MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avec la méthode Zermati, j'essaie d'arrêter la restriction

A
37 ans 16
Bonjour à toutes,

Je viens de m'inscrire sur ce forum, je l'avais lu il y a quelques temps et j'avais vu que beaucoup de gens connaissaient bien la méthode Zermati ici.

Alors  
je vous explique ma situation. J'ai un passé de légers troubles du comportement alimentaires. Puis je me suis très bien stabilisée pendant 5 ans, à un poids qui me convenait et où je me sentais bien.

Il y a 15 mois, j'ai arrêté de fumer. Je n'ai pas grossi beaucoup : rien au départ, puis 2 kg vers le 3°/4° mois. Étant donné que j'étais plutôt mince au départ, je sais que je n'ai pas à me plaindre. Mais après avoir pris ces 2 kg, j'ai commencé une lutte acharnée contre moi-même pour les reperdre. J'ai fait Weight Watchers pendant 6 mois sans aucun succès. Il m'arrivait parfois de perdre un kilo, puis je le reprenais aussitôt. Je me suis focalisée sur mon poids, j'en suis venue à prendre différentes sortes de médicaments pour essayer de maigrir, qui n'ont eu aucun effet non plus...

Après les fêtes, début 2010, j'accusais encore un kilo de plus. J'ai commencé Montignac et perdu un kilo. Puis j'ai alterné les phases où j'essayais de poursuivre ce régime et celles où je craquais. Dernièrement, j'ai essayé de le refaire sérieusement, et bien entendu j'ai fini dans les compulsions alimentaires (après-midi entiers passés à manger...)

Je me suis mise à lire Zermati, que je connaissais déjà un peu. J'ai quasiment terminé "Maigrir sans regrossir, est-ce possible?" Je le trouve génial, et je suis 100% d'accord avec lui. Je ne veux plus faire de régime. Je veux faire la paix avec mon corps, et retrouver la sérénité que j'avais vis-à-vis de mon physique et de la nourriture avant d'arrêter de fumer. Marre d'avoir peur des aliments... Marre de paniquer dès qu'on m'invite à manger...

Je ressens bien la sensation de faim, un peu moins bien le rassasiement. J'ai décidé de manger ce qui me faisait envie, du moment que j'avais faim. Ca donne, par exemple, ce midi: une tranche de pain avec du fromage, un peu de soupe au brocoli que j'ai faite moi-même, et 4 crêpes, plus une mangée sans faim en rentrant du boulot tout à l'heure... Je panique d'avoir mangé comme ça, j'ai très très peur de grossir, je déteste mon ventre même si objectivement il n'est pas non plus énorme. Cependant je veux m'accrocher à Zermati, je sais qu'il a raison! Mais j'ai si peur de grossir... Pensez-vous que mon set-point a augmenté du fait de l'arrêt du tabac? Ai-je l'espoir de revenir à mon poids d'avant? Et est-ce que je risque beaucoup de grossir?

Merci à tous ceux qui auront lu ce long post...
52 ans Région nîmoise 1567
Salut !
C'est la prise de poids consécutive à l'arrêt du tabac qui m'a poussée à venir plus fréquemment sur les forums VLR. Je pense comprendre tout à fait ton angoisse ; perso, étant stabilisée "à la limite du surpoids", avec une "hérédité" de ronde et un passé de régimeuse, je ne voulais pas arrêter de fumer uniquement par peur de grossir ; il a fallu que j'arrête à cause d'allergies, ça n'a pas été si diffcile (comme je m'en doutais) et j'ai grossi de 10 kg pendant plus de 2 ans après l'arrêt (comme je le craignais). J'ai grossi peu à peu, régulièrement pendant 18 mois, tenaillée par l'angoisse que ça ne s'arrête jamais. Puis j'ai -enfin- réussi à relacher la pression et à retrouver mes sensations alimentaires d'avant l'arrêt de la clope. Ça a été difficile (très) mais entre temps, j'ai réalisé à quel point j'avais une image de moi déformée et j'y ai gagné l'acceptation de moi-même, en plus de l'arrêt de la cigarette. Donc je dirais qu'en ce qui me concerne, ça valait vraiment le coup. Ne t'inquiètes pas, ça peut être long mais évite l'engrenage des régimes, surtout. Et oui, ton set-point de non-fumeuse sera très probablement 2 à 3 kg au dessus de celui que tu faisais en fumant ; on n'y peut rien, fumer augmente le métabolisme de base.
A
37 ans 16
De mon côté, je me dis souvent que ces mauvais comportements alimentaires et cette angoisse de la prise de poids sont le plus mauvais côté de l'arrêt du tabac... S'il y a une raison pour laquelle il m'arrive parfois de souhaiter n'avoir jamais arrêté de fumer, c'est par rapport à ça.

Moi qui avais quitté les TCA depuis 5/6 ans, je me retrouve de nouveau à déprimer quand la balance n'affiche pas ce que je veuc, à paniquer quand on m'invite à manger, et même à vomir...

Tom message me donnne beaucoup d'espoir, j'espère que moi aussi quand j'en serai à 1 an 1/2 ou 2 ans d'arrêt du tabac, je retrouverai ma sérénité et de bonnes sensations alimentaires, comme avant.

Pour ce qui est de l'acceptation de soi-même, je pense, après la lecture du livre de Zermati, que c'est le point le plus important. Bravo pour l'avoir gagnée en plus de ton arrêt du tabac! J'espère également que je sortirai de ce processus avec un peu plus de confiance en moi, et j'espère pouvoir me sentir de nouveau Zen face à la nourriture, quel que soit mon poids, c'est cela qui importe le plus.
A
37 ans 16
Ce matin, j'ai craqué et je me suis pesé, et en 5 jours de RA j'ai pris 800g. :shock:

Ça m'a bien plombé ma journée. Je voyais bien que j'avais pris du ventre. Je ne pense pas que je serai capable de continuer la RA si je continue à prendre du poids. ](*,)

A la base j'avais prévu de ne pas me peser avant un mois, mais je n'étais plus capable de passer mes journées sans savoir quel poids je fais...

Je sais que les vraies questions que je devrais me poser sont: pourquoi un tel besoin de contrôle de mon poids, que va-t-il se passer de catastrophique si je grossis...

Mais je crois que je fais partie des personnes trop terrifiées par la prise de poids pour réussir ma RA.
34 ans paris 3056
il me semble que quand on commence là RA, on peu prendre un peu de poids au départ...
108 ans Bretagne 1920
Akela a écrit:
Ce matin, j'ai craqué et je me suis pesé, et en 5 jours de RA j'ai pris 800g. :shock:


C'est rien ça 800g :roll: ! ça peut être des mouvements d'eau dans le corps, ou des scelles, faut pas paniquer pour 800g.
A
37 ans 16
Merci pour les conseils, je me rends compte que tous ces régimes m'ont redonné des TCA et que cette peur panique de grossir n'est pas normale. Je dois apprendre à m'accepter quel que soit mon poids, même si c'est pas facile.

Pour celles qui ont fait/font une RA, vous vous pesez? Ou pas?
59 ans Au bord de la mer 15536
En ce qui me concerne, non, je ne me pèse pas, mais je ne me pesais déjà pas avant :lol:
48 ans Lorraine 4326
j'ai commencé la RA y'a quatre mois , en meme temps qu'un medicament, et je me pese (plus pour le medoc en fait )avant je ne me pesais pas .
37 ans Montréal 1666
Je ne me pèse pas. Je me fie à comment je me sens dans mes vêtements, en me focussant plus sur le bien-être que sur le poids...
30 ans 18
je me pése une fois par semaine ( les matins avant d'aller manger et après être passé au toilette ) pour être sur du poids que je fais sans variation ^^

par contre je me pose des question car je mange beaucoup plus par rapport a avant quand je me restreignais et je perd encore du poids :shock:
34 ans paris 3056
je me pèse tous les jours... mais je vais essayer de me peser une fois par semaine.
52 ans Région nîmoise 1567
Akela a écrit:
Ce matin, j'ai craqué et je me suis pesé, et en 5 jours de RA j'ai pris 800g. :shock:

Ça m'a bien plombé ma journée. Je voyais bien que j'avais pris du ventre. Je ne pense pas que je serai capable de continuer la RA si je continue à prendre du poids. ](*,)

A la base j'avais prévu de ne pas me peser avant un mois, mais je n'étais plus capable de passer mes journées sans savoir quel poids je fais...

Je sais que les vraies questions que je devrais me poser sont: pourquoi un tel besoin de contrôle de mon poids, que va-t-il se passer de catastrophique si je grossis...

Mais je crois que je fais partie des personnes trop terrifiées par la prise de poids pour réussir ma RA.



Ce n'est pas moi qui te donnerai de leçons, j'étais pareille que toi à ton âge ; je dois t'avouer que l'arrêt du tabac + l'acceptation de mon corps, c'est venu à la quarantaine, alors je n'ai pas tant de mérite que ça (enfin si, un peu ;) ) Comme je l'ai dit, la prise de poids a duré plus de 2 ans, ma véritable récupération des sensations alimentaires est très récente. Ce que je trouve bien avec la RA, c'est que finalement ça permet de pousser le plaisir de manger à son maximum avec des quantités souvent modestes.
Sinon, je me pèse une fois par mois, à la même période de mon cycle menstruel car je fais de la rétention d'eau lors de l'ovulation (et là, je peux prendre 2 à 3 kg en 48H), ce qui n'a rien à voir avec mon alimentation.
A
37 ans 16
Merci pour vos réponses, j'ai l'impression que pour la plupart, vous avez bien réussi à vous dé-focalisez de la balance... mon idéal serait aussi de me peser entre une fois par semaine et une fois par mois, voire de ne me fier qu'à mes sensations dans mes vêtements, mais je n'y arrive plus depuis que j'ai arrêté de fumer.

J'ai bel et bien pris un kilo la semaine où j'ai attaqué la RA... J'ai paniqué car j'ai changé de dizaine cette fois-ci, j'ai un peu essayé de "faire attention", de me restreindre, mais au bout de quelques jours de restrictions, je redeviens très déprimée, surtout les soirs, et j'ai très envie de faire des compulsions.

Je me sens dans une impasse, je sais que quand j'étais bien dans ma peau je mangeais comme le décrit Zermati, mais à présent, je me sens si mal dans mon corps que c'est impossible pour moi de ne pas chercher à me restreindre un minimum... Je me sens ronde de partout, je déteste mon ventre et mes poignées d'amour qui ont réapparu... J'en pleure quasiment tous les jours, je ne supporte plus l'idée que mon copain me touche. Si je continue la RA et que je grossis encore, je vais me sentir tellement mal, je ne sais pas quoi faire.

Vertige, j'ai un peu lu ton blog que j'ai trouvé très intéressant, j'ai bien aimé tes réflexions sur l'IMC et "l'étude du Minnesota" sur les tourments qu'enduraient les hommes qui ne mangeaient que 1600 kcalories... J'avais beaucoup de peine pour eux, et pourtant, je m'inflige pire à moi-même depuis plus d'une année.

Sandydidou, ton histoire me donne l'espoir que ça passe depuis quelques temps, bravo pour ton parcours.

bonne soirée à toute.
B I U