MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

seule et perdue

31 ans Nersac 169
Édit


Dernière modif par le 754j; modifié 1 fois
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Bonjour.

Pourquoi ne pas attendre que les envies viennent en leur temps si tu as déjà de quoi t'occuper dans la vie ?...

Tu n'es pas si âgée que cela pour te sentir obligée de trouver des réponses dès maintenant.

Profite donc donc des changements que tu as été capable d'entreprendre.

Il y a tellement de personnes qui ne raisonnent que par rapport au lendemain sans prendre le temps de savourer le jour même.
37 ans Niort 1336
je plussoie le Cheshire cat.

Si vraiment tu veux poser des choses et trouver des questions/réponses : un psy peut t'accompagner dans la démarche (sans doute mieux que tes proches)

Quant à la bisexualité, heureusement qu'ils l'ont bien pris ! c'est tout sauf une maladie, c'est un don du ciel, une possibilité élargie, une vision pas binaire, c'est vraiment chouette d'être bi ('fin moi j'adore ça). je sais bie que tout le monde ne le prend pas bien, mais ya pas de raison.

avoir si tu veux un enfant ? Ben là, es-tu enceinte ? Non ? Alors la question ne se pose pas. Tu as une dead line (pas après 26 ans, ou alors j'en voudrais 15) ? Non ? alors ne te prends pas du tout la tête, on n'est pas du tout obligé d'avoir la réponse, c'est pas parce qu'il est communément admis que les femmes y ont toujours réflechi depuis leur tendre enfance que ça doit être une vérité absolue, et surtout, on peut changer d'avis !!

Vive la vie !
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Je repense à cette gamine haute comme trois pommes qu'une mère secouait au passage d'un cortège en lui disant "Oh, regarde le beau mariage !!..."

Si c'est pas du conditionnement !... :lol:


Quant à la publicité relative à tes penchants sexuels, as-tu vraiment besoin de la reconnaissance de tes proches ?...Est-ce que l'essentiel n'est pas d'être comprise par la personne à laquelle tu pourrais être sensible ?...
M
90 ans 1565
La question ne m'est pas adressée mais je pense que oui,on a en général besoin de la reconnaissance de ses proches sinon les gays et bi ne feraient pas de coming out.
30 ans La Ville Rose 2323
Bah c'est pas bien grave tu sais. Parfois une envie vient ou s'efface en fonction du partenaire, parce qu'au final vous serez quand même deux à décider d'avoir un enfant ou de vous marier ou d'acheter une maison ou un appartement ...

On apprend à se connaître toute ta vie, on change toute sa vie, tu finiras bien par trouver tes réponses.
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
MaudK a écrit:
La question ne m'est pas adressée mais je pense que oui,on a en général besoin de la reconnaissance de ses proches sinon les gays et bi ne feraient pas de coming out.



Certes, mais autant consolider ses convictions avant de vouloir les faire reconnaitre par ses proches avec tous les risques de rejets et d'hypocrisie que cela peut comporter, non ?...
37 ans Niort 1336
Il y a de cela plusieurs années, une amie à moi, hétéro déclarée, tombait dans les bras d'une autre fille (Fanny), hétéro déclarée également. Un crush, un flash, une évidence.
Quand par la suite nous en avons rediscuté, elle m'a dit "je ne me sens pas homosexuelle, je me sens Fannysexuelle"

Je comprends très bien cela.

Quand j'ai moi même découvert ma bisexualité, plus tard, c'était génial !
Et quand je le mettais sur les sites de rencontre, j'ai eu droit à des réactions du style "non, mais bisexuelle, niveau fidélité ça doit pas être ton truc..." pardon ?

Aujourd'hui je suis chatonchatonsexuelle
(et pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, chatonchaton est le surnom de mon conjoint, je laisse les ptits chats tranquilles)
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
* Faux espoirs *
P
53 ans 3719
LaPo a écrit:
non, mais bisexuelle, niveau fidélité ça doit pas être ton truc

C'est-à-dire que quand on lit des témoignages sur Internet, 1 bisexuelle sur 2 parle de s'octroyer des extra avec une femme quand elle est avec un mec (normal se dit-elle puisque j'aime les 2), alors forcément "on" y pense. :roll:
37 ans Niort 1336
Prax a écrit:
LaPo a écrit:
non, mais bisexuelle, niveau fidélité ça doit pas être ton truc

C'est-à-dire que quand on lit des témoignages sur Internet, 1 bisexuelle sur 2 parle de s'octroyer des extra avec une femme quand elle est avec un mec (normal se dit-elle puisque j'aime les 2), alors forcément "on" y pense. :roll:


J'aimerais que tu me cite tes sources, parceque je ne vois pas en quoi une personne bisexuelle serait proportionellement plus infidèle qu'une personne hétérosexuelle (normal puisqu'il y a bien d'autres poissons dans l'eau) !

Cheshire Cat mon amour, tu m'inquiète, tu croyais que je faisais passer ma misère sexuelle avec des petits chatons ?
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
On pourrait imaginer qu'une personne "bisexuelle" ressente toujours un manque au contact d'un seul sexe ?...



20 ans après, je suis encore traumatisé par certains passages de "La femme de papier".
37 ans Niort 1336
A mon sens, pas plus que la personne hétéro, homme ou femme, qui se contente d'un seul partenaire à vie. Ou qui va chercher ailleurs du piment que sa relation ne lui apporte pas (fantasmes...). Pour ma part, ce qui prime c'est la fidélité avant le désir subtil sexuel que je peux avoir pour une autre, ou un autre...

je n'ai pas lu la femme de papier, mais si elle fait des trucs avec des chatons, ah non !
31 ans Nersac 169
Moi je suis quelqu'un de fidèle et j'aime pas les chlichés
37 ans Niort 1336
hop3 a écrit:
Moi je suis quelqu'un de fidèle et j'aime pas les chlichés


++ reste toi même !!
B I U


Discussions liées