MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"Bienvenue en Globésité" sur Arte le 17 mai

13610
Le 17 mai sur Arte, un documentaire "Bienvenue en Globésité" sera diffusé.

A travers les exemples de la Chine, du Mexique et de l'Egypte, une enquête sur la pandémie  
mondiale d'obésité et sur son lien avec le succès de la junk-food.
57 ans 149
Je viens de le vois sur le programme. J'allais ouvrir un topic... et j'ai vu le tien !

Tout ce qui me viens à l'esprit, c'est encore ?... Je ne regarde même plus, ça m'énerve !
Je préfère attendre les commentaires après sur le forum, c'est plus édifiant !
41 ans France 5623
perso ce qui m'énerve dans ce genre de trucs ( cela dit faut as que je m'énerve avant d'avoir vu non plus, autant ce sera pas trop mal) c'ets qu'on associe systématiquement l'obésité avec la "malbouffe", etc...

d'une : sauf cas d'obésité vraiment excessive et dangereuse pour la santé on peut être rond sans être ni malheureux ni malade ni un truc tout mou qui se laisse aller. Or ce genre d'émission bien souvent assimile la grosseur à quelque chose de très négatif genre "la maladie du siècle". bonjour la size acceptance :?

de deux: perso je ne vais quasi jamais au mac do, je mange rarement des pizzas, et je machète exceptionnellement des barres chocolatées ( uniquement quand je prends le train en fait) . ça ne m'empêche aps de faire des crises de bouffe, et je ne me jette pas sur de la "junk food". donc aucun rapport entre ma prise de poids et la "junk food". Faut arrêter le délire. Plein de gens ronds sont ronds sans jamais aller bouffer au mac do ou jamais bouffer de Mars. Donc faudrait voir à séparer les débats junk food/obésité.


voilà, sur ce j'espère que cette émission , au lieu de remuer une fois d eplus les poncifs habituels , apportera quelque chose de neuf et d'intelligent sur le thème. On peut toujours rêver :roll:
44 ans polynésie française 1807
bon j'ai commencé à regarder.C'est tres interessant à mon gout.
37 ans Paris 404
Comme le pensait boreale, l'obésité est une fois de plus considérée comme une maladie, conséquence d'une malbouffe et de la junk food...

Cependant, cette partie du reportage est consacrée à l'obésité dans les pays en voie de développement (Mexique, Egypte, ...), et donc l'obésité est associée à la junk food qui s'est développée récemment dans ces pays-là. Bref, on a donc ici une vue différente que la sempiternelle obésité dans les pays développés (pays plus exposés aux médias et au "culte de la minceur").
35 ans Paris 2114
Juste une chose la pizza c'est pas de la "malbouffe" :x lol De la bonne pate cuite au feu de bois (donc plus long il faut attendre...) de la sauce tomate et de la mozzarella (fibre+calcium) Miam miam ! A la base la pizza c'est pas si gras que ça et pas aussi chargé d'ingrédients...mais bon si on parle de la pizza de chez pizza but (lol) Je comprends que vous l'assimilez à de la junk food :roll:

Désolée pour la parenthèse lol Pour me faire pardonner j'invite tout le monde à manger de la (vraie !) pizza ! :P
T
31 ans strasbourg 75
moi je vais plus que rarement au macdo, j'ai arreté a peu près les sucrerie (une fois en 2-3-4 mois des bonbons c'est pas grave) je mange normalement voir moins que des maigres qui bouffe comme 20 sa me dégouteeeeeeee bon desfois jfais des crises de bouffe parce que je me sens trop mal et avec des "crises" suicidaire ben voila....
48 ans 759
C'est flippant quand même ! Même les chinois commencent à devenir obèses ! C'est clairement un documentaire contre les multinationales : coca, Mc Do et KFC sont partout et sont accusés de tous les maux !

C'est plutot intéressant car on sort du cadre strictement franco-français, Docteurs Cohen, Fricker et consort...
1125

j'ai zappé... pas put suporter certaine image...un renvois en arrière pour moi.... ceci n'enlève rien à cette émission...

chti...mince alors ;)
37 ans 4422
Derriere la porte de ma chambre, j'ai vaguement entendu que mes parents suivaient l'émission.

Réaction de ma mere "rroohh il faut vraiment que j'arrive à faire en sorte que mes éleves n'apportent que de l'eau à l'école et plus de boissons sucrées". elle est instit
Ca m'a énervée..

D'autant plus que dans la soirée j'avais essayé de lui parler, et pour la 1ere fois prononcé le mot hyperphagie devant elle. Aucune réaction.
Décidément non, la mal-bouffe et la junk food ne sont pas la raison de tous les problemes de surpoids !!
F
41 ans 92 356
Moi je n'ai pas trouver cette emission caricaturale. La thèse du documentaire était de démontrer que l'explosion démographique mondiale a changé durablement les modes de nutrition, que cette mutation alimentaire a été insufflée par les industriels mais aussi par les états comme le Mexique par exemple où le sucre a été (est toujours subventionné ?) par l'Etat pour le profit des industriels. Par conséquent pour rendre plus attractif des produits on a ajouté du sucre bon marché comme agent de saveur.

C'est la transformation de notre mode alimentaire collectif, à l'échelle du monde, la standardisation du goût alimentaire qui est à l'origine de l'obésité. Des farines toujours plus raffinées (et de moins en moins riches en nutriments), des sodas bon marché, de moins en moins de légumes, les plats tout prêts moins cher que des plats plus équilibrés...

La société change aussi nos modes de vie (plus de sédentarité) mais les aliments qu'on nous propose ne sont pas forcément adaptés à nos besoins. Les industriels disent : "c'est à vous de vous adapter, vous n'avez qu'à vous éduquer" tout en balançant des pubs de plus en plus agressives visant directement les mômes ou les ados moins informés que les adultes, tandis que les médecins répliquent que c'est une question d'hygiène publique ( à l'ancienne quoi... comme la lutte contre l'alcoolisme) et que l'Etat doit s'impliquer pour forcer les industriels à faire des produits de qualité supérieure en relation avec les besoins de l'être humain et en enlevant les trucs addictifs genre gras sucre etc...
Donc on se retrouve au milieu de 2 conceptions de ce mal sans pour autant qu'il y ait de solution car les politiques sont plus sensibles à l'argument de l'argent qu'à celui de la santé.


Sinon le reportage ne stigmatisait pas les personnes obèses, les causes génétiques ont été démontrées, aussi que les facteurs psychologiques mais par contre comme il s'agissait bien entendu d'un avis médical, la responsabilité de l'individu était soulignée en disant que malheureusement on est pas égaux devant le poids, mais qu'on devait "s'adapter"... Facile pour quelqu'un en surpoids mais pour une personne très ronde s'adapter peut-être lourd de conséquence... et parallèlement à ça on parlait de grossophobie...

L'obésité peut-être dangereuse, je le crois mais la relation entre le médecin et l'individu est privé... On est plein trip "hygiéniste" où chaque individu est perçu comme une unité de production, il faut être performant, la santé doit-être mise en avant, l'individu qui ne paraît pas sain est stigmatisé parce qu'il n'est pas en phase avec l'image de performance et ça rejaillit sur la société entière. Il faut qu'il s'adapte, qu'il entre dans la norme, qu'il devienne aussi une unité performante. Si ne le fait pas on lui rappellera son inutilité, par sa position de pris en charge par le reste de la société ( le "trou de la sécu")... Bref on est dans une société tellement individualiste qu'on fait croire aux gens qu'ils portent le poids de la société entière... Bref reportage interressant, qui fait bien cogiter en tout cas.
U
37 ans Chartres 1193
Tout comme flocon, j'ai bien aimé ce reportage.

Même si ce n'est pas le seul facteur, il faut quand même avoué que l'industrialisation est en partie responsable de l'augmentation de l'obésité.
Quand une barre chocolatée vous coûte moins cher qu'un kilo de haricots verts, c'est bien plus facile de l'acheter !
Pareil pour les plats préparés trop riches mais pas cher...

Au Mexique, le coût de l'huile à tellement baissé qu'ils font tout frire maintenant ! Et la viande (subvensionnée par les USA et produite chez elle) est moins cher, donc ils en mangent plus, et presque plus de légumes (et bien sûr, leurs propres récoltes / élevages doivent être exportés alaors qu'avant, le pays se suffisait à lui-même...)

Quand on voit qu'il faut parfois faire plus de 2km à pieds pour aller acheter des légumes, c'est plus facile d'acheter des trucs qui se conservent longtemps... et donc pas de légumes.

Vous dites que la malbouffe n'est pas responsable, pourtant quand vous faites des crises alimentaires, ne me dites pas que c'est pour manger fruits et légumes ?

Je suis intimement convaincue que l'industrialisation est responsable de cette augmentation de l'obésité, même si elle n'est pas l'unique responsable, et même si ça ne veut pas dire que tous les obèses mangent mal !

*Unreal Angel rêve de retourner en ces temps où chacun avait son potager et sa fontaine d'eau :Fade-color
*Unreal Angel va devenir la Jean-Pierre Coffe / José Bové féminine ! :rainbowafro:
H
53 ans Paris 899
J'ai également bien aimé le reportage.
Je suis également d'accord avec les propos de UnrealAngel quand elle dit que lorsque nous faisons des crises alimentaires, ce n'est pas en mangeant des fruits et légumes mais plutôt en se gavant de "malbouffe".
La seule chose qui m'ait déplu dans le reportage, c'est le passage où la nutritionniste va dans un village Mexicain pour peser cet enfant qui est sous-nutri et qu'elle explique à la maman qu'il est plus intéressant nutritionnellement parlant de manger des tortillas qui ont moins de graisse que les tortillas que les Mexicains ont l'habitude de manger. A quoi bon alors manger un aliment s'il est fade? Si le goût de la tortilla n'est bon que grâce à l'huile, alors laissons ces gens aimer leurs plats typiques de la manière dont ils le cuisinent depuis toujours!
Enfin, note d'humour : j'ai adoré le surnom du chien chinois : Travers de porc!
F
41 ans 92 356
hanabi a écrit:
La seule chose qui m'ait déplu dans le reportage, c'est le passage où la nutritionniste va dans un village Mexicain pour peser cet enfant qui est sous-nutri et qu'elle explique à la maman qu'il est plus intéressant nutritionnellement parlant de manger des tortillas qui ont moins de graisse que les tortillas que les Mexicains ont l'habitude de manger. A quoi bon alors manger un aliment s'il est fade? Si le goût de la tortilla n'est bon que grâce à l'huile, alors laissons ces gens aimer leurs plats typiques de la manière dont ils le cuisinent depuis toujours!


ils n'ont toujours mangé les tortillas aussi grasses, c'est l'abondance et le fait que c'est abordable qui poussent les Mexicains à consommer plus de galettes de maïs, toujours plus grasses. Le reportage n'a pas insisté non plus sur la quantité de farines raffinées qui sont ingérées par les Mexicains, qu'est qu'une tortillas ? c'est de la farine de blé ou de maïs mélangée avec des matières grasses et de l'eau. Si la teneur en matières grasses a augmenté dans les faits parce la mère qui les faits quotidiennement a la main plus lourde sur le saindoux ou l'huile, l'index glycémique du maïs ou du blé a bel et bien changé, il est plus élevé qu'il a 100 ans, car on a peu a peu selectionné les plantes qui nous plaisaient le plus en goût, celles qui ont été les plus douces.

Ce processus c'est fait sur le long terme, c'est qui a contribué à remplacer le seigle dans le pain par du blé, le riz sauvage par du riz traité... Mais aujourd'hui c'est une situation qui est difficile car d'une part on ne peut pas changé de modes de cultures, les plantes selectionnées produisent le rendement qu'il faut pour nourrir tous les hommes, mais c'est l'index glycémique qui a varié pour satisfaire le goût.

Le maïs américain, est une espèce infecte, aux grains super sucrés et tendre. Le grains est serré, et je crois que c'est un génétiquement modifié. Ce qui pousse dans les champs de maïs en France, souvent destiné aux bêtes, est meilleur du moins il me semble. Je pense sincèrement que c'est cette intrusion du toujours plus doux et sucré qui nous fait grossir. Les farines toujours plus fines et plus pauvres en nutriments etc... Parce que manger gras, c'est mauvais mais manger toujours du sucre me semble une énorme aberration en plus c'est addictif, j'en suis sûre.
K
42 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
ben j'ai pas vu l'émission, mais j'ai entendu à la radio ce matin qu'un labo suisse mettait au point un vaccin contre l'obésité, on injecte, et hop, a plus kilos... ce sera testé sur 120 personnes obèses... je vais essayer de trouver des infos plus completes là dessus ! :shock: :shock: :shock: :shock:
B I U