Image Description

Simplifiez votre shopping grande taille !

Trouvez vos vêtements rapidement parmi plus de 30 boutiques, sur plusAZ.shop

Le 23.10.18 Par Anne

Robyn Lawley VS Victoria’s secret #weareallangels – Le boycott est-il une solution ?

Robyn Lawley est une mannequin qui a commencé sa carrière à 18 ans dans la catégorie Plus.
Elle a été vue sur de nombreuses couvertures, Cosmopolitan, Vogue, Maxim, Marie Claire, In Style, Elle … et on l’a aussi vu chez Swimsuits for all, Calzedonia, Violeta by Mango, Evans, Ralph Lauren
Robyn n’a plus rien a prouvé !
Du haut de son 1m90, la belle Australienne n’est pas ce que l’on appelle ronde ni même pulpeuse, mais pour l’industrie de la mode une taille 40/42, même si c’est plus mince que la moyenne des femmes, cela rentre dans les mannequins grandes tailles.


À côté d’elle même ses collègues de Swimsuit Illustrator Ashley Graham et Tabria Najors semblent vraiment très rondes.

Pourtant la belle est moins mince que toutes les fameuses mannequins que l’on peut voir dans les défilés comme ceux de Victoria’s secret.

Et c’est à eux justement qu’elle s’attaque, en demandant un boycott pur et simple tant qu’il n’y aura pas plus de diversité dans les tailles des anges.
Il est sûr que lorsqu’on compare le tout premier défilé de Savage x Fenty, où l’on a pu voir des femmes de toutes les morphologies, et même des femmes enceintes, les anges de Victoria semblent bien fade.

Alors Robyn a pris la parole sur son instagram : “Victoria’s Secret occupe l’espace depuis presque 20 ans, en assurant aux femmes qu’il n’y a qu’un type de corps qui est considéré comme beau“·

Elle a donc ouvert une pétition sur le site Change.org pour pousser Victoros’s secret a changé, déjà plus de 1500 signatures recueillies.

Sur la page de la pétition on peut lire : “En tant que femme, j’aimerais que nous joignions nos forces pour dire “Je SUIS assez, je SUIS belle, je Suis unique et je VEUX voir ma morphologie représentée dans vos défilés ou bien je n’achèterais plus jamais vos produits

Robyn parle de sa fille, de ce monde dans lequel elle ne se reconnaît pas et dans lequel elle aimerait que nos enfants puissent se sentir bien, reconnu et considéré comme autant valable que des femmes de n’importe quelle taille.

À noter aussi que Robyn annonce que pour toute personne qui signe la pétition puis partage un post pour soutenir l’opération avec le hashtag #weareallangels , la marque Thirdlove donnera un soutien-gorge à l’association Support the Girls, une association qui soutient les filles et les femmes qui se retrouvent à la rue.

Sur Vivelesrondes, on a jamais été des grands fans des boycotts, nous préférons faire le changement par l’exemple que par les quotas.
Nous travaillons depuis 2001 à montrer que les rondes sont bien là, présentes et avec d’autres envies que des fringues larges, et on est fière d’avoir apporté notre pierre et participé au changement de ces dernières années.

Alors un boycott est-il une bonne idée et peut-il vraiment faire changer les choses.

Doit-on forcer les marques à inclure des modèles de beauté différents ou doit-on laisser à chaque marque sa liberté artistique ?

Devrait-ton faire des boycotts pour forcer chaque marque à mettre dans leurs défilés, catalogues, campagnes … des mannequins qui correspondent aux tailles réelles des produits, ou laisser la liberté de nous bouder et aussi pour nous de choisir à qui nous voulons donner nos sous ?

Qu’en dites-vous ? Boycotte ou pas ?