Le 15.03.22 Par warnweb

Quelle période pour partir en Russie ?

Avec une superficie qui s’étend sur environ 17 millions de km², la Russie est considérée comme le plus grand pays au monde. Peuplée de 142 millions d’habitants, il est aujourd’hui possible de se rendre en Russie pour travailler dans le cadre d’échanges commerciaux ou en tant que journaliste. Pour l’instant, les voyages touristiques en Russie sont déconseillés, mais rien ne vous empêche de prévoir vos vacances dans ce grand pays pour vous y rendre lorsque l’apaisement sera de retour. La Russie possède un paysage riche et diversifié ainsi que de nombreux lieux atypiques à découvrir.

Comment obtenir votre visa pour la Russie ?

Pour obtenir un visa pour un séjour en Russie vous pouvez effectuer une demande auprès d’un organisme habilité. La gestion des demandes de visa pour la Russie peut se faire via des plateformes qui gèrent ensuite les demandes à l’ambassade russe. Les sociétés de demande de visa vous permettent ainsi d’avoir une procédure simple et sécurisée, plus rapide et moins onéreuse. Pour la demande, il vous faudra un voucher touristique couvrant votre séjour ou une invitation en provenance de la Russie. Vous aurez à remplir un formulaire en ligne sur le site du ministère.

Grâce aux différentes options proposées, vous bénéficierez rapidement de votre visa pour la Russie. En période de pandémie, les visas russes délivrés sont les visas de visite médicale, travail, affaires impératives, visa privé (invitation par un citoyen russe), etc. Il n’est pas nécessaire d’effectuer un test COVID pour obtenir votre visa. Cependant, la compagnie aérienne réclame à l’embarquement un test COVID daté de 72h avant le départ.

Les résultats du test doivent être en anglais. Sauf en cas de symptômes avérés à l’arrivée, les autorités russes n’imposent plus de quarantaine aux voyageurs étrangers. Par ailleurs, les voyageurs de nationalités suisse, tanzanienne, turque, ou anglaise ne sont plus concernés par les restrictions d’entrée en Russie. Pour les ressortissants français, les visas d’entrée pour la Russie sont délivrés par le consulat de Russie à Paris. En cas de surcharge des consulats parisiens, les consulats de province peuvent délivrer des visas.

Quelle est la meilleure saison pour partir en Russie ?

La période la plus recommandée pour se rendre en Russie pour un voyage se situe entre septembre et novembre. En automne, le pays se présente en effet sous son plus beau jour. Le paysage est plus riche en couleurs et la nature est pleine de surprise et de curiosité. C’est la période idéale pour visiter Moscou, la capitale russe, et le centre du pays. De septembre à octobre, les températures s’adoucissent, même si la durée du jour raccourcit. Cette tombée rapide de la nuit vous permettra cependant de profiter des villes éclairées.

En Russie, le climat est de type continental. Il est caractérisé par des hivers glacials et un été court et chaud. Les températures chutent au fur et à mesure que l’on migre vers le nord et que l’on s’éloigne de l’est du pays. Ainsi, en février, il fait environ -43°C à Iakoutsk, -27°C en Sibérie occidentale et -8°C à Saint-Pétersbourg. C’est alors la période idéale pour visiter le plus vaste pays au monde si vous n’êtes pas habitué aux températures extrêmes.

Si vous aimez les extrêmes négatifs et les froids rigoureux, vous pouvez aussi décider de vous rendre en Russie en hiver. Vous découvrirez un paysage urbain unique comme ceux qu’on retrouve au Québec. Le toit des bâtiments et des églises, les places et les parcs sont tous recouverts d’une couche de neige blanche immaculée. L’hiver russe dure du 1er décembre au dernier jour du mois de février.

Quels sont les principaux lieux à visiter en Russie ?

Du nord au sud et de l’ouest à l’est, la Russie offre de nombreux sites à découvrir et une incroyable diversité de villes. Les amateurs de patrimoine et d’architecture ne manqueront pas de s’extasier devant les palais de Saint-Pétersbourg ou les grands monuments de Moscou.

Moscou

C’est l’un des lieux incontournables à découvrir en Russie. Moscou est l’une des plus grandes mégalopoles européennes. La capitale russe vit à un rythme effréné avec ses grandes avenues, les centres d’affaires, les voitures et la vie nocturne explosive. Que ce soit à travers la Cathédrale Saint-Sauveur, le Kremlin, la Place Rouge, le théâtre Bolchoï ou la Galerie Tretiakov, Moscou saura vous séduire par la beauté de ses monuments emblématiques. Vous apprécierez les longues promenades à pied dans les rues illuminées de la ville.

Pour renforcer le système immunitaire et éliminer les toxines, faites un tour dans un bania à Moscou. Ces bains à vapeur d’eau chaude sont incontournables. Vous pourrez également découvrir les stations de métro décrites comme de véritables palais souterrains. Visiter Moscou, c’est aussi l’occasion de partir à la découverte de l’Histoire russe à travers ses nombreux musées. Laissez-vous bercer par une atmosphère à la fois soviétique et moderne. Vous pourrez aussi visiter la capitale russe pendant les périodes de fêtes de fin d’année, afin de découvrir le folklore des fêtes chrétiennes.

Saint-Pétersbourg

Plus calme, Saint-Pétersbourg est la deuxième plus grande ville du pays. Surnommé la Venise du Nord, Saint-Pétersbourg est sans conteste la plus belle des villes russes. Vous n’y trouverez pas les grands buildings de la capitale, mais des bâtiments emblématiques qui font la renommée de cette cité. On peut la visiter à pied en longeant le quai de la Neva. Saint-Pétersbourg a été fondée en 1703 par Pierre le Grand. Elle s’impose comme l’une des destinations incontournables à découvrir en Russie. Vous pourrez y découvrir les cathédrales de Saint-Isaac, de Kazan et la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le Sang-Versé.

N’hésitez pas à faire un tour dans la Forteresse Pierre et Paul, afin de découvrir ce véritable berceau de la cité. Visiter Saint-Pétersbourg, c’est retourner à l’époque des tsars Nicolas II, Catherine II de Russie ou encore Pierre 1er le Grand. Elle est également désignée comme la ville des récits de Dostoïevski. La ville abrite les plus grands musées du monde tels que le musée de l’Ermitage et les palais de Catherine et de Peterhof situés tous les 2 à 25km du centre.

L’île de Kiji

Kiji est une petite île du lac Onega classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991. Elle a longtemps été considérée comme un lieu sacré. L’île de Kiji possède différents surnoms : le cœur du Nord, le collier argenté du Nord ou encore la perle du Nord. La région suscite une grande admiration des visiteurs en raison de ses 2 monuments principaux que sont l’église de la Transfiguration et l’église de l’hiver de l’intercession de la Vierge.

La première église compte 22 coupoles et a été construite en 1714. La seconde église possède 9 coupoles et a été fondée en 1764. Sur l’île de Kiji, vous pourrez découvrir le musée de la charpente qui décrit les anciens villages nordiques. L’air sur l’île est pur et frais grâce à la forêt aux alentours. La nature y est omniprésente et Kiji constitue un lieu tout à fait grandiose dans sa simplicité.

Voyage en Russie : quel budget prévoir ?

La Russie est un pays très abordable, car la vie y est peu chère. Il convient néanmoins de bien se préparer financièrement, afin de passer un séjour agréable. Pour voyager en Russie, mieux vaut prévoir un budget conséquent en euro. Prévoyez au minimum un budget de 700 euros pour un séjour de 15 jours en Russie. Le budget peut être plus élevé si vous séjournez à Saint-Pétersbourg ou à Moscou. En ce qui concerne la restauration, le pays est l’une des destinations idéales pour déguster la cuisine locale à un prix abordable.

Dans les stolovayas (cantines ouvrières, étudiantes), vous pourrez goûter de délicieux mets russes pour environ 4 à 5 euros le plat. Si vous souhaitez cuisiner vous-mêmes vos plats, optez pour les produits locaux. Achetez vos fruits et légumes auprès des babouchkas qui vendent des produits de potager dans la rue. L’eau du robinet est fortement déconseillée en Russie. Pour acheter de l’eau potable, il faudra prévoir plus de 1 euro pour la petite bouteille.

Pour le logement, prévoyez un budget de 9 euros pour un lit dans un dortoir de 10 si vous optez pour les auberges de jeunesse. Pour un hôtel, il faudra compter entre 13 et 62 euros la nuit. Évidemment, les chambres sont plus chères à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

Quels vêtements emporter pour un voyage en Russie ?

Si vous envisagez de partir en Russie, pensez à bien vous renseigner sur les lieux à visiter et les formalités de transport. La Russie est un vaste pays qui offre aux explorateurs une multitude de destinations de voyage. Le choix des vêtements se fera alors en fonction de votre plan de voyage. Comme nous le disions, la Russie n’est pas qu’hiver et grand froid, le pays possède aussi un été très chaud. Si vous avez prévu de voyager en juillet, privilégiez des vêtements légers. Prévoyez toutefois des vêtements plus chauds pour les nuits fraîches.

Pour un voyage en hiver, optez pour des vêtements adaptés au grand froid. Prévoyez des bottes en cuir avec des semelles épaisses et antidérapantes. Une doudoune bien chaude, des pulls et des t-shirts à manches longues sont également les bienvenus. Prenez aussi un bonnet bien chaud et une écharpe puisque les villes du nord du pays sont réputées pour leurs grands vents glacials.

L’accessoire idéal pour s’en protéger est la chapka russe. Gardez également vos mains au chaud avec des gants fourrés. Pour les femmes, il est toujours conseillé d’avoir un châle ou un foulard dans un sac. Les monastères et les églises orthodoxes exigent en effet de se couvrir la tête pendant la visite. Vous avez aussi la possibilité d’acheter vos vêtements adaptés une fois en Russie.


... Charger plus