MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je me scarifie et je n'arrive pas à m'en sortir

L
35 ans Var 2
ça fait quelque temps que je ne l'ai pas fait, ça arrive en général quand je me prends la tête avec mon copain et que je n'arrive pas à lui  
parler. Il s'en veut énormément et moi je me sens encore plus mal de voir que je le fais souffrir. Je lui ai déjà expliqué que ma douleur, ma colère doit être évacuée et que je n'arrive pas à faire autrement que de me scarifier le ventre mais à chaque fois il me fait bien ressentir qu'il est déçu . Moi j'aimerai bien arrêter mais je n'ai pas d'autres moyens d'expression. J'allai voir un psy mais je n'ai pas abordé le sujet parcque je n'y pensait pas pour moi c'est devenu tellement naturel que ça ne me semble pas être une maladie.
Coucou, je ne connais pas bien ce sujet mais il me semble que Lililali pourra te renseigner si ma mémoire est bonne elle en souffrait elle même , je ne peux que te dire qu'il serait peut-être mieux de parler que de se faire du mal mais je suis très mal placée pour donner des conseils je sais pertinement qu'il est plus facile de dire que de faire la preuve moi ce n'est pas la scarification mais la nourriture et même si je connais les conséquences de celà et bien rien ne m'empêche de le faire....néanmoins bienvenue à toi et j'espère que tu te plairas sur ce site de toute façon tu verras tout le monde fera en sorte que c'est le cas.

Amicalement ;)
40 ans France 5623
voilà le post de lililali : http://www.vivelesrond...m/forum/viewtopic_13218_45.htm

essaye peut être de voir ça avec elle, quadn on vit la même chose ça peut aider à s'entre aider
41 ans ici et ailleurs 4571
il faut beaucoup d'aide et de soutien... perso moi j'en ai besoin (de me scarifier pas de soutien)
actuelement je ne prends pas de rasoirs ou objet du genre... mais ma tete ne va pas bien... je comprends ce que tu ressents; helas c'est con mais c'est comme la cigarette et autre... c'est beaucoup de volonté et d'aide! helas pour la scarification il n'y a aps de patch...
39 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Non pas de partch pour la scarification, mais bon, histoire de voir les choses de manières positives, oui, il y a des ressemblances avec la cigarette : une fois que l'on a commencé à en parler, à essayer de s'en sortir, on ne redeviens plus jamais à la case départ : chaque pas est une marche vers la délivrance, à certains il faut beaucoup de petits pas, à d'autres quelques grands pas, mais de toute manière, du jour ou tu en as pris conscience, tu ne reviens plus en arrière.

Tendresses
41 ans ici et ailleurs 4571
fanny-manon a écrit:
Non pas de partch pour la scarification, mais bon, histoire de voir les choses de manières positives, oui, il y a des ressemblances avec la cigarette : une fois que l'on a commencé à en parler, à essayer de s'en sortir, on ne redeviens plus jamais à la case départ : chaque pas est une marche vers la délivrance, à certains il faut beaucoup de petits pas, à d'autres quelques grands pas, mais de toute manière, du jour ou tu en as pris conscience, tu ne reviens plus en arrière.

Tendresses


ben en fait je connais 3 pb identiques:
la cigarette
la scarification
et me faire vomir

je m'en passe pendant longtemps ,j'arrive à arreter quand je veux mais parfois je craque j'ai beau lutter ya pas moyen....
38 ans somewhere over the rainbow 1376
ALLEZ LES FILLES !!!!
faut vraiment faire quelque chose !! personnellemnt, je ne suis pas concernée par ce problème, meme si ça va pas toujours dans ma petite tete. quand je sens que je vais peter un cable, je saute sur le téléphone et je harcèle ma meilleur amie, et après ça va mieux, meme si le problème est toujours là ....
donc je crois que le mieux c d'en parler avec quelqu'un, un psy, ou un truc dans ce genre, mais il faut arriver à exprimer ce malaise.. je sais bien que ça doit pas etre facile, alors je vous fais plein de gros bisous bien baveux et bon courage !!!!!

et faites nous un grand sourire .. :D
L
35 ans Var 2
Merci à toutes pour vos encouragements; ça fait du bien de voir qu'on ne reste pas isolée. Je n'arrive pas à en parler à mes proches ou amies, alors ça me soulage dans parler sur ce site. J'espère que ça me permettra d'avancer, et au moins je n'ai pas de questions du style Pourqoi tu fais ça? Ca doit te faire mal? ou la réflexion Mais je ne te comprend pas, trouve autre chose qui n'attaquerais pas ton corps,etc (c'est mon copain qui me dis ça quand il découvre que je l'ai fait) Je trouve tout cela facile à dire, c'est vrai que la comparaison avec la cigarette est bonne, pour moi c'est presque une drogue pour quand je vais mal.
GROS BISOUS à vous toutes. :lol:
5210
Coucou Leenou,
Comme l'a dit boréale je souffre de la même maladie. Je ne l'ai plus refait depuis mon dernier post mais j'avoue que des fois je lutte pour ne pas le faire ou j'en rêve la nuit.

Mais ce qui me dissuade c'est de me dire qu'est ce que ca t'apporte???? Une grande satisfaction sur le moment un soulagement mais après viennent la honte et le regret qui malheureusement durent.

La dernière fois que je l'ai fai j'y ai été tellement fort que je vais garder les cicatrices, mon psy a dit que j'aurai du avoir des points de suture.

Alors le truc que je fais quand j'ai envie de recommencer je regarde mes bras pleins de cicatrices, mon ventre on ma cheville et la ca m'encourage a ne pas le faire. Je sais pas si ca peut t'aider mais en tout cas c'est ce que je fais pour ne pas recommencer...je sais à quel point c'est dur....mais il faut vraiment reflechir à qu'est ce que ca nous apporte...un soulagement de tres courte durée.

En ce moment aussi quand ca va pas je vais crier dehors ca me soulage sisi.

J'espere avoir pu t'aider.
41 ans ici et ailleurs 4571
lililali a écrit:
Coucou Leenou,
Comme l'a dit boréale je souffre de la même maladie. Je ne l'ai plus refait depuis mon dernier post mais j'avoue que des fois je lutte pour ne pas le faire ou j'en rêve la nuit.

Mais ce qui me dissuade c'est de me dire qu'est ce que ca t'apporte???? Une grande satisfaction sur le moment un soulagement mais après viennent la honte et le regret qui malheureusement durent.

La dernière fois que je l'ai fai j'y ai été tellement fort que je vais garder les cicatrices, mon psy a dit que j'aurai du avoir des points de suture.

Alors le truc que je fais quand j'ai envie de recommencer je regarde mes bras pleins de cicatrices, mon ventre on ma cheville et la ca m'encourage a ne pas le faire. Je sais pas si ca peut t'aider mais en tout cas c'est ce que je fais pour ne pas recommencer...je sais à quel point c'est dur....mais il faut vraiment reflechir à qu'est ce que ca nous apporte...un soulagement de tres courte durée.

En ce moment aussi quand ca va pas je vais crier dehors ca me soulage sisi.

J'espere avoir pu t'aider.


pas drole... moi il suffit de regarder la photo de mon tatouage pour voir les belles marques blanches qu'il y a autour ...
les cicatrices .... faut pas que je bronze moi sinon je vais ressembler à une regle graduée... une marque par milimètre
39 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
lililali a écrit:

Mais ce qui me dissuade c'est de me dire qu'est ce que ca t'apporte???? Une grande satisfaction sur le moment un soulagement mais après viennent la honte et le regret qui malheureusement durent.


Je trouve que c'est une très bonne manière de voir les choses, tres saine... Cela doit demander beaucoup de force. Tu es mon exemple Lililali...

Tendresses.
T
32 ans Val d'oise, IDF 1
bonsoir à tous...

je suis nouvelle ici et je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer cette discussion bien qu'elle remonte à longtemps... je souffre aussi de scarification... et je n'arrive pas à m'en sortir!!! j'ai beau fumer tout mon paquet, crier, pleurer; le fait de me mutiler est mon meilleur remède encore trouvé!!!! mais le pb c'est que ça commence à faire des cicatrices incroyables et j'ai peur que des gens tombent dessus... je suis complètement paumé, je ne sais comment faire pour m'en sortir!!! ma meilleure amie est au courant mais elle n'arrive pas à m'aider à son plus grand regret d'ailleurs.. comment faire???

merci, biz...
5210
Coucou THC,

ma situation a évolué je me scarifie de nouveau (enfin pas depuis une semaine) mais il se trouve que c'est un TOC pour moi peut etre est ce le cas pour toi aussi, j'ai un traitement spécial pour ca qui ralentit disons mes pulsions. Est ce que tu vois un psy par rapport à ca, en tout cas pour moi c'est lui qui a trouvé que c'était un toc et du coup j'ai eu un peu mooins honte de moi-même, en reconnaissant que c'est une maladie, et du coup j'en parle quand ca va pas, même ici quand j'ai envie de le faire hop je parle à emma ou ambre. Il faut une sacrée volonté pour s'en sortir, je dis pas que c'est etrminé pour moi car des fois les pulsions me rendent folle mais d'en parler et de savoir que c'est une maladie m'aide beaucoup.
B I U