MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai bien un probleme de comportement alimentaire: RA ou pas

271
Bonjour,
Hier soir j'ai dîné avec une de mes meilleures amies. Elle m'annonce qu'elle va surement subir un by pass. On en vient à parler de problemes de poids évidement.  
Elle sait que j'ai pas mal perdu en 2 ans (15 kilos environ). Or, en lui parlant profondément de mon passé et de mon présent, j'ai vraiment fait face à mon probleme: la nourriture. Bien qu'ayant perdu du poids et ne mettant plus une taille 48 mais 42, je ne me vois pas différente et j'ai réellement un probleme avec la nourriture. A vrai dire ca m'obsède.
J'ai perdu ma maman très tot, j'avais 6 ans. Elle est décédée d'une rupture d'anévrisme. Quand je rentrais du collège et du lycée, me retrouvant seule a la maison avant l'arrivée de papa, je comblais le manque et le vide par des 250 grammes de pates, du kiri à foison, du nutella... Cercle vicieux. On se fait traiter de boulotte par tout le monde et en rentrant on mange.
J'ai réussi à perdre du poids car papa est devenu diabétique et que j'ai revu tout ce qu'on mangeait a la maison. Mais ca n'a jamais guéri ce probleme que j'ai envers les aliments. Des que je suis seule, que mon copain n'est pas là, que je n'ai pas grand chose a faire par exemple, c'est un problème omni présent. La question des repas m'omnubile.
J'aimerais commencé une réeducation alimentaire, pour etre en phase avec mon corps et mon image, moins culpabiliser, moins penser à toujours manger, a l'heure du repas... Je pense aussi avoir perdu toute notion de satiété. Si je me retrouve seule et pas en grande forme je peux manger pendant une heure sans ecoeurement, ce qui me fait très peur...
Une RA serait-elle une solution? sans oublier un suivi psychologique peut etre.
Je viens de commander le livre du DR ZEmati, et celui du Dr Apfelforfer.
Désolée d'avoir écrit tout ca, mais depuis hier soir je ne pense qu'a ca. Ca fait quand meme du bien de mettre des mots sur un problème qu'on n'ose pas affronter et s'avouer...
40 ans 13 66
C'est déjà un grand pas d'avoir pris conscience de ce qui ne va pas!

Je ne suis pas une experte, mais je dirais que si on a un problème avec la nourriture, la RA est toujours la solution! Car c'est un premier pas vers un mieux.

Je n'ai pas la même histoire que toi, mais comme toi la nourriture est un "doudou". J'ai commencé une RA il y a quelques mois et je reviens peu à peu à une relation "normale" avec la nourriture. Ca fait du bien!

En lisant Zermati et Apfeldorfer on apprend beaucoup, et il y a aussi plein de témoignages sur ce site qui sont très utiles, parce qu'on se pose toujours plein de questions...

Bonne lecture! ;)
271
Oui apparement les écrits de ces deux docteurs aident beaucoup. Je ne savais pas par quoi commencer... vers quoi me diriger... et avant toute chose, j'ai besoin de lire et de comprendre, de réapprendre. C'est bête hein mais tout a l'heure quand j'ai prit mon repas de midi j'ai deja essayé d'appliquer les quelques ptits trucs lus sur le forum. J'ai mangé un blanc de poulet et du maïs, en prenant tout mon temps... j'ai mis 20 mins à apprecier. Je n'ai pas "manger" pour "manger".
Merci brownie de ta réponse. Puis-je te demander où tu en es dans ta RA, ce que cela t'as apporté? cela a t-il changé quelque chose a ton poids? (prise, perte, stagne?) Comment as-tu procédé? es-tu suivie par un spécialiste?
Car je cherche à être suivie par quelqu'un, mais vers qui faut-il se tourner? un psy? un nutritioniste? un psychiatre spécialisé RA ? ou TCA?
Je suis un peu perdue pour le moment... si vous avez de bonnes adresses j'en serais ravie.
Merci a tous.
45 ans Paris 9866
As-tu pensé à envoyer un mail au GROS pour qu'il te renseigne sur les thérapeutes dans ta région?
271
Non pas encore mais effectivement j'y pensais ;)
40 ans 13 66
millenc0lin a écrit:

Merci brownie de ta réponse. Puis-je te demander où tu en es dans ta RA, ce que cela t'as apporté? cela a t-il changé quelque chose a ton poids? (prise, perte, stagne?) Comment as-tu procédé? es-tu suivie par un spécialiste?
quote]

Ne te gêne pas pour les questions! ;)

Je n'en suis pas bien loin dans la RA parce qu'avec le boulot je ne trouve pas ça très évident, je continue à manger "pour ne pas avoir faim plus tard" au lieu de "parce que j'ai faim".

Mais je trouve que c'est déjà bien d'en avoir pris conscience! Le matin j'ai rarement faim, mais comme je ne peux pas prendre mon petit-déj au boulot, ben je mange quand même. Mais je reste concentrée sur ce que je mange, et du coup je tiens jusqu'à 13h, je n'ai plus de creux à 10h comme avant, où j'engloutissais mon petit-déj sans y penser.

Concernant mon poids, j'aurais du mal à être précise, j'ai viré ma balance (ça me semblait important de le faire, pour ne pas paniquer si je prenais un kilo et faire la RA sereinement), mais d'après mes pantalons c'est le status quo.

Pour l'instant je suis les bouquins et je lis vlr, mais je ne vois pas de spécialiste. Je préfère commencer comme ça, et puis si à un moment ça coince, je consulterais peut-être (en même temps j'habite dans le trou du c*l du monde, alors un membre du GROS par ici, faut pas rêver...).

Pour conclure, je dirais que même si je suis une "débutante" en RA et que je n'ai pas encore réglé tout mes problèmes, loin de là, ça m'a déjà apporté une sérénité face à la nourriture que je n'avais pas avant.

Par exemple, je ne me sens plus obligée de dévorer tout ce qui traîne et qui est au chocolat! :lol:

Je pense que tu as une bonne démarche, de commencer par de petites étapes, chaque petite victoire te donnera confiance pour la suite. Bon courage! :P
B I U


Discussions liées