MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Mieux supporter la solitude / enfin connaître la vie à deux

M
43 ans Ici et là... 1837
rainbowdark a écrit:
Lol non mais il faut croire que je suis un vrai laideron vu que jusqu'à présent aucune rencontre, on ne me drague pas,je ne sais pas  
ce qui cloche chez moi mais je fais fuir apparemment mdr


Et pourquoi le fait de ne pas être draguer ferait de toi un laideron ? Faut voir ceux qui draguent aussi... Quand j'étais ado et que je prenais les transports en commun je me faisais sans cesse accoster et franchement ça n'a rien d'agréable quand un lourdeau te colle jusque devant la porte d'un ami parce que t'a pas osé rentrer chez toi...

Et puis il y a plein de raisons qui peuvent faire qu'on ne te drague pas, sans que tu sois moche. La beauté est subjective en plus. Donc retire toi cette idée de la tête et concentre toi sur les choses que tu peux changer (vêtement, maquillage, façon d'être, travailler sur ta timidité...) plutot que sur les choses qu'on ne peut pas changer (la beauté, l'âge...)
S
28 ans 3465
On peut être très beau, se faire draguer souvent et pourtant être infiniment seul. Se faire aborder n'est pas une finalité en soit. Si ça ne débouche pas sur quelque chose qui te convient, ça ne sert à rien. A part peut-être flatter ton égo et encore... que sur le moment.

Je me fais souvent aborder, parfois par des hommes qui me plaisent. Tu échanges les numéros et puis au bout de quelques sms tu te rends compte que souvent, la personne cherche à avoir du fun plus qu'autre chose. Ce qui en soit n'est pas quelque chose de mal, mais ne cherchant pas ça de mon côté, tout s'arrête avant même que quelque chose ne commence.

Tout ça pour dire que j'ai l'impression que c'est difficile de trouver quelqu'un de nos jours. Ce n'est pas évident de tomber sur une personne qui te plait, à qui tu plais aussi, qui a les mêmes attentes que toi d'une relation amoureuse, avec qui t'entends et etc...

Je comprends ce que tu vis. Ce n'est pas évident, mais c'est pareil pour tout célibataire qui est juste un peu sélectif. Sinon trouver quelqu'un pour avoir quelqu'un, on peut tous le faire...

Enfin, désolée, je n'ai pas de solution à ton problème. C'était juste pour te dire que la beauté n'a rien à voir dans la difficulté à trouver quelqu'un. Des tas de femmes très belles sont seules. Elles se font draguer oui, mais justement, parce qu'elles sont "belles" beaucoup d'hommes ne s'intéressent qu'à leur apparence. Ils ne se soucient pas forcément du reste. J'ai pas mal d'amie comme ça.

Elles sont très jolies et attirent beaucoup d'hommes, mais aucun ne s'intéresse vraiment à la personne qui se cache derrière leur belle plastique.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Vive les moches ?...
A
32 ans rhône alpes 258
Bonsoir à tous,

merci beaucoup pour vos messages, qui m'apportent beaucoup de pistes de réflexion...

le message de saralou m'a particulièrement interpellée, et ravivé certaines interrogations sur ma vie en générale... Je suis quelqu'un de très timide, angoissée, aucune confiance en moi, qui se rabaisse tout le temps, très négative sur moi-même, alors qu'objectivement, comme mon entourage a essayé de guerre lasse de me le répéter, (d'ailleurs j'ai perdu le peu d'amies que j'avais ainsi...) j'ai un travail qui me plaît dans l'ensemble, j'ai fait de longues études, je suis quelqu'un de coquette, qui prend soin d'elle,...

En même temps je me décris comme timide, très seule, enfin c'est ce que je ressens, mais ma voisine m'a fait remarqué que j'ai fait le premier pas, c'est moi qui suis venue lui parler, sinon elle ne l'aurait pas forcément fait, une autre connaissance que je connais il y a peu me voit comme quelqu'un qui a réussi à avoir quelques connaissances dans le coin, à s'implanter, dans ce nouveau milieu de vie, à sortir un peu, à contrario d'elle...
J'ai eu beaucoup de paroles négatives de la part de mon père dans mon enfance, une mère poule, trop protectrice, qui m'a toujours, sans s'en rendre compte, poussée à croire que les gens ne s'intéresse pas vraiment à moi, ne veuille pas forcément traîner avec moi, qu'ils ne sont pas sincères,...

J'ai eu pas mal d'échecs, vu pas mal de psy, comme me l'a fait remarqué l'une d'entre elle, j'ai une grande force, celle de rebondir quoiqu'il m'arrive... mais j'en ai un peu marre de fonctionner ainsi, je me rends compte que je suis toujours en mode "combat", self control, ce qui épuise et vide complètement...

je suis assez paradoxale je me rends compte lol et j'ai dévié complètement du sujet de mon post initial...
83 ans 4491
rainbowdark a écrit:
Bonsoir à tous,

merci beaucoup pour vos messages, qui m'apportent beaucoup de pistes de réflexion...

le message de saralou m'a particulièrement interpellée, et ravivé certaines interrogations sur ma vie en générale... Je suis quelqu'un de très timide, angoissée, aucune confiance en moi, qui se rabaisse tout le temps, très négative sur moi-même, alors qu'objectivement, comme mon entourage a essayé de guerre lasse de me le répéter, (d'ailleurs j'ai perdu le peu d'amies que j'avais ainsi...) j'ai un travail qui me plaît dans l'ensemble, j'ai fait de longues études, je suis quelqu'un de coquette, qui prend soin d'elle,...

En même temps je me décris comme timide, très seule, enfin c'est ce que je ressens, mais ma voisine m'a fait remarqué que j'ai fait le premier pas, c'est moi qui suis venue lui parler, sinon elle ne l'aurait pas forcément fait, une autre connaissance que je connais il y a peu me voit comme quelqu'un qui a réussi à avoir quelques connaissances dans le coin, à s'implanter, dans ce nouveau milieu de vie, à sortir un peu, à contrario d'elle...
J'ai eu beaucoup de paroles négatives de la part de mon père dans mon enfance, une mère poule, trop protectrice, qui m'a toujours, sans s'en rendre compte, poussée à croire que les gens ne s'intéresse pas vraiment à moi, ne veuille pas forcément traîner avec moi, qu'ils ne sont pas sincères,...

J'ai eu pas mal d'échecs, vu pas mal de psy, comme me l'a fait remarqué l'une d'entre elle, j'ai une grande force, celle de rebondir quoiqu'il m'arrive... mais j'en ai un peu marre de fonctionner ainsi, je me rends compte que je suis toujours en mode "combat", self control, ce qui épuise et vide complètement...

je suis assez paradoxale je me rends compte lol et j'ai dévié complètement du sujet de mon post initial...


le mode combat, contrôle effectivement épuise énormément.

Le mode contrôle échouera de toute façon dans notre vie, puisque par définition on ne peut pas tout contrôler, certains arrivent plus longtemps que d'autres. J'ai vu mourir un homme qui ne pouvait lâcher prise, qui avait refusé toute tentative de travail sur lui-meme et j'en ai encore le sang qui se glace en y pensant. Cela me motive énormément à travailler maintenant.

J'ai aussi un côté "survivor" dont je me suis rendu compte dans ma thérapie, depuis que je l'ai intégré, il m'est plus facile de rebondir, j'ai tendance à moins dramatiser les moments plus bas, contrairement à avant ou je n'arrivais pas à projeter du positif.

Un des meilleurs conseils de ma psy que j'ai appliqué (lentement mais surement) était : "traitez vous comme votre meilleure amie" Cela permet d'avoir un certain recul sur soi.

Je te souhaite le meilleur pour la suite !
31 ans Sud 1
Coucou rainbow

Je suis toute nouvelle sur ce site, je viens juste de m'inscrire, je ne savais pas tellement par où commencer et je suis tombée sur ton message.

Ta situation me parle beaucoup, déjà nous avons quasiment le même âge et de ce que j'ai lu plus haut nous avons le même poids (sauf que je mesure 1m65 et je ne sais pas mon poids exact car je fais un petit dénie de balance en ce moment)

Bref c'est surtout que cela va bientôt faire 10 ans que je suis célibataire. J'ai eu un copain quand j'avais 18/19 ans que j'ai rencontré par internet, nous sommes resté plus ou moins 2 ans ensemble, nous avons passé plusieurs semaines ensemble pendant les vacances scolaire puisque nous étions tous les deux étudiants à ce moment là et que nous habitions a plus de 1000km l'un de l'autre donc pas simple pour se voir ! Bref tout ça pour dire j'ai un peu plus d'expérience que toi cependant je suis depuis totalement bloquée aussi... et je souffre énormément de ma solitude ! Je fais quelques heures d'aide à domicile dans la semaine donc j'ai 2 matinées qui sont occupées mais le reste du temps c'est l'horreur. Je suis animatrice aussi ce qui est bien et me permet de sortir de chez moi sauf que c'est un boulot très saisonnier (je viens de reprendre depuis début mai oufff) et essentiellement le WE donc moi c'est le contraire de toi, c'est la semaine qui me parait interminable et aussi ce moment, quand j'ai eu un gros WE de boulot, que je rentre après 23h le dimanche soir et que je retrouve ma maison vide, personne pour m'accueillir et personne pour s'occuper de moi...

Je suis d'accord avec ce qui a été dit plus haut, c'est une question de confiance en soi, de travail sur soi. Il y a 5 ans j'avais bien réussi à aller de l'avant, j'avais perdu plus de 30kg (j'étais arrivée a 99kg) je sortais, je me suis inscrite dans un club de plongée (le truc impensable avant...) moralement ça allait beaucoup mieux et j'arrivais de mieux en mieux à m'intégrer aux gens !! Bon ces deux dernières années enchainement de coups durs et j'ai repris beaucoup de poids et je me suis à nouveau enfermée et je pense que je déprime un peu, je ne trouve plus ma motivation...

Je voulais aussi te dire, ce n'est pas que tu es un laidron, en fait en temps que timide maladive aussi je pense qu'on renvoit une image aux autres d'une personne fermée et pas simple à approcher. Sans forcément s'en rendre compte d'ailleurs ! Je sais que c'est très difficile d'aller vers les autres mais il faut que tu leur montre que tu es là et que tu les aides à se rendre compte de la super fille que je suis sure tu es derrière le masque de la timidité !

En tout cas si tu veux papoter, si tu veux qu'on se soutienne, qu'on échange n'hésite pas !
K
25 ans 1
Bonjour Rainbow moi aussi je souffre de la solitude meme si je suis un homme et moin âge que toi moi aussi je n ai jamais rien fait fait avec une fille et mentalement c est de plus en plus dur c est un cercle vicieux plus le temp passe moin j ai confiance en moi c est arrivé a un point que les gens le remarque et du coup moin je peut plaire au fille bref c est pour dire que je comprend se que tu ressent il faut allé de l avant meme si c est pas evident tout les jour.
Tu doit tu demandé pourquoi je poste sur se forum en gros je parlait avec une fille ronde qui restait chez sa mere toute la journée a cause du manque de confiance en soit j ai fini par le rencontré mais il c est rien passe de bon elle croyais pas que je lui plaisait j avait beaux lui dire mais elle me croyais pas il c est passe d autre chose du coup on se parle plus a se jour c est pour te dire qu il faut pas perdre espoir et savoir saisir sa chance quand elle arrive.
A
32 ans rhône alpes 258
Bonjour Mundine et Kev64, merci beaucoup pour vos témoignages, cela m'aide beaucoup de partager ensemble nos ressentis... désolée, je n'ai pas trop le moral ces temps-ci, je n'arrive donc pas à vous répondre plus que cela, mais si vous avez besoin un jour d'échanger, de discuter, n'hésitez pas... ne perdons pas espoir, nous finirons bien je l'espère à rompre cette solitude... ;-)
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu n'as pas de chat ?
28 ans La Ville Rose 2064
Tu comptes te proposer le chat ?
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Non, je pensais aux griffures sur les avant-bras, aux poils plein les vêtements, et aux odeurs à vomir si on ose se rendre chez la fille.
28 ans La Ville Rose 2064
Le rabat-joie ... Ça ne pue pas forcément chez les gens qui ont des chats.
Bah t'as bien choisi ton pseudo dis donc lol !
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
(Et il ne t'est jamais venu à l'esprit que "Zouzou X3 Again" pouvait être très tendancieux, hum ?...)
28 ans La Ville Rose 2064
Non, j'vois vraiment pas à quoi tu fais allusion.
B I U


Discussions liées