MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

mon couple va mal

A
35 ans La Réunion 225
Bonjour,
Je m’excuse déjà pour le grand pavé....

J'ai 32 ans et mon compagnon 39 ans.
Nous nous sommes connu sur internet sans se voir il y'a 6 ans.
Nous avons maintenu une  
relation à distance pendant presque 4 ans. Entrecouper de période où chacun à fait sa vie.
Pendant cette relation, je n'ai jamais vu son vrai visage. Il avait un peur de ma réaction sûrement. Je dis sûrement parce qu'il ne veut pas qu'on reparle du passé et des erreurs qu'il avait pu commettre à cette période.
Il y a 3 ans on a repris contact toujours par distance et nous n'avions pas perdu de notre "flamme". Il a décidé (pour de bon cette fois) de venir me retrouver. Quelques mois après notre première rencontre, on s'est installé ensemble. Au début c'était le rêve, complicité, tendresse, sexualité, tout était idéal. Puis petit à le rideau est tombé. Aujourd'hui il me reproche mon attitude et dire souffrir.
Je suis maladroite, de mauvaise foi, etc... il est vrai que je suis sur la défensive avec lui et j'ai du mal à accepter les reproches.
En bref, je ne lui est pas avouer ce que je vais vous dire mais je pense que le jour où tout à changer c'est la période où j'ai commencé à douter de lui, de sa fidélité.
Au départ, c'était quelques photos d'une femme dénudées retrouvée sur mon portable (il m'a donné son portable). Bon, j'ai mis ça sur le fait que c'était surement des ex qu'il avait oublié d'efface. 2ème incartade quelques mois après, je le surprends entrain d'envoyer des sms de "je t'aime" à nom que je ne connais pas (petit pseudo, il m'explique que c'est un pote avec qui il fait des blagues. Sauf que je suis moins dube car il m'avait jamais parler de cet ami qui devrait être pourtant super proche puisqu'il en vient à lui donner des pti noms. Bref, passons. Je pardonne encore. Ensuite gros coups de massue après ça. Je le trouve hyper bizarre, emmenant son portable partout avec lui (toilettes, salle de bain etc...) cachant son téléphone quand je rentre dans une pièce. Je veux en avoir le coeur net. alors un week-end quand nous étions chez ses parents et qu'il à oublier d'emmener son portable avec lui. Je me permets d'y fouiller et là, mes craintes étaient fondées. Il entretenait une relation avec une autres avec des je t'aime, des sextos etc...je le confronte le jour même et là il me raconte que la fille voulait se suicider et que pour l'empêcher il s'est embourber dans cette relation etc... (j'y crois à peine) mais comme je l'aime vraiment et que je crois qu'il peut changer et réaliser le mal qu'il m'a fait. je passe l'éponge une nouvelle fois mais le doute était toujours là.
Ensuite, la confiance étant perdu je doute toujours et mes tendances à fouiller continue. Il était au chômage et reprend un travail pendant quelques mois, il me parle souvent d’une collègue à lui qui vient de se séparer et qui est diabétique, il la plaint et discute souvent par sms/facebook avec elle. Elle vient même à la maison 2 fois avec d’autres collègues mais mon 6ème sens me dit qu’il y a anguille sous roches.
Je ne comprends pas cette proximité avec une fille qu’il connait que depuis 4 mois. Et un matin avant de travailler, il oubli d’éteindre son ordi, l’envie irrépressible de confirmer mes craintes se fait sentir. Je dois avoir le cœur net.
Bingo, je tombe sur des messages avec cette « collègue », des pti noms (certes pas doux) mais que je ne dirais pas à un collègue que je viens de rencontrer. Des « je t’aime » etc…. je craque, je lui en parle, il me menace d’avoir fouillé dans ses affaire, de me quitter etc….
Je sais qu’à ce moment, beaucoup aurait lâché l’affaire, moi-même si une copine m’aurait raconté tout ça je lui aurais dit, Tu mérites mieux laisse le partir mais…je me suis trop investi émotionnellement dans cette relation pour lui accorder encore une énième chance. Malgré tout ça il ne s’est jamais vraiment excuser de son comportement, quand on y revient, il fait volte-face et me fait culpabiliser.
C'est à ce moment que la confiance à pris un coup irrémédiable. Quelques mois passent mais je doute toujours, je suis désagréables avec lui, on se chamaille souvent jusqu'à faire lit à part (jusqu'à maintenant).
On a un projet de bébé, mais c'est dur dans ces conditions. je crois que c'est ça qui me fait rester aussi. Malgré tout ça je l'aime toujours aussi fort mais les disputes chaque jour me mine. Je déteste les disputes et pour ne pas envenimer j'ai tendance à tout garder et ne rien dire; du coup ça l'énerve encore plus.
je sais que si je parle je vais dire de vilaine choses c'est pourquoi je me tais.
Mais on arrive plus à communiquer, celà pèse sur mon coeur tout se poids et je me demande si un jour on pourras vraiment avancer ou alors si c'est mort.
Pensez vous que malgré tout ça, notre couple puisse continuer ?
K
39 ans 703
As-tu envie de vivre avec un infidèle ? As-tu toujours confiance en lui ?

Si les réponses sont "non", il est peut-être bon de penser à une séparation. Prends le temps de réfléchir, prends du temps juste pour toi.
A
35 ans La Réunion 225
mon post est coupé je crois. je repost

J'ai 32 ans et mon compagnon 39 ans.
Nous nous sommes connu sur internet sans se voir il y'a 6 ans.
Nous avons maintenu une relation à distance pendant presque 4 ans. Entrecouper de période où chacun à fait sa vie.
Pendant cette relation, je n'ai jamais vu son vrai visage. Il avait un peur de ma réaction sûrement. Je dis sûrement parce qu'il ne veut pas qu'on reparle du passé et des erreurs qu'il avait pu commettre à cette période.
Il y a 3 ans on a repris contact toujours par distance et nous n'avions pas perdu de notre "flamme". Il a décidé (pour de bon cette fois) de venir me retrouver. Quelques mois après notre première rencontre, on s'est installé ensemble. Au début c'était le rêve, complicité, tendresse, sexualité, tout était idéal. Puis petit à le rideau est tombé. Aujourd'hui il me reproche mon attitude et dire souffrir.
Je suis maladroite, de mauvaise foi, etc... il est vrai que je suis sur la défensive avec lui et j'ai du mal à accepter les reproches.
En bref, je ne lui est pas avouer ce que je vais vous dire mais je pense que le jour où tout à changer c'est la période où j'ai commencé à douter de lui, de sa fidélité.
Au départ, c'était quelques photos d'une femme dénudées retrouvée sur mon portable (il m'a donné son portable). Bon, j'ai mis ça sur le fait que c'était surement des ex qu'il avait oublié d'efface. 2ème incartade quelques mois après, je le surprends entrain d'envoyer des sms de "je t'aime" à nom que je ne connais pas (petit pseudo, il m'explique que c'est un pote avec qui il fait des blagues. Sauf que je suis moins dube car il m'avait jamais parler de cet ami qui devrait être pourtant super proche puisqu'il en vient à lui donner des pti noms. Bref, passons. Je pardonne encore. Ensuite gros coups de massue après ça. Je le trouve hyper bizarre, emmenant son portable partout avec lui (toilettes, salle de bain etc...) cachant son téléphone quand je rentre dans une pièce. Je veux en avoir le coeur net. alors un week-end quand nous étions chez ses parents et qu'il à oublier d'emmener son portable avec lui. Je me permets d'y fouiller et là, mes craintes étaient fondées. Il entretenait une relation avec une autres avec des je t'aime, des sextos etc...je le confronte le jour même et là il me raconte que la fille voulait se suicider et que pour l'empêcher il s'est embourber dans cette relation etc... (j'y crois à peine) mais comme je l'aime vraiment et que je crois qu'il peut changer et réaliser le mal qu'il m'a fait. je passe l'éponge une nouvelle fois mais le doute était toujours là.
Ensuite, la confiance étant perdu je doute toujours et mes tendances à fouiller continue. Il était au chômage et reprend un travail pendant quelques mois, il me parle souvent d’une collègue à lui qui vient de se séparer et qui est diabétique, il la plaint et discute souvent par sms/facebook avec elle. Elle vient même à la maison 2 fois avec d’autres collègues mais mon 6ème sens me dit qu’il y a anguille sous roches.
Je ne comprends pas cette proximité avec une fille qu’il connait que depuis 4 mois. Et un matin avant de travailler, il oubli d’éteindre son ordi, l’envie irrépressible de confirmer mes craintes se fait sentir. Je dois avoir le cœur net.
Bingo, je tombe sur des messages avec cette « collègue », des pti noms (certes pas doux) mais que je ne dirais pas à un collègue que je viens de rencontrer. Des « je t’aime » etc…. je craque, je lui en parle, il me menace d’avoir fouillé dans ses affaire, de me quitter etc….
Je sais qu’à ce moment, beaucoup aurait lâché l’affaire, moi-même si une copine m’aurait raconté tout ça je lui aurais dit, Tu mérites mieux laisse le partir mais…je me suis trop investi émotionnellement dans cette relation pour lui accorder encore une énième chance. Malgré tout ça il ne s’est jamais vraiment excuser de son comportement, quand on y revient, il fait volte-face et me fait culpabiliser.
C'est à ce moment que la confiance à pris un coup irrémédiable. Quelques mois passent mais je doute toujours, je suis désagréables avec lui, on se chamaille souvent jusqu'à faire lit à part (jusqu'à maintenant).
On a un projet de bébé, mais c'est dur dans ces conditions. je crois que c'est ça qui me fait rester aussi. Malgré tout ça je l'aime toujours aussi fort mais les disputes chaque jour me mine. Je déteste les disputes et pour ne pas envenimer j'ai tendance à tout garder et ne rien dire; du coup ça l'énerve encore plus.
je sais que si je parle je vais dire de vilaine choses c'est pourquoi je me tais.
Mais on arrive plus à communiquer, celà pèse sur mon coeur tout se poids et je me demande si un jour on pourras vraiment avancer ou alors si c'est mort.
Pensez vous que malgré tout ça, notre couple puisse continuer ?
54 ans île de France 1421
Franchement je crois que tu connais déjà la réponse
Ouvre les yeux !
S
28 ans 3465
C'était déjà mal parti dès le début votre histoire. Ca me conforte dans l'idée que quand c'est de la merde dès le départ, vaut mieux ne pas insister et lâcher l'affaire; ce sera de la merde pour la suite aussi.

Un homme qui refuse de te voir pendant 4 ans sous prétexte qu'il avait peur de ta réaction? 4 ans?!?! Réveille-toi. Il avait quelqu'un durant toute cette période et il a pris les choses en main avec toi quand il s'est retrouvé seul. Ca me semble évident... Je suis la seule à le voir où? Surtout que vu ce que tu racontes, il n'a pas l'air particulièrement timide avec les femmes...

Si ça se trouve, il est entrain de faire avec toutes ces femmes, ce qu'il faisait avec toi durant ces 4 ans " où il avait peur de ta réaction". Ca ne m'étonnerait pas que si vous vous séparez, il se mette avec une de ses "correspondantes".

Je te trouve bien gentille de faire semblant d'avaler ses mensonges. Le truc, c'est qu'il doit se dire que t'es vraiment conne. T'as apparemment 32 ans, tu as encore le temps de refaire ta vie... C'est vraiment avec un type comme ça, sur qui tu ne peux pas compter, que tu veux faire un bébé? Moi, je te dirai de te casser pendant qu'il est encore temps et avant d'en investir encore plus...

Tout du moins, séparez-vous quelques temps. Mets le face à ses responsabilités. Pourquoi il changerait quoique ce soit à son attitude et s'excuserait, alors que de toute manière, il sait que tu vas rester? Pire que ça, qu'en plus de tout, c'est lui qui te fait culpabiliser et que tu ne bouges toujours pas.

Si tu as envie de te donner une chance qu'il comprenne ce qu'il est entrain de faire et d'assumer ces actes, moi je te dirai de partir quelques temps. Prétexte que tu as besoin de réfléchir à propos de tout ça, d'y voir plus clair. A ce moment là, tu verras. S'il tient vraiment à toi, il aura peur de te perdre et effectuera peut-être un changement. Où peut-être qu'il ne le fera pas, mais dans ce cas là tu seras fixée sur l'individu.

C'est à double tranchant. Soit il changera, soit il continuera avec la mauvaise foi (parce que c'est lui qui est de mauvaise foi. Il est fautif et il TE fait culpabiliser. C'est le summum de la mauvaise foi). Mais en même temps, s'il change pas, tu seras débarrassée d'un connard...
31 ans 4811
Honnêtement et sauf si tu es prête à vivre avec un homme infidèle (ce qui ne semble pas être le cas car tu sembles en souffrance) : fuis.
Et par pitié, pas d'enfant... Un petit être qui n'aura rien demandé et surtout pas à venir au monde et arrivera dans un couple qui se décrire, ce serait terrible.

En revanche je pense que pour accepter tout ça et rester avec lui, avec le recul nécessaire pour te dire que si une amie vivait la même chose tu lui dirais de fuir, il y a un sérieux problème de dépendance affective et d'emprise... Tu pourrais peut être songer à te faire aider pour réussir à te dégager de cette relation destructrice? Courage en tout cas !
28 ans La Ville Rose 2064
Non.
97 ans 591
:shock:

Je pense que Sibell a tout dit. Tu ne peux pas rester plus longtemps avec cet homme qui ne te respecte pas. Tu aurais tout à gagner en l'écartant de ta vie, son immaturité est toxique pour toi. Tu ne vas pas passer ton temps à faire le gendarme derrière lui, ce n'est pas le principe d'une relation de couple.
C'est dur à accepter mais clairement là il te garde par sécurité, en essayant de gratter des "extras" à droite à gauche pour son petit plaisir.
Reprends ta vie en main ! Il est peut être temps pour toi de reprendre le contrôle et de prendre un nouveau départ, en commençant par le balayer ! Courage !!
58 ans 5
Inutile de perdre son temps avec ce genre de bonhomme. A 32 ans, effectivement, on peut refaire sa vie.
B I U


Discussions liées