MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Porter plainte ? (agressions sexuelles dans l'enfance)

P
33 ans France 125
Salut,

J'ai constaté qu'un certain nombre ici avaient été victimes de viols ou d'agression sexuelles dans l'enfance. Ça m'est également arrivé, de l'âge de 10 à 11 ans environ par un  
membre de ma famille.
Je ne savais pas où poster alors j'écris dans cette rubrique.

Je me pose depuis quelques jours la question de porter plainte.
Je vais bientôt avoir 27 ans et j'ai jusqu'à 28 ans pour porter plainte. Jusqu'à présent, je n'avais pas eu le courage, par honte de raconter mon histoire. Aujourd'hui je ne culpabilise plus, car je sais que ce n'est pas moi la coupable. Avant, je n'aurais jamais eu la force d'entamer une procédure.

Est ce que certaines d'entres vous ont fait cette démarche ?

J'aurais envie de le faire, mais je voulais savoir si ça peut aboutir. Je n'ai pas de preuve, mis à part après quand j'ai été hospitalisée pour anorexie à 14 ans et où j'ai tout avoué.
A part des témoignages de professionnels à qui je me suis confiée 3 ans après et qui ont constaté les dégâts de ces abus, je n'ai aucune preuve.
A l'époque, il avait nié les faits, donc je doute qu'il avoue 15 ans plus tard...
Est ce que pour la justice ça ne sera pas une simple histoire sans importance et mon affaire serait classée ?
C'est ce qui me fait peur...

J'ai besoin qu'il soit déclaré coupable aux yeux de la justice. Et aux yeux de tout le monde, car à l'époque, une grande partie de ma famille n'a pas voulu le croire. C'est ce qui m'a fait le plus souffrir à vrai dire.

Ou est ce qu'il vaut mieux que j'essaye de passer à autre chose définitivement que d'entamer une procédure qui pourrait être longue et me faire + de mal que de bien si l'affaire est classée sans suites ?

Puis je me pose d'autres questions : pourquoi moi ?
Pourquoi je n'ai pas réagi ?

Est ce que je suis un cas isolé, ou a t -il fait d'autres victimes ?

J'ai pleins de questions, que je n'ai jamais voulu me poser et que je me pose maintenant.

Merci de m'avoir lue.
30 ans Paris 3680
Je t'apporte tout le soutien que je peux car je comprends combien c'est difficile. (Il y a eu une affaire similaire dans mes proches, et bien que ce ne soit pas moi la victime, je comprends tes questions)

Dans tous les cas courage !
Fais le.

je ne peux plus rien faire. j'aurai du.
P
33 ans France 125
Le problème c'est qu'il va nier et même si j'ai gain de cause, il va faire appel. Ça risque d'être long et éprouvant.

Je pensais aller voir un avocat pour déjà savoir si selon lui ça pourrait aboutir.
33 ans 4878
Je serai toi je le ferai.
Effectivement celà risque d'être long et difficile, et peut être de ne rien donner. Mais mieux vaut faire la démarche même si elle n'aboutit pas plutôt que de se dire "j'aurais du le faire". Tu es victime, légalement cet homme devrait payer pour ce qu'il t'a fait, c'est normal que tu entames des démarches.
Au delà de ça, et même si je ne le souhaite pas, peut être que tu n'est pas la seule, et peut être que ça peut ouvrir les yeux ou faire réagir d'autres qui l'ont également subi de la part de cet homme.
Pour finir ça lui fera prendre conscience qu'il n'est pas intouchable et qu'il a vraiment intérêt à se méfier. Ne pas réagir pénalement c'est le confirmer dans l'idée qu'il n'a rien fait de si mal après tout.
Pour toutes ces raisons, pour ne pas avoir de regrets, pour protéger ou aider d'autres personnes à sortir du silence je pense que tu devrais le faire.
33 ans 4878
"conforter" pas "confirmer"
P
33 ans France 125
Nenufar a écrit:
Je serai toi je le ferai.
Effectivement celà risque d'être long et difficile, et peut être de ne rien donner. Mais mieux vaut faire la démarche même si elle n'aboutit pas plutôt que de se dire "j'aurais du le faire". Tu es victime, légalement cet homme devrait payer pour ce qu'il t'a fait, c'est normal que tu entames des démarches.
Au delà de ça, et même si je ne le souhaite pas, peut être que tu n'est pas la seule, et peut être que ça peut ouvrir les yeux ou faire réagir d'autres qui l'ont également subi de la part de cet homme.
Pour finir ça lui fera prendre conscience qu'il n'est pas intouchable et qu'il a vraiment intérêt à se méfier. Ne pas réagir pénalement c'est le confirmer dans l'idée qu'il n'a rien fait de si mal après tout.
Pour toutes ces raisons, pour ne pas avoir de regrets, pour protéger ou aider d'autres personnes à sortir du silence je pense que tu devrais le faire.


Tu as raison, mais quand je vois la jeune femme (je ne sais plus son nom) victime de tournantes lors de l’adolescence. Elle est complètement détruite et a pris 70 kg après ça. Elle avait des preuves etc. Ses agresseurs n'ont même pas été condamnés :shock: Ils sont devenus de "bons pères de famille" parait-il ...
Alors mon histoire à côté, c'est insignifiant. Je me demande si ça vaut la peine. Cette jeune femme là dissuade carrément les victimes de porter plainte, parce que ça ne sert à rien...
34 ans Orgrimmar 6511
Franchement, fais le.
Au pire, même si ça n'aboutit pas, tu lui auras mis le nez dans son caca et tu pourras te dire que tu l'as fait, que tu as réagi, même si c'était pas sur l'instant présent...
Ce sera sans doute rude, mais je pense que tu en seras soulagée.
32 ans bourgoin jallieu 125
Plume d'ange ton histoire n'est pas insignifiante loin de la
ton histoire c'est la tienne et ta souffrance est réelle
deja tu te pose la question c'est que tu en ressens le besoin non?
si tu sens que tu en as le courage fait le,
demande toi surtout si pour toi ce ne sera pas plus dur de regretter toute ta vie de ne pas l'avoir fait? (comme le dit blueberrycat)
33 ans 4878
Encore une fois, même si ça n'aboutit pas pour toi ça ne sert pas à rien. Déjà l'humiliation qu'il vivra (même si il n'est pas reconnu coupable) devrait le faire réfléchir. Et puis c'est aussi pour les autres.
Je te donne un exemple, mon ex me frappait. J'ai eu excessivement du mal à porter plainte contre lui, mais je me suis dit "même si ça ne donne rien (ce qui a été le cas, il a juste eu un rappel à la loi), et bien au moins si un jour il tabasse une de ses futures nanas et qu'elle porte plainte, ça aura des conséquences.
Après je me doute que les démarches sont autrement plus lourdes dans ton cas, mais on ne sais jamais, si ça peut aider d'autres enfants (ou ex enfants) victimes de cet homme... ça peut valoir le coup.
44 ans région parisienne 5831
Plume-d_ange a écrit:
J'ai besoin qu'il soit déclaré coupable aux yeux de la justice. Et aux yeux de tout le monde, car à l'époque, une grande partie de ma famille n'a pas voulu le croire. C'est ce qui m'a fait le plus souffrir à vrai dire.


D'après ce que tu dis, tu as besoin de porter plainte, c'est important pour toi, alors fais-le! Même si la justice ne peut pas le condamner faute de preuves, il aura quand même eu un rappel à la loi, et il entendra clairement dire que ce qu'il t'a fait, c'était mal.

Plume-d_ange a écrit:
Est ce que je suis un cas isolé, ou a t -il fait d'autres victimes ?


Le fait de porter plainte peut amener d'autres victimes à se manifester! C'est une raison de plus pour le faire.
Plume-d_ange a écrit:

Puis je me pose d'autres questions : pourquoi moi ?
Pourquoi je n'ai pas réagi ?

.


parce que c'était un enfoiré de pédophile.
parce que tu étais petite.
30 ans Paris 3680
Je pense comme les filles. Si tu ne le fais, ne risques tu pas de regretter de ne pas l'avoir fait? Oui ce sera long et dur, mais tu mérites que ce soit fait...
M
47 ans 212
Bonjour,

Vas-y et courage.
38 ans paris 1304
idem fais le

et comme dit blueberrycat c'est un malade enfoiré de pédophile et toi tu etais petite et il a profité de son " ascendant " sur toi ...

l'ex mari de ma tante vient d'etre condamné a 2 ans de prison ferme pour abus sur son fils donc mon cousin qui a aujourd'hui 27 ans sa belle fille ( ma cousine decedée d'un cancer qui etait la consequence directe de ces abus selon les docs ) et suspicion d'abus sur ma petite cousine ( qui ne se souvient de rien alors refoulement /déni ?)

ca a bcp apaisé mon cousin qui a vu son enfabce detruite et qui a perdu sa soeur adorée.... ca a été dur mais aujourd'hui c'est salutaire .. et il a appris peu ares qu'il allait etre papa alors c'est le " bonheur "
B I U