MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Tatouage et discrimination, légende urbaine ou réalité ?

100 ans 153
Hello tout le monde,

Cela fait longtemps que je n'ai pas participé ici ...

Ma question concerne les personnes ayant des tatouages APPARENTS (bras, épaules, coups etc ...), ou des  
personnes ayant des connaissances dans cette situation.


J'aimerais savoir si vos tatouages visibles ont déjà eu un impact négatif lors d'un moment important de votre vie ( embauche, crédit, que sais je ...) , ou si au contraire vous n'avez jamais eu a essuyer ce genre de déconvenue.

Je ne parle pas du regard des autres au quotidien, mais vraiment savoir si les tatouages, ou votre look vous ont causés préjudices lors de moments déterminants.


Merci beaucoup :kiss:
P
49 ans Sens (89) 126
bonjour,

Absolument aucun problème pour moi ^^
93 ans 9582
ça dépend beaucoup du milieu pro je pense…

mon tatouage n'est pas visible et c'est volontaire justement pour le boulot, mon milieu pro actuel pas de souci mais je me suis toujours dit que ça pouvait changer, le boulot… et vlan licenciée au bout de presque 15 ans, je vais devoir chercher ailleurs alors je suis contente de ne pas avoir craqué sur une pièce visible… car selon l'âge et le milieu dans lequel on postule je crains que ça puisse en effet porter préjudice. Et comme je vais probablement devoir envisager une reconversion…

maintenant si tu es fonctionnaire par exemple, tu sais que tu n'auras jamais le souci, fonce !
C
37 ans 38
Bonjour à toutes et tous ;)

Perso (je n'ai pas de tatouage, trop douillet pour ça :P) mais ce que je constate de plus en plus c'est que les mentalités évoluent la dessus.

Les mecx avec les cheveux longs, les tatouages, piercing.... sont beaucoup mieux acceptés maintenant au niveau pro.

Après une personne full tatoo avec des trucs assez spécifique c'est surement plus compliqué !
Mais des choses light non ostentatoires et qui ne sont pas comme l'église au milieu du village, ça passe bien :)
50 ans Sur un gros arbre perché 7658
Il y a une section dédiée au tatouage...

http://www.vivelesrondes.com/forum/forum_183.htm


Même fonctionnaire, ça peut coincer avec les collègues et la hiérarchie.

Tu trouves que c'est magnifique, que cela exprime ton être intérieur, bla bla bla ?

Les autres peuvent trouver ça dégueulasse et penser qu'il y a un truc qui ne tourne pas rond dans ta tête, et sans te le balancer à la tronche, ça peut perturber les rapports.


Tu imposes une image, tu ne peux imposer la perception que les gens peuvent en avoir.


"Beaucoup mieux accepté" dis-tu Cerede, mais à compétences équivalentes, entre un tatoué percé aux cheveux longs, et un gars à l'image plus conventionnel, rasé de près, qui penses-tu qu'un recruteur retiendra, quand bien même à titre personnel le gars pourrait apprécier cela ?
P
49 ans Sens (89) 126
ça peut coincer oui... comme le fait d'être gros... ou noir... ou d'être une femme... ou d'être homo...

Il y a juste quelques critères qu'on ne peut maîtriser, alors pour ceux où c'est possible, il y a interêt à être prêt/e à l'assumer.
C
37 ans 38
Le_Chat_Du_Cheshire a écrit:
"Beaucoup mieux accepté" dis-tu Cerede, mais à compétences équivalentes, entre un tatoué percé aux cheveux longs, et un gars à l'image plus conventionnel, rasé de près, qui penses-tu qu'un recruteur retiendra, quand bien même à titre personnel le gars pourrait apprécier cela ?

Ah ben s'il à les 3 en même temps :mrgreen:
Il part pas gagnant j'avoue :lol:

Tu sais même combat avec les personnes rondes, les handicapés...
C'est plus profond que le tatouage ou les cheveux, c'est un problème de société qui n'accepte pas la différence quelle quelle soit...

Ce formatage est beaucoup trop présent, mais je persiste à dire que ça change, avec les nouvelles générations :)
Il est clair que si le RH qui fait le recrutement est un vieux de la vielle....
Mais si c'est un RH jeune, dynamique et ouvert alors là ce n'est pas du tout pareille !
42 ans Sous les pins!!! 7782
oui les mentalités ont évolué et oui on voit de plus en plus de personnes tatoué et percé dans de nombreux domaines pro mais néanmoins suivant les domaines ça reste un frein à l'embauche. Je bosse dans la restauration et entre deux personnes à compétence égale on prendra quelqu'un avec une apparence plus "classique". Je trouve pas ça forcément juste mais souvent nos clients nous le demande donc forcément on fait ce que l'on nous demande.
A titre perso j'ai toujours eu des tatouages et piercing discret car j'ai bossé longtemps en hôtellerie. Juste cette année où je me suis fait tatoué sur l'avant bras sur toute la longueur quasiment. Je bosse dans des bureaux donc pas de contact avec la clientèle mais si je dois aller sur le terrain et voir la clientèle je mettrai des manches longues.
50 ans Sur un gros arbre perché 7658
cerede2000 a écrit:

Il est clair que si le RH qui fait le recrutement est un vieux de la vielle....
Mais si c'est un RH jeune, dynamique et ouvert alors là ce n'est pas du tout pareil !


Ton DRH jeune, dynamique et ouvert recrute pour une boite selon des critères qui ne relèvent pas systématiquement de son appréciation personnelle, mais je comprends ton optimisme.

Accessoirement, la jeunesse du DRH n'est pas forcément une bonne chose, car ils ont tendance à ne pas embaucher plus âgés qu'eux, avec le cercle vicieux que l'on peut imaginer.

(Quant aux vieux qui recrutent uniquement des jeunes pour le "dynamisme" de l'entreprise, bien fait pour leur gueule quand ils se retrouvent dans la charrette.)
33 ans 1489
Aucun problème pour ma part, je ne cache pas mes tatouages au quotidien. Cela dit, ils restent dissimulables en cas de besoin (mais manches longues nécessaires). Je travaille dans un milieu professionnel où le port de tatouages n'est absolument pas un problème.

Comme a-no, cela dépend des secteurs d'emploi, des qualifications de la personne concernée, du type de tatouage bien sur, ainsi que de l'emplacement géographique peut-être. Au Canada, j'ai rencontré un éducateur s'occupant d'enfants en bas âge qui était tatoué presque intégralement et j'ai l'impression qu'en France cela serait plus difficile.

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Le Chat quand il avance que porter un tatouage est "l'imposer". A moins de faire face à des symboles spécialement agressifs ou très radicaux, on a le droit de construire son intégrité physique de la façon dont on le souhaite, sans essuyer discriminations. Le poids, la coiffure, le maquillage des autres ne me regardent pas. Après, il est vrai qu'il faut aussi être réaliste, si on bosse dans le secteur hôtelier, parfois la fonction publique, la vente (sauf exception), il est préférable de laisser tomber les tatouages visibles. Bon nombre de tatoueurs et tatoueuses ne tatouent pas les mains ou le cou de jeunes dont l'avenir professionnel n'est pas encore décidé, avec raison d'ailleurs.

C'est une question de tolérance et d'ouverture. Personnellement, au quotidien, j'accepte totalement les remarques négatives (on a quand même le droit de trouver cela parfaitement affreux!), mais je n'accepte pas qu'on me dise que je "m'enlaidis". Un monsieur inconnu m'a dit une fois qu'il trouvait dommage de voir une belle fille tatouée (remarque un poil sexiste au passage). Il a totalement le droit de le penser mais pas de venir m'emmerder en me donnant son brillant avis, non demandé, sur mon intégrité physique.

Aussi, à l'inverse, j'ai parfois eu la sensation que cela m'a "servi" un tout petit peu. Je ne suis pas quelqu'un qui a une présence physique et un charisme imposants, je fais plus jeune que mon âge, je suis assez timide… J'ai parfois eu l'impression que certains interlocuteurs étaient surpris face à mes tatouages, dans le bon sens du terme.
P
56 ans 3727
a-nonyme a écrit:
maintenant si tu es fonctionnaire par exemple, tu sais que tu n'auras jamais le souci, fonce !

Alors là rien n'est moins sûr. Tu ne perdras pas ta place pour ça, si tu es reçu à un concours administratif, ça ne jouera pas, mais ta carrière peut toujours être altérée d'une manière ou d'une autre à cause de tatouages très ostentatoires (ou bien d'autres critères physiques, tel quelqu'un qui présente bien ou qui présente mal, etc).
103 ans chezmoi 1783
Hello ici !

J'ai des amis qui travaillent dans des boites privées dans les bureaux où le tatouage n'est pas interdit mais il est tenu d'être discret.
Ils sont très observés au quotidien sur leur apparence (tenue vestimentaire, coiffure, maquillage...) donc un tatouage trop apparent serait très peu apprécié et pourrait peut-être effectivement gêner une évolution dans l'entreprise. Leur hiérarchie justifie ça en respect pour les clients mais aussi pour les autres collègues.
Il y a encore quelques années, le tatouage avait une mauvaise image à cause de ses messages ou dessins revendicateurs parfois mais aujourd'hui les tatouages sont aussi assimilés à de l'art. ça me fait penser aux tatouages d'Alizée que l'on a découvert dans l'émission de Danse avec les stars et qui ont choqué les téléspectateurs.
Nous n'avons pas tous la même vision de choses et je pense que nous devons respecter ça.
50 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu peux le penser, et ton patron peut penser autre chose.

Qui paie l'autre en fin de mois ?...:mrgreen:
93 ans 9582
Prax a écrit:
a-nonyme a écrit:
maintenant si tu es fonctionnaire par exemple, tu sais que tu n'auras jamais le souci, fonce !

Alors là rien n'est moins sûr. Tu ne perdras pas ta place pour ça, si tu es reçu à un concours administratif, ça ne jouera pas, mais ta carrière peut toujours être altérée d'une manière ou d'une autre à cause de tatouages très ostentatoires (ou bien d'autres critères physiques, tel quelqu'un qui présente bien ou qui présente mal, etc).


certes, je ne parlais pas de progression. Une fois embauché, ça me semble difficile de se faire virer de la FP pour ça… dans le privé, je suis moins sûre.
33 ans Clermont-Ferrand 144
Bonjour,
Tout juste tatoué d'une semaine je viens apporter mon expérience.
Tatouage discret sur le poignet gauche, je suis commerciale et avec ma veste de costume on ne le voit pas.
J'étais au bureau cette semaine donc le dress code est bcp plus light que en clientèle et pour le laisser cicatriser je me suis permise de le laisser à découvert, je partage le bureau avec mon directeur commercial qui souhaite lui aussi se faire tatouer donc il n'a rien dit de négatif, bien au contraire il le trouve sympa.

La directrice a vu durant un moment de pause mon bras et ma juste fait la remarque ah tu es tatouée.

Un matin je me retrouve dans le bureau de la comptable avec la directrice et le PDG, la directrice dit au PDG elle est tatoué mais elle le cache,ce à quoi le PDG répond c'est dommage, tu peux le montrer en clientèle ça montre que l'on est une entreprise jeune à ouverture d'esprit, j'aime bien l'image que tu renvois...

Je pense que cela dépend vrmt des entreprises
B I U