Le 06.08.18 Par Anne

#augustadipose : Quand les dessinateurs se battent pour combattre la grossophobie.

Lancé en 2017, le hashtag #augustadipose est de retour pour une nouvelle saison sur les réseaux sociaux.
Ce mouvement est facile à suivre, ouvert à tous, et même si cela ne semble pas grand-chose, chaque petite pierre apportée à l’édifice pourrait pourtant avoir plus d’effet qu’on ne croit.
Dessiner chaque jour une personne grosse, afin de simplement apporter de la visibilité aux nombreux corps qui ne sont pas suffisamment représentés dans les médias, la mode, mais également dans le quotidien plus proche.

Ici, nous le savons toutes, un peu de cellulite sur la photo d’une pulpeuse peut suffire à enflammer la toile et on voit alors arriver des commentaires qui peuvent surprendre par leur violence.
Encore ce week-end, sur la Fanpage de Vivelesrondes, une femme employée le mot “dégueulasse” pour parler du corps d’un autre être humain, charmant n’est-ce pas.
Insultes, harcèlement, préjugés … même si de plus en plus de personnes rondes/grosses/obèses sont libérées il y a encore beaucoup à faire pour que toutes les grosses soient traitées comme des humains.

Pour les curieuses, voici ce que cela donne :

Marie Blue

Le Flocon mignon

feilyn

Une publication partagée par Fei (@feilyn) le

Indy

oneilljones

Jade Hawk

OliveComics

aka.sephiramy

Margaux Saltel

Louise Moore

Qui va se lancer dans l’aventure ?