MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vous touchez-vous ?

35 ans 2879
Bonjour à toutes,

Je me demandais où vous en étiez avec votre corps. Arrivez-vous à le voir, à le toucher, sans éprouver de dégoût ? Est ce que vous reconnaissez ce  
corps ou bien est-ce que vous faites tout pour l'ignorer ?
Et quand vous en prenez soin, est ce pour essayer de réparer des choses qui vous insupportent ou bien réellement pour prendre soin de cette part de vous ?

En un mot, où en êtes-vous avec votre corps ?

En ce qui me concerne je suis plutôt dans une période de blocage vis à vis de lui. J'ai du mal à me regarder, plus encore à passer mes mains dessus.
Si l'une de vous a fait la paix avec son corps, peut-elle me dire comment elle y est arrivée ? J'aimerais accepter enfin pleinement ce que je suis, avec mes imperfections :)
36 ans 21ème strate des Enfers... 1568
Titre ambigu, j'ai cru qu'on allait parler de masturbation... Je ne suis pas rond personnellement et mon corps me dégoûte moins depuis que je sais que ma chérie l'adore. Et nous aimons nous toucher l'un l'autre et aussi chacun de son côté... Je ne sais pas si j'ai répondu à la question, mais j'aurai au moins mis le doigt sur l'ambiguité du titre... ;)
A
35 ans Caen 6651
coucou

à 16ans j'ai fait une "cure" dans une clinique pour apprendre à faire des repas équilibrés et du sport tout doux (et j'ai perdu pleins de kilos et j'ai gagné la même chose avec 10 de plus ! youpi !)

au début de ce mois de "cure", j'avais vraiment du mal avec la salle de sport et la douche dans les chambres... car y avait d'énormes miroirs !! donc chaque fois que je sortais de la douche je me voyais presque entièrement nue

vraiment c'était le blocage, je faisais tout pour me cacher du miroir parce que j'avais beau perdre du poids, mon corps gardait sa forme et ses bourrelets (d'où la première limite débile des régimes, on ressemble jamais à la fille du magasine donc on arrête et on remange)

mais bon tous les jours y avait ce miroir alors tous les jours j'ai dû me cacher jusqu'à ce que bah c'est moi dans le miroir, c'est celle que j'aime pas sur les photos, c'est celle qui faisait peur au garçon dont j'étais amoureuse à l'époque, c'est celle que tout le monde voit tous les jours !!!

alors j'ai fait l'effort de sortir de la douche et de me regarder et de me masser ou même de rigoler de mes bourrelets... maintenant je regrette d'avoir un si petit appart dans lequel je ne peux pas mettre de miroir au mur pour me regarder quand je fais du sport ou quand je sors de la douche (pourtant je n'aime pas les miroirs mais du coup j'ai pensé à faire des séances photos avec un pro pour me mettre en valeur à mes propres yeux, savoir jouer de mon corps et m'exprimer à travers lui puisque c'est la première chose que les gens savent sur moi "elle est grosse" alors qu'ils devraient se dire, comme moi, "elle est géniale" ou "elle est magnifique")


A+
Almarita
35 ans 2879
Si si merci Jiddim, c'était bien la question ! J'ai parlé du toucher parce que c'est ce qui me marque le plus : passer mes mains sur les cuisses, les fesses, le ventre me déprime au plus haut point. J'ai l'impression de toucher un corps étranger, je ne me reconnais pas.

Mais c'est vrai que c'est tendancieux...Je ne sais pas comment je pourrais modifier cela :roll:
36 ans 21ème strate des Enfers... 1568
Trop tard pour les modifications, j'en ai peur... Mais je rassure certaines rondes, ce n'est pas mieux quand on est comme moi squelettique, parce que sentir l'os dur sous la peau n'est pas une sensation très appréciable non plus. Mais je sais que ma chérie a mis du temps à comprendre qu'on pouvait aimer la peau un peu trop épaisse de son ventre, son "petit bidou doux". J'espère qu'elle apprécie maintenant cette sensation, ou du moins que cela ne la gêne plus. Et j'espère qu'elle viendra témoigner sur ce topic, ses paroles auront sûrement plus de valeur que les miennes pour répondre à la question. ;)
34 ans Loos (59) 83
Hey,

Je t'avouerai que je suis aussi en grand froid avec mon corps. Il me dégoute au plus au point. Et je ne sais guère comment sortir de ce cercle vicieux (dégout de soi, célibataire, engloutit beaucoup de mal-bouffe et re-dégout de soi^^)

Mes dames (et messieurs si vous des partenaires, sœurs, mères dans le même cas que nous) donnez nous votre point de vue, vos méthodes pour se réconcilier avec son moi intérieur et corporel :)


Anais, nouvelle sur ce forum :)
101 ans chezmoi 1782
Ca dépend quelle face de mon corps je vois dans la glace. Je peux voir mon ventre mon visage enfin la face pile mais alors j'ai encore du mal avec mes fesses (sa peau d'orange) et les pliures dans mon dos.
Le plus dur il y a quelques années était de me regarder dans la glace avec mon copain qui m'enlacait. Je ne comprenais pas comment on pouvait aimer mon corps...Ca passe avec le temps grâce au regard des hommes que j'ai pu rencontré dans ma petite vie qui me disent adorer ma peau, mes fesses, enfin tout ce que moi je n'aime pas.
Je change un peu de sujet mais quand je tombe sur des emissions à la tv qui montrent des hommes qui reprochent à leur femme d'être grosse, de ne plus se mettre en valeur et de ne plus les attirer, je me dis que ces mecs n'ont rien compris. C'est tout l'inverse, pour qu'une femme aie envie de se faire belle son homme doit lui dire qu'elle est belle, prendre le temps de parcourir son corps en en jouer.
J'ai reussi à accepter mon corps et à y faire plus attention le jour ou je l'ai entendu crier : "au secours je ne suis pas qu'un morceau de viande je suis avant tout un trésor, un jardin dont on doit prendre soin".
A partir de ce moment là j'ai appris à l'aimer.
Je pense que l'on doit aimer son corps et non le détester pour que celui-ci change aux regards des autres comme au nôtre. Il faut s'aimer pour que les autres nous aimes.
J'ai moi aussi fais des photos dénudées ou pas qui m'ont aidé...
129
Je ne sais pas si cela va répondre un peu à la question mais avec le temps, on est plus indulgent avec soi-même je trouve.
J'ai commencé à prendre soin de moi il y a quelques années seulement, j'avais une amie qui était fan de parfums.
Du coup, j'ai découvert l'univers très féminin des parfumeries, j'ai commencé collectionner les parfums, puis les lignes de soin des parfums, les crêmes hydratantes, les huiles, leur odeur, leur texture, même leur emballage me plait !
Et petit à petit j'ai trouvé du réconfort à prendre soin de mon corps, à le toucher, à le masser aussi, à faire que ma peau soit souple et brillante. Cela me renvoit une image de moi plus positive, j'ai plus d'assurance.
Et puis j'ai découvert le plaisir d'un bain chaud et parfumé après une séance de boulimie où je me suis fait vomir ... je me suis permis ce plaisir, je me suis octroyé ce réconfort après la crise douloureuse et j'ai découvert que cela me consolait un peu, que je me sentais mieux moralement beaucoup plus vite après.
Cela dit, mon corps ne ressemble définitivement pas à ce que je voudrais, quelques soient les différents poids que j'ai fait au cours de vie de régimes, je ne refuse plus de le regarder dans la glace mais il est loin du corps mince et souple dont je rêve.
Mais c'est mon corps, j'habite ce corps et pas un autre, et si moi je ne l'aime pas ... qui l'aimera ?
129
Almarita a écrit:
coucou
...j'avais beau perdre du poids, mon corps gardait sa forme et ses bourrelets (d'où la première limite débile des régimes, on ressemble jamais à la fille du magasine donc on arrête et on remange)
...jusqu'à ce que bah c'est moi dans le miroir, c'est celle que j'aime pas sur les photos ... c'est celle que tout le monde voit tous les jours !!!

alors j'ai fait l'effort de sortir de la douche et de me regarder et de me masser ou même de rigoler de mes bourrelets...

...j'ai pensé à faire des séances photos avec un pro pour me mettre en valeur à mes propres yeux, savoir jouer de mon corps et m'exprimer à travers lui puisque c'est la première chose que les gens savent sur moi
Almarita


Tout pareil, tout pareil ... c'est fou ...
A 16 ans j'étais aussi hospitalisée, perdue ... pas prête ...
Et petit à petit je prends conscience que mon corps est ma carte de visite en quelque sorte.
J
40 ans 571
C'est par période, moi.
J'ai toujours aimé prendre soin de moi (passer des crèmes ...), mais c'est vrai
que je me regardais pas plus que çà. Aujourd'hui la différence c'est que je me regarde je prends le temps devant la glace, et j'avoue que même si des fois j'ai pas le moral et je fais moins attention, j'aime me voir (nue :oops: ). Je suis entrer en cure, j'ai perdu du poids non repris, j'ai rencontré mon homme, je pense que c'est l'ensemble qui fait que je me sens bien. ;) :mrgreen:
35 ans 2879
Jiddim a écrit:
Trop tard pour les modifications, j'en ai peur... Mais je rassure certaines rondes, ce n'est pas mieux quand on est comme moi squelettique, parce que sentir l'os dur sous la peau n'est pas une sensation très appréciable non plus. Mais je sais que ma chérie a mis du temps à comprendre qu'on pouvait aimer la peau un peu trop épaisse de son ventre, son "petit bidou doux". J'espère qu'elle apprécie maintenant cette sensation, ou du moins que cela ne la gêne plus. Et j'espère qu'elle viendra témoigner sur ce topic, ses paroles auront sûrement plus de valeur que les miennes pour répondre à la question. ;)

Voilà, pire que la peau d'orange de mes cuisses c'est ce contact avec mon corps que je n'aime pas. Sentir la couche de graisse sous la peau, sentir les formes affaissées, et en plus mon homme a un corps svelte et tonique. Je me demande s'il peut réellement aimer ce contact, aimer ce corps qui n'a pas la fermeté, l'équilibre du sien, alors pourtant que je suis plus jeune que lui.

Mais bon je me sens mal même sans penser au ressenti de mon homme. Juste sentir ce corps qui est le mien mais que j'ai tant de mal à reconnaître. Je trouve que le regarder dans la glace est plus facile, on peut avoir un regard plus conciliant sur l'harmonie générale (parce que sinon si je me regarde en direct j'ai le même malaise à voir la taille des cuisses, surtout assise, avec la graisse qui s'étale de chaque côté...je suis sûre que vous voyez ce que je veux dire
:roll: ).
J'ai l'impression d'être enfermée dans un corps que je vois enfler comme une pâte à pain, que je maltraite, qui n'est pas l'image de ce que je suis réellement, mais l'image de mon TCA, de mon déséquilibre.

Fiou, je me lache :roll:
Merci à tous et toutes pour vos contributions en tout cas, ça me fait drôlement plaisir de ne pas être seule.
31 ans Montréal (Qc) 1292
C est fou mais je n y fais même pas attention, a une époque j aurais passé des heures devant le miroir a rechercher ce qui cloche dans mon corps, a tripoter la peau d orange un peu partout, mais maintenant je ne me préoccupe plus de ca, je ne l aime pas, mais je ne le hais pas non plus, c est mon corps il est comme il est, je devrais sans doute prendre un peu plus soin de lui (crèmes, massages etc) mais je ne focalise pas la dessus.
J ai étrangement moins de mal a aimer mon corps quand j ai un chéri qui me redonne confiance en moi, ca me donne envie de prendre soin de moi, de me chouchouter, de bien m habiller, mais en dehors de ca je < laisse couler > :lol:
R
36 ans 15384
Oui,sans problème,meme si j'aime pas trop le fait d'avoir une peau pas très ferme ...
Je ne mets plus de crème hydratante,donc je n'ai plus a me masser, parce que j'ai la BIG flemme de le faire a chaque fois,j'avoue :oops:
Ca m'empeche pas d'avoir une peau douce par contre. Suffit de choisir le bon gel douche :lol:
HS On: Cute va falloir me donner le nom de ton gel douche parce que moi, avec toute la crème du monde, j'ai beaucoup de mal à avoir la peau douce :? HS Off

Bon sinon pour répondre à la question, je n'ai pas de mal à toucher mon corps, j'aime les crèmes qui sentent bon, j'aime me chouchouter, le problème c'est surtout ma peau qui n'est pas terrible terrible (oui je sais faut que j'aille voir un dermato :? ) et ma pilosité qui est plus proche de celle du yéti que de celle du chat sphinx :lol: (merci à l'inventeur du laser, pour le visage ça a été une vraie délivrance pour moi!)

L'autre problème, c'était surtout de me laisser toucher, surtout le ventre et les fesses, en partie à cause des bourrelets qui si j'arrive à les oublier quand je suis debout et habillée, se rappelaient à moi dans des situations plus intimes, et en partie à cause de mes problèmes de peau, je pensais que l'effet râpe à fromage ne devait pas être très agréable pour mon partenaire.

Depuis que Jiddim est dans ma vie, ça va beaucoup mieux, il me répète sans arrêt que je suis belle, qu'il aime mon "petit bidou doux" et il me surnomme "petit cul" et je pallie au problème de peau rêche en me tartinant de crème ou en lui réclamant des massages avec de l'huile adaptée :)
Et pour les poils bein soit ça pousse et c'est doux, soit épilation à la cire ! Et il ne me fera jamais une remarque s'ils restent long plusieurs mois :lol:

Toutes ces choses conjuguées font qu'aujourd'hui, je suis plus bienveillante envers moi-même, et ça fait du bien!
R
36 ans 15384
HS ON : C'est un Neutrogena,24h d'hydratation peaux très sèches,je l'ai trouvé en pharmacie ( Lien avis conso de Beauté Test http://www.beaute-test...hes_neutrogena.php?listeavis=1 ) ;) ... Avant,j'avais un truc de supermarché,genre FA,ca me dessechait trop :? HS OFF
B I U