MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Faire un enfant quand on a pas de famille ...

35 ans 1170
Bonjour,

Je viens vers vous afin -peut être- d'avoir quelques conseils/témoignages.

Comme certaines d'entre vous le savent, j'attends un bébé :)

Mais mon mari et moi n'avons de de famille, rien, ni  
parents, ni frère, ni sœur ... Nous nous demandons franchement si nous ne faisons pas preuve d'un grand égoïsme. Notre enfant n'aura ni tata, ni cousins / cousines, ou grand parents ...

C'est dur de s'engager à faire un enfant alors que nous savons que nous n'avons pas de plein bonheur à lui offrir.

Nous n'avons pas non plus d'ami proche ... Mon mari et moi ayant quitté nos régions d'origines, nous avons perdu aussi les gens qu'on a fréquenté.

Il nous reste un couple d'ami, éloigné par 500km ... Et nous espérons toujours rencontrer des gens par chez nous mais pour dire vrai, on est très déçu de la nature humaine, nous avons toujours souffert de notre trop grande gentillesse lié à notre manque de confiance en nous. Nous deseperons après 7ans de tentatives de lié de vrai liens qui permettrai à notre enfant de voir autre chose que ses pauvre parents :).

Merci les filles de tenter de me sortir du brouillard.

Bisous à vous ♥♥♥
M
31 ans 1170
Coucou Rouge,

Alors je te suis un peu sur ton autre post dans " 9 mois " !
Je vais essayer de te donner mon avis, je n'ai pas ta situation donc compliqué mais je vais tenter ;)

Je ne comprend pas le sens de ton post dans le sens où la principale chose dont ai besoin un petit n'es pas essentiellement l'amour et la présence de ses parents ?!
Après peut-être que c'est pas un choix de ne pas avoir de famille comme dans votre cas, donc vous n'y pouvez rien, pour culpabiliser de ça, et vous êtes ENCORE MOINS égoïste !!!
Je ne sais pas trop si ce que je te dis va t'aider, mais honnêtement tant que ce petit bout as l'amour inconditionnel de ses deux parents, là n'es pas la plus grande importance ?!
Faire un enfant n'es pas un acte égoïste, en aucun cas !!

Pensez à vous et à votre futur petit bout et belle grossesse à toi et tu verras vous rencontrerez surement des amis ça viendra, pas besoin d'en avoir des 10aines un ou deux suffisent ;)
649
Pas d'inquiétude là dessus. Vous allez pouvoir compenser par un cercle d'amis. Le fait d'avoir un enfant vous aidera à le constituer.
48 ans Dans le Nord 384
Je n'ai pas d'enfant, mais je rejoins Justine26 dans ses propos. Ce petit bout sera aimé de ses parents, et c'est cet amour là qui compte le plus.

Cet enfant ira comme tous les autres enfants à l'école et se fera des amis. Parfois on est bien plus proches de ses amis que de ses cousins/cousines. Je suis sûre que rien ne l'empêchera de s'épanouir et d'être heureux.
34 ans 3170
Coucou Rouge, ;)

Je vais apporte mon témoignage, mes parents ont une grande famille mais dans un pays lointain...

Nous sommes arrivés en France en bas âge, 3 enfants et 2 parents.
On était très soudé dans l'ensemble parce que pas de familles autre que mes parents. J'ai été très heureuse (en dehors de mes pb de poids et un evenement exterieur), manqué de rien, beaucoup d'amour (c'est le plus important). On avait aussi nos amis...
Alors c'est certain que je comprenais que je n'avais pas de grand-mère etc mais je ne me rendais pas compte du manque puisque je ne l'avais jamais vécu, c'est en retournant dans mon pays de naissance vers 19 ans que j'ai rencontré toute ma famille, wouah, j'avais des grands-parents, des oncles, tantes, cousins proches , éloignés etc etc, on devait être pas loin de 100 lol !

C'était génial et c'est là que j'ai ressenti un grand manque, en les connaissant.

Mais en dehors de ça, si vous leur donnez de l'affection, qu'ils ont une fratrie, alors ils ont une famille, vous ensemble.
C'est à mon tour d'être loin et j'en parlais tristement avec mon mari en lui disant que toute notre famille est en France et que mon bébé va vivre la même chose (bon c'est différent parce qu'on y retournera 1 fois par an et il y'a skype) que moi et il m'a rassuré en me disant qu'on est déjà une famille, que sa famille va lui donner beaucoup d'amour, d'écoute, de limites (pour l'éducation), de cadeaux, de sorties etc etc etc et qu'on va faire en sorte d'en faire un enfant heureux ;)

C'est tout ce qui compte.
34 ans 3170
Par la suite, des membres de ma famille, jeunes hommes sont arrivés en France et ça a crée de nouveaux liens mais pas avant mes 25 ans donc bon ...

Bref je conclus pour te dire que je n'ai jamais été malheureuse dans ma famille mais peut être que le fait d'avoir des frères et soeurs y a joué plus mes copines résidentielles et à l'école.
L'important, c'est aussi que ton enfant fasse des activités, s'épanouissent... En général, quand tu es enfant, tu veux des amis enfants, donc tu t'en fiches un peu des grands donc ce n'est pas grave si vous n'arrivez pas à lier d'amitiés adulte, ce qui est important c'est de le sociabiliser et puis peut être qu'avec le temps, à force de participer aux activités , tu vas te lier d'amitiés avec quelques mamans ... ;)
34 ans 64
Slt les filles juste te dire ceci Rouge votre enfant n'aura besoin pour l'instant que de l'amour de ses parents et je rejoins de toute les façons les filles en te disant que lorsqu'il sera a l'école il aura des amis par ricochet vous aussi et te prends pas la tête Vaux mieux être seul que mal accompagne et être dessue
35 ans 1170
Ah la la ... Que ferais je sans vous ? :)

Chantillyfraise, tu m'offre l’opportunité de voir ce que peut donner notre situation... Et bien sur tu me rassure et me réchauffe le coeur. ♥

Justine26, je voulais t'éclaircir un peu sur nos doutes ... Oui, un enfant à besoin de l'amour de ses parents, mais c'est très réducteur de penser que c'est suffisant. L'enfant à surtout besoin d'être sociabilisé, d'apprendre à intégrer la société, d'être ouvert intellectuellement aux gens. Et si je suis réaliste, je pense que nos parents ont échoués dans cette mission vis à vis de mon mari et moi.

Nous sommes associable, on ne comprends pas les gens, leurs mode de communication, d'action. On ne rencontre que des gens méchants qui sont prêt à nous écraser pour s'élever eux même. En terme d'intégration, on est nul, idem socialement, je pense que la crainte au final c'est pas tant que l'enfant soit isolé, c'est plutôt qu'on arrive pas à lui faire acquérir le nécessaire pour son intégration sociale... C'est dur d'être seul, c'est lourd ... Et le pire serait que nos enfants empatisent, du fait que nous sommes une énigme pour nos congénères humains, du genre une pépette qui voudrait passer une aprem avec mon enfant à la maison et dont les parents refuserait parce que nous sommes ce que nous sommes ... :(

Et puis un enfant qui évolue dans un milieu fermé, c'est surement pas un enfant épanouie :( Ca ne va pas être facile de diversifier ses fréquentations les trois premières années, après , avec l'école , ça ira ...
M
31 ans 1170
Bonjour !

Rouge je suis désolée je pense avoir mal formuler mon post, je pense comme les autres... arf... suis pas douée pour m'exprimer je suis désolée si tu as mal pris quelque chose, je ne voulais pas te blesser et loin de là.

En bref je pense que vous ferez de très bons parents et vous saurez apporter un équilibre à cet enfant, après pour ce qui est de le sociabiliser comme disent les filles il y a l'école et même la crèche ou la nounou...

Je m'excuses encore si mes propos n'ont pas été compris comme il le devait je ne voulais pas te vexer...

Bonne journée à vous ;)
35 ans 1170
Coucou Justine,

C'est moi qui suis nul, j'ai du mal formulé ma réponse...

J'ai pas du tout, du tout, prit mal ton post, au contraire !! J'ai beaucoup aimé lire ton avis. Ensuite j'ai souhaiter t'apporter quelques renseignements supplémentaires sur nos craintes, je ne suis pas du tout énervée, au contraire, je vous adore et j'adore échanger avec vous ♥ :) !
M
31 ans 1170
Me voilà rassurée alors ouff !!!

En tout cas moi suis sure que tu fera un superbe bébé et très heureux !!!
56 ans calvados 16079
Je ne pense pas que ça soit égoiste de faire un enfant dans ces conditions.
Je te donne mon avis (j'ai 49 ans et la place de l'enfant né d'un couple sans structure familiale ni sociale)

Pour ma part le manque de contacts a fait que j'étais très timide étant enfant. Plus le manque d'ouverture vers le monde extérieur (sorties, etc)

Ca sera donc à vous parents, de veiller à ce que votre enfant puisse accéder à une socialisation, pour son bien et son devenir adulte.

Car si je comprends très bien tes réticences vis à vis des humains (les déceptions j'en ai eu et des sacrés), un enfant a besoin de se socialiser. C'est important pour sa construction future.
35 ans 1170
Coucou ClauBreizhPolska,

Merci pour ton message. C'est vraiment intéressant pour moi d'avoir le point de vue des enfants nés dans cette situation...

J'étais sur que l'enfant, même devenu adulte est rancunier vis à vis de ses parents et sur ses conditions de vie. Faut croire que ce n'est pas forcément le cas. Que l'enfant peut une fois adulte comprendre ses parents et faire preuve d'empathie envers leurs choix ....

Nous sommes ouverts sur le monde extérieure, nous aimons les musées, le cinéma, le théâtre etc ... C'est vraiment avec les humains que ça se complique :)
Nous ne comprenons pas comment ça marche, comment on se rends digne d'interet vis à vis des autres. La plupart du temps quand nous rencontrons des gens que nous souhaitons revoir, eux, ne souhaite pas prendre du temps pour nous, les gens ont déjà leurs cercle sociaux, ils sont déjà épanouis. Lorsqu'on nous invite, c'est souvent des personnalités qui nous déplaise, en grande difficultés sociales. Il est vrai que nous sommes pudiques et nous aimons que les autres en fasse de même ...
Et quand on tisse un lien, il finit par se briser, la plupart du temps je ne sais pas identifier pour quelles raisons ... Surement parce qu'on en demande trop, on a besoin d'être aimer ...
38 ans 132
Heu...
Ton post me laisse perplexe..
Pourquoi serait-il égoïste de votre part de faire un enfant alors que vous n'avez pas de famille?

Je sais pas moi, mais mes parents sont enfants uniques, je suis enfant unique (donc pas d'oncle, pas de tante, pas de cousin, pas de courine, pas de frère, pas de soeur) et pourtant je ne suis pas morte hein!

J'ai eu plein d'amis, mes parents ont fait connaissance avec les parents de mes amis et franchement j'ai eu la belle vie. Je n'ai pas spécialement ressenti de solitude!

D'ailleurs mon cher et tendre a une énorme famille (2 frères et soeurs), 8 oncles et tantes, une vingtaine de cousins, beeeen il n'aime pas spécialement sa famille, ne s'entend pas avec et se sent plus lui-même avec moi et mes parents.

Je pense du reste que nous aurons certainement un enfant unique, avec un toutou ^^
Donc non tu n'es pas égoïste! Parfois mieux vaut être seul que mal accompagnés. Et comme je l'ai sous-entendu, tu peux choisir tes amis, pas ta famille! Ton enfant ne sera pas malheureux!
56 ans calvados 16079
Oui c'est complexe les relations humaines et refaire des amis adulte compliqué (basé sur mon expérience perso)
Certains y mettent plus de sincérité que d'autres et les ruptures sont parfois très douloureuses.

Je te comprends très bien car je ne parviens pas à trouver de nouveaux amis.

Mais tu te feras des copines quand ton petit ira à l'école ou à la crèche. ;)
B I U


Discussions liées