MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Différence entre faim et envie de manger ?

1747
Bonjour,

J'écris ce message, parce que j'essaye de suivre, plus ou moins, le principe de la RA...

Si j'ai bien compris, le but c'est de reconnaître les sensations de faim et de  
satiété. De manger quand on a faim et de ne plus manger quand on a plus faim.

Jusque là, je faisais la différence entre la faim et l'envie de manger, mais certains messages dans le sujet sur les coupes-faim m'ont mis le doute, et comme écouter comme ça c'est encore assez nouveau et que j'y arrive pas tout le temps, je ne sais plus si c'est vraiment ça.

Parce que je reconnais deux choses :
La faim, qui est commandée par le ventre, qui a besoin d'être rempli.
L'envie de manger, qui n'est pas toujours couplée à la sensation de faim et qui est fixé sur un aliment en particulier.

Les messages des autres allaient dans le sens que l'eau ou les fruits ne peuvent pas être coupe-faim et que les fruits peuvent faire grossir car ajoutés vu que si l'on a envie de chocolat on n'a pas envie de fruits.

Or, pour moi, je m'étais mise dans la tête que la sensation de faim, n'est, la plupart du temps, pas associée à l'envie de manger un aliment en particulier, mais juste un besoin de manger.

Ce sont des sensations, donc pas facile à expliquer, la situation était déjà un peu confuse avant mais là ça l'est devenu beaucoup.

Je vois aussi des subdivisions dans l'envie de manger :
-L'envie de manger un aliment, envie qui peut attendre dans le temps que la faim arrive, envie un peu rassasiée déjà par la préparation ou l'achat de ces aliments. S'attendre à le manger, quoi.. Comme les préparatifs de vacances avant les vacances, on se sent autre, je sais pas trop comment dire...
-L'envie irrésistible de manger cet aliment là, maintenant, envie qui ne peut pas attendre. Souvent associé à une période de stress.

Si l'envie de manger ne va pas toujours avec la faim, toujours en essayant d'écouter mes sensations sur ce sujet, peut-être différent chez les autres, la faim ne va pas toujours avec l'envie de manger... Quand je suis occupée ou que le moral est ailleurs, le ventre a faim, mais le cerveau n'a pas envie de manger. Donc faim mais dégoût des aliments... Jusqu'à ce qu'elle devienne plus grande, et à ce moment là, l'appétit vient en mangeant comme on le dit ci bien.

Est ce que vous ressentez aussi qu'il y a des différences entre ces sensations ou pour vous envie de manger = faim ?
Ou bien est ce que vous reconnaissez plus de types de faim et d'envie ? Genre est ce que dans votre sensation de faim vous arrivez à reconnaître le type d'aliment qu'il faut ? Parce que ça, en effet, je ne reconnaîs pas (ou pas encore).

Voilà, désolée pour le message un peu long, mais j'aimerais essayer de comprendre un peu mieux tout cela.
J
109 ans 91
Salut,

Effectivement, un des principes de la RA c'est de dissocier faim et envie de manger.

Pour cela, mon nutritionniste m'avait donné un astuce. Quand j'ai faim ou que je pense avoir faim, j'attends 15 min avant de manger qqch. Si au bout de 15 min la sensation persiste, c'est que ma faim est réelle et donc je "peux" manger.
Au début, ce n'était pas évident mais avec le temps, j'y arrive de mieux en mieux.


Citation:

Or, pour moi, je m'étais mise dans la tête que la sensation de faim, n'est, la plupart du temps, pas associée à l'envie de manger un aliment en particulier, mais juste un besoin de manger.

Je ne suis pas forcément d'accord avec ça. D'après ce que mon médecin m'a dit, le corps est capable de dire que quel nutriment il a besoin a un moment précis et donc de te faire focaliser sur un aliment qui t'apportera les nutriments nécessaires.
Dans mon cas par exemple, je sais qu'en période de règles, j'ai envie d'aliments très sucrés ce qui est normal puisque les règles demandent beaucoup d'énergie au corps.

En fait, je pense que ce n'est pas grave de "craquer" et de manger des aliments par gourmandise. Le tout est de savoir s'arrêter.
Et aussi, comme me l'avait dit mon nutritionniste (et j'ai pu le vérifier par la suite), le corps s'auto-régule naturellement et que si tu manges trop d'un type d'aliment, tu n'en auras plus envie tant que tu n'en aura pas besoin physiologiquement.
Je te conseille de consulter un nutritionniste. Le mien m'avait beaucoup aidé à retrouver des sensations élémentaires (faim, envie, satiété,...)
56 ans 91 25732
Oui on peut avoir "faim" d'un aliment particulier et ce n'est pas une envie. Ca on le découvre au bout d'un certain temps de RA.

C'est le corps qui a besoin d'un aliment en particulier et qui le réclame, ou plus sûrement qui réclame ce que l'aliment contient.

Avant la RA, je mangeais du chocolat par envie. Il y avait une tablette dans le frigo, elle m'appelait et je la mangeais. Parfois en une journée, voire moins. En tout cas le chocolat ne restait jamais dans le frigo... :? Alors je n'en achetais pas mais j'en avais toujours envie.

Maintenant j'ai toujours du chocolat dans mon frigo, mais souvent il y reste plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Et un jour tout à coup, je n'ai pas spécialement envie d'en manger, mais je sens qu'il m'en faut. Donc là je vais au frigo et j'en prends une barre. Parfois deux, même trois si je sens qu'il en faut encore. Et ça passe comme c'est venu. Si la tablette n'est pas finie, je ne ressens absolument pas l'envie de la terminer, comme j'avais avant. Et je ne culpabilise plus à l'idée de manger du chocolat comme avant, parce que quand je le mange, je sais que c'est un besoin de mon organisme.

J'ai parlé du chocolat mais ça peut me faire le même effet avec les yaourts nature, les carottes ou les radis, le poulet...
56 ans 91 25732
Ah oui j'ai oublié. Quand ça m'arrive, j'ai réellement faim ce n'est pas une envie. Si c'est l'heure du repas, je sais qu'il faut que j'intègre l'aliment réclamé par mon corps au repas sinon il va me rester une sensation de faim.

Si je me dis "non pas de chocolat, je vais prendre une pomme à la place", ça ne changera rien du tout. Par contre si j'ai mangé le chocolat et que je suis à satiété, il n'y a plus de place, ni pour la pomme, ni pour du chocolat supplémentaire.

Mais je comprends que ça te paraisse bizarre, moi-même au début c'est ce qui m'a le plus surprise. ;)
31 ans dans ma chambre 48
bonjour,
désolée si je peux paraître idiote mais ça me trote ds la tête : lorsque vous faites une RA, il faut nécessairement avoir faim pour manger un morceau de chocolat par exemple ? vous voyez ce que je veux dire ?
ce qui me pose pb, c'est que si j'ai bien mangé pdt les repas et que je n'ai pas faim entre les repas, qd pourrais je déguster mon morceau de choco ?
44 ans 1896
auxine a écrit:
bonjour,
désolée si je peux paraître idiote mais ça me trote ds la tête : lorsque vous faites une RA, il faut nécessairement avoir faim pour manger un morceau de chocolat par exemple ? vous voyez ce que je veux dire ?
ce qui me pose pb, c'est que si j'ai bien mangé pdt les repas et que je n'ai pas faim entre les repas, qd pourrais je déguster mon morceau de choco ?

Quand tu en as envie. Si tu as envie de chocolat à 5h du soir sans avoir faim, prends-le. Quand on est bien régulé, on compense spontanément au repas suivant en mangeant moins.
31 ans dans ma chambre 48
merci maiadi !
c'est vrai parce que si j'ai faim, c'est pas un morceau de chocolat dont j'ai envie mais un bout de pain avec un fromage ou un fruit et pis pour les moments de plaisir donc pas faim un biscuit ou un chocolat ; maintenant c'est clair :)
1747
Patty a écrit:
Ah oui j'ai oublié. Quand ça m'arrive, j'ai réellement faim ce n'est pas une envie. Si c'est l'heure du repas, je sais qu'il faut que j'intègre l'aliment réclamé par mon corps au repas sinon il va me rester une sensation de faim.

Si je me dis "non pas de chocolat, je vais prendre une pomme à la place", ça ne changera rien du tout. Par contre si j'ai mangé le chocolat et que je suis à satiété, il n'y a plus de place, ni pour la pomme, ni pour du chocolat supplémentaire.

Mais je comprends que ça te paraisse bizarre, moi-même au début c'est ce qui m'a le plus surprise. ;)

Ce qui me paraît bizarre, c'est pas le fait de ne pas changer du chocolat par une pomme quand on a envie de chocolat.

C'est plus le fait que quand j'ai faim, j'ai pas faim d'un aliment en particulier... Et heureusement, parce que quand je mange chez mes parents ou à la cantine, je n'ai pas vraiment le choix.
C'est juste que j'ai faim, de quoi, de nourriture, peu importe quoi... Sauf si j'aime pas :D (quoi que si j'ai vraiment faim, y a des trucs que je tolère que je mangerais pas d'habitude).
31 ans dans ma chambre 48
qd j'ai envie d'un aliment ça n'est jamais en réponse à la faim ; le matin je me réveille je ne sais pas pourquoi j'ai envie de manger du couscous avec les carottes cuites ou parfois j'ai envie de sushi ou de pamplemousse.
qd j'ai faim c'est trop tard je mange tout ce qui se présente à moi. mais j'essaie de satisfaire l'envie que j'ai eu le matin ou l'envie qui me trotte depuis une semaine.
je pense que les envies de nourriture c'est par période, pour ma part c'est tjs comme ça que ça marche : j'ai tantôt une période poire tantôt une période noix tantôt une période yaourt...

ça ne t’arrive jamais d'avoir des envies de qch un matin ?
S
85 ans 4917
Tu t'es peut-être déconnectée de tes sensations ?

Quand j'ai faim, je me demande hum, qu'est-ce qui me ferait le plus plaisir ? Mais dans l'absolu pas toujours possible à faire car c'est clair qu'il y a des menus que je prévois à l'avance.

Par contre si je fais un menu pour mon mari et mes enfants que je n'aime pas ou qui ne me fait pas particulièrement envie, je prendrai autre chose.

Quand tu es à la cantine tu peux ne manger que ce qui te fait le plus envie dans ton assiette.

Mais cela implique un certain lâcher-prise sur la nourriture, enfin sur le contrôle qu'on exserce sur la nourriture à mon avis, mais je ne suis pas la spécialiste de la RA.
1747
auxine a écrit:

ça ne t’arrive jamais d'avoir des envies de qch un matin ?

Non, le matin, le simple fait de penser à la nourriture me donne la nausée.

Mais il m'est arrivé d'avoir envie de faire un truc au coucher plutôt.

Mais c'est plus, quelle recette je pourrais essayer ou quel plat faire quand j'inviterais du monde...

Mais ce n'est pas une envie définie pour le moment en particulier.
Quoi que, si, en fait, il m'est déjà arrivé de me relever le soir pour aller préparer le repas du midi lendemain (sandwich ou jus d'orange). Mais pas plus de deux fois dans les trois dernières années.

Peut-être devrais-je écouter ces envies, mais après, le matin, plutôt que d'aller faire les courses, je préfère trainer au lit...

A la cantine, j'ai quand même le choix entre plusieurs aliments/menus... Je prend celui que je trouve le moins mauvais. Il faut vraiment que j'ai faim pour que je mange quelque chose que je n'aime pas vraiment.
31 ans dans ma chambre 48
qd je dis le matin c'est un exemple ça peut venir à n'importe quel moment de la journée...
en plus tu sembles être de ceux qui ne mangent pas le matin.

à mon avis (je ne te juge pas) t'es pas une gourmande ; ça existe évidemment, tu ne manges que par nécessité... si ça ne te pose pas de pb te prends pas la tête avec toutes ces questions ;) si ça se trouve même tu sélectionnes sans te rendre compte !
B I U