MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

opk et obesité morbide imc 40...

K
34 ans breteuil 60 6
coucou ,
pour les presentations moi c melanie 25 ans mariée depuis 2 ans avec mon homme 34 ans essai bebe depuis 4 ans...
pour le topo j ai le syndrome  
des ovaires micropolykystiques, peut etre de hyperinsulinisme (j aurai le verdict le 14/09) et je suis en surpoid (120kg pour 1m69)
je prenais metformine,utrogestan...puis petage de plomb j ai tout arreter il y a 1 an maintenant !Je me remotive a reprendre un traitement serieux et avant tout a perdre du poid (d apres les medecins pas le choix pour y arriver il faut etre, dans mon cas, en dessous des 100kg)j ai meme penser a l anneau gastrique mais un peu paumée...j aimerai avoir des temoignages de personnes dans le meme cas tout les conseils seront les bienvenue...
merci à vous!
38 ans 634
Coucou
moi aussi en obesite morbide 105kilos pour 1,68
moi aussi opk severe
moi aussi gygy m'a dit de perdre du poids...quand j'ai ete le voir la 1ere fois je faisais 113...
J'ai perdu un peu pour moi pour lui et pour les essais...et aussi parcke les ttt font grossir alors j'ai voulu limiter la casse...
Mais ca ne m'a pas fait ovuler seule...
J'ai du prendre des traitements...
Mais je suis la preuve que ca marche...
A mon avis ne fais pas l'anneau car la procedure est longue et tu ne peix pas te lancer dans les essais bebe de suite...
Trouve un bon gygy qui te comprenne et se bouge...
Bon courage
tu vas y arriver ya pas de raisons...
K
34 ans breteuil 60 6
merci bcp miss
42 ans le mans 1525
moi ompk et beaucoup plus grosse encore: 137kg pour 1m75 en debut de grossesse et pourtant 2 petites puces. La premiere avec clomid et ovitrelle, et la 2eme en surprise en retour de couche (enfin, surprise mais un peu fait expres quand meme)..

donc voila, les opk et l'obesité n'est pas une fatalité, il faut juste etre bien suivi avec un gyneco avec qui tu es en confiance et voila

je te souhaite que tout se passe bien pour toi
38 ans Je suis au Québec 58
Je suis présentement a 159 kilo et je suis en essaie pour avoir un deuxieme bb. J'avais eu ma premiere a 145 .

Je sais que je devrais perdre du poids mais mon désire d'avoir un autre enfant est trop fort. Il y en a des tonnes de femmes qui sont obese et qui ont des enfants. Donc, moi , a ta place, je ne me priverais pas d,avoir un bb si le coeur t'en dit :)
42 ans le mans 1525
petitefleur j'adore "des tonnes de femmes"... lol.. c'est sur que dans notre cas, ça fait vite des tonnes ;)

en tout cas faites comme votre coeur le dit, n'ecoutez pas trop ce qu'on dit de vous, sur vous, autour de vous.. tous ces gentils conseils qui vous pourrissent la vie. on le sait qu'il faut faire attention, que notre grossesse est un peu plus risquée, alors on fait ce qu'il faut de notre coté pour rester un max en bonne santé et pour le reste, il faudrait que les gens arretent de nous pourrir la vie..
48 ans A cheval entre deux pays 264
J'interviens juste pour vous signaler que vos médecins ne sont pas des blaireaux et qu'ils ont tout de même fait quelques études.

Si ils vous donnent des conseils, écoutez les quand même !

C'est un peu égoïste je trouve de dire, moi m'en fout, j'veux un bébé plus que tout alors les conseils je m'en tamponne.

Tu risques ta vie et celle de ton bébé qui plus est.

Ma cousine, obèse bien sévère est tombée en enceinte contre l'avis de son toubib !

Résultat : tension à 33, césarienne à 6 mois de grossesse. Elle a failli mourir, la petite aussi.

Maintenant, sa fille est une crevette, tout le temps malade, hyperactive (les préma étant souvent hyperactifs) et j'en passe.

Si vous faisiez les choses dans l'ordre, pour votre bien et celui de votre futur enfant...vous croyez pas ?
I
42 ans NANCY 5017
Comme tu y vas fort !
D'accord l'obésité peut entraîner des soucis mais j'ai envie de dire comme tout autre problème de santé !
On aidera une femme atteinte de maladie chronique ( je sais pas moi un diabète sur une crevette de 50 kilos ça existe ...) et on ne la sermonnera pas .

Ta réaction prouve encore que l'obésité est considérée comme un état dont le patient devrait se sentir coupable . Je suis désolée mais même si le comportement alimentaire est en jeu , bien souvent d'autres problèmes entraînent une obésité . C'est une maladie aussi !

Alors oui , on devrait essayer de maigrir pour s'assurer d'éviter les problèmes et ne pas se voiler la face mais je ne crois pas que ce soit en claquant des doigts qu'on y arrive quand on est obèse depuis longtemps et qui plus est en obésité morbide !

Il y a des grossesses d'obèses qui se passent bien . Tu as des témoignages par dizaines ici .

Il y a des personnes dont je fais partie qui même en sortant de l'obésité n'ont pas pu concevoir naturellement et qui mènent une grossesse de nouveau obèse sans aucuns soucis de santé !


Là où je rejoins l'idée c'est qu'une perte de poids d'environ 10 % peut dans certains cas relancer la machine et aider pour les traitements contre l'infertilité ....Chez moi ça améliorait nettement certains résultats.

Alors les filles ça vaut le coup d'essayer mais ne vous torturez pas si vous n'y arrivez pas !
48 ans A cheval entre deux pays 264
isa300777 a écrit:
Comme tu y vas fort !
D'accord l'obésité peut entraîner des soucis mais j'ai envie de dire comme tout autre problème de santé !
On aidera une femme atteinte de maladie chronique ( je sais pas moi un diabète sur une crevette de 50 kilos ça existe ...) et on ne la sermonnera pas .

Ta réaction prouve encore que l'obésité est considérée comme un état dont le patient devrait se sentir coupable . Je suis désolée mais même si le comportement alimentaire est en jeu , bien souvent d'autres problèmes entraînent une obésité . C'est une maladie aussi !

Alors oui , on devrait essayer de maigrir pour s'assurer d'éviter les problèmes et ne pas se voiler la face mais je ne crois pas que ce soit en claquant des doigts qu'on y arrive quand on est obèse depuis longtemps et qui plus est en obésité morbide !

Il y a des grossesses d'obèses qui se passent bien . Tu as des témoignages par dizaines ici .

Il y a des personnes dont je fais partie qui même en sortant de l'obésité n'ont pas pu concevoir naturellement et qui mènent une grossesse de nouveau obèse sans aucuns soucis de santé !


Là où je rejoins l'idée c'est qu'une perte de poids d'environ 10 % peut dans certains cas relancer la machine et aider pour les traitements contre l'infertilité ....Chez moi ça améliorait nettement certains résultats.

Alors les filles ça vaut le coup d'essayer mais ne vous torturez pas si vous n'y arrivez pas !


On parle ici d'obésité mais si on avait parlé d'une autre maladie ma réaction aurait été exactement la même.

Je ne vois pas du tout où j'ai dit que ces personnes devraient se sentir coupables d'être obèses :?

Où ai-je dit que perdre du poids se faisait en claquant des doigts :shock:

Ca c'est une réponse toute faite qui vous arrange bien aussi.


Soignez-vous et ensuite avisez. Jamais de la vie il ne me serait venu à l'idée de mettre la vie de mon bébé en danger d'une manière ou d'une autre juste parce que j'en avais juste envie (d'un bébé).

De plus, je ne sermone pas, je réponds à une question.

Vous êtes toutes pareilles, vous demandez des avis extérieurs mais vous aimeriez qu'on aille que dans votre sens.
I
42 ans NANCY 5017
Tu ne sermonnes pas mais tu prends un ton qui peut être mal perçu ( le " vous êtes toutes pareilles " on doit le prendre comment ? )

Encourager les filles à se lancer quand même et aller dans leur sens comme tu dis c'est un juste retour des choses .
Les médecins ne voient que les risques et les possibles ennuis que le surpoids peut entraîner et surtout ne cherchent bien souvent pas plus loin que ça !
Combien de fois ils m'ont dit de maigrir et que ça s'arrangerait . Ben non désolé , maigrir n'y a rien changé et n'y changera rien : mes ovocytes sont pourris à 90 ou a 120 kgs ...

Les risques existent , ils existent pour toute grossesse ... un cas comme celui que tu cites on vient de m'en raconter un , la mère fait 60 kgs à tout casser , ils lui ont provoqué à 6 mois et demi .

On va faire quoi ? interdire aux obèses , aux malades de se lancer parce qu'il y a un risque ? Ou gérer le risque avec les moyens dont on dispose et bien sûr avertir la patiente et l'encourager à améliorer les choses ?
Et si elles n'arrivent jamais à maigrir ? Elles renoncent à la maternité ?
Le tabac est un facteur de risque important , j'ai jamais vu un service d'AMP refuser une fumeuse mais refuser des obèses , ça oui , c'est politiquement correct ... une petite morale vite fait mais refuser jamais .

Démarrer une grossesse c'est de toutes façons risqué , qu'on soit en bonne ou mauvaise santé tu ne sais pas comment ton corps peut réagir .
48 ans A cheval entre deux pays 264
isa300777 a écrit:
Tu ne sermonnes pas mais tu prends un ton qui peut être mal perçu ( le " vous êtes toutes pareilles " on doit le prendre comment ? )

Encourager les filles à se lancer quand même et aller dans leur sens comme tu dis c'est un juste retour des choses .
Les médecins ne voient que les risques et les possibles ennuis que le surpoids peut entraîner et surtout ne cherchent bien souvent pas plus loin que ça !
Combien de fois ils m'ont dit de maigrir et que ça s'arrangerait . Ben non désolé , maigrir n'y a rien changé et n'y changera rien : mes ovocytes sont pourris à 90 ou a 120 kgs ...

Les risques existent , ils existent pour toute grossesse ... un cas comme celui que tu cites on vient de m'en raconter un , la mère fait 60 kgs à tout casser , ils lui ont provoqué à 6 mois et demi .

On va faire quoi ? interdire aux obèses , aux malades de se lancer parce qu'il y a un risque ? Ou gérer le risque avec les moyens dont on dispose et bien sûr avertir la patiente et l'encourager à améliorer les choses ?
Et si elles n'arrivent jamais à maigrir ? Elles renoncent à la maternité ?
Le tabac est un facteur de risque important , j'ai jamais vu un service d'AMP refuser une fumeuse mais refuser des obèses , ça oui , c'est politiquement correct ... une petite morale vite fait mais refuser jamais .

Démarrer une grossesse c'est de toutes façons risqué , qu'on soit en bonne ou mauvaise santé tu ne sais pas comment ton corps peut réagir .


En fait, ce qui m'énerve c'est que tu (puisque tu prends le vous au premier degré) veut absolument avoir raison et que tu es complètement fermée à l'avis des autres.

Vous êtes toutes pareilles, ça veut dire : vous (les filles mais ça pourait être un garçon) demandez un avis mais vous pensez qu'on va dans votre sens.

Tu crois quoi ? Vous les grosses ? VOus les obèses ? :roll: :roll: :roll:

Ben nan !!!!!!

Interdire aux obèses d'avoir des enfants :shock:

Interdire aux jeunes aussi, aux vieilles, aux rousses et aux black pendant qu'on y est nan :roll:

Mais en même temps, vous postez une demande sur un forum publique, attendez vous à avoir des réactions et des avis qui ne vont pas dans votre sens.

Si vous êtes aaaaaabsolument sûres de vous et de ce que vous faites, pourquoi vous posez la question ? hein ?

Moi avant d'avoir mon fils j'avais les trompes qui déconnaient....j'aurais pu essayer, j'aurais eu 50% de chance de faire une fausse couche...

Ben j'ai pas essayé, je me suis fait soigner, opérer et après j'ai mis en marche le bébé....

Ah au fait, quand on veut un bébé, on arrête de fumer tant qu'à faire....au moins on se remet un p'tit peu en cause quoi !
I
42 ans NANCY 5017
Je ne cherche pas absolument à avoir raison ... je m'en tamponne . Et en postant comme tu postes - ici précisément - attend toi aussi à ce qu'on ne soit pas d'accord .
Et je suis absolument sûre de ce que je fais et je ne me pose plus tant de questions que ça sur le sujet - j'ai eu 9 ans pour me torturer , ça suffit.

En venant poster ici , beaucoup recherchent des réponses que le corps médical n'est pas en mesure , ni enclin à leur donner : que oui c'est possible même en obésité morbide de faire un bébé en bonne santé .

Elles veulent sûrement des encouragements et du réconfort parce qu'elles s'en prennent plein la tronche à longueur de consultations et que pour l'avoir vécu pendant 9 ans , je sais qu'il faut de la volonté pour supporter ça ! Alors je ne prends pas ça pour moi , j'en suis sortie - heureusement - je pense à celles qui ont posé la question avant .
Tu t'imagines comme tu peux avoir besoin qu'on aille un peu dans ton sens ( et je n'y vais pas totalement - je suis la 1ère à dire que perdre du poids ça peut aider ) quand tout le monde est d'une certaine façon contre toi ? Mets toi 2 secondes à leur place .


Et bien sûr que quand on veut un gosse on se remet en cause mais ce n'est pas si facile pour tout.

Sur ce n'insistons pas , ça ne fait pas avancer le propos de départ.
45 ans 95 353
Je reviens à la question de départ. Déjà j'espère que tu as fait tous les examens et courbes de température pour voir si tu ovules ou pas.
Le vrai soucis c'est d'arriver à trouver un médecin qui accepte de donner le traitement. Pour mes premiers essais de bb, après un refus d'une gynéco, j'ai trouvé une gynéco de pma qui, sur ma promesse d'essayer de perdre du poids et de voir un endocrinologue ou diététicien, a accepté de me donner le traitement.
Pour un 2e enfant, la gynéco a refusé de me donner du clomid si je ne descendais pas en dessous des 100kg et je ne repasserai pas par la pma (manque de temps).
En ce qui concerne les risques, je n'ai eu aucun problème. Je ne suis pas sûre qu'une femme très ronde ait beaucoup plus de risque qu'une femme de morphologie classique (quelques pourcent en plus, peut-être). Par contre, les différents personnels médicaux la stigmatiseront plus avant et pendant la grossesse.
38 ans Je suis au Québec 58
Ma fille est en parfaite santé malgré que je l'ai eu et j'étais obèse. Elle est mince et elle est très active.

Je comprend chacun de vos questionnement Nety et ISa.

Je pense qu'il faut être bien dans cette décision et par la suite, lorsqu'on tombe enceinte, voila une méga raison de faire doublement plus attention a l'alimentation !

Pour ma part, je suis en essaie bb 2 avec mes 159 kilo. :D
39 ans chez moi 5070
Nety a écrit:
J'interviens juste pour vous signaler que vos médecins ne sont pas des blaireaux et qu'ils ont tout de même fait quelques études.

Si ils vous donnent des conseils, écoutez les quand même !

C'est un peu égoïste je trouve de dire, moi m'en fout, j'veux un bébé plus que tout alors les conseils je m'en tamponne.

Tu risques ta vie et celle de ton bébé qui plus est.

Ma cousine, obèse bien sévère est tombée en enceinte contre l'avis de son toubib !

Résultat : tension à 33, césarienne à 6 mois de grossesse. Elle a failli mourir, la petite aussi.

Maintenant, sa fille est une crevette, tout le temps malade, hyperactive (les préma étant souvent hyperactifs) et j'en passe.

Si vous faisiez les choses dans l'ordre, pour votre bien et celui de votre futur enfant...vous croyez pas ?


Que de clichés ...
Des exemples de femmes minces qui auront des problèmes ça existe aussi, tu veux qu'on fasse un combat de liste ;)

Nan soyons sérieuse le problème n'est pas là, le problème c'est que avant même d'essayer de savoir d'où vient la stérilité, on demande aux femmes de maigrir, et ce n'est pas moi qui invente ça, mais ce sont les mots de ma gynéco en mai dernier...
Et sinon, oui il y a des médecins cons, méchants, incompétents, comme dans chaque corps de métier.

Comme dans les cas de stérilités il est important d'avoir confiance en ses médecins, je vous invite mesdames à prendre un second avis.

Et pour ma part après une perte de poids mes cycle sont plus anarchiques qu'avant, ça ne règle pas tout.
B I U