MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Faire du chantage pour maintenir le "fauve"...

32 ans 2879
Vous connaissez le "Avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants" j'imagine. Je m'étais promis de me faire obéir sans recourir à la carotte ou au bâton, et je me  
retrouve à utiliser cette solution.

J'ai un fils de 2 ans, remuant comme tout enfant de cet âge (enfin je crois, ne me dites pas le contraire sinon je vais pleurer de jalousie) et je n'ai rien trouvé de mieux pour pouvoir l'habiller que de lui lire une histoire en parallèle et de bien lui signifier que j'arrêtais de lire s'il ne coopérait pas :oops:

Cela fonctionne mais j'imagine que je peux faire autrement, et je me dis que j'ai peut-être un souci avec l'autorité parce que le papa n'a jamais ce problème (ceci dit, il doit l'habiller une fois par quinzaine, et encore) et a un petit gars qui lui tend le bras, qui ne bouge pas, qui reste concentré (tout ce que je n'ai pas :roll: ).

Si vous avez des avis, des conseils...Je table sur un assagissement avec l'âge, puis le fait qu'il sera de plus en plus autonome, mais peut-être que je nous entraîne lui et moi sur une mauvaise voie qui va durer.

Bref, merci de m'avoir lue et je suis toute ouïe (enfin toute vue plutôt) !
31 ans 3196
Coucou Okapi,

Notre fils a 18 mois, il n'est pas encore en phase d'opposition. Malgré tout, l'habillage ce n'est pas son moment préféré... J'ignore pourquoi ça les agace tellement.

Bref, j'ai une question. As-tu essayé de lui parler, de le responsabiliser en quelque sorte ?

Je pense à ça car, il y a quelques temps, on a dû mettre des gouttes dans les yeux de notre fils plusieurs fois par jour. C'était la lutte et les pleurs à chaque fois. Puis un jour, chai pas, l'illumination. Je lui ai expliqué : "Là, je vais te mettre une goutte dans l'oeil, attentioooon..." Des félicitations pour son courage à la fin, et pas une crise. De grands sourires même !
Pour l'habillage, cela se passe mieux avec son papa, qui prend le temps de décortiquer les étapes et de lui laisser des initiatives ("Maintenant on enfile cette manche, voilà ; l'autre..." etc.) En gros, j'ai l'impression que quand ils comprennent et sont associés à l'action, ça passe mieux.

Pourquoi, à ton avis, ton fils n'aime-t-il pas ce moment ? Est-il assez grand pour que tu lui proposes de s'habiller un peu seul, avec ton aide bien sûr ? Je te pose ces questions car je me demande si sa réticence n'indique pas l'envie de le faire seul (méthode Montessori style ;))
56 ans Franche Comté 995
Ce petit ne voudrait il pas faire comprendre qu'il voudrait que son papa l'habille ( et peut être plus) plus souvent ?

D'après ce que tu en dis ça y ressemble.

Il faudrait que le papa soit le seul à l'habiller pendant un moment, puis que petit à petit, il y ait partage.

Il est très malin ce petit pour se faire entendre.
32 ans 2879
Bonjour Aphasie :)
_Aphasie_ a écrit:

Notre fils a 18 mois, il n'est pas encore en phase d'opposition. Malgré tout, l'habillage ce n'est pas son moment préféré... J'ignore pourquoi ça les agace tellement.

Le fait d'être manipulé, de devoir rester tranquille, quand ils ont envie de bouger partout je pense. J'ai le même souci pour lui changer sa couche, du coup parfois je lui donne quelque chose pour lui occuper les mains (et l'esprit) pendant ce temps...

Bref, j'ai une question. As-tu essayé de lui parler, de le responsabiliser en quelque sorte ?

Oui, mais je fais beaucoup moins "force tranquille" que le papa quand je lui dis "On va mettre un pantalon". D'ailleurs le papa donne en effet plus des directives que des directions (l'histoire du "bras droit" et "bras gauche"), ce que je ne fais pas en y réfléchissant. Je vais tenter de canaliser ses actes en découpant bien ce que j'attends de lui, peut-être que cela aura le même effet... [-o<

Je pense à ça car, il y a quelques temps, on a dû mettre des gouttes dans les yeux de notre fils plusieurs fois par jour. C'était la lutte et les pleurs à chaque fois. Puis un jour, chai pas, l'illumination. Je lui ai expliqué : "Là, je vais te mettre une goutte dans l'oeil, attentioooon..." Des félicitations pour son courage à la fin, et pas une crise. De grands sourires même !
Pour l'habillage, cela se passe mieux avec son papa, qui prend le temps de décortiquer les étapes et de lui laisser des initiatives ("Maintenant on enfile cette manche, voilà ; l'autre..." etc.) En gros, j'ai l'impression que quand ils comprennent et sont associés à l'action, ça passe mieux.

Pourquoi, à ton avis, ton fils n'aime-t-il pas ce moment ? Est-il assez grand pour que tu lui proposes de s'habiller un peu seul, avec ton aide bien sûr ? Je te pose ces questions car je me demande si sa réticence n'indique pas l'envie de le faire seul (méthode Montessori style ;))

Mon fils a besoin d'aide à mon sens pour enfiler les tee shirts/pulls/manteau et chaussettes. Il peut faire les pantalons, arrive à mettre ses chaussons ou ses chaussures.
Il est possible que je le laisse moins faire que ce dont il est capable. Ceci dit, il arrive très bien à me faire comprendre quand il a envie de faire seul (il repousse mes mains) et là cela ressemble plus à "je veux me faire la malle" :P
45 ans pépettesland 1803
Ben faut le comprendre aussi, c'est pénible de s'habiller....pendant ce temps là tu ne peux pas jouer. C'est donc du temps de perdu de son point de vue.
Ceci dit Okapi, ce n'est pas du chantage ce que tu fais, c'est du marchandage, nuance ;)
Donc moi je m'en suis sortie en leur disant que plus ils bougeraient, plus cela prendrait de temps et donc moins ils joueraient.
Après, je ne suis pas d'un naturel patient non plus donc bon, je ne suis sans doute pas d'une grande aide. :roll:
31 ans 3196
Okapi a écrit:
J'ai le même souci pour lui changer sa couche, du coup parfois je lui donne quelque chose pour lui occuper les mains (et l'esprit) pendant ce temps...


Nous aussi, mais... y'a des parents qui ne font pas ça ? Dont l'enfant attend paisiblement la fin du change ?

Nan, je ne peux (ou plutôt ne veux) pas y croire ! :lol:
36 ans Sous les pins!!! 7555
je vais pas vous rassurer mais ma fille a 5 ans et je passe mon temps à "marchander" avec elle (ou alors j'en ai l'impression!). Je suis obligée de la menacer de la priver de telle ou telle chose pour arriver à mes fins et encore ça fonctionne pas à chaque fois!! C'est usant à force surtout que je tiens et que quand je lui dis par exemple pas de dessin animé si tu range pas ça ou si tu fais pas ci ba une fois sur deux elle le fait pas donc pas de dessin animé et s'en suit une séance de pleurs et autres cris et des "maman t'es nulle je te déteste"!!
Enfin bref je pense pas que c'est du chantage mais plutôt du marchandage. Je pense surtout que suivant les enfants on a pas besoin de passer par ces "techniques" mais voilà perso j'en ai marre de hurler donc si elle écoute pas et bien hop priver de telle ou telle chose et contente ou pas c'est pareil!
32 ans 2879
deputee702 a écrit:
Ce petit ne voudrait il pas faire comprendre qu'il voudrait que son papa l'habille ( et peut être plus) plus souvent ?

D'après ce que tu en dis ça y ressemble.

Ca serait amusant mais honnêtement je pense que son papa l'impressionne et que ce n'est pas une marque de préférence :)

Il sait bien demander papa ou maman, et ne demande pas à ce que son papa l'habille. Alors j'ai sans doute une image plus cocooning que le papa (je câline et bisoute toute la journée puis je me précipite quand il pleure) et lui fait plus solide avec sa voix grave, mais il y a sans doute aussi une part de manière de faire sur l'habillage que là je peux modifier !

Pour le "plus tu bouges moins tu auras le temps de jouer" cela ne marche pas terrible finette malheureusement.
J'ai tenté cela à plusieurs reprises mais sans effet notable...La routine a déjà un peu plus d'impact (on s'habille puis on va aller prendre le petit déjeuner/se laver les dents et ensuite tu pourras faire un bisou à papa) mais il reste un peu remuant.

Alors qu'avec le "marchandage" :P c'est nickel, mais j'ai vendu mon âme au diable !
45 ans pépettesland 1803
Okapi a écrit:

Alors qu'avec le "marchandage" :P c'est nickel, mais j'ai vendu mon âme au diable !


[-X , on ne vend pas son âme au diable, on s'adapte au public en face de nous.
Je suis certaine que même la vierge Marie faisait ça avec le petit Jesus .
G
48 ans 1626
ton fils doit sentir que tu craques toujours mais ne t inquiétés pas ma fille de 5 ans arrive toujours m avoir elle veut toujours que je l aide en tout comme si elle n était pas capable pleure pour un rien alors au avec ses frères et soeurs un vrai petit ange qui ne pleure pas et obéit très bien tout le contraire avec moi

désolée des fautes :oops:
42 ans gagny 3066
Faustine83 a écrit:
je vais pas vous rassurer mais ma fille a 5 ans et je passe mon temps à "marchander" avec elle (ou alors j'en ai l'impression!). Je suis obligée de la menacer de la priver de telle ou telle chose pour arriver à mes fins et encore ça fonctionne pas à chaque fois!! C'est usant à force surtout que je tiens et que quand je lui dis par exemple pas de dessin animé si tu range pas ça ou si tu fais pas ci ba une fois sur deux elle le fait pas donc pas de dessin animé et s'en suit une séance de pleurs et autres cris et des "maman t'es nulle je te déteste"!!
Enfin bref je pense pas que c'est du chantage mais plutôt du marchandage. Je pense surtout que suivant les enfants on a pas besoin de passer par ces "techniques" mais voilà perso j'en ai marre de hurler donc si elle écoute pas et bien hop priver de

telle ou telle chose et contente ou pas c'est pareil!





idem avec ma puce de 3 ans et demi passé

des fois ça lui prend de s'habiller seule ms le plus souvent c'est moi

cela commence à faire long cette période d'opposition

je marchande aussi sur beaucoups de choses, c'est usant.le pire ce fut le doudou ds la poubelle (ou plutôt fait semblant) là elle a eut peur.

le téléphone princesse aussi, là elle a changé de couleur et m'a de suite demander pardon

ce n'est pas drole tt ça, je l'avoue.mais on est beaucoups ds ce cas là rassures toi, cela ne nous plait pas mais on a pas trop le choix
44 ans à la maison ! 10072
deputee702 a écrit:
Ce petit ne voudrait il pas faire comprendre qu'il voudrait que son papa l'habille ( et peut être plus) plus souvent ?

D'après ce que tu en dis ça y ressemble.

Il faudrait que le papa soit le seul à l'habiller pendant un moment, puis que petit à petit, il y ait partage.

Il est très malin ce petit pour se faire entendre.


Généralement, la différence tient de fait que le papa le fait sans doute uniquement quand il a le temps. Donc il prend le temps de le faire, d'expliquer, etc. Il voit ça comme un loisir, un plaisir... Alors que la maman, qui elle doit habiller l'enfant tous les jours, est généralement plus speed, voit plutôt ça comme quelque chose d'obligatoire, quelque chose qu'il faut expédier, donc une corvée. L'enfant le ressent et finit par voir ça lui aussi comme une corvée. L'histoire ou le jeu qui peut être inventé à ce moment-là permet de détourner l'esprit de la corvée.
27 ans 1489
Je ne vais pas t'aider, tu as déjà plein de bons conseils ce-dessus et je ne suis pas maman. Mais je voulais vraiment t'apporter mon soutien, j'ai souri en lisant ton post. J'ai gardé des gamins d'âges divers cinq soirs par semaine pendant plusieurs années quand j'étais au lycée.. Je m'étais promise de ne JAMAIS faire du chantage!

Et bien au bout de trois heures, ça donnait ça: "Vous voulez regarder Ratatouille après le repas? Dans ce cas va falloir manger DANS LE CALME nom de bleu!!!!" :lol:

Bien sur ce n'est pas le même contexte du tout car ce n'était pas mes gosses, même si j'en connaissais certains depuis longtemps. Mais un des seuls trucs qui marchait assez bien, c'était de m'intéresser à eux, de leur faire la conversation, même si ils ne parlaient pas encore très bien, pour distraire leur attention de leur activité banale (manger, s'habiller, se laver les mains...)
32 ans 2879
trashrap a écrit:

Généralement, la différence tient de fait que le papa le fait sans doute uniquement quand il a le temps. Donc il prend le temps de le faire, d'expliquer, etc. Il voit ça comme un loisir, un plaisir... Alors que la maman, qui elle doit habiller l'enfant tous les jours, est généralement plus speed, voit plutôt ça comme quelque chose d'obligatoire, quelque chose qu'il faut expédier, donc une corvée. L'enfant le ressent et finit par voir ça lui aussi comme une corvée. L'histoire ou le jeu qui peut être inventé à ce moment-là permet de détourner l'esprit de la corvée.

C'est vrai qu'il y a cette différence là aussi. Je redoute véritablement les moments où il devra se tenir tranquille pour que je l'habille en temps et heure pour aller à la garderie. Je sais qu'il y a une dead line, j'essaie de prendre de la marge, mais c'est en effet une corvée...

Comme tout ce qui "doit" être fait : repas où il mange assez et équilibré sans en mettre absolument partout, lavage de mains (l'horreur, il veut évidemment jouer avec le savon, laisser couler l'eau pendant 10 minutes et patauger jusqu'à en avoir plein les manches), habillage, changes (le pire c'est quand il a un caca dans la couche mais court partout pour ne pas avoir à se changer)...

Ce sont des moments où je vais le contraindre, le limiter, et qu'il ne sera pas enchanté de devoir rester tranquille, des moments incontournables pour tous les deux et qui ne me mettent pas dans un état de détente formidable :roll:

Enfin, je commence à étudier mon attitude, et je vois quelques changements. Hier il courait partout avec sa couche souillée (moi, stressée parce que je sais qu'il va avoir les fesses rouges si je ne lui change pas rapidement) et finalement j'ai décidé de ne pas l'attendre et de monter les marches sans lui, du coup il m'a suivie au lieu de courir en bas. La deuxième étape a été plus dure, car une fois dans la pièce de change je dois soit attendre sa bonne volonté, soit le prendre en combat singulier de catch (et une fois en voulant le contraindre physiquement à s'habiller -épuisée le soir et à bout- il en est arrivé à se mordre la langue comme il s'est jeté en arrière :cry: donc j'évite de plus en plus), soit encore faire du chantage.

J'ai donc dû lui dire que je le laissais là-haut le temps qu'il soit prêt et faire mine de redescendre (merci à la barrière en haut des escaliers !) pour qu'il arrête de courir à travers la pièce et qu'il se précipite genre "ne m'abandonne pas je ferai tout ce que tu veux", le regard affolé, et j'ai pu enfin lui changer cette fichue couche. Avant que les fesses ne soient trop rouges.

Mais c'est moche quand même.

Ah, et j'ai dû lui dire au coucher (monsieur ne voulait pas mettre sa turbulette) que du coup je lui apportais sa couette, menace terrible s'il en est, pour qu'il soit couvert. Je fonctionne vraiment beaucoup comme cela avec lui, parce que c'est la seule manière que j'ai trouvée pour arriver à mes fins sans trop de casse.
La contrainte physique, j'ai fait un moment, et en fait je crois que c'est violent même si je ne fais pas mal...et je regrette beaucoup de l'avoir traité comme un patient d'HP...
Je n'ai pas frappé mon fils mais j'ai quand même fait de l'abus de pouvoir "pour son bien" :(
44 ans à la maison ! 10072
Le chantage et la contrainte physique ne change pas le fond du problème, c'est-à-dire le fait que ce sont des moments désagréables pour vous. ça l'accentue, même.
A l'inverse, l'histoire que tu lui racontes pendant que tu l'habilles permet de rendre le moment plus agréable. De la même façon, il faudrait que tu essayes d'associer des choses agréables à tout ce qui vous parait une corvée (à toi ou à lui). Jouer avec l'eau lui rend le lavage des mains agréables mais en fait une corvée pour toi. A toi de t'arranger donc pour qu'il conserve ce plaisir tout en étant plus agréable pour toi (par exemple, lui remplir le lavabo pour le lavage des mains en disant qu'il n'a pas le droit de la faire couler, mais qu'il peut jouer avec l'eau... et puis s'il a les manches trempées, c'est pour lui que c'est le plus désagréable).


"repas où il mange assez et équilibré"...ouch... Ne serait-ce pas à cet âge-là que les principes de la RA devraient justement s'inculquer ?
B I U


Discussions liées
?>