MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les amis c'est bien, mais parfois...

30 ans Troyes 115
Bonjour a tous,

Je créee ce poste juste pour savoir si vous avez la même relation avec vos amis.

Enfaite voilà, j'ai 22 ans, timide limite anti sociale, hyper compléxée par  
mon corps et juste eu 2 copains, et
vierge. Je pourrais même de décrire comme une handicapé sentimentale. lol

Aujourd'hui j'accepte le fait que ma vie sentimentale est casiment désertique, bien que j'aimerai que sa change.

J'ai vraiment beaucoup beaucoup de mal avec la réaction de mes amis. Parce que j'ai presque l'impression qu'ils se foute littéralement de ma gueule, les rares fois ou j'ai essayé d'expliquer que la seule chose qui me bloque c'est vraiment le relation que j'entretien avec mon corps et que j'arrive vraiment pas accepter que quelqu'un puisse l'apprécier (en générale j'évite d'en parler).

Alors en générale, dans ces moments là ils disent comprendre et tout et tout. Foutaise ouais, apres il suffit d'une soirée arrosée pour qu'à chaque fois à un moment ça revienne sur le tapis et la j'ai le droit au ''non mais c'est juste que t'es une coincée'', " tu va finir vieille fille" ou des trucs comme ça ou les " de toute façon toi tu peux pas comprendre " lors des discution de sexe ou de couple. Ok je suis vierge mais pas débile non plus. Et le fait aussi qu'ils arrêtent pas de me pousser ça a tendance à vraiment m'agacer, j'ai pas non plus envie de me mettre avec n'importe qui, ou le faire juste parce que certain trouve ça choquant qu'a 22 ans il n'y ai pas eu de passage à l'acte.

j'ai beau leurs dire le résultat et le même, je me demande si ils s'en rendent compte. Au final, les soirées entre amis j'évite car je sors d'une période ou j'arrivai plus n'y a accepter mon célibat, le rapport avec moi même et toutes ces critiques. Maintenant je suis sortie de la période ou j'étais casi en depression grace au travail ou je ne suis pas regardé comme une phénomène de foire a chaque fois et ou personne ne me juge.

D'après vous est ce que c'est juste moi qui me braque pour rien ? ça vous ai pas arrivé d'avoir des amis qui vous enfonce sans s'en rendre compte?

Je sais pas si mon poste a une utilité en réalité. Merci à ceux qui auront eu le courrage d'arriver jusqu'à là et désolée pour les fautes.
36 ans 5932
Je crois que ça arrive à tout le monde d'avoir des amis qui mettent les pieds dans le plat (et qui remuent) sans le faire exprès. Ça a même dû m'arriver quelques fois de le faire à mon tour.
Mais, en général, lorsque tu expliques ce que tu ressens à une personne intelligente et/ou qui s'inquiète de ne pas te blesser, il se peut qu'elle ne comprenne pas immédiatement pourquoi mais elle sait automatiquement que là il y a une limite à ne pas franchir et elle s'efforce de respecter ça.

Je ne pense pas que tu te braques "pour rien". Je pense que tu te braques parce que ça te touche. Et je pars du principe que personne n'a à juger le ressenti des autres parce que ça appartient à chacun.
Après difficile de dire si tes amis sont vraiment très très lourds même s'ils ne pensent pas forcément à mal ou bien si en fait ce ne sont pas vraiment des amis. Et puis, dans le genre "pas des amis", il y a également la possibilité qu'ils ne soient même pas des amis entre eux : avoir une "victime" commune ça peut être très fédérateur mais, si la victime disparaît, il se peut que tout ça s'effondre si la relation d'amitié ne repose en fait que sur ça.
31 ans Dans le sud ;) 5608
Ce que je ne comprends pas en fait c'est pourquoi tu continues de leur en parler ?

Tu en as parlé une fois , tu as vu que tes amis réagissaient comme des cons ( oui , te dire que t'es " coincée " parce que tu ne te sens pas prête c'est réagir comme un con ) ben maintenant n'en parle plus .

Garde ce côté là de ta vie , privé . Si tu réalises qu'ils n'ont pas d'autres sujets de conversation avec toi que de se foutre de ta gueule parce que tu te sens mal dans ton corps , au moins tu réaliseras assez vite que ce ne sont pas des amis !
30 ans Troyes 115
Merci d'avoir répondu.
Non justement, je ne leurs en parle plus fini. fini, je me suis expliqué une fois et basta mais ça fini toujours par ressortir lors d'une soirée ou des qu'ils piccolent.
R
36 ans Paris 1624
Je suis un peu catégorique, mais pour moi ce ne sont pas des amis.
Des amis doivent t'accepter telle que tu es, mais surtout ils ne doivent pas se moquer de toi.

Tu peux leur expliquer que ça ne te plaît pas qu'ils se moquent de toi, mais tu ne devrais même pas avoir à le faire, s'ils étaient réellement tes amis. :?
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Ben tes amis sont de sacrés lourdeaux :? ! Au moins tu sais que tu ne peux plus leur raconter des choses trop personnelles. Manifestement, il leur manque une certaine subtilité et un soupçon de psychologie.

En tout cas, il est essentiel que tu assumes pleinement ce rapport à ton corps devant eux et qu'ils n'y voient pas une faille pour s'engouffrer. Tu peux aussi les remettre à leur place proprement et calmement en leur demandant par exemple d'où leur vient cet intérêt malsain pour ta sexualité.

Pour ta dernière question, il m'est déjà arrivé d'avoir des amis-boulets, et suivant l'ampleur du phénomène ou ma capacité à le supporter, je m'éloigne ou je coupe les ponts.
Quoi qu'il en soit, je ne me confie qu'à quelques personnes capables de m'écouter sans me juger.
30 ans Troyes 115
Ouais je pense que vous avez raison. De toute façon c'est ce que j'ai fait j'ai mis de la distance. Je prefere vraiment voir personne ou de façon assez brève.

Merci de répondre =)
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
desertique a écrit:
Je prefere vraiment voir personne ou de façon assez brève.


ou sinon, trouver des gens qui te mettent l'aise, même si tu es timide. Il y a des tas de personnes biens sur Terre, mais il faut rencontrer du monde pour avoir la chance de tomber dessus.

Au passage, il n'y a rien de honteux à être vierge à 22 ans ! Tu fais bien ce que tu veux de ton corps et tu n'as rien à prouver à personne.
60 ans Lyon 313
Pour trouver des amis sympas tu peux essayer de faire du bénévolat si tu as le temps. Dans les associations on trouve des gens super et en plus tu te sentiras très valoriser d'occuper ton temps a faire du bien.
Bon courage
30 ans Troyes 115
J'en ai pas honte, je le ferais pas avec n'importe qui juste pour dire que c'est fait.

En réalité, maintenant je pense que ça ne me gène plusvraiment d'être seule (je parle du cercle amical), je suis devenue pas très sociable comme personne. Je suis pas non plus une sauvage lol.
Je trouve aussi qu'ils dépassent les bornes.
D'accord, on peut se vanner gentiment entre amis, mais là... Je trouve que c'est blessant. Et puis si c'est souvent le cas, je dis non !
Courage pour leur tenir tête et les remettre à leur place !
37 ans région parisienne 22
Moi aussi je pense que tu dois te trouver de nouveaux amis car ceux la m'ont l'air malheureusement encore trop immatures et je suis sur que tu le sens bien toi aussi!Par définition un ami n'est pas là pour t'enfoncer mais au contraire t'aider à te relever quand tu en as besoin!
Portes toi bien!
B I U