MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

zermati + psy : qui pourrait témoigner ici ?

49 ans 16
bonjour,
j'ai décidé de prendre rv avec le fameux docteur zermati mais aussi, en même temps, de reprendre une psychothérapie, ce qui m'a très bien réussi pour le travail...
mon  
souci : je boulotte quand je stresse et bien entendu, dans ces cas là, aucune limite. J'avale un paquet de gâteau ou une plaquette de chocolat sans m'en rendre compte et là, j'ai pris trop de poids.
je veux bien être ronde, d'ailleurs mon corps est ainsi fait, mais mon poids actuel me dérange : je veux à nouveau être bien dans mon corps.
seriez vous quelques unes à avoir tenté cette double aventure ?
j'ai hâte de vous lire.
A bientôt
49 ans 16
personne ???
dommage...
107 ans 3096
Ben j'aimerais bien t'aider mais je suis pas suivie par Zermati :lol:

L'auteure de ce blog est suivi par lui, parfois elle en parle.
http://www.penseesderonde.fr/
56 ans Région parisienne 2154
Le travail avec Zemati est un travail de psychothérapeute en soi.
C'est pas un nutri, ou juste une consultation liée à la nourriture.
Le symptôme n'est jamais que la partie apparente de l'iceberg.
R
36 ans 835
Zermati aide dans la partie nutritionnelle, mais niveau psychologique parfois (comme dans mon cas) ca ne suffit pas.... Il faut le complémenter d'un psy....Mais il est vrai que la nourriture n'est que la partie immergée de l'iceberg.... Pour la partie inconsciente il faut souvent fouiller dans son passé, savoir la cause de cette boulimie/hyperphagie et copmprendre comment on en a fait pour arriver a etre dépendante de la nourriture. C'est comme pour la toxicomanie : c'est la partie immergée de l'iceberg, le symptome qui nous gene, mais qui est provoqué par des raisons inconscientes, et tant qu'on ne les a pas découvertes, le cercle vicieux tourne....
L
51 ans 99
Salut Risperdalconsta,

je ne suis pas suivie par un psy, mais cependant je vais m'y mettre. Mon rapport à la nourriture est faussé depuis longtemps, depuis l'enfance (régimes + yoyos). J'ai personnellement lu les ouvrages de zermati, ils m'ont permis de comprendre beaucoup de choses sur moi même et sur les mécanismes qui mènent à la suralimentation. J'ai aussi lu un ou deux bouquins du docteur Apfeldorfer, excellents également.

Je suis suivie en consultation par un hopital parisien dans un CRMO (centre de recherche pour l'Obésité)et les spécialistes que j'y rencontre ont une approche un peu similaire. La première règle que m'a instauré ma dietéticienne, c'est de rétablir trois repas et de manger doucement et dans le calme. Elle ne m'a pas dit "quoi manger", ni "Combien manger"....
Tout comme toi, j'ai finis pas m'assumer en ronde, seulement, il faut quand même que j'en perde un peu pour des raisons de santé et de confort. Et pour l'instant, je ne souhaite pas d'interventions chirurgicale, même si elle m'est proposée.

Mon deuxième défit lancé par la diététicienne : reprendre une activité sportive modérée. Donc, j'ai acheté des superbaskets (faut bien allier sport et plaisir), un podo et je marche tous les jours 40 minutes. :P
Mon troisième défit étant de me rendre à la piscine 2 fois par semaine....euh, pas gagné celui là :roll:

Lamicahouette :rainbowafro:
R
36 ans 835
Bon je ne suis pas encore sortie des TCA mais voici 3 trucs qui m'ont été bénéfiques :
1)*Arreter de vomir : c'est à dire assumer ses crises. Bon c'est pas le cas de tout le monde ici qui à vécu la Boulimie Vomitive (BV) mais après j'ai été hyperphage.
Parce que une fois qu'on garde sa crise, on a le ventre TELLEMENT explosé qu'on le fait une fois, deux fois mais après les crises, elles sont BEAUCOUP moins grosses (je parle de crises avec un kilo de fromage blanc, des piles de gateaux et de chocolat là!!!). Ca m'a énormement aidée de ne pas vomir.

2)* Faire une psychothérapie : avec un psychiatre (remboursé) ou un pyschologue (pas remboursé forcément, sauf dans les Centres Médico Psychologiques).... Parce qu'on n'est pas hyperphage/boulimique pour rien. Le passé, l'inconscient joue BEAUCOUP. On ne peut pas sauter cette étape, s'en sortir seule là car on manque d'objectivité face a son propre ressenti (normal on me dira lool)... Mais perso j'ai beaucoup refusé cette étape, tout en étant suivi par un psychiatre. Quand il me demandait de parler d'autre chose que de la nourriture et des régimes.. ben je disais "tout va bien dans ma vie" quand je venais tout juste de faire une grosse TS avec 3 jours dans le coma et 10 en réa. Bref....Ne pas hésiter a construire sa vie et ne pas attendre d'être "guérie" non plus pour avancer (études, copain etc...)... Et la je pèche encore un peu....

3)* ARRETER CES P*TAINS DE REGIMES A LA C*NNNNNN : parce que ca entretien le cycle de l'hyperphagie. Je me prive, je me goinfre. Et ca c'est hyper dur. Moi rien que de me dire "tu peux pas grignoter entre les repas" meme si je mange ce que je veux aux repas... ben je crise quand meme. Des petites compulsions mais c'est quand meme très pénible à vivre. C'est pas facile d'arreter les regimes, ca prend du temps (moi presque 4 ans)....Zermati donne des voies dans son bouquin, mais bon faut pas finir une facho du "faim/satieté". Il le dit lui meme : les regles sont faites pour etre transgressées, tant soi peu que ce soit une regle vous me direz...

4)* Foutre sa balance à la poubelle, sous clef si on ne peut pas se décider à la jeter, comme moi....Ca c'est hyper dur pour moi car j'ai limite des Troubles Obsessionnels Compulsifs avec cette maudite balance. Je me pèse minimum trois ou quatre fois par jour, et avant c'etait 20!!!! Bon moi ca fait que depuis hier soir que j'ai décidé de m'en séparer à jamais.... et de ne plus espèrer perdre (j'ai qd meme pris 3 dizaines... ok j'etais mince mais la je suis amplement en surpoids, voir avec un imc de 30!!! a cause de ces TCA et non de cette démarche que j'explique)...Bref mais aujourd'hui j'ai passé une super journée sans cette épée de damoclès "poids" au dessus de la tête. LIBEREE!!! :)

5) * Prendre soin de soi : hier soir, avec l'arret de la balance : épilation sourcils, décoloration moustache, crème partout, cheveux laqués ce matin.... wow ben ça change!!!! Ca améliore l'image qu'on a de soi, surtout la crème ca aide a s'aimer un tout petit peu...ne surtout pas attendre d'être mince pour s'habiller, on le vaut bien!!!! Trainer sur VLR yeahhhhh

voila mon parcours a moi, les autres seront sans doute différents, mais voila le mien, qui n'est encore pas très solide, je ne suis pas protégée d'une rechute de régime d'un jour, mais je me sens mieux....bien bien mieux.


Quelques élements de réflexion

Avant j'étais mince, enfermée dans un HP scarifiée de partout, sans études ni rien.Maintenant je suis ronde, grosse, grasse peut etre, mais au moins je ne suis plus en HP!!!!!Et j'ai un BTS :D

Les couturiers qui inventent la mode et font défiler des mannequins anorexiques sont tous d'une orientation sexuelle vers des hommes (j'ai rien contre mais...ils n'aiment pas les femmes) : la preuve : Karl Lagerfeld (chanel), John Galliano(dior), Dolce Gabbana, Yves St Laurent, Viktor et chais plus qui :oops: ... la liste est longue. Ben figurez vous, moi je veux plaire aux hommes !!!!

Bon vous n'avez peut etre pas tout lu, ca fait livre des recettes et s'en sortir ca prend du temps, un psy, et bcp d'effort mais voila mon parcours....

(mon livre préféré : A Dix Kilos du Bonheur de Danielle Bourque : MA BIBLE... meme si faut quand meme essayer de s'interesser à autre chose que le poids, dur dur pour moi :s)
47 ans En Suisse ... 108
@ Risperdalconsta: j'adhère à tout, j'aurais pu l'écrire moi-même.

J'ai été sauvée par un team nutritioniste-psychiatre-psychologue totalement acquis aux théories du g.r.o.s et formés en bonne partie à leur école, et tout ça dans le service "consultation obésité" d'un hôpital universitaire, donc de quoi avoir confiance. Autrement dit j'ai eu de la chance... et je ne vois même pas comment on peut sortir des problèmes avec la nourriture sans l'aide d'un psy. Si on a ces problèmes c'est bien que quelque chose cloche quelque part, même si ce n'est pas forcément dans notre rapport à la nourriture mais plus souvent dans notre rapport à nous-même.
B I U