MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ma meilleure amie va mourir

P
67 ans charente maritime 860
Après 3 cancers du sein, 2 pancreatites cette année, elle devait subir l'ablation de la queue du pancreas, du duodenum et de la vésicule. Le chirurgien a ouvert... et refermé.  
On lui a dit que son espérance de vie était courte. Après tant de batailles, elle va perdre la dernière. Ella un fils de 17 ans. J'ai beaucoup de peine ce soir.
S
41 ans sur le chemin... 1248
soupir...

que dire? soupir...

tant de mots si peu adaptés aux ressentis...J'aimerai trouver les mots qui pourraient te réconforter, mais rien ne vient...

Je pense bien à toi, et à ton amie et son fils.

:kiss:
P
67 ans charente maritime 860
Merci pour ta gentillesse
52 ans 9077
Il est si difficile d'essayer de trouver les mots justes....
J'ai connu la même peine que toi.
J'ai vu partir mon amie/mon âme soeur/ma mère spirituelle dans des conditions quasi identiques...
Ce 13 aout je suis allée la voir, je lui ai dit au revoir, que je veillerais avec amour sur ses filles de 10 et 13 ans....
Après mon passage son état s'est empiré et elle morte quelques heures après...
Je pensais ne garder d'elle que ce 13 aout horrible...
Mais maintenant avec le temps je ne garde en mémoire que nos fou-rires, nos délires, nos coups de gueules, nos réconciliations... mais plus la chimio qui lui avait oté ses si beaux cheveux que j'enviais, ni la vision d'elle dans son lit avec tous ses tuyaux...

Ton amie a encore besoin de toi... de ta tendresse... de tes bras...

Je te souhaite beaucoup de courage car c'est dur...très dur de voir partir ceux que l'on aime avec ce terrible sentiment d'injustice...

:kiss:
R
44 ans GRENOBLE 352
On ne trouve jamais les mots qui peuvent oter la peine et le chagrin, ce sont dans ces moments là qu'on se dit que la vie est vraiment injuste. Je pense qu'il ne reste plus que pour son entourage, à apaiser ses derniers jours. Et je crois que le plus beau cadeau que tu peux lui faire c'est de lui dire que tu veilleras sur son fils comme une mère. Elle sera soulager de savoir qu'après son petit ne se retrouvera pas seul pour affronter la vie.

Je suis de tout coeur avec toi, n'hésites pas à venir te confier quand c'est trop dur on est aussi là pour ça.

Amicalement Sally
38 ans au milieu des poissons 7816
Aucun mot ne pourra soulager ta peine. Ton amie est encore là, profite des derniers instants pour partager avec elle encore plus de complicité. Profite d'elle, témoigne lui de ton amitié qui ne va pas s'éteindre lorsqu'elle ne sera plus là.

courage.
:kiss:
10361
mon parrain en avril. est décédé a la suite des mêmes symptome .
soit présente quand il le faudras , et surtout pour son fils. Et quoi te dire d'autres ..
La mort n'est qu'un passage, qu'une étape. Tant qu'elle vivras dans ton souvenir, elle seras malgres tout toujours vivante.
Bon courage
P
67 ans charente maritime 860
Merci à vous tous. Vos messages m'aident beaucoup.
56 ans 91 25732
C'est si difficile de voir que malgré leur courage - car il en a fallu à ton amie pour se battre jusqu'à maintenant - certaines personnes sont finalement vaincues par la maladie. C'est difficile d'accepter cette injustice totale.

L'accompagner dans ses derniers moments, vous rappeler vos bons souvenirs, l'aider à affronter ce dernier voyage le plus sereinement possible, sont les dernières choses que tu pourras faire pour elles, mais ce seront aussi les plus importantes, pour vous deux.

Bon courage Pheli.
P
67 ans charente maritime 860
J'en sais un peu plus aujourd'hui car je viens d'avoir mon amie au téléphone. C'est encore pire que je croyais : je pensais qu'elle avait encore quelques mois devant elles, elle n'a que quelque's semaines et pour avoir ces semaines, il lui faut une chimio. Elle ne veut pas qu'on vienne la voir ni qu'on lui téléphone. Elle a très mal et moi aussi.
S
41 ans sur le chemin... 1248
Phéli,

tu sembles bien connaître ton amie, veut-elle sincérement rester seule en ses derniers moments?

Je sais que la situation est trés délicate, et que tu as envie de faire au mieux, et que dans ce genre de situation, on ne sait pas quel est le mieux pour la pesronne: respecter son souhait d'etre seule, ou essayer d'être à ses cotés quand-même.

J'emploie le terme "être à ses cotés" déliberemment, parce que ce n'est pas aller la voir. Quand elle dit qu'elle ne veut pas qu'on vienne la voir, c'est peut-être pour ne pas que ses proches la voient apres les ravages destraitements.

mais peut-etre peux tu encore lui explqiuer que tu as envie d'être à ses cotés? (Enfin, si c'est ton envie bien sûr, et la sienne aussi...)

Quel douleur... Comme le dit Patty, qui est souvent pertinente (pour ne pas dire toujours ),Citation:
C'est si difficile de voir que malgré leur courage - car il en a fallu à ton amie pour se battre jusqu'à maintenant - certaines personnes sont finalement vaincues par la maladie. C'est difficile d'accepter cette injustice totale.


Courage à toi, courage à vosu tous. :kiss:
40 ans 77 5703
Pheli... je n'ai pas les mots, je m'en excuse.

mais je ne sais pas si les mots suffisent.


la vie nous impose des etapes d'une grande cruauté. et on est pret à sacrifier beaucoup contre la fatalité.


je ne sais pas si tu es croyante. j'ai decouvert la foi à travers les deuils. pas la foi "mecanique". quelque chose en moi qui donne l'energie de surmonter les etapes.



ton amie est une veritable heroine! elle s'est battue contre les maladies. elle doit avoir une aura extraordinaire.

beaucoup de courage!

:kiss:
S
41 ans sur le chemin... 1248
Pheli, des nouvelles?
46 ans albertville 1799
Courage!

Je l'ai vécu il y a un mois de cela avec ma mère qui est partie trop vite à mon goût.

C'est pas tous les jours facile, mais malheureusement on n'a pas d'autres choix que celui d'accepter.

Je me remémore désormais les bons et mauvais moments passés avec elle.
P
67 ans charente maritime 860
Désolée de répondre aussi tardivement mais je ne dispose d'un ordinateur que le week-end. En fait, l'opération n'est pas possible parce que l'artère mésentérique et le pancréas sont collés. Si on opère le pancréas, on rompt l'artère et c'est la mort assurée. La chimio est faite pour deux choses : gagner du temps et voir si elle agit sur le pancréas. Si l'artère se décolle et que l'opération devient possible, cela peut être quelques mois de gagnés. Mon oncle a eu un cancer du pancréas. Il en est mort en quelques mois parce que l'intervention n'a pas été possible pour les mêmes raisons que pour mon amie. Mais il faut toujours avoir l'espoir.
B I U