MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

vider la maison de ses parents

39 ans gironde 345
Bonjour à toutes
Ma mère est décédé en décembre 2014. Depuis je dois vider sa maison qui est aussi la maison de mon enfance. Mon père est parti en 2000, ils  
ont divorcé après que ma mère ait fait durer la procédure jusqu'en 2007. Je n'ai jamais eu une famille unie et chaleureuse. Mes relations avec ma mere était tendu. Je me suis protégé comme j'ai pu de notre relation toxique. Quand j'ai eu ma fille en 2010, elle a était plus gentille. Son objectif étant évidemment de voir sa petite fille. Je ne dirai pas que je la voyais avec plaisir. J'avais toujours une appréhension de ses critiques qui venait en général des le premier quart d'heure. La derniers fois que l'on s'est vu on a fait une après midi shopping avec ma fille qui voulait choisir ses vêtements. C'est la première que l'on passait du temps ensemble agréable. C'était le mercredi. Elle est décédée dans la nuit du samedi au dimanche. Elle vivait seule. On ne s'appelait pas. Une amie m'a appelé le dimanche de la semaine d'après s'inquiétant de son absence à un déjeuner. Elle est allé chez elle, il y avait sa voiture et les volets fermés. J'etais à cote de la plaque, je lui ai dit "elle a du partir avec qqun d'autres pour se promener". En fait elle était morte dans son lit depuis une semaine.
Sur le coup je n'ai pas vraiment réalisé, on s'est occupé des obsèques et des premières démarches
87 ans 9549
triste histoire… je suis en plein dedans, enfin c'est la maison de mes grands parents, mais ils ont plus joué le rôle de parents, c'est la maison de mon enfance…

tu sais que tu peux faire appel à une association de réinsertion qui la vide pour toi, une fois que tu as récupéré ce que tu veux garder… ça rend les choses moins difficiles je trouve, même si ça n'empêche pas qu'il faille faire le tri au départ.

Le plus dur, ça va être de la vendre cette maison, mais j'ai pas bien d'autre choix...
87 ans 9549
et toutes mes condoléances, Helenou. Pas facile de la perdre au moment où vous commenciez à avoir une relation plus sereine…
39 ans gironde 345
Merci pour tes condoléances
Le problème est de faire le tri.
J'ai déjà fait passer une association de réinsertion pour le garage et l'extérieur. A l'intérieur certains meubles ont un peu de valeurs et il me reste encore une partie des factures à régler ainsi que des travaux pour rendre la maison vendable. Je vais donc vendre les meubles aux enchères.
Des que je rentre dans cette maison, le stress me submerge. A chaque fois je me dis "soit efficace et ce sera la derniers fois ". La derniers fois justement je suis tombé sur la lettre de séparation de mon père ainsi que leur correspondance du divorce. J'ai lu une partie. Ca m'a un peu coupé les jambes. Je suis loin d'avoir fini de trier cette maison alors que j'ai signé les mandats de vente avec les agents immobiliers et que l'huissier va bientôt passer pour évacuer l'intérieur. A chaque je rentre à ma maison avec un sentiment de fatigue, lassitude et inefficacité.
Il me tarde que tout soit fini et que je passe à autre chose. Je me sens si seule. Je suis une personne assez optimiste et peu anxieuse. Aujourd'hui j'ai peur de tout, je suis agressive et terrée dans mon lit. J'ai du mal à me concentrer sur mon travail, à être emphatique.
Je pensai avoir régler mes problèmes de culpabilité avec ma mère. Je me prends tout dans la figure et j'arrive pas à encaisser. Cela m'arrive en plus sur un contexte de préquarantaine ou je n'étais déjà pas bien. J'avais commencé 6 mois avant son décès à aller voir un psy parce que je me sentais confuse, je n'arrive plus à avancer sur mes objectifs de maitriser un peu ma vie : poids, argent, confiance en soi, stabilité émotionnelle (je suis très colérique).
J'angoisse de retourner dans cette maison et en même temps qui d'autres que moi peut trier ce qui me semble important.
87 ans 9549
je comprends bien ce que tu veux dire… j'ai les agents qui me tannent pour signer les mandats, et comme je suis en arrêt pour au moins trois mois et que c'est pas à côté, je suis coincée pour y aller, c'est pas tout à côté alors avec les horaires de sortie… et avant d'être malade, j'arrivais pas à y aller… je suis mal, et j'avance pas.

Tout ce qui est correspondance, si tu veux pas jeter sans lire, je te conseillerai de mettre tout ça dans un grand carton dans ta cave, pour quand tu iras mieux, et de te concentrer sur le débarassage…

tu es sûre de la valeur des meubles ? parce que si c'est de l'ancien… on avait de beaux meubles de famille, classique en noyer… l'estimation de tout le contenu de la maison, meuble et et électroménager : 1524 euros… j'ai donné les meubles de famille à un cousin à qui ça plaisait et qui s'installait, parce que moi j'ai plus la place et c'est pas mon style, j'ai même pas essayé de vendre, vu le peu que ça allait rapporter et le mal que j'allais devoir me donner…
39 ans gironde 345
C'est pas tellement les meubles qui ont de la valeur mais tout les autres objets. Elle chinait beaucoup et habitait seule dans une maison de 140 m2. Il y a une vingtaine de tapis fait main, des services en porcelaines, de l'argenterie, des tableaux. Rien n'a beaucoup de valeurs entre 10 et 30 euros mais il y en a tellement !
87 ans 9549
helenou a écrit:
C'est pas tellement les meubles qui ont de la valeur mais tout les autres objets. Elle chinait beaucoup et habitait seule dans une maison de 140 m2. Il y a une vingtaine de tapis fait main, des services en porcelaines, de l'argenterie, des tableaux. Rien n'a beaucoup de valeurs entre 10 et 30 euros mais il y en a tellement !


quand tu parlais de ventes aux enchères, tu voulais dire salle des ventes ? c'est jouable, en effet...
39 ans gironde 345
oui c ça en salle des ventes. Il s'occupe de tout. Au début j'avais pensé faire un vide maison et puis j'ai eu la flemme et peur que ce soit trop lourd pour moi d'évaluer chaque objet pour après batailler pour 5 euros ...
Je vais retenir ta proposition : mettre en carton et lire plus tard. Je vais profiter de ce we allongé pour avancer. Je redoute d'y retourner et en même temps quand ce sera fait je pourrai passer à autre chose.
87 ans 9549
bêtement au départ j'ai pensé que tu voulais vendre sur un site d'enchères, et je me disais que tu n'étais pas au bout de tes peines…. la salle des ventes, oui, c'est une bonne idée.

ton mari t'accompagne ou tu fais ça toute seule ?
39 ans gironde 345
Mon mari m'aide un peu. J'aimerai qu'il fasse plus vu qu'il est au chômage et qu'il a le temps. Mais il y a des choses qui sont difficiles pour lui. Vider la maison par exemple car après le décès c'est lui qui est venu vider la chambre de ma mère. Il fallait faire incinérer tous les textiles car la putréfaction les avait gagné. Il n'avait pas confiance dans l'entreprise donc il est venu avant qu'elle passe pour trier les bijoux, les papiers...Ca était une grande épreuve pour lui. Il ne voulait pas que je rentre dans la maison tant que tout n'avait pas été nettoyé. Apres ça il a eu besoin d'une pause. Il n'aime pas l'administratif, ça le stresse. J'ai donc gérer enfin essayé avec le notaire, les différents organismes...Pour la mise en vente il a géré les rencontres avec les agents immobiliers et les diagnostiqueurs (l'arnaque++) La vente des meubles ça le gonfle il me laisse gérer avec l'huissier. Donc oui il m'aide mais ne fais pas tout.
87 ans 9549
ah oui j'imagine l'horreur, j'ai nettoyé la chambre de ma grand mère après une douzaine d'heures, j'ose pas imaginer au bout d'une semaine. Tu m'étonnes qu'il ait du mal à y retourner…

Bon il t'aide un peu, c'est déjà ça, même si tu aimerais plus… pour les meubles, le commissaire priseur s'occupe de tout, normalement, moyennant un % sur les ventes c'est ça ?
39 ans gironde 345
oui il prends 12% ça me parait raisonnable. J'attends par contre le tarif de l'enlèvement qui est fixe.
87 ans 9549
helenou a écrit:
oui il prends 12% ça me parait raisonnable. J'attends par contre le tarif de l'enlèvement qui est fixe.


ça semble raisonnable, j'avais entendu parler de 20...
39 ans gironde 345
ca y est, la maison est vide. J'ai oublié de mettre de coté des choses qu'ils ont emmenés. Je ne sais pas quoi faire si je dois les récupérer ou lâcher prise. Par exemple le djembé de mon frère... Il y avait tellement d'affaire et je me sentais tellement seule, je n'avais pas de visibilité.
Ca m'a beaucoup déprimé de savoir qu'il avait fini. Une page se tourne et j'ai du mal à avancer. Depuis des mois que j'essayai de mettre la vente en place et la en moins d'une semaine la maison est récurée ! Je me suis senti un peu brusquée.
J'y suis passé ce soir. J'appréhendais de voir la maison vide comme je ne l'avais jamais vu. En fait ça m'a ait du bien ! j'en suis la première surprise. Vide comme ça ce n'est effectivement plus qu'un réceptacle. Je vais pouvoir alors m'en séparer plus facilement. Ca tombe bien car on a enfin une proposition d'achat sérieuse.
Je ne sais pas si je vais assister à la session des enchères. L'huissier me compte des frais si je retire des objets mais j'ai l'impression d'avoir oublié des trucs. Quand je vois le peu de choses que j'ai gardé, je culpabilise. Comment peux t on résumer une vie à quelques cartons?? Et en même temps je n'ai même pas de garage, qu'est ce que je vais en faire...
53 ans 91 25731
Helenou, c'est une personne très attachée aux objets et aux lieux qui te parle. ;)

Quand j'ai divorcé, j'ai dû laisser certaines choses à Monsieur Ex. Ca n'a pas été facile, j'ai eu l'impression de brader mes souvenirs. Et puis... rien. Je m'en passe très bien, j'ai même quasiment oublié ce qu'il a emporté.

A chaque fois que j'ai déménagé ça a été un crève coeur de me séparer de certaines choses mais très vite, je me rendais compte qu'en fait ça se passait très bien. Au pire, je me dis parfois "mais j'avais pas un truc comme ça moi ? Ah si !". Et c'est tout.

Quand petit coeur est venu s'installer chez moi, il a fallu lui faire de la place et là encore virer ou changer des choses. Ca n'a pas été facile. Mais je m'y suis faite très vite. On a fait du vide ensemble et quand il me disait "mais tu t'en es déjà servie de ça ? Quand ?" et que j'avouais "ben non je m'en sers pas mais j'aime bien..." :oops: je sentais bien qu'il y avait plus important que ces objets.

Tu as vidé la maison de tes parents et dans des circonstances pas faciles. Vider la maison, vendre les objets, pour toi comme pour moi, c'est vendre, voire brader des souvenirs importants pour nous.

Mais on se trompe. Les souvenirs ne sont pas dans des objets dont on ne se servira jamais et qui encombreront une maison, un grenier ou un garage. Nos vrais souvenirs sont ailleurs, ils ne prennent pas de place et ne peuvent ni être bradés ni vendus.

Se séparer des objets, c'est aussi nettoyer dans sa tête, faire de la place pour autre chose, grandir, mûrir et passser à autre chose. Le changement fait toujours peur, pourtant il est souvent salutaire.

Tu n'es plus la petite fille qui a vécu dans cette maison avec ces objets. Tu es passée à autre chose. La mort brutale de ta maman, le comportement de ton papa te poussent sans doute à chercher du réconfort dans des objets qui ne changent pas et qui te rassurent. Pour autant,je crois que ce n'est pas anondin si tu as gardé peu de choses. C'est parce qu'au fond de toi, tu sais que c'est ce qui est le mieux pour toi. Et le mieux c'est d'avancer, pas de laisser des objets, aussi pleins de souvenirs soient-ils, te bloquer le chemin. Tu as besoin des souvenirs qui sont dans ton coeur et ceux là ne partiront pas. Tu n'a pas besoin de symboles encombrants du passé, tu t'en es passée jusqu'à maintenant puisqu'ils n'étaient pas chez toi. Tu verras que tu t'en passeras tout autant si tu ne les as plus.

Bon courage et gros bisous ! :D
B I U


Discussions liées