MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La question du plaisir au coeur de nos TCA

G
42 ans Haute-Garonne 14
Salut tout le monde,

Ce que je vais vous dire va surement vous paraître d'une très grande évidence, et probablement qu'une discussion sur ce thème a déjà été postée.

Voilà, après 2-3  
jours de carnet alimentaire, je me rends compte que c'est le manque de plaisir des repas du midi qui me conduit à me jeter sur tout ce qui est "interdit" (donc bon au goût) le soir, en rentrant du boulot.

Je me prépare des repas de midi certes équilibrés (j'ai même une boite tupperware à compartiments pour bien calculer chaque portion de légumes, de viande et de féculents), mais terriblement fades! La recherche de l'équilibre me fait oublier le plaisir, et sans plaisir, je peux pas être heureuse, je ne peux pas vivre.

Donc j'ai pris conscience que mon problème vient, entre autres, de mon refus de me faire plaisir ou de ma trop grande exigence. Cela rejoint ce que dit le Dr Zermati avec la question des sensations. Le plaisir est une sensation, et on écoute trop peu nos envies, ou plutôt on les refoule. Or elles se rappellent toujours à nous, au travers des crises de compulsions. On ne peut pas nier ces envies.
On ne peut pas s'imposer de choses trop strictes car la vie est déjà bien assez compliquée comme ça.

Donc maintenant, si j'ai envie de me faire une bonne assiette de pâtes à midi, avec une crème au chocolat en dessert, et bien je vais le faire sans culpabilité. Et tant pis si je ne maigris pas, tant pis si ce n'est pas équilibré. Mon corps me demandera certainement de manger des légumes à un autre moment.

J'espère que mon post pourra vous apporter quelque chose. A moi ça m'a fait du bien de l'écrire en tout cas.

Bonne rééducation alimentaire à vous tous (je préfère le terme de rééducation à celui de rééquilibrage).
37 ans 1307
j'ai tout juste commencé à lire son livre (pas eu le temps de m'y mettre vraiment), et je crois que c'est de ça qu'il parle.

en aucun cas il dit qu'on devrait manger équilibré, au contraire !
donc oui, si tu as envie de pates, bah mange des pates ! du moment que tu les manges quand tu as faim, et que tu t'arretes quand tu n'as plus faim...
41 ans Bordeaux 311
Galounett a écrit:
je me rends compte que c'est le manque de plaisir des repas du midi qui me conduit à me jeter sur tout ce qui est "interdit" (donc bon au goût) le soir, en rentrant du boulot.

Il m'est arrivé exactement la même chose et je suis arrivée à la même constatation, il y a qq mois....;)

En fait, pour ma part, j'essaye maintenant de voir chaque repas dans la journée comme une entité à part au cours de laquelle je me fais plaisir sans penser, ni calculer pour le repas suivant...

Mais tu as raison: Galounett a écrit:
On ne peut pas nier ces envies.
car de toute façon elles nous reviennent en pleine face et puissance 10!
En fait, se faire plaisir ça s'apprend et c'est pas toujours instinctif! :lol:
B I U