MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

question gênante...

106 ans 42
Merci pour le lien Nathboop.
Je vais y jeter un coup d'oeil. :)
106 ans 42
Un super blog, et cette fameuse Caro écrit vraiment bien!
C'est encourageant et ça donne envie de zermater! Merci encore pour ce lien Nathboop! (je le remets au cas où, je pense qu'il peut intéresser d'autres personnes motivées par une RA).

http://www.penseesbycaro.fr/category/zermati-et-moi/

Voilà quelques jours que j'essaie de manger en suivant les principes de la RA. Du coup je me rend compte que je ne prends plus de petit déjeuner. J'essaie de commencer mes repas en ressentant vraiment la faim. Par contre pour ce qui est de s'arrêter à satiété, c'est beaucoup plus dur... Je ne la ressens pas bien (ou alors en 3 bouchées,mais ça ne doit pas être ça...).

Bref j'ai encore du pain sur la planche... D'autres parmi vous ont rencontré les mêmes difficultés?
57 ans île de France 1421
Ben c'est toujours le même problème, le jour ou je suis cool, je prends le temps d'écouter ma faim mais quand je suis angoissée je mange un peu trop.
Il y a aussi des période ou je n'ai pas trop faim et d'autres ou j'ai tout le temps faim. j'essaie de ne pas culpabiliser dans ce cas là, je zermate...
38 ans 174
Coucou,

C'est quoi une ra?

(tca = troubles du comportement alimentaire?)


Ca fait combien de temps que tu essaies de manger mieux?


Moi je suis extrêmement surprise, je mangeais beaucoup, je mangeais tout et n'importe quoi, je mangeais pour manger, je mangeais sans y penser, je m'assumais comme je suis (encore maintenant)... L'idee de maigrir était à 1000 lieux de moi.

Ma mère est arrivée à la maison et j'ai pris conscience que je mangeais n'importe comment, je me suis fait l'impression d'une poubelle.

J'ai décidé d'esseiller de manger mieux, me disant qu'on peut s'aimer avec des formes mais prendre soin de soit quand même et avoir de jolies formes, résultat j'ai perdu *****kilos en 5semaines sans forcer du tout et sans me priver et à présent sans m'en rendre compte on mange moins aussi.


Le midi au lieu de manger des saucisse mega grasses (par exemple)on mange des choses moins grasses mais qu'on aime quand même et surtout plus de légumes (on mangeait trop de viande et du cout casi pas de légumes), plus de gâteaux avec le café dans l'apres midi mais une pomme et ca reste un plaisir, le soir salade de riz (un peu de riz, beaucoup de petites tomates, maîs, un peu de salade, persil...) sans restriction et ho surprise je perd et je ne finis plus des quantités que j'aurais englouties sans soucis auparavant.

Je me suis mise au sport aussi, alors forcement passer de tout manger en exces à manger mieuX (même sans ce priver) et de supers "sédentaire" à beaucoup bouger avec ma mere et 2/3seances de sport par semaines ca fait du bien (à voir combien je perdrais comme ca, mais quoi qu'il arrive le but et de changer définitivement les habitudes afin de ne pas reprendre apres et pas seulement le temps de maigrir et après recommencer comme avant et tout gacher).
RA = réadaptation alimentaire = réapprendre à écouter son corps, manger quand on a faim et s'arreter de manger quand on n'a plus faim

tca = troubles du comportement alimentaire (qu'on attrape souvent en faisant des régimes, qui sont un échec dans 97% des cas)

VRL = Vive Les Rondes = site ANTI-régimes = interdit de donner des chiffres de perte de poids et de parler de régime

Pour plus d'info, lire les informations en haut des parties "ANTI-régimes" et "RA" sur ce forum
106 ans 42
Bonjour bettystesta,

comme l'a dit aurélie3367, le principe d'une RA (et du docteur Zermati) c'est effectivement d'être à l'écoute de son corps, de manger uniquement quand on a faim (et pas forcément quand on a envie de manger), et s'arrêter quand a atteint la satiété (et non pas quand on a mal au bide à force de manger).

Comme je le disais précédemment, je ne ressens pas clairement la satiété... Par contre je réussis à attendre d'avoir faim pour manger. Cela fait une semaine que je fais attention aux signaux que m'envoie mon corps, et pour le moment pas de perte de poids. (Oups normalement en RA il faut virer la balance aussi, mais je ne m'y suis pas encore résolue).

Pour ce qui est de ce que l'on mange, j'ai également des soucis. Normalement c'est ton corps qui te dirige plus facilement vers tel ou tel aliment. Il n'y a pas de bon ou de mauvais aliment d'après lui. Résultat des courses, je sens quand j'ai faim, mais je n'ai pas d'appétit particulier pour tel ou tel type d'aliment. Du coup j'essaie en parallèle d'avoir une assiette dite "équilibrée" avec un peu de tout dedans pour piocher selon mes envies. J'ai aussi bien du mal à ne pas terminer cette assiette (mais je parviens à ne pas me resservir). Bref je crois que je dois encore faire un vrai travail sur mon rapport à la nourriture et sur l'écoute de mon corps pour zermater tranquillement :) (et pour perdre du poids, car c'est aussi mon objectif, mais il parait que la RA ne permets pas forcément de mincir :( ).
38 ans 174
parabole a écrit:
Bonjour bettystesta,

comme l'a dit aurélie3367, le principe d'une RA (et du docteur Zermati) c'est effectivement d'être à l'écoute de son corps, de manger uniquement quand on a faim (et pas forcément quand on a envie de manger), et s'arrêter quand a atteint la satiété (et non pas quand on a mal au bide à force de manger).

Comme je le disais précédemment, je ne ressens pas clairement la satiété... Par contre je réussis à attendre d'avoir faim pour manger. Cela fait une semaine que je fais attention aux signaux que m'envoie mon corps, et pour le moment pas de perte de poids. (Oups normalement en RA il faut virer la balance aussi, mais je ne m'y suis pas encore résolue).

Pour ce qui est de ce que l'on mange, j'ai également des soucis. Normalement c'est ton corps qui te dirige plus facilement vers tel ou tel aliment. Il n'y a pas de bon ou de mauvais aliment d'après lui. Résultat des courses, je sens quand j'ai faim, mais je n'ai pas d'appétit particulier pour tel ou tel type d'aliment. Du coup j'essaie en parallèle d'avoir une assiette dite "équilibrée" avec un peu de tout dedans pour piocher selon mes envies. J'ai aussi bien du mal à ne pas terminer cette assiette (mais je parviens à ne pas me resservir). Bref je crois que je dois encore faire un vrai travail sur mon rapport à la nourriture et sur l'écoute de mon corps pour zermater tranquillement :) (et pour perdre du poids, car c'est aussi mon objectif, mais il parait que la RA ne permets pas forcément de mincir :( ).



Bon courage, avec un peu de temps les bonnes habitudes devraient venir.
47 ans à la maison ! 10072
parabole a écrit:
Bonjour bettystesta,

comme l'a dit aurélie3367, le principe d'une RA (et du docteur Zermati) c'est effectivement d'être à l'écoute de son corps, de manger uniquement quand on a faim (et pas forcément quand on a envie de manger), et s'arrêter quand a atteint la satiété (et non pas quand on a mal au bide à force de manger).

Comme je le disais précédemment, je ne ressens pas clairement la satiété... Par contre je réussis à attendre d'avoir faim pour manger. Cela fait une semaine que je fais attention aux signaux que m'envoie mon corps, et pour le moment pas de perte de poids. (Oups normalement en RA il faut virer la balance aussi, mais je ne m'y suis pas encore résolue).

Pour ce qui est de ce que l'on mange, j'ai également des soucis. Normalement c'est ton corps qui te dirige plus facilement vers tel ou tel aliment. Il n'y a pas de bon ou de mauvais aliment d'après lui. Résultat des courses, je sens quand j'ai faim, mais je n'ai pas d'appétit particulier pour tel ou tel type d'aliment. Du coup j'essaie en parallèle d'avoir une assiette dite "équilibrée" avec un peu de tout dedans pour piocher selon mes envies. J'ai aussi bien du mal à ne pas terminer cette assiette (mais je parviens à ne pas me resservir). Bref je crois que je dois encore faire un vrai travail sur mon rapport à la nourriture et sur l'écoute de mon corps pour zermater tranquillement :) (et pour perdre du poids, car c'est aussi mon objectif, mais il parait que la RA ne permets pas forcément de mincir :( ).


J'ai quand même l'impression que tu entames ta RA en continuant à considérer ça comme un régime. Alors que ça n'a rien à voir : c'est une remise en question totale non seulement de sa façon de manger, mais surtout de sa façon de voir son corps et les aliments.
Parler "d'assiette équilibrée" est en totale contradiction avec la RA, se peser et espérer voir le chiffre sur la balance baisser est en contradiction avec la RA, manger sans avoir d'envie est en contradiction avec la RA. ;)
Tu as déjà fait un exercice de Z ?
106 ans 42
Citation:
J'ai quand même l'impression que tu entames ta RA en continuant à considérer ça comme un régime. Alors que ça n'a rien à voir : c'est une remise en question totale non seulement de sa façon de manger, mais surtout de sa façon de voir son corps et les aliments.
Parler "d'assiette équilibrée" est en totale contradiction avec la RA, se peser et espérer voir le chiffre sur la balance baisser est en contradiction avec la RA, manger sans avoir d'envie est en contradiction avec la RA. Wink
Tu as déjà fait un exercice de Z ?


J'ai bien dit que, quand je n'arrive pas à entendre les "besoin" de mon corps, je me fais une assiette équilibrée. Si je n'ai pas d'envie particulière (mais quand même faim), je ne vais pas me jeter sur le chocolat ou les cacahouetes (je préfère me les réserver pour quand j'en aurai envie).

Je pense que la RA ne doit pas être un prétexte pour se jeter sur tout et n'importe quoi quand on a faim, dès lors qu'on n'en ressens pas une envie particulière. Parfois j'ai faim, mais pas d'envie particulière. Alors autant manger quelque chose d'équilibré (cad pour moi qui présente plusieurs types d'aliments). Mais hier soir par exemple c'était pizza, et sans mauvaise conscience, parce que j'en avais envie. :D

Tu dis que "se peser et espérer voir le chiffre sur la balance baisser est en contradiction avec la RA". Je le sais, mais je ne cache pas non plus que j'espère perdre du poids, car comme je l'ai expliqué avant je suis maintenant obèse et je ne tiens pas à le rester. Je n'ai pas de TCA par contre, je suis juste une bonne vivante qui ne s'écoutait pas assez (faim et satiété).

Oui j'ai lu Zermati, non je n'ai pas fait tous les exercices, et oui j'espère bien que la RA me permettra de perdre du poids, histoire d'avoir un comportement sain avec la nourriture, dans un corps un peu plus sain que le mien à l'heure actuelle. Et ne nous leurrons pas, Zermati parle fréquemment de calories, donc pour perdre du poids (ou même ne pas en prendre) elles entrent aussi en ligne de compte.

Encore une fois je repose la question du début:
- la chirurgie bariatrique, ce n'est pas pour moi, IMC trop faible
- les régimes, je suis d'accord avec vous, cela ne marche pas (ou plutôt si, on perd du poids, mais après on le reprend, avec bonus)
- la RA, cela te réconcilie avec ta façon de manger, mais cela ne fait pas forcément perdre de poids. :( (Zermati nous aurait menti, avec son titre Maigrir sans régime... :roll: )
Alors comment on fait si on a envie de s'alléger de quelques kilos? C'est foutu pour nous?


Voilà le fond du problème. Et ne me parlez pas de s'assumer, oui on peut s'assumer, mais moi là en tant qu'obèse je n'y arrive pas. Je ne serais jamais mince, mais je veux retrouver mon poids d'avant grossesse, celui où tout en étant ronde, je me trouvais jolie...
J
39 ans Paris 1842
parabole a écrit:
Citation:
J'ai quand même l'impression que tu entames ta RA en continuant à considérer ça comme un régime. Alors que ça n'a rien à voir : c'est une remise en question totale non seulement de sa façon de manger, mais surtout de sa façon de voir son corps et les aliments.
Parler "d'assiette équilibrée" est en totale contradiction avec la RA, se peser et espérer voir le chiffre sur la balance baisser est en contradiction avec la RA, manger sans avoir d'envie est en contradiction avec la RA. Wink
Tu as déjà fait un exercice de Z ?


J'ai bien dit que, quand je n'arrive pas à entendre les "besoin" de mon corps, je me fais une assiette équilibrée. Si je n'ai pas d'envie particulière (mais quand même faim), je ne vais pas me jeter sur le chocolat ou les cacahouetes (je préfère me les réserver pour quand j'en aurai envie).

Je pense que la RA ne doit pas être un prétexte pour se jeter sur tout et n'importe quoi quand on a faim, dès lors qu'on n'en ressens pas une envie particulière. Parfois j'ai faim, mais pas d'envie particulière. Alors autant manger quelque chose d'équilibré (cad pour moi qui présente plusieurs types d'aliments). Mais hier soir par exemple c'était pizza, et sans mauvaise conscience, parce que j'en avais envie. :D




J'avais fait une remarque de ce genre à Zermati, qui m'avait répondu que si je n'avais envie de rien en particulier, c'est que je n'avais pas vraiment faim.

A l'usage, je trouve cela assez vrai. Peut être une piste de réflexion :)
Justdontknow a écrit:
J'avais fait une remarque de ce genre à Zermati, qui m'avait répondu que si je n'avais envie de rien en particulier, c'est que je n'avais pas vraiment faim.

ca ne me semble pas tres logique: la faim est une sensation phisique, distincte de l'envie de manger. On peut avoir envie de manger du chocolat ou du saucisson sans avoir faim. Mais on peut avoir faim (phisiquement) sans avoir envie de ceci plus que de cela (surtout quand on est completement déréglé par des années d'alternance entre restrictions régimeuses et fringales compulsives... Donc, là, on fait quoi? On attend d'avoir envie de ceci ou de cela pour assouvir sa faim, au risque que ce soit compulsif?
J
39 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Justdontknow a écrit:
J'avais fait une remarque de ce genre à Zermati, qui m'avait répondu que si je n'avais envie de rien en particulier, c'est que je n'avais pas vraiment faim.

ca ne me semble pas tres logique: la faim est une sensation phisique, distincte de l'envie de manger. On peut avoir envie de manger du chocolat ou du saucisson sans avoir faim. Mais on peut avoir faim (phisiquement) sans avoir envie de ceci plus que de cela (surtout quand on est completement déréglé par des années d'alternance entre restrictions régimeuses et fringales compulsives... Donc, là, on fait quoi? On attend d'avoir envie de ceci ou de cela pour assouvir sa faim, au risque que ce soit compulsif?


Non. L'inverse. on attends d'avoir faim pour assouvir son envie. Mais tu vas certainement trouver que cela ne marche pas, et que comme toi tu ne réagis pas comme ça, c'est impossible.:-)

Tout le travail est précisément de distinguer la faim de l'envie de manger pour X raison,notamment émotionnelle. Et de ne manger que si l'on a faim. Pas en se posant des interdit, mais en gérant autrement que par la nourriture les émotions qui suscitent l'envie de manger.

Mais Zermati l'explique beaucoup mieux que moi, et je ne suis qu'une petite patiente en thérapie, je n'aurais pas la prétention de prétendre que cela est logique. :)
là, justement, on parle d'avoir faim (phisiquement) sans envie particuliere (et c'est pas moi qui en ai parlé!)
J
39 ans Paris 1842
Et peut être y a t il une erreur dans le décryptage de la sensation de faim. C'était le sens de sa remarque. Que quand on a vraiment faim, on déclenche des envies de manger.
106 ans 42
Depuis que je zermatise, j'ai remarqué que je ne prends plus de petit déjeuner... L'autre jour, vers 15h, j'ai commencé à avoir vraiment faim (j'avais peut-être faim plustôt, mais je ne m'en suis pas rendue compte, accaparée que j'étais par mon travail sur l'ordi), mais sans envie particulière... Du coups j'ai mangé un carpaccio, et des restes du frigo, avec plaisir. Pas parce que j'en avais envie, mais parce que il fallait finir les restes et que j'aime bien le carpaccio...

Du coup on peut je pense manger avec faim mais sans envie particulière... C'est à ce moment là que j'essaie de manger plutôt équilibré (tant qu'à faire).

Et à d'autres moment j'ai des envies, en plus d'avoir faim, et en général je les suis. :P Mais pour le moment, quand (tout en ayant faim) j'ai de telles "envies", c'est toujours vers des aliments moins "sains" (comprenez assez gras). Peut-être mon corps régule de lui même les repas plus "équilibrés" que j'ai pris autours... :). Et comme j'ai encore un souci avec la sensation de satiété...
B I U