MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Perte de poids ou aliénation de soi

28 ans 25
Cher(e)s Vous,

ça fait quelques jours que ça me turlupine maintenant !

Je m'explique sans faire un pavé ( je vais essayer ).
M'accordant une année de pause je me suis donc  
remise au sport dans un premier temps pour rester active puis je me suis dite pourquoi pas perdre ces kilos tu te sentirais sûrement plus jolie et mieux.

J'ai toujours eu de bonnes rondeurs et n'ai jamais fait de régime (berk !) Y a eu des jours avec et parfois beaucoup de jours sans. Je n'en parle jamais à vrai dire de ça dans ma vie de tout les jours.

Je me suis dite tu t'en fous t'façon de ce que pense les autres de toi et si tu le fais c'est POUR TOI avant tout pour te sentir mieux. ( genre je fais ma maligne )

Sauf que, dernièrement j'en parlais avec un de mes ex ( qui est sublime je tiens à le préciser, j'sais même pas comment j'ai fait pour le séduire ) avec qui je m'entends bien en lui disant que je m'étais remise au sport blabla et là il me sort " Ouais enfin ne perds pas trop, moi j'adore ta poitrine, et puis c'est agréable et confortable de b**er une jolie nana qui a ton corps"

et là le déclic, bien sûr j'étais flattée mais l'espace d'un instant je me suis mise à douter, et à repenser aux fois
où je me suis dite à propos des jeunes hommes que je trouvais
attirants jamais tu pourras l'avoir regarde toi t'es plutôt mignonne certes mais ma fille t'es grosse et ce qui a là dessous est franchement pas beau à voir

Et tout s'est emmêlé dans mon p'tit cerveau, et si finalement
je le faisais plus à cause de la pression sociale et de l'image que je peux renvoyer et pas tant pour moi et mon bien être perso.

ça peut paraître débile, mais la frontière est tellement mince.
J'ai toujours mis un point d'honneur à faire les choses pour moi et à m'en foutre réellement des autres !

Jusque là j'avais l'impression d'être honnête dans ma démarche et là je remets un peu tout en question.
J'ai l'impression d'être en quelque sorte aliénée. "Tes rondeurs ne sont pas un atout et c'est franchement laid !" mais ça c'est mon opinion propre ou c'est les autres qui me poussent à croire que ça l'est ? Suis-je si influençable que ça pour me laisser dicter ce que je dois être ! Je dois passer par l'approbation des autres pour me sentir bien !

Ayant beaucoup de caractère et étant assez affirmée, je vous avoue que ça me fout un coup et que j'ai un peu de mal avec cet aspect en ce moment. Du coup j'ai ressenti le besoin d'en parler
ici, et pas autour de moi, non pas par manque de confiance en eux bien sûr ! Mais lisant le forum depuis un bon moment déjà, je sais que l'écoute n'est pas la même et est beaucoup plus objective.
28 ans Poudlard 514
J'ai une question: te sens-tu bien avec tes kg en trop?

Si oui, je ne vois pas pourquoi tu tenterais de perdre ces fameux kg si ce n'est pour plaire?

Si non, alors tu es en quête...

Après c'est compliqué moi même j'en viens à me poser cette question, et je réalise que je veux pas forcément perdre, juste raffermir. Je trouve les filles rondes plus féminines, plus belles, après ce n'est que mon avis :lol:
Surtout qu'avant j'étais influencée comme tout le monde par les gens, "t'es trop grosse" "fais un régime" j'en passe.

C'est à toi de te poser les bonnes questions, ne te dis pas direct "je suis influençable". Tu dois d'abord trouver la raison qui te donne envie de perdre du poids. Cela a l'air de t'être venu naturellement en faisant du sport justement, ou quelque chose t'y a poussé?
30 ans En Indochine 573
Accepter et même aimer ses rondeurs, ça n'empêche pas d'avoir des coups de mou et d'avoir envie d'être autrement, certains jours.

Aucun doute là-dessus, la société dans laquelle on vit prône le manger sain, le faites-du-sport-tous-les-jours et met les femmes minces, voire maigres en avant. Mais honnêtement, quand on marche dans la rue, est-ce qu'on en croise tant que ça, des nanas aussi parfaites que dans les magazines? Il y a de tout.

Tant qu'on est en bonne santé et qu'on parvient à s'aimer comme on est, le reste on s'en fout. Je concède que ça n'est pas évident, surtout si notre entourage nous fait comprendre qu'on serait mieux sans nos kilos en trop, que notre médecin nous fait la morale... Mais il faut essayer de garder le sourire et d'aller de l'avant !


Après je suis comme toi, j'ai un fort caractère, mais ça n'est pas pour autant que j'ai confiance en moi, surtout dans les rapports avec les garçons. Je n'en ai eu qu'un dans ma vie, et même si on est resté ensemble presque 7 ans, il ne m'a jamais dit qu'il me trouvait belle. Paradoxalement, il avait peur que je le quitte pour un autre, et le jour de note rupture il m'a dit que j'aurais beaucoup de mal à retrouver quelqu'un (bon vu les circonstances, il cherchait sans doute à m'atteindre, mais bon...)
28 ans 25
Vos réponses sont cohérentes.
A la base de la base, si je me suis remise au sport c'est parce que je voulais pas rester inactive pendant mon année sabbatique et que dans ma famille vue qu'il y a des problèmes cardiaques de diabète etc ça me fait peur
et quand j'ai vu le poids diminuer sur la balance, ça m'a galvanisé et mon objectif a changé.

Suis-je bien comme ça ? Je me dis toujours que ça pourrait être mieux, je me dis que je serais mieux sans. Parce que je peux vous dire que y a des matins quand je me regarde dans ce miroir et que je prends mon gras du bide en le faisant blobloter, et ben c'est pas folichon et pourtant quand je vois ma maman bien portante je la trouve belle et attirante. Parfois je me persuade que ce n'est pas si mal que ça Et en même temps ça ne m'a jamais mis de barrière, j'ai toujours fait tout ce que j'ai voulu.

Je suis issue d'une famille de gros,jamais eu de pression par rapport à ça, mon docteur n'a jamais émis de jugement là dessus, bon parfois il me le disait bien sûr "ça serait bien de perdre un p'tit peu de poids" mais rien de méchant ou d'agressif.

Dictâtes ou choix perso ? Oui je me torture et c'est peut être tout simplement con et je devrais me contenter de ce que j'ai accompli et me dire que c'est bien. Mais être honnête et en paix avec moi même prime.

Ne voyez surtout pas ça comme une plainte.
28 ans Poudlard 514
Je te comprends tout à fait. Je suis dans le même cas. Des fois je me dis que ça va je suis "pas mal" puis d'autres fois où je me dis perdre un peu plus ce serait mieux... Mais après est-ce par choix personnel où est-ce une influence, je ne peux y répondre.
Quelque part on est tous influencé. Il y a des filles qui ne veulent pas maigrir pour montrer qu'elles sont bien comme elles sont, prouver quelque chose certaines fois, d'autres voudront au contraire perdre et là aussi cherchant à être bien dans son corps et peut-être se prouver quelque chose à elles-même, dans les deux cas je pense qu'on est influencé directement ou indirectement mais après faut se focaliser sur son propre avis, ses choix et zapper le reste.

Moi là en ce moment je suis en Chine. Et autant en France je suis dans la catégorie "ronde" autant ici je suis "hors norme". Les habits c'est galère à trouver à part dans les enseignes occidentales type h&m mais voilà c'est cher quoi. Je sais pas si tu vois les chinoises filiformes, bah voilà où je suis :lol: Mais même en étant dans ce pays où je suis à l'opposé de l'idéal de la société, je ne cherche pas à leur plaire. D'ailleurs je me faisais la réflexion récemment. Etre mince n'a jamais été un de mes souhaits et être ici dans un pays de la minceur ne me fait pas déprimer. Par contre ici je ne plais à aucun Chinois, du moins ils sont timides ils ne parlent pas ahah, ça me fait penser qu'à mon retour en France les prochaines fois qu'on m'interpelle dans la rue je pense que je serais moins froide. Cela fait toujours plaisir et après ce passage en ici, encore plus je pense.

Enfin bon je m'éloigne du sujet. En fait il ne faut pas que tu te dises si tu fais ça à cause des autres ou pas, à la base ça part de TON choix, TON envie, et ça continue ainsi. T'as pas l'air non plus d'être déprimée par rapport à ça, et c'est génial, fait ce dont tu as envie sans penser au reste.
28 ans 25
Ahahah ! Oui je vois tout à fait le genre de chinoises filiformes dont tu parles, et même pour les occidentales dites " minces" qui y sont c'est pas toujours simple, d'après ce qu'on m'a dit !

Oui je suis d'accord avec ton propos, et puis de toute façon je sais que je ne serais jamais mince, comme je l'ai dit plus haut, je suis issue d'une famille de gros, et j'ai donc des prédispositions.

Oui je vais faire comme j'ai toujours fait ! M'en foutre des autres !
Non déprimée non, c'est juste un changement qui est difficile à assimiler comme pour beaucoup qui sont par là j'imagine !
B I U