriment de jeunes innocents, uniquement pour préserver l'image d'une bonne société.
41 ans pas de calais 2048
Moi j'ai pesé le pour et le contre :
:arrow: je regarde parce que ca s'est reellement passé et je ne me voile pas la face
:arrow: je ne regarde pas parce que je vais pas en dormir et tout ce qui touche aux enfants me rend malade au plus haut point.

J'ai choisi de ne pas regarder, rien qu'a lire ce que Scrameustache vient de dire et je vais ressasser ca toute la soirée dans mon lit :?
Je ne supporte pas que l'on puisse faire souffrir des enfants et l'odée que cela existe me revulse au plus haut point :cry:
Le pire c'est que cela a veritablement existé et que malheureusement quelque part dans le monde cela existe et existera toujours et pas forcement loin de chez nous :twisted:
Honte à ces gens :twisted: :twisted: :twisted:
Pub

Kabuzek, je ne voulais pas te traumatiser et je te prie de m'excuser. Mais ce film passe à la télé et je voulais avoir des avis, ou savoir si j'étais le seul à trouver cela révoltant. La curiosité est un vilain défaut et j'aurais peut être du m'abstenir de poster ce sujet. Cependant nous sommes des adultes, et il ne faut se voiler la face devant certaines cruautés de la vie et ce n'est pas en n'en discutant pas que l'on puisse un jour espérer que de tels actes ne se reproduisent plus. J'aurais peut être pas du en parler sur vlr de l'émission de ce film. :oops:

Peut être puis je me rattrapper en citant le courage qu'ont eu ces enfants devenus 15ans plus tard pour témoigner et faire punir ces criminels. Il y aussi cet enfant devenu adulte qui a préféré se reconcilier avec l'église, plutôt que de l'assassiner et nourrir la vengeance.
48 ans Genève 345
Non, je trouve normal que ce sujet soit aussi abordé dans ce forum.
Même si c'est à travers un film, cela a existé et malheureusement cela existe toujours.

Mais je crois que tu as plus voulu parler de la manière dont le film traite ce sujet.

J'ai ressenti le même malaise et je me suis posé les mêmes questions que toi par rapport aux jeunes acteurs.
J'imagine qu'ils ont du être bien suivi pour pas que cela soit un traumatisme.

En tout cas, si la première partie à pu choquer par sa dureté dans les images dans la deuxième, on peut bien se rendre compte de tout les ravages qui peuvent s'en suivre.
41 ans pas de calais 2048
Freya a écrit:
Non, je trouve normal que ce sujet soit aussi abordé dans ce forum.
Même si c'est à travers un film, cela a existé et malheureusement cela existe toujours.

.

Je ne dénigre absolument pas que le sujet ai été abordé dans ce forum et je n'en veux absolument pas à Scrameustache d'avoir abordé ce sujet, je voulais simplement dire que psychologiquement, je ne suis absolument pas prete a regarder des films abordant ce sujet, c'est tout :?
Je suis trop sensible pour voir la souffrance de ces enfants et j'ai un gros probleme avec les images qui en traitent :? cela me fait vomir instantanément et installe un profond malaise en moi, meme si l'on ne voit pas "tout" (comprenez ce que je veux dire), par contre si c'est en livre, c'est differend, je pense que c'est la vue des images qui m'insupporte.
Je suis "contente" que ces enfants aient pu se reconstruire et trouver la force de temoigner au proces.

Mais je maintiens qu'avec une seule balle dans un 22 et un tir bien cadré à bout portant on peut en buter 10 d'un coup :twisted:
R
36 ans PARIS 25
J'ai trouvé ce film choquant et surtout très triste;
mais malheureusement ça se passe comme ca pour beaucoup d'enfants il suffit juste de lire les journeaux.

J'ai pleuré comme une gamine car je pense que c'est désolant que des adultes puissent avoir de tel pensée.

car c'est basée sur des faits réelles mais j'aurait bien aimé qu'a la fin du film qu'ils nous disent la peine qu'il a eu car je n'ai pas aimé la manière dont ça s'est terminé.
41 ans var 230
scrameustache1 a écrit:

Je me demande comment ils ont fait pour faire tourner de si jeunes enfants sans les traumatiser;


Sans revenir sur tout ce qui a été dit aupparavent, je me pose également la même question que toi, Scrameustache. Les enfants, dans ce film, me paraissent extrèmement jeunes. :?
48 ans Genève 345
kazubek a écrit:
Freya a écrit:
Non, je trouve normal que ce sujet soit aussi abordé dans ce forum.
Même si c'est à travers un film, cela a existé et malheureusement cela existe toujours.

.

Je ne dénigre absolument pas que le sujet ai été abordé dans ce forum et je n'en veux absolument pas à Scrameustache d'avoir abordé ce sujet, je voulais simplement dire que psychologiquement, je ne suis absolument pas prete a regarder des films abordant ce sujet, c'est tout :?
Je suis trop sensible pour voir la souffrance de ces enfants et j'ai un gros probleme avec les images qui en traitent :? cela me fait vomir instantanément et installe un profond malaise en moi, meme si l'on ne voit pas "tout" (comprenez ce que je veux dire), par contre si c'est en livre, c'est differend, je pense que c'est la vue des images qui m'insupporte.
Je suis "contente" que ces enfants aient pu se reconstruire et trouver la force de temoigner au proces.

Mais je maintiens qu'avec une seule balle dans un 22 et un tir bien cadré à bout portant on peut en buter 10 d'un coup :twisted:


J'avais compris ton point de vue et je suis désolée si tu as pris le message pour toi. Personnellement, je n'ai pas arrêter de pleurer et je n'ai pu m'endormir seulement à 4h30.
J'ai du mal m'exprimer, car en fait je voulais juste répondre à scrameustache quand il se posait la question : "J'aurais peut être pas du en parler sur vlr de l'émission de ce film".

Toutes mes excuses pour ce mal entendu :oops:
B I U