MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

vos histoires avec vos amis

35 ans 886
Bonsoir à toutes et tous!
(Je poste dans cette section car je n'ai pas vu de sous-forum "amitié", j'espère ne pas me tromper)

J'étais curieuse de savoir quels  
étaient vos histoires avec ceux que vous considérez comme vos vrais amis? Où vous les aviez rencontrés, depuis combien de temps, à quel moment sont-ils passés de copains à vrais amis? Ca me ferait plaisir de connaître vos petites histoires à ce sujet :)
31 ans DTC 523
Ma meilleure amie, je l'ai rencontré au collège, pendant un voyage en Espagne avec collège.
En fait on était toute les deux amoureuses du même garçon.
Et c'est pendant ce voyage qu'il a annoncé qu'il était homo.
On était effondré, et fin de compte on a finit par se soutenir mutuellement.
Çà fait 12 ans cette années. On ne s'est jamais quitté. Il y a eu des périodes ou on ne s'est pas vue pendant 1 ou 2 ans, mais on a continuer a prendre des nouvelles et quand on à pu se revoir c'était comme avant.

C'est la seule vrai amie que j'ai. La seule en qui j'ai confiance et à qui je me confie, tout les autres ne sont que des connaissances.
34 ans Entre la crème et le beurre 737
J'ai rencontré mes amis durant mon cursus scolaire et aux entrainement de sport.

Je n'ai pas de meilleure amie mais j'ai des amis et des copains/copines. je ne suis pas exclusive.
J'avais un meilleur ami les 2 dernières années mais ça à mal tourné.
32 ans 396
Pour ma part, j'ai rencontré ma meilleure amie en 1ère année de maternelle ! Donc elle 3 ans et moi 2 ans 1/2 ! Et depuis tout ce temps, jamais une seule prise de tête et toujours inséparables !!!
S
30 ans 3465
Ma meilleure amie je l'ai rencontré à l'école, à 13-14 ans. Il y a parfois des contrariétés, mais rien de méchant. On en discute et ça s'arrange.

Sinon mes autres amis, ça se partage entre le parc qui se situe devant chez et dans le quel je jouais étant petite (donc j'ai des amis qui remontent à loin :lol: ), mon ancien boulot, et même une que j'ai rencontré dans la rue en passant. On peut se faire des amis vraiment partout!!

Sinon actuellement, je me suis fait plein de copains/copines aux cours, mais ce ne sont pas encore des amis que je vous souvent en dehors. Bon, je me suis aussi fait des ennemis... :lol:
32 ans Metz 1021
Ma meilleure amie je l'ai rencontré quand on avait 10 ans.
Elle jouait avec son petit frère sur les jeux derrière notre HLM.
Je les ai rejoins et ai grondé son frère qui l'insultait de "grosse vache". On avait déjà un certain surpoids à cette époque, ce qui nous a rapproché.
Puis elle a déménagé, s'en est suivi des centaines de lettres! Internet n'était pas encore. Amitié devenue longue distance.
Jusqu'à ce qu'on soit en âge de se rejoindre comme des grandes dans la grande ville la plus proche.
Depuis on s'envoie des sms à longueur de journée, on se "poke" et se voit dès qu'on peut (elle vit à plus de 80kms de chez moi).

Mon meilleur ami lui, on s'est "rencontré" sur youtube. Grâce à une vidéo que j'avais posté sur le strabisme divergent. S'en est suivi des jeux de mots plus pourris les uns que les autres :lol:
Amitié virtuelle, puis réelle lorsqu'il à fait les 699kms qui nous séparaient, sans me le dire, pour me rencontrer en os mais surtout en chaire ^^
46 ans à la maison ! 10072
J'ai deux amis d'enfance (frère et soeur) que je connais depuis toujours (en fait nos mères, et même grand-mères) se connaissaient depuis toujours. On a des périodes où on est plus ou moins proches mais on ne perd jamais le contact. On est très différents sur plein de points (d'ailleurs ils sont déjà très différents l'un de l'autre), mais on se porte une réelle affection. Je suis la marraine de l'un des enfants.

J'ai une amie que je connais depuis le lycée (donc depuis 22 ans quand même !), et avec qui j'ai passé toutes mes années de fac. On ne sais voit guère plus d'une à deux fois par an, souvent pour des vacances chez les uns ou les autres. Et j'ai d'autres amis de l'époque de la fac.

J'ai peu d'amis, ayant déménagé de nombreuses fois, et je les vois peu, mais je suis quelqu'un de fidèle en amitié.
44 ans 701
J'ai 2 amies du lycée, 1 du collège, que je vois très rarement mais le lien reste, fait de petits messages et de rencontres (trop rares donc), mais suite à différents déménagements, on vit assez loin les unes des autres.
1 amie de ma "vie d'adulte", pareil, qui ne vit pas à proximité mais que je vois assez régulièrement, et une autre du boulot, la seule finalement que je vois tout le temps ! :)
à coté de chez moi quelques copines. Mais pas non plus au point de se faire des trucs toutes les semaines. Davantage un lien social...

Pareil que Trashrap, suis assez fidèle mais les déménagements n'aident pas...
46 ans à la maison ! 10072
viva a écrit:
Pareil que Trashrap, suis assez fidèle mais les déménagements n'aident pas...


Par contre, je tiens à ajouter que c'est la première fois que j'ai le sentiment de m'intégrer à le vie d'un village, à une communauté. Le dernier village où j'ai vécu, je suis partie sans pratiquement connaître personne, alors qu'ici, en 3 ans, je fais la bises à presque tout le village. C'est agréable d'avoir le sentiment de faire partie de quelque chose et d'être acceptée. Je me suis faite aussi de vraies copines (pas encore "amies" mais qui sait ?).
44 ans 701
Citation:
en 3 ans, je fais la bises à presque tout le village

whaou..... ça me laisse pantoise....
Dans le dernier village, on a mis 3 ans à ne pas se retrouver tout seul tous les 2 aux kermesses et autres fêtes d'école. Et puis re déménagement. pour rencontrer des gens, je me suis inscrite comme délégué de parents d'élèves, était trésorière du sou des écoles, mais sans ça, je ne connaitrai personne ! je ne sais pas comment faire, même à la sortie de l'école pour "m'incruster" avec les autres mamans.
Bon, il y a bien sur les voisins mais en dehors du bonjour-bonsoir.... (à part avec 1).
Suis un peu ours je crois ! :)
34 ans Entre la crème et le beurre 737
trashrap a écrit:
viva a écrit:
Pareil que Trashrap, suis assez fidèle mais les déménagements n'aident pas...


Par contre, je tiens à ajouter que c'est la première fois que j'ai le sentiment de m'intégrer à le vie d'un village, à une communauté. Le dernier village où j'ai vécu, je suis partie sans pratiquement connaître personne, alors qu'ici, en 3 ans, je fais la bises à presque tout le village. C'est agréable d'avoir le sentiment de faire partie de quelque chose et d'être acceptée. Je me suis faite aussi de vraies copines (pas encore "amies" mais qui sait ?).


Wouah la classe ! Super chouette !

Pas toujours évident de se faire des amis. J'ai aussi pas mal bougé sur toute la France, et c'est ds ma ville actuelle que je me ss fais le plus d'amis/potes.

Je crois qu'il faut etre disposer dans sa tête. Et, ne jamais proposé aux gens avec qui on s'entend bien une sortie. Si vs aimez un sport en commun : "il y a un match de "ça" et j'y vais, ça vous dit ? " Ca commence souvent comme ça... Je dis sport mais c'est valable pour tous les points communs of course :D
34 ans Entre la crème et le beurre 737
J'ai aussi remarqué :
- qu'il faut environ 1 an pour se faire un groupe d'amis
- que c'est bcp plus simple qd on est célibataire qu'en couple (pas le choix sinon on est tjrs tout seul)
J
48 ans 575
Piouf.
Une très vieille copine je l'ai connu en camping à 500 bornes de chez moi, bon elle était de Paris et moi de Normandie, on s'est revu après, nous avions 14 ans.
Une autre au collège, nous n'étions pas super proches mais, on s'est retrouvé toutes les 2 à Paris et puis elle est partie sur Tours, nous dans la Loire un moment après et ensuite re Normandie pour elle et nous toujours dans la Loire.
Et mes amies copines ici par l'école, les bringues de village, et comme nous étions tous de la même tranche d'âge, avec souvent des enfants clones pratiquant les mêmes activités voilou ..
Pareil que Trash dans ce village, nous connaissons quasi tout le monde, et ça s'est fait naturellement.
Par contre Nila, je ne suis pas d'accord, avec ta théorie, n'ayant pour ainsi dire jamais été célibataire, j'ai pleins de copines plus ou moins proches, le fait d'être en couple n'entre pas en ligne de compte.
Je me vois mal passer mon temps uniquement avec mon conjoint comme seule et unique compagnie.
Et j'ai autant de copines cėlibataires qu'en couple.
34 ans Entre la crème et le beurre 737
JulaleximanSandra a écrit:
Par contre Nila, je ne suis pas d'accord, avec ta théorie, n'ayant pour ainsi dire jamais été célibataire, j'ai pleins de copines plus ou moins proches, le fait d'être en couple n'entre pas en ligne de compte.
Je me vois mal passer mon temps uniquement avec mon conjoint comme seule et unique compagnie.
Et j'ai autant de copines cėlibataires qu'en couple.


ah oui tan mieux alors ! :D

Par ce que ds mon entourage, et parmis mes connaissances, souvent les personnes en couple ont moins d'amis que les célibataires. Je me disais que c'était du au fait qu'elles ne se retrouvent pas souvent seule et ressentent donc moins le besoin de rencontrer du monde.

Tu me rassures, merci :D
46 ans à la maison ! 10072
viva a écrit:
Citation:
en 3 ans, je fais la bises à presque tout le village

whaou..... ça me laisse pantoise....
Dans le dernier village, on a mis 3 ans à ne pas se retrouver tout seul tous les 2 aux kermesses et autres fêtes d'école. Et puis re déménagement. pour rencontrer des gens, je me suis inscrite comme délégué de parents d'élèves, était trésorière du sou des écoles, mais sans ça, je ne connaitrai personne ! je ne sais pas comment faire, même à la sortie de l'école pour "m'incruster" avec les autres mamans.
Bon, il y a bien sur les voisins mais en dehors du bonjour-bonsoir.... (à part avec 1).
Suis un peu ours je crois ! :)


Je suis à la fois ours et très sociale : j'aime être tranquille chez moi et je serai capable d'y rester enfermée 3 semaines sans en sortir si je n'avais pas le chien, mais en même temps, je parle facilement avec les gens. Et il ne me semble pas que je sois différente ici que dans les autres villages où j'ai habité. Mais dès notre arrivée, on a trouvé que les gens étaient curieux (au bon sens du terme), ils venaient nous parler, nous demander ce qu'on faisait, d'où on venait, nous indiquer où acheter ou faire telle ou telle chose; ça nous a vraiment frappées ma soeur et moi dès les premiers jours.
Ici, je sais que si j'ai besoin d'un service, qu'on me prête un outil ou qu'on me donne un coup de main, je trouverai quelqu'un pour m'aider. Et les gens savent qu'ils peuvent me demander aussi sans problème.

Qu'on ne vienne pas me dire que les auvergnats sont des gens renfermés ! :D
B I U