MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Lettre aux hommes

Paris 7
En tant qu'hommes, nous représentons la moitié mâle de notre espèce. Le langage que je vous tiendrai, sera donc celui du sexe. Mais il y a deux manières de l'interpréter  
: à votre niveau d'adultes et à celui des adultes de demain, c'est-à-dire vos enfants.
Aujourd'hui en effet, vous êtes en partie masculins parce que vous êtes nés ainsi, mais vous êtes aussi le fruit de la culture dans laquelle vous avez grandi pendant quelques dizaines d'années. Il y a donc lieu de savoir, non seulement ce que vous pensez de votre actuelle sexualité, mais ce que vous allez insuffler à vos enfants dont les oreilles sont grandes ouvertes.

Lorsque vous entendez parler de rondeurs, il vous arrive de siffloter, et cela laisse à penser que vous n'y voyez que futilité. Vous avez la même attitude lorsque des femmes parlent devant vous de chiffons. Vous laissez faire, amusés et vous revenez à des préoccupations qui vous semblent plus sérieuses.

C'est pourtant là que je dois vous arrêter. Le chiffon, c'est peut-être une affaire de goûts, de modes ou de saisons, c'est peut-être un hochet qu'il convient de laisser aux femmes, puisqu'il leur appartient depuis la nuit des temps. Mais la rondeur est une tout autre affaire. Sans que vous y preniez garde, Cet attribut vous appartient. Je dirai même paradoxalement qu'il n'appartient qu'à vous. Et si la femme le porte avec plus ou moins d'amertume, elle n'en est que le dépositaire. Ce signal fait partie intégrante de votre rétine et du bout de vos doigts d'homme. On peut, avec une certaine patience, laisser celles que l'on aime discuter de cet usufruit, mais jamais leur permettre de le dilapider.

L'espèce humaine, comme toutes les autres espèces, a été programmée pour durer grâce à l'éternelle règle du jeu des deux pôles sexuels. Par une convention bien établie, chaque pôle annonce sa couleur grâce à quelques signes biologiquement inscrits dans la chair. La rondeur n'a pas d'autre sens ni d'autre raison d'être. C'est probablement le signe le plus expressif et le plus éloquent. À ce titre, il est intouchable, mais si l'ont veut, poussé par des velléités d'apprentis sorciers, passer outre et porter atteinte à son existence, cette décision doit être prise à deux, et en sachant à quoi l'on doit s'attendre.

Essayez d'imaginer un instant les réactions de votre épouse, si vous décidiez unilatéralement de pratiquer sur le corps et le visage une épilation généralisée. Elle serait à même de penser que vous avez outrepassé vos droits. Or, la rondeur pèse plus lourd dans la balance que tous vos poils réunis.

Si elle disparaissait totalement, ce qui j'espère n'est pas pour demain, votre libido serait amputée de l'un de ses plus chers déclencheurs.

Il y a probablement des maris dont les femmes sont dénuées de rondeurs, et qui pourraient m'assurer que leur sexualité se porte bien. Je n'ai pas de raison a priori de douter de leur bonne foi. Toutefois, je dois leur répondre qu'ils fonctionnent peut-être, sans le savoir, comme un « moteur sur trois pattes » et que leur virilité doit être bien vive pour se passer d'une stimulation aussi essentielle.

Mais ont-ils pensé que ce qui est bien sans pourrait être encore mieux avec ? Et surtout, n'oublions pas que le temps use la valeur des messages émanant d'un corps connu et pratiqué depuis des années. Pour tenir, face à cette érosion, il est souhaitable que la femme ne s'ampute pas de son meilleur moyen de faire naître le désir.

Car voilà un grand mot de lâché : « le désir ». Un mot sur lequel on s'abuse en permanence et qui vit une vie agitée dans notre inconscient. Si l'on savait de quels matériaux simples il est fait !

Tous les mâles du règne animal se déterminent selon les mêmes critères et courent vers leurs femelles en fonction d'appels auxquels ils obéissent sans comprendre.

Pour nous, humains à la nuque raide, le simple fait de comprendre, ne change rien à l'affaire. Nous comprenons, mais nous accourons avec le même empressement. Seule notre vanité de penseurs nous laisse croire que nous pourrions échapper à une loi propre à la vie elle-même.

La biologie, pour aussi pragmatique qu'elle puisse paraître, recèle une éthique à dimension universelle. Elle nous apprend que l'amour est enfant du désir et que le lien qui soude un couple est d'essence exclusivement sexuelle. En cette fin de siècle, où tout paraît permis, il pourrait y avoir grand danger à l'oublier.

Ainsi, mon message aux hommes sera simple et clair. Les femmes ont baissé pavillon devant un impératif culturel. Dans cette retraite elles risquent de perdre une partie d'elles-mêmes à laquelle nous avons droit. Nous devons contrebalancer, en la prenant au sérieux, cette menace apparemment bénigne.

Ce qui semble qu'un jeu de société érode sournoisement notre sexualité. Et nos enfants, qui jouent en toute innocence avant même la puberté, avec nos balances et nos centimètres, se programment pour les mêmes errements.

Si nous préférons la rondeur, c'est le moment de le dire et sans ambiguïté.

:roll:
bonjour,

on a le même age ; j'ai lu votre message sur la différenciation masculin/féminin, sur le rôle "naturel" des rondeurs ; la théorie est agréable à lire, et entérine cette impression qu'ont peut-être beaucoup de femmes rondes, à savoir une certaine logique à être ronde physiquement, car le corps a ses raisons, lorsque la mode ne vient pas tout contrarier ! néanmoins, je ne sais pas si les choses sont aussi simples que cela...
fabienne
1
simple, vous avez dit simple.je n ai pas compris grand chose a tout ce deballage si ce n est que tu devrais te "tirer sur la tige" une bonne fois je te jure cela te soulagerais. enfin au moins deux personnes on reagi a ton message, tes reflexions n'attirent pas foulle et je comprend pourquoi!
C
Paris 2
Ma pauvre Céline, si tu comprends rien, ne lis pas. Quant à ton expression " se tirer sur la tige", elle montre bien la pauvreté de ton vocabulaire.
Apprends le français.
57 ans lyon 72
je suis presque d'accord avec céline et j'ai l'impression que gabriel est une femme ...mais cela n'engage que moi LUNO
Paris 7
Bonsoir,
L'insulte est le vocabulaire du pauvre ...
Ca va Céline, pas trop compliqué ça à comprendre, sinon je peux faire plus simple.
Luna, je suis vraiment désolé mais je te confirme bien que je suis un homme .
Bises à toutes
PS : même à toi Céline...
C
06 ( 44 - 75) 1
Bonjour 8) ,

Pour une fois qu'un homme réagit en s'opposant au culte maniacodépressif de la maigreur et de l'anorexie, pour une fois que l'anorexie stomacale et intellectuelle sont fustigées et remises à leur juste place ... classement vertical je dis bravo il aut que les hommes disent ce qu'ils pensent de ce délire compulsif qui poussent 30% de la population à imposer des critères de frustration aux autres.

Alors merci Gabriel, enfin un homme qui affiche ses gouts, le fait qu'ikls soient peu nombreux à le faire nous ne le devons qu'à nous qui pensons que les mecs qui ont ce genre de gouts sont forcément malades.

On ne peut pas avoir la chèvre et le choux.

Bises
57 ans Pau 80
Je suis un homme fait de 104 kgs de graisse et de muscles, d'os aussi et d'un coeur qui prend énormément de place, j'adhère totalement au fait qu'un homme dise ce qui ressemble à une évidence flagrante.
Avez-vous vu beaucoup de femmes maigres après un accouchement ? Celles qui existent et qui se prennent pour une arbalète frisent la déprssion nerveuse, le baby blues et l'anorexie voire la spasmophilie, tout comme les personnes âgées qui meurent facilement dès que leur frêle équilibre est bousculé.
Je travaille dans le milieu médical, on nous emmerde avec la perte de poids...la "perte" de quoi ?
Chacun est comme il est, à partir du moment où il est bien dans sa peau, qu'il reste sociable, qu'il continue à concrétiser ses rêves, à satisfaire ses envies et à se sentir lui-même, même s'il est maigre ou obèse qu'est-ce que çà peut foutre aux 30 % de débiles qui imposent leur dictature de pensée ?
Est-ce qu'un chat cherche à devenir un lion ? On sait ce qu'est devenue la grenouille de La Fontaine...pour ceux qui sont allés à l'école et qui ont écouté cela va de soit !
Nous sommes tous un petit carreau d'une immense mosaïque que l'on ne voit pas, si chacun accepte ses limites ce pourquoi il est fait et comme il est fait, alors il contribue à l'avènement de l'amour sur cette planète, car nous sommes tous responsables de nous-mêmes. Si vous regarder la mozâïque d'en haut vous découvrirez sa beauté et ne jugerez plus de la "petitesse" de tel ou tel carreau qui vous dérrange.
Bonne sieste à ceux qui ont déjà décroché depuis mes premiers mots, bon courage à tous les autres qui savent de quoi je parle, quant aux autres ils n'étaient pas là !
37 ans Puerto Bananas 1739
celine a écrit:
simple, vous avez dit simple.je n ai pas compris grand chose a tout ce deballage si ce n est que tu devrais te "tirer sur la tige" une bonne fois je te jure cela te soulagerais. enfin au moins deux personnes on reagi a ton message, tes reflexions n'attirent pas foulle et je comprend pourquoi!


Pourtant ce qu'il dit est extrèmement simple !
Femme = naturellement ronde
Homme = attire et excité par ces mêmes rondeurs
couple = soudé par le desir sexuel
Les rondeurs appartiennent conjointement à l'homme et la femme, voilà !

N'hésite pas à te faire expliquer les choses que tu ne comprends pas, ça t'évitera sans doute de t'ennerver pour rien !

Bon tant qu'on y est : foule prend 1 seul L, cela te soulagerait s'ecrit avec un T

Quant à son message qui attire que deux personnes, c'est pas mal pour une demi journée !

Salut Gabriel au grand plaisir de te relire !
57 ans Pau 80
Saviez-vous que les anciens choisissaient la future épouse de leur rejeton comme un maquignon le fait avec sa bête ? :lol: Ils regardaient d'abord la largeur de son bassin (pour s'assurer que le futur héritier sortirait normalement), puis la grosseurs de ses seins (pour qu'il soit bien nourri), ensuite la cambrure des reins (pour vérifier si le coït serait aisé), le volume des chairs de la femme ainsi que son poids (signes de bonne santé) et oui, mesdames...je vous signale que les hommes ont gardé cet instinct et que ce sont les médecins maintenant qui mesurent ces mêmes paramètres pour dire si une grossesse va poser problème ou pas !
Donc, oui merci aux femmes de rester rondes et bien en chair, sans parler forcément de perpétuation de la race, çà rassure un homme d'avoir une femme forte dans son corps et forcément dans son tempérament aussi. :oops:
Alors de grâce Mesdemoiselles, et Mesdames larguer vos complexes : vous êtes désirables, aimables, désirées et aimées par les mâles vos compagnons qui ne vous veulent que du bien... :D
36 ans 69 4262
Merci, :angel: merci, :angel: merci, :angel: merci, :angel: merci...j'arrête, je m'essoufle...mais vous m'avez comprise,merci...:angel: :D
37 ans Puerto Bananas 1739
Apnea a écrit:
Saviez-vous que les anciens choisissaient la future épouse de leur rejeton comme un maquignon le fait avec sa bête ? :lol: Ils regardaient d'abord la largeur de son bassin (pour s'assurer que le futur héritier sortirait normalement), puis la grosseurs de ses seins (pour qu'il soit bien nourri), ensuite la cambrure des reins (pour vérifier si le coït serait aisé), le volume des chairs de la femme ainsi que son poids (signes de bonne santé) et oui, mesdames...


Je suis rassuree : moi meme, le racailleux dans le metro me choisit en regardant ma croupe, la cambrure, la vitalite des cheveux qui doivent resister a l'empoignage, les nichons... y'a pas a dire, on le croirait au marche aux moutons !
Curieusement toujours en oubliant son avis, a cette fameuse bete !

Je sais que c'etait pas le sens general de ton propos, mais bon, y en a qui helas ont garde l'instinc plus que de raison !
37 ans Puerto Bananas 1739
Apnea a écrit:
vous êtes désirables, aimables, désirées et aimées par les mâles vos compagnons qui ne vous veulent que du bien... :D


Bon... j'ai sans doute mal interprete les tendres "salope ! tu vas prendre ma bite dans ton cul !!" moultes fois entendus. Je suis desirable, donc ce n'est que l'expression de son desir frustre et de son amour qui a perce de cette facon explosive, a la suite des longues annees d'abstinence que connaissent ce genre de gentlemen.

Qu'est ce qu'on peut etre susceptible alors, nous les femmes ;) !!

:lol: allez c pour rire ! je sais que t'es pas comme ca !
57 ans Pau 80
Là vraiment Moutonoir tu mes pattes avec ton huuuuuu.......mour caustique.....mais c'est que tu me battrais peut-être....oh oui bats-moi..... :multi: :bad-words:
57 ans Pau 80
Bon je vois que j'ai pas ben les oeufs en fesses des trous....euh non les yeux en face des orbites....question graphisme, je vais faire des efforts je vous jure...
;-)
B I U


Discussions liées
?>