Le 07.09.17 Par Anne

Jamel Debbouze : Grossophobe ?

Jamel Debbouze : Grossophobe ?

L’histoire de Usher fait encore des siennes, mais cette fois-ci c’est la réaction de Jamel Debbouze qui fait scandale.
Invité pour la rentrée de « Quotidien » sur TF1 lundi 4 septembre 2017, il n’a pas pu s’empêcher de crier avec insistance « impossible…c’est une menteuse » lorsqu’il a vu les images de la conférence de presse et de cette jeune femme ronde qui dit avoir eu des rapports sexuels avec Usher.

« Je suis sûr que c’est une menteuse, c’est sûr ! Je voulais juste faire une déclaration : moi aussi j’ai eu un rapport sexuel avec Usher, s’il pouvait me faire un virement, ça m’arrange« 

Le comédien a même poussé l’humiliation jusqu’à demander plusieurs fois que l’on repasse les images et ainsi faire rire le public.
Un comportement honteux qui a eu de nombreuses réactions de fans déçus qui se sont exprimés sur Twitter.

La jeune femme ronde de 21 ans du nom de Quantasia Sharpton est celle que Jamel accuse de menteuse et ce jugement se base uniquement sur son apparence physique.
Eh oui c’est bien connu, une célébrité comme Usher peut facilement avoir des rapports avec qui il veut ou presque, mais alors pourquoi choisir une grosse ?

Cette idée semble impossible pour Jamel Debbouze, en effet comme lui beaucoup de grossophobes n’envisagent pas le fait que les rondes puissent avoir une sexualité, puisse plaire, puisse attirer… et que des hommes considérés par beaucoup comme des sex-symbols, qui ont donc ont le choix, décide d’avoir une relation avec une femme si grosse.

Ah, mon pauvre Jamel, si vous saviez tout ce qui se passe dans les draps des rondes et tous les hommes qui nous aiment que ce soit pour notre volupté ou pour notre âme… vous ne vous en relèveriez pas.
Oui les grosses ont une sexualité !
Un peu d’ouverture d’esprit est-elle possible ?

À propos, la victime Quantasia a annoncé avec une sex-tape de ce rapport, vidéo qui aurait été faite avec l’accord du chanteur Usher et qui devrait mettre un point sur les I de tout ce scandale.

Bref un joli moment de télévision qui montre encore une fois que jugement et grossophobie ont encore de beaux jours devant eux à la télévision !
Nous ne vous remercions pas Monsieur Debbouze.


... Charger plus