Le 19.03.03 Par Anne

Grosse ou maigre : Même combat !

Corps de femme enfant, pas si facile à vivre que ça! Être gros n’est pas facile tous les jours, nous le savons tous. Chaque jour, les petites remarques, les sièges trop petits et les médias ne cessent de nous rappeler que nous ne faisons pas partie des « canons » de notre société .

Mais alors que tant d’invidus tentent désespérément de mincir pour rentrer dans le moule, certaines personnes ne rêvent que d’une chose : prendre un peu de poids.


Le problème de la minceur n’est pas forcément ce que l’on croit ! De même que nous n’arrivons pas à perdre nos kilos, il existe des gens qui ne peuvent pas prendre un gramme.

Ces personnes restent minces, ou plutôt maigres, avec des IMC trop bas. Mais rien n’y fait, quoiqu’ils avalent l’aiguille de la balance ne bouge pas.

Vous me direz que dans notre société ce n’est pas bien grave et qu’en étant mince ou maigre on ne doit pas avoir de problème !

Et bien, détrompez-vous, la maigreur n’est pas si facile à vivre….

N’oubliez pas que si les bourrelets ne plaisent pas à tout le monde, les côtes saillantes sont loin d’être considérées comme sexy.

Imaginez, nous devons-nous habillez dans les vêtements grandes tailles, spécialement conçu pour les obèses, OK c’est pas rigolo.

Mais les personnes dont je vous parle sont contraintes à ne chercher leurs vêtements que dans les rayons enfants, car chez les adultes rien ne va.

Et alors me direz-vous ?

Et bien le sentiment d’être une femme en prend un sacré coup, quand on a pas ou peu de formes, une poitrine menue, acheter ses vêtements chez les enfants n’est pas vraiment positif pour le moral et l’image de soi !

C‘est tout ?

Eh bien non, l’agression verbale aussi est différente.

Je m’explique. On dit de nous que nous sommes rondes, et encore les gens y vont à toton pour nous parler de notre poids. Bien sûr, on entend toutes les réflexions hypocrites sur notre compte.

Mais pour les minces, si on ne les traite pas de gros, entendre un « Qu’est-ce que t’es maigre ! » en pleine face par les amis bien pensants et aussi très désagréables.

Les gens s’imaginent que parce que la minceur est à la mode on peut tout dire aux minces, sans prendre de pincettes et cela peut aussi faire très mal.

Qui aime entendre un « Qu’est-ce que tu es grosse ! ». On le sait assez, pas la peine de le répéter, et bien c’est la même chose pour les minces !

Si « grosse vache » fait mal aux oreilles, « squelette » ou « sac d’os » ne doit pas être plus agréable.

Quant au médecin, la réponse pour les personnes rondes est : « faites un régime », et pour les personnes minces : « mangez ». Pourquoi allez chercher plus loin que le bout de leur nez !

Ce n’est pas parce qu’on est trop mince qu’on ne mange pas, bien au contraire certains mangent même énormément et pas allégé du tout, mais rien n’y fait, le poids reste incroyablement bas.

Alors nous souhaitons dire à tous, maigre et gros : « Arrêtez de vous détruire en tentant de ressembler à des images qui ne sont pas vous ! ».

L’important c’est de trouver son équilibre et de se sentir bien dans sa peau, et quoi qu’en disent les médias et les « spécialistes » de l’image, c’est la tête et non pas le corps dont il faut prendre soin en premier.

Le bien-être est ce que nous devrions avant tout chercher à obtenir avant de vouloir modifier notre corps. Si le stress disparait et que vous vous sentez bien dans votre peau, vous verrez que votre corps suivra !

Ronde ou mince, ne nous jetons pas la pierre, en fin de compte c’est le même combat pour le bien-être et l’acceptation de soi avant tout.

Je ne suis pas trop gros(se) : je suis trop maigre ! La réponse du GROS.org .


... Charger plus