MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Démissionner ou ne pas démissionner telle est la question

P
33 ans 10
Bonjour,

J'écris afin d'avoir des avis et conseils.

Je vous explique ma situation:
J'ai fait des études pour devenir chargée de gestion de produits touristiques et j'ai obtenu mon diplôme en  
octobre 2013. A cette période j'ai travaillé quelques jours dans ma structure de stage.
Je cherchais déjà un emploi puisqu'il n'y avait pas de possibilité de m'engager par la suite au sein de l'entreprise où j'avais fait mon stage.
J'ai postulé un peu partout et j'ai décroché un entretien pour un poste de conception de produits touristiques dans une TPE. L'entretien s'est si bien passé que le soir même le patron m'appelait pour me demander de commencer la semaine suivante tout en mentionnant toutefois que je n'avais pas toutes les qualités pour le poste mais qu'il me formerait.
Ni une ni deux, j'ai trouvé un logement et me suis installée.
La semaine commence, je signe mon contrat avec période d'essai. J'étais aux anges un CDI!!!
Mais plus le temps passe et plus je déchante puisque d'un poste de conception, je me retrouve à un poste de commerciale pur et dur sans formation puisque je me débrouille toute seule. Pour me seconder (enfin c'est ce qu'il dit), mon patron a engagé quelqu'un qui gère maintenant l'aspect conception, qui bosse de chez lui et dont il ne vérifie que rarement le travail.
Quant à l'atmosphère, je ne vous en parle pas. Je passe ma journée de travail dans le meme bureau que mon boss et les relations ne sont pas faciles. Il n'est jamais satisfait de mon travail et ne cesse de me dire qu'en réalité je ne fais rien de ma journée à part me tourner les pouces.

Cela fait 2 mois que je suis dans l'entreprise et 1 mois et demi que je n'ai qu'une envie: fuir! Je suis tellement stressée par les objectifs, le surplus de travail qui arrive tout le temps et mon auto-formation que je m'en rends malade.

Pour vous donner une idée, depuis 1 mois et demi je passe par des phases de vomissements , de diarrhée ....sans oublier que tous les soirs je suis en larme et depuis 1 semaine maintenant je suis en permanence nauséeuse, fatiguée avec un mal d'estomac qui ne me lache pas et ce qui m'inquiète encore plus c'est la présence de sang dans mes selles.

Je sais que j'ai de la chance d'avoir un emploi et je ne crache pas dessus mais aujourd'hui je suis encore dans ma période d'essai et c'est maintenant ou jamais que je peux partir et ne plus me sentir mal comme je me sens mal depuis que je bosse là bas. Le hic c'est que je ne sais pas si c'est le mieux à faire et surtout j'ai peur de la réaction de mon patron qui ne se rend pas compte que je ne me sens pas à l'aise dans l'entreprise et que je suis submergée par un emploi qui ne me correspond pas et pour lequel je n'ai aucune connaissance ni prédisposition.

Alors que me conseillez-vous?

Je vous remercie d'avance de votre lecture et de vos commentaires.
37 ans Orgrimmar 6511
Bon, à mon humble avis, le mieux est de poser les choses à plat avec ton patron, en ayant une bonne discussion.
Tu peux lui dire que tu es motivée, que tu aimerais faire mieux mais qu'il ne t'en donne pas les moyens (en te rabaissant et en ne donnant pas la formation qu'il t'avait promise).
Certes ce n'est pas facile, mais d'un autre côté tu n'as pas grand chose à perdre car un CDI certes c'est bien, mais la santé c'est quand même encore plus important à mon avis... Et là tu te rends carrément malade.
50 ans 35 10308
Entièrement d'accord avec Yuutsu, il faut une bonne discussion avec ton patron. Lui expliquer ta motivation mais aussi que tu as du mal à t'y retrouver avec ton emploi actuel qui ne correspond pas à celui pour lequel tu avais postulé, et du coup même si tu es motivée forcément tu ne peux pas être aussi performante sur quelque chose qui ne correspond pas à ta formation, et que donc tu as besoin de conseils et de soutien.

Mais il faut aussi que tu te poses la question de savoir si ce travail (à supposer que tu arrives à te former à ce qu'il te demande) te convient et si tu serais d'accord pour le faire sur le long terme. Sinon, en effet tant que tu es dans ta période d'essai tu peux encore faire machine arrière. Je pense que c'est un milieu assez prenant et ça va être difficile d'y aller tous les jours sans un minimum de motivation...

Et par ailleurs j'irais voir un médecin, parce que le sang dans les selles ce n'est pas anodin.
42 ans Angers 1764
Enfin là, c'est plus que "ne pas se sentir à l'aise", ça te rend carrément malade !!

Je crois que je ne prendrais même pas la peine de discuter avec mon patron : Il a dit qu'il te formerait, il ne le fait pas. Il considère que tu glandes toute la journée. Tu as été embauché pour faire de la conception, tu te retrouves à faire commerciale et accessoirement, il a embauché quelqu'un pour faire de la conception à ta place !! Et surtout !! Tu te rends malade !!

Bref, je dirais : Fuis !!!
C
47 ans là 2187
Oui, fuis cet emploi, car ça va détruire ta confiance en toi en plus de ta santé. De plus, tu es une jeune diplômée, et ce poste t'éloigne de ce que tu veux faire, et plus le temps passe, plus ton diplôme perd en valeur puisque tu ne bosses pas pour quoi tu as été formé.
41 ans paris 1304
t'es en periode d'essai = t'as le droit au chomage donc barre toi de la !!! :lol:
37 ans Orgrimmar 6511
Oui enfin fuir dès qu'il y a un souci n'est pas forcément une solution qui marche sur le long terme. Elle sera toujours à temps de se barrer si la confrontation ne porte pas ses fruits... Et aura au passage appris un peu plus sur ses capacités à gérer les difficultés et sur les relations humaines, qui sont rarement simples.
C
47 ans là 2187
Yuutsu a écrit:
Oui enfin fuir dès qu'il y a un souci n'est pas forcément une solution qui marche sur le long terme. Elle sera toujours à temps de se barrer si la confrontation ne porte pas ses fruits... Et aura au passage appris un peu plus sur ses capacités à gérer les difficultés et sur les relations humaines, qui sont rarement simples.



C'est mon expérience qui à parler, car je me suis jurée de ne plus rester si je tombais à nouveau dans une situation que j'ai vécu où assez proche de la sienne. J'ai résisté, j'ai tenu, j'ai discuté, pour au final mettre des mois à m'en remettre après la fin du contrat.
37 ans Orgrimmar 6511
Je ne répondais pas spécialement à toi, qui as argumenté, mais plutôt à la réponse de luna ;)
Et puis une expérience, ça se forge... Si on passe son temps à fuir on n'avance pas, à mon humble avis. Après, je ne dis pas qu'elle doive passer sa vie pro là bas.
P
33 ans 10
Merci de vos réponses,
J'ai longuement parlé de la situation avec mon copain qui me voit de plus en plus mal et qui me conseille donc de démissionner car cela impacte vraiment notre vie de couple.

concernant une discussion posée avec mon boss, je l'aurai envisagé si le tempérament de mon patron le permettait mais ce n'est pas le cas.

Pour tout vous dire depuis que j'ai posté mon message, mon patron a fait une petite crise de nerfs.
Il avait commencé des démarches et avait contacté un service de conseil et aide. Le cabinet a fait une analyse du dossier et m'a appelé pour me dire qu'au vu des commentaires sur l'entreprise il n'y aurait pas de retour positif des distributeurs. J'en ai averti mon boss qui l'a très mal pris et qui m'a dit que si c'était ainsi il allait me virer.
Après cela, il a été de mauvaise humeur toute la journée...
Dès qu'une personne extérieure ne va pas dans son sens, il pique une crise et c'est moi qui prend (je pense que ça il ne s'en rend pas tout à fait compte).
Peu importe la manière de lui parler,si on ne fait pas dos rond et qu'on ne dit pas amen: pas de discussion possible.

Je pense donc dès demain lui donner ma démission pour pouvoir sortir au plus vite de cette situation.

J'avoue que ce qui me fait le plus peur c'est sa capacité à faire culpabiliser et je suis d'une nature à me soucier plus des autres que de moi-même donc... ça promet.
37 ans Orgrimmar 6511
J'avais un patron du même style. Je lui avais sèchement répondu que je voulais bien me faire engueuler quand j'avais fait une faute pro, mais quand je n'y étais pour rien je supportais mal d'etre prise pour un punching ball.
Ca l'avait fait réfléchir, après quand il était de mauvaise humeur il râlait tout seul dans son coin. Il était même venu s'excuser après avoir "boudé" :lol:
Comme tu l'as dit, ils ne s'en rendent pas forcément compte, mais ce n'est pas une excuse. Pour ça aussi qu'il faut leur mettre leur nez dans leur caca...

Mais je comprends que ce ne soit pas si simple. D'ailleurs, quand j'avais dit tout ça, juste après je m'étais sentie mal, comme si j'avais dépassé les limites. SAUF QUE ce n'est pas parce que c'est ton patron qu'il doit te maltraiter.

Essaie dans tous les cas de ne pas prendre ça comme un échec, c'est aussi une expérience.
En espérant que tu trouveras vite un boulot un peu plus sympa et en accord avec tes compétences :kiss:
37 ans 3196
A 21 ans, j'ai eu un job dont beaucoup de gens rêveraient. Le top sur le papier, mais, dans les faits, il fallait supporter un salaire vraiment moindre par rapport aux responsabilités assumées, un stress permanent, des patrons incompétents qui en plus nous fliquaient... Une usine à dépressifs quoi, littéralement.

J'ai tenu 8 mois, puis je suis partie. Comme ton patron, ma boss n'aurait pas compris si j'avais essayé de lui expliquer, donc au lieu d'aller au clash, je me suis dit qu'il fallait mieux, pour ma vie professionnelle future, rester en bons termes (elle n'a pas compris pourquoi je partais au final, et je me suis rendue compte... qu'elle m'adorait :shock: ) J'ai repris contact plus tard, aujourd'hui je bosse pour eux en freelance.

Malgré tout, j'ai pris ma décision trop tard, j'ai essuyé des mois très très durs psychologiquement après ça. Mais je n'ai jamais regretté, c'était une question de survie. Pourquoi je suis restée ? Professionnalisme, sens du devoir, de l'engagement... Pfff... :roll: Aucun boulot ne mérite que tu mettes ta santé en danger. Aucun, jamais, nulle part.

Bref, pour moi, tu as pris la bonne décision. Tourne la page de cette expérience (je plussoie Yuutsu sur le fait que ce n'est pas un échec) et va de l'avant. A te lire, tu as de la ressource ! ;)

Courage :kiss:
P
33 ans 10
merci
peu importe ce qui se passera je ne vois pas là un échec je me dis juste que je me suis emballée car c'est premier poste....
je sais que désormais je réfléchirai avant de m'installer ailleurs pour un poste ...
P
33 ans 10
Nous sommes lundi matin je vais bientot partir pour le travail.
J'espère juste avoir le courage de donner à mon patron ma lettre de démission.
Je vous raconte ce soir.
37 ans 3196
petitemanue02 a écrit:
Nous sommes lundi matin je vais bientot partir pour le travail.
J'espère juste avoir le courage de donner à mon patron ma lettre de démission.
Je vous raconte ce soir.


Ne t'inquiète pas, ça va bien se passer. Et puis même si ça se passe mal, ça sera passé ;)

Courage :kiss:
B I U


Discussions liées