Le 07.09.11 Par Nancy

Emoona dit Fu*k aux diktats pour une mode jusqu’au 48…

Ras le bol de la mode et des collections qui s’arrêtent au 42 ou 44 max ! C’est le coup de gueule contre la vénération du 36, que Emoona veut faire avec sa collection Fu*k.

On prend 2 stylistes de caractère, une bonne philosophie, de l’imagination et de l’audace. On remue et obtient des vêtements aux coupes simples à porter et une touche rock rebelle qui crie sa colère. Ça à l’air chouette sauf que… ça s’arrête au 48 !

Cette collection a été dessinée par deux femmes : Amalia Benichou et Georges Erder Naim, les stylistes de la marque Emoona spécialisée dans les collections en exemplaires limités et numérotés.


Les créatrices, inspirées de la culture rock anglaise aiment « bousculer les codes trop strictes de la mode actuelle et créer un univers où la femme Emoona ait Foi en Elle (…) en un Monde où on décide de redéfinir ses propres codes. »

Georges nous explique le pourquoi de cette collection : « Etant moi même une jeune femme ronde, je ne concevais pas de ne pas porter ma marque. Donc plutôt que de parler « taille » disons plutôt que nous faisons des modèles qui peuvent être porter par tout le monde. Et oui, je pense de plus en plus à faire en sorte que nos collections a venir puissent être portées par des femmes rondes, qui met en valeur le corps des rondes et je sais de quoi je parle!!!! lol Quant au « fuck » il n’a pas de rapports avec la chanson de Lilly Allen (que j’aime bcp). Ce n’est pas un « fuck » à connotation sexuel mais plutôt, un fuck de raz le bol, d’une envie de mettre un grand coup de pied à tout ce qui nous « soule » dans la vie :) c’est sûr c’est assez provocateur, mais emoona n’est pas une marque lisse, c’est une marque qui prend des risques, qui se positionne, qui bouscule. »

Les t-shirts et cardigans sont dispo en taille unique qui va jusqu’au 48. Les prix vont eux de 35 à 55€.

La collection se compose aussi de sacs à main et foulards.

Alors, coup de pub ou ouverture d’esprit ? Là est la question…
On reconnaît que c’est déjà bien de penser aux 44, 46 et 48 mais on ne peut pas s’empêcher de relever un regret : celui de voir une marque crier « fuck » au nom des rondes quand elle fait une collection qui s’arrête au 48…
Ok, le modèle marin chauve-souris va jusqu’au 52 mais pourquoi que celui-ci ?

D’ailleurs ce modèle est notre préféré avec le top naples, pour les autres Anne dit : « Mouaif, j’ai quand même l’impression que cette collection propose surtout des grand t-shirts informes sur lequels on a juste collé un logo « provoc ».« .

La collection est actuellement dispo chez Anticode et Etsy.

Porterais-tu un message « fuck » ?


... Charger plus