MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Chirurgie de l'obésité quand on est maman

37 ans Belgique 48
Bonjour à tous et toutes,

Je pensais dans l'ensemble m'assumer plutôt bien. Je suis obèse morbide depuis un petit temps déjà, j'ai des enfants, aux dernières nouvelles, la santé, ça va...

Et  
puis...et puis j'ai pris du poids cette dernière année. 10 kilos, quand on a ma corpulence, ce n'est pas tant que ça. Mais ce sont les 10 de trop. Je m'explique: depuis la prise de ceux-ci, mon corps me fait comprendre que ça devient difficile, j'ai des douleurs de dos de plus en plus fréquentes, mal aux genoux, je m'essoufle beaucoup plus (monter deux étages ou courir un peu pour rattraper le bus et me voilà en sueur et incapable de parler pendant un moment). Les régimes, je sais parfaitement qu'ils ne fonctionnent pas. La RA fonctionne un petit temps, puis je perds le "contrôle" de mes sensations et je reprends.

Un jour que je me plaignais une fois de plus de mon poids, j'ai lancé à mon compagnon "De toute façon, j'vais me faire opérer", et il m'a répondu "Ce ne serait peut-être pas une mauvaise idée". Après de longues discussions, je me rends compte que oui je commence à avoir peur pour ma santé, que je voudrais pouvoir être plus active, et courir après mes nains ;) ou tout du moins jouer avec eux. Alors j'ai appelé un centre de l'obésité. Pour en parler. Selon l'infirmière, ils ne poussent pas à l'opé. Bon...on verra bien.

Mais je me demande, c'est possible de se faire opérer et de continuer à s'occuper de sa maison (le grand ménage attendra ou je me ferai aider) mais surtout de 4 enfants de 7 ans à 15 mois? Si des mamans ont vécu l'opération, comment les enfants ont-ils géré tout ça? Le jeu en valait-il la chandelle?

Merci pour vos réponses, je suis un peu (beaucoup) perdue...
A
38 ans Nord 148
Bonjour,

Je me permet de te répondre mais tu n'as pas stipulé quelle opération tu envisageais ? Moi je suis maman de deux enfants 4 ans et 13 mois. Je suis anneautée depuis septembre 2010 autant de dire que mon dernier était tout petit !!!

Mon poids était autant physique que psychique, je souffre en plus d'hypertension et là mon corps me montré qu'il était temps pour moi de faire quelque chose. J'ai voulu l'anneau pour son côté réversible, cela me trottait depuis quelque années. Mais j'avais besoin de me sentir prête, je me suis renseigner et mise en relation avec d'autres anneautée et en septembre opération, j'ai sautée le pas !!!

Mon cas a été particulier car j'ai eue des soucis par la suite, mais je ne regrette absolument pas. C'est fatiguant, mais je me sens revivre et je dirais même que je suis donc une maman plus opérationnelle lol !


Enfin mon boÏtier m'embête un peu mais rien de méchant je fais tout ménage, je m'occupe des enfants, tout sans probléme. Ma perte de poids m'aide à aller de l'avant.

Une opération ça se réfléchie et ce n'est jamais une décision à prendre à la légére mais si tu te sens prête alors n'hésites pas. Bonne continuation et j'espére t'avoir éclairé un peu. N'hésites pas si tu as d'autres questions.
37 ans Belgique 48
Merci pour ta réponse Adeli!

Je n'ai pas encore décidé si je me ferais opérer, ni "choisi" un type d'intervention, l'anneau semble moins lourd mais l'infirmière m'a dit que le chirurgien proposait en fonction des habitudes alimentaires, antécédents, etc...en confrontant à ce que le patient voulait initialement.

Je suis allée à mon rdv ce matin (désistement, donc j'ai eu rdv assez vite). Pesée, calcul d'IMC, mesure du tour de taille, puis discussion. Ils ont deux approches, l'approche chirurgicale et l'approche médicale qui consiste à un suivi multidisciplinaire, avec kiné, psy, diet dans un programme qui n'est pas un "régime" mais une rééducation parait-il.

J'ai appris que j'étais admissible à la chirurgie, mon IMC étant de 45.6 (j'ai encore pris ou leut balance est moins sympa que la mienne), reçu des infos et des docs et maintenant, il ne me reste plus qu'à réfléchir.

Elle m'a montré des vidéos d'intervention, c'est une coelio sauf cas particuliers, elle m'a dit que le premier mois serait difficile au niveau fatigue mais qu'on peut s'occuper facilement de ses enfants par la suite. Il y a un suivi psy pré et post-op et au bout de 1.5 mois de la kiné pour remuscler et reprendre contact avec son corps. Elle a plus convaincu mon homme que moi ;) il a eu peur du mot "morbide" et des risques associés qu'elle a longuement décrits...

Je vous tiendrai au courant, mais pour l'instant j'hésite toujours.

Merci encore pour ton attention!
44 ans 17521
En ce qui me concerne, j'ai été opérée d'un bypass il y a 6 mois, ma fille avait 2 ans et 3 mois... C'est principalement pour elle que je me suis faite opérée, car j'avais le sentiment de ne pas être une maman à 100 % : j'arrivais pas à lui courir après, je ne pouvais pas jouer avec elle, m'asseoir par terre, j'étais fatiguée tout le temps car les maux de dos (sciatique pendant deux ans tous les jours :roll: ) liés à mon surpoids me provoquaient des troubles du sommeil...

Tout s'est bien passé pour moi, je suis restée 6 jours à l'hopital, puis je suis rentrée chez moi et... j'ai repris ma vie comme avant... je veux dire que je n'ai pas eu de période de fatigue, etc... donc le lendemain de ma sortie, je suis partie au marché, etc... j'ai pas trop forcé les deux premières semaines, mais j'ai super bien récupéré... Je sais bien que ce n'est pas le cas de tout le monde, des personnes sont épuisées pendant des semaines, en arrêt pendant plusieurs mois, etc... mais ça se passe aussi parfois comme pour moi.

Après, je n'ai qu'un enfant, et pas 4 comme toi... il s'agira de tenir compte de ton état, et qu'on respecte ta fatigue si fatigue il y a, qu'on te file un coup de main à la maison si tu en as besoin... Moi ma mère était venue 2 semaines chez moi, toute la semaine de mon hospitalisation (du coup ma fille a vécu très bien mon absence, puisque sa mamie était là) et la semaine suivante pour m'aider, mais en fait y avait pas besoin, au final...

Sinon, je ne regrette pas du tout, au bout des 15 premiers kg perdus, j'ai cessé de souffrir de mes genoux, de mes pieds, de mon dos surtout... je cours après ma fille, je danse avec elle, je peux me mettre par terre pour jouer et je peux me relever toute seule... et je monte 6 étages sans m'arrêter, etc...

je me sens opérationnelle à 200 % pour ma fille, c'était le plus important pour moi, à court terme, et améliorer ma santé et mes conditions de vie, sur le long terme...
38 ans IDF 291
J'ai fait une sleeve, il y a presque un an, j'ai deux enfants qui étaient jeunes, pas trois an pour l'ainée et 18 mois pour le second.

J'ai fait un peu de fièvre à l’hôpital donc mon séjour a été un peu plus long (10 jours) ils n'avaient pas le droit de venir me voir en chambre, mais moi j'avais le droit de descendre les voir dans le parc de l’hôpital.J’étais très fatigué donc c'etait 10 min par jour. cela nous suffisait .

Quand je suis rentré chez moi la fatigue est venu au bout de 15 jours environ et la, j'avoue que je n’étais plus capable de rien, et certainement pas de m'occuper d'eux... c'etait pire que l’obésité, mais ça n'a duré que 3 semaines.

Bref on va dire que j'avais récupéré a la fin des deux mois.

pour le bilan je dirai comme Karen, j'adore pouvoir jouer courir, faire des roulade avec mes enfants, sans douleurs articulaire ou dorsale. je suis a 200%.
je ne crains plus non plus, que les autres enfants se moque de mon obésité et que ca fasse de la peine a mes enfants.car au milieu des douleurs des essoufflement et autre difficulté de l’obésité c'etait très difficile d'envisager ca.

Donc sur presque un an , pas de regrets pour moi, si ce n'est au debut quand c'etait dur dur. Au jour d'aujourd'hui, je suis satisfaite du post op et des resultat
B I U


Discussions liées