MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Est-ce que ça joue un rôle?

S
31 ans 5
Coucou tout le monde !

Me revoilà pour un second post !

Pour vous remettre brièvement le contexte : célibataire depuis toujours, j’ai toujours mis ça sur le compte de mes bourrelets,  
de mes gros jambonneaux, de mon fessier proéminent et de mon double menton. Jusque-là tout va (presque) bien.

Je ne me posais pas trop de questions puisque pour moi, c’est tout juste impossible qu’un garçon soit attiré par une fille qui a des bourrelets. Les bourrelets, c’est tout sauf glamour et ça n’intéresse personne.

Sauf que voilà : avant-hier, lors de ma virée shopping avec ma maman, je les ai vues, toutes ces filles rondes –voire très rondes- et très bien accompagnées.

J’ai donc demandé à ma maman pourquoi, selon elle, j’étais célibataire alors que ces filles ne l’étaient pas. Et voilà plus ou moins ce qu’elle m’a répondu : ‘’tout simplement parce que ces filles ne laissent pas leurs bourrelets leur gâcher la vie. Elles profitent, comme tout le monde, sans se demander si quelqu’un les regarde. Toi tu laisses tes complexes te bouffer la vie. Tu t’empêches de vivre parce que tu te trouves trop grosse et que tu es persuadée que tout le monde te dévisage et se moque de toi’’.

Et bon Dieu : elle a raison ! Quand je vois toutes ces filles, elles portaient des jupes, des robes, des shorts, sans se demander si leurs bourrelets dérangeaient quelqu’un. Elles étaient souriantes, pétillantes et avaient l’air sûres d’elles.

Pour moi au contraire, pas question d’aller en ville vêtue d’une jupe ou –pire-, d’un short. J’aurais l’impression que tout le monde me regarde, se demandant comment une grosse comme moi osait exposer ses bourrelets à la vue de tous.
Pas question non plus d’accepter une sortie à la piscine, au spa ou au parc d’attractions avec des amis. Pas question de manger au MacDo avec eux.

Pas question non plus, si j’avais un copain, de faire des sorties avec ses potes (trop peur d’être le centre des moqueries ou de lui faire honte). Et de toute façon, comment un garçon pourrait-il s’intéresser à moi alors qu’il y a tellement de filles minces et jolies susceptibles de lui plaire ?

Voilà donc ma question : pensez-vous que cette fameuse ‘’estime de soi’’ joue un rôle important dans les relations ? Je n’en ai aucune et je suis seule. Pourtant, mis à part mes problèmes de poids, je ne pense pas être si moche que ça. Je prends soin de moi, je m’habille bien, me coiffe et me maquille.

Alors qu’est-ce qui cloche ? Est-ce que les garçons sont plus facilement attirés par une fille pétillante et sûre d’elle, qu’elle soit mince ou ronde ?
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henry IV ?...
55 ans Région parisienne 2154
Un ex m'a dit un jour : je m'en fous qu'une fille soit ronde, si elle est bien dans sa peau.

Alors oui : si tu laisses tes complexes prendrent la 1ère place, ils la prennent. Du coup tu induis une situation de malaise.

A mon ancien boulot j'avais la réputation d'être hautaine et prétentieuse. je l'ai appris par un collègue avec qui... j'ai eu une laiaison :lol: J'étais juste pétrie de timidité.

Y a pas un truc où tu te sentes sûre de toi ? Un ruc que tu aimes particulièrement. Quand tu doutes, dis-toi : je ne suis pas (juste) une grosse nana, je suis une fille qui... (dessine, écrit, joue de la musique... que sais-je ! )

C'est con mais ce que tu ressens et penses de toi fait écran dans ta relation à autrui. Il faut d'abord que tu aprennes à te respecter, et après tes relations aux autres seront plus constructives.

A quelques périodes de ma vie, à force de privations, j'étais à mon prétendu poids idéal. Fatiguée, obsédée par les calories et... seule ! Alors que mes kilogs ne m'ont jamais empêchée de vivre une vie amoureuse satisfaisante.
30 ans 102
Haha le chat 8)

Les garçons, c'est comme nous, ils ont chacun leur gout!
Mais il est sur que quand on manque de confiance en soit cela est très difficile...
Au lycée j'avais de belles rondeurs, mais quand j'allais en cours je restais dans ma bulle et ne faisais pas attention à moi. Les garçons m'ignoraient, peut-etre même y avait-il moquerie? Puis je sortais, en journée ou en soirée, j'étais différente, joyeuse et je m'habillais. Et tu voyais la différence de comportement avec les jeunes hommes.

J'ai perdu du poids, et un ami (très mignon d'ailleurs!) m'a regardée après ne pas m'avoir vu pendant plusieurs mois. Il m'a dit ca d'un air tout penau "mais où sont tes formes?"

Mais mon actuel n'aime pas les rondeurs, toutefois il m'a prise avec.

Et il y a des garçons qui ne veulent que des filles type magazines féminins.

Chacun ses gouts.

MAIS il est clair que tu auras bien plus de chance en étant toi-même, et pas une personne qui se cache derrière ses "bourrelets"

Toutefois cela est très dur pour passer la barrière...
Bon courage à toi!!!
34 ans 92 201
Je suis tout a fait d'accord avec pomdereinette.

Si tu estimes que tu n'es qu'une grosse vache immonde alors tu n'es qu'une grosse vache immonde.

Si en revanche tu as un peu plus de respect pour toi et un peu plus de recul alors tu peux envisager d’être bien autre chose et alors TU SERAS autre chose.

Par ailleurs si ton surpoids est du a un mal-être, tu perdras ton surpoids en même temps que ton mal-être (= tu arreteras de compenser avec la nourriture, aura envie de bouger ton body etc ou meme les kilos partiront d'eux-memes).

Faut juste prendre le pb a l'endroit :)
N'attends pas de perdre tes bourrelets pour etre bien dans ta peau, sois bien dans ta peau pour perdre tes bourrelets ( si tu dois les perdre !)
S
30 ans 3465
Je te répète également ce qu'un ami m'a dit à propos des filles rondes: "Ce qui me gêne chez les rondes ce n'est pas qu'elles soient rondes, mais qu'elles soient complexées. Les gens complexés ça me soule. " Alors oui, je pense que la bonne humeur et l'estime soi joue beaucoup dans le fait de trouver quelqu'un. De toute manière comment veux-tu être bien à deux, si tu n'es pas bien toute seule?
34 ans 92 201
Sibell a écrit:
Je te répète également ce qu'un ami m'a dit à propos des filles rondes: "Ce qui me gêne chez les rondes ce n'est pas qu'elles soient rondes, mais qu'elles soient complexées. Les gens complexés ça me soule. " Alors oui, je pense que la bonne humeur et l'estime soi joue beaucoup dans le fait de trouver quelqu'un. De toute manière comment veux-tu être bien à deux, si tu n'es pas bien toute seule?


+ 1000

Les filles on s'imagine toujours qu'on sera heureuse quand on aura un mec. On cherche un mec pour nous remplir et effacer nos manques et nos peurs.

Ça marche pas comme ça et les hommes sont pas la pour porter le poids de nos vies sur leurs épaules.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Parce qu'il est plus simple de prendre de l'assurance en jupette en duo plutôt qu'en solo ?...
B I U


Discussions liées